Jump to content

Droits et devoirs d'un assistant d'éducation


Cilla30
 Share

Recommended Posts

Bonsoir,

Je suis assistante d'éducation en école primaire et j'aimerais en connaître plus sur mes droits et les limites de mes missions.

Mon emploi du temps est chargé car je prends tous les élèves de toutes les classes par semaine. De ce fait, chaque groupe vient avec moi une fois par semaine (BCD, informatique,...). 

Cela étant dit, je voulais savoir ce que je peux et ne doit pas faire en tant d'assistante d'éducation.

Bien souvent, on me donne des notions à travailler avec les élèves. Notions déjà travaillées auparavant, mais là, pour aider une enseignante, on veut me confier un groupe de 16 élèves (les élèves "bons") pendant une heure chaque jour et travailler la fluence.

Je ne suis pas enseignante. Je ne me sens pas à la hauteur et surtout on ne m'a pas donné de directive. Je ne suis pas censée préparer des cours? 

Pouvez vous m'aider à y voir plus clair s'il vous plait ?

Edited by André Jorge
Diffusion d'information permettant d'identifier l'auteur
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

je poserais la question à un syndicat, mais il me semble évident que la séance doit être préparée par l'enseignante, et clés en mains pour toi.

Link to comment
Share on other sites

Merci à toi edithw, je n'ai pas pensé une seule seconde aux syndicats moi. 

 

Goêllette, oui les assistants d'éducation existent toujours dans le primaire et dans le Public. 

Link to comment
Share on other sites

Eh Bien, je ne pensais qu'il y avait de tels cas de figure. Pour l'instant, nous ne sommes pas menacés d'extinction 😅😂

Mais leur absence ne se fait pas ressentir nest-ce pas? 

Ici, à la moindre absence de ma part ou bien une annulation à cause d'une sortie de classe, je reçois leur contrariété... 

Link to comment
Share on other sites

J'ai connu ... rien du tout, puis les emplois jeunes, puis les assistants d'éducation, puis ... rien du tout, puis les emplois civiques.

Ce que je revendique, pour ma part, ce sont des emplois pérennes, avec une véritable formation.

Parce que les emplois précaires, soit on leur fait faire tout et n'importe quoi, ce qui a l'air d’être ton cas, soit les collègues n'osent pas les faire bosser.

C'était le cas pour les emplois jeunes, dans mon école, qui étaient sensés prendre des groupes chaque semaine en bibli, salle info, sport, chant, ..., mais qui avaient toujours des journées de formation sur leurs jours de classe, donc les emplois du temps faits à la pré-rentrée tombaient à l'eau, qui tisanaient pendant que tu te pelait dans la cour, alors qu'ils étaient sensés y proposer des jeux aux élèves...

Il y en avait des biens, mais d'autres, c'était des élèves de plus à gérer. En plus, dans mon école, ils étaient 5 et passaient leur temps à revendiquer, à critiquer ton travail. 

Le "statut" des assistants d'éducation était bien moins intéressant. Et ils étaient moins nombreux ensemble. Deux, je crois. Je n'ai jamais exigé quoi que ce soit d'eux.

Pour ce qui est des emplois civiques, on a eu de tout : le super investi, qui révolutionne la bibli et organise des jeux pendant les récrés au ... super glandeur qui joue aux jeux vidéos en salle informatique et qui "oublie" régulièrement de venir chercher tes élèves.

Mais ils sont nommés de plus en plus tard (cette année, ils sont encore en cours de recrutement), et partent avant la fin de l'année.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Cilla30 a dit :

Merci à toi edithw, je n'ai pas pensé une seule seconde aux syndicats moi. 

 

Goêllette, oui les assistants d'éducation existent toujours dans le primaire et dans le Public. 

par curiosité tu es dans quel département, car moi aussi ça fait bien longtemps qu'on n'en a plus du tout dans le département et je le regrette sincèrement.

 

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'il n'est pas utile de diffuser des informations permettant d'identifier l'auteur du message...

Merci de revenir à la problématique du sujet : les droits et devoirs d'un assistant d'éducation. Qui a des éléments de réponse ? :)

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

TITRE 1 - CONDITIONS GÉNÉRALES DE RECRUTEMENT ET D’EMPLOI DES ASSISTANTS D’ÉDUCATION

I - Fonctions des assistants d’éducation

L’article L. 916-1 du code de l’éducation prévoit que les assistants d’éducation sont recrutés pour exercer des fonctions d’assistance à l’équipe éducative notamment pour l’encadrement et la surveillance des élèves, y compris en dehors du temps scolaire.
L’article 1er du décret du 6 juin 2003 précise la nature des missions des intéressés.
Les fonctions des assistants d’éducation doivent être définies à partir des besoins et intégrées dans le projet d’établissement et d’école. Outre les fonctions de surveillance bien identifiées, une partie des tâches aujourd’hui exercées par les aides éducateurs peut servir de référence. La mission des assistants d’éducation est distincte de la mission d’enseignement et ne peut s’y substituer.
Dans le premier degré, les assistants d’éducation participent, en appui à l’équipe éducative et sous l’autorité du directeur d’école, à l’encadrement et à l’animation de toute action de nature éducative conçue dans le cadre du projet d’école, par exemple :
- la surveillance et l’encadrement des élèves pendant tout le temps scolaire ;
- l’encadrement des sorties scolaires,
- l’animation de la bibliothèque-centre de documentation ;
- l’accès aux nouvelles technologies ;
- l’aide à l’étude ;
- l’aide à l’encadrement et à l’animation des activités culturelles, artistiques et sportives ;
- l’aide aux dispositifs collectifs d’intégration des élèves handicapés.
Dans le second degré, sous l’autorité du chef d’établissement qui s’appuie sur les équipes éducatives, les assistants d’éducation participent à l’encadrement et au suivi éducatif des élèves, par exemple :
- les fonctions de surveillance des élèves, y compris pendant le service de restauration et en service d’internat ;
- l’encadrement des sorties scolaires ;
- l’accès aux nouvelles technologies ;
- l’appui aux documentalistes ;
- l’encadrement et l’animation des activités du foyer socio-éducatif et de la maison des lycéens ;
- l’aide à l’étude et aux devoirs ;
- l’aide à l’animation des élèves internes hors temps scolaire ;
- l’aide aux dispositifs collectifs d’intégration des élèves handicapés.
Ils peuvent également participer au dispositif “École ouverte”.
Les assistants d’éducation peuvent être mis à disposition des collectivités territoriales, par convention entre la collectivité intéressée et l’établissement employeur dans les conditions prévues à l’article L. 216-1 du code de l’éducation. Les assistants d’éducation peuvent alors participer aux activités éducatives, sportives et culturelles organisées par les collectivités territoriales prévues à l’article L. 216-1 du code de l’éducation.
Ils peuvent intervenir dans les activités mises en œuvre conformément à l’article L. 212-15 du code de l’éducation, qui prévoit la possibilité d’utilisation des locaux scolaires dans la commune pour l’organisation d’activités à caractère culturel, sportif, social ou socio-éducatif.
La convention prévue à l’article L. 916-2 du code de l’éducation précise les conditions de mise à disposition des assistants d’éducation, notamment les conditions d’emploi des assistants d’éducation et la participation financière des collectivités territoriales.
Dans les conditions fixées par le contrat, les assistants d’éducation peuvent intervenir soit dans un établissement, soit dans une ou plusieurs écoles. Ils peuvent également accomplir leur service dans plusieurs établissements. Dans ce dernier cas, l’établissement employeur conclut des conventions avec les autres établissements concernés.
Les fonctions des assistants d’éducation sont précisées par le contrat, conformément à l’énumération de l’article 1 du décret du mai 2003.
Lorsque l’assistant d’éducation exerce ses fonctions dans plusieurs établissements ou écoles ou qu’il est mis à disposition des collectivités territoriales, le contrat précise également les établissements ou écoles où il effectue son service, ainsi que les fonctions qu’il y exerce et la quotité de service.

https://www.education.gouv.fr/bo/2003/25/MENP0301316C.htm

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...