Jump to content

j'ai l'impression d ene rien faire avec mes Ps


Recommended Posts

Je m'explique: j'ai eu la classe avec 10 jours de ratrd du jour au lendemain (donc pas de progression, pas beaucoup de connaissances sur ce niveau, je suis T1) , ça fait 3 semaines que je les ai j'ai tout misé sur la socialisation et l'autonomie (et je dosi dire que je sui assez contente du résultat par rapport aux autres classes, sans critiquer les collègues)mais j'ai l'impression qu'avec eux je ne fais pas grand chose.

On a travaillé le straces à la peinture (empreinte) et le collage-déchirage, je n'ai pas encore mon tableau de présence (j'ai un mal fou à récupérer les photos) et quand je vois tout ce que vous faites je panique, j'ai peur qu'avec moi ils ne fassent rien!

En plus, je pars en stage t1 juste après les vacances (dégoutée) et après il ne me restera que 3 semaines, ce qui est court finalment avec des Ps, j'ai l'impression que je pourrai faire des trucs vraiment bien et aboutis (j'ai hate) qu'à partir de janvier! je n'ai pas fait l'automne et j'aurais pas le temps et je sais de toutes façons pas comment m'y prendre... j'ai fait ma séquence sur le schéma corporel mais quel intérêt de commencer un truc qui va être interrompu 1 mois (c'est délicat d'imposer des projets à un PE2: j'ai été à leur place et c'est vrai qu'on aime bien se faire plaisir)...

Bref tout est reporté, je n'ai même pas encore fait décorer la couv du cahier de vie et je n'ai pas encore mon emploi du temps en images pour le faire avec les élèves...je crois que je suis une cata ambulante, je susi à la bourre pour tout et j'ai peur que mes élèves en patissent.

J'ai presque envie d'arreter tellement ça me stresse! ajouter à ça que je me lève à 5h30 et que je me tape 3h de transport/jour...le soir j'ai du mal à bosser et je ne sais pas par où commencer!

Si vous avez connu ça, ça m'interesse comment avez vous fait?

Merci

Lili

Link to comment
Share on other sites

Salut,

moi je suis T1, en GS, classe que j'ai récupérée le lundi après la rentrée et j'ai la même impression que toi. J'ai l'impression qu'on ne fait rien, que je leur fais perdre leur temps et qu'ils n'arriveront jamais en Cp dans de bonnes conditions.

Et en lisant les messages ici ça me déprime un peu parce que finalement on est seul(e)s avec nos doutes et nos besoins de conseils et d'aide.

Le temps que je prends à préparer les fiches d'activités etc je n'arrive pas à trouver le temps de construire des projets à moyen terme. J'ai l'impression que pour les enfants les activités sont décousues entre elles...

Bref...pas top !

Link to comment
Share on other sites

J'ai la même impression que vous les filles. Et oui, déjà un mois d'écoulé depuis la rentrée et je me demande si j'avance vraiment.

En plus, avec les tps-ps, c'est un peu stressant de ne pas avoir beaucoup de trace de ce qui est fait.

J'ai encore tellement de choses à faire et les vacances arrivent tres vite.

Désolée si ce message n'est pas une réponse au tien, juste pour dire que je partage tes inquiètudes. ;)

Link to comment
Share on other sites

C'est normal de ne pas avoir une tonne de peintures et de fiches pour chaques gosses, moi aussi j'ai misé sur la découverte de la classe et l'autonomie, j'ai mes rituels du matin que depuis cette semaine.

Il faut bien voir que les enfant ne sont pas la pour faire de la production à la chaine de peinture pour faire plaisir aux parents. Il y a tellement de choses dont on ne peut pas garder une trace et qui compte pour leur developpement.

après il y a des pro qui sont capables de faire pleins d'ateliers mais en début d'année je pense qu'ils font aussi de la découverte de l'école.

allez gardez le :) :P :D

Link to comment
Share on other sites

Lili2, il me semble qu'avec les ps tout ce que tu as fait est vraiment important, mais je ne suis pas imf, c'est juste mon sentiment.

les photocopies en Ps ne sont pas dans l'ensemble souhaitables, et j'en préviens les parents à la réunion.Beaucoupe de manipulation surtout, rester avec un goupe pour" faire parler" autour de photographies prises en "eps" par ex ou en vacances ou lorsqu'il étaient bb ou sur quelques objets de la boîte à outil de papa(y a une comptine qu'ils adorent)

ou alors jouer à un loto avec un petit groupe etc...

mais il est vrai que les traces écrites en Ps ce n'est pas l'essentiel en dehors de la peinture et du dessin libre s'entend. bon courage

Link to comment
Share on other sites

:D:D

Je l'ai déjà dit plusieurs fois sur ce forum et je le répète à mes collègue de PS parfois démoralisées : galère jusqu'à la Toussaint , bonheur jusqu'en juin :P ( proverbe d'expérience !!! )

Il est vrai qu'il y a tant à mettre en place en début d'année que nos envies de pédagogues sont un peu frustrées mais... après, on voit les changements chaque jour et on mesure notre travail et ses avancées à vue d'oeil :)

MCD

Link to comment
Share on other sites

Ohlala !!! Faut pas stresser comme ça !!! Dites-vous bien que vos petits ne jouent pas leur Bac cette année ! La socialisation, la vie en groupe, les manipulations, les découvertes, c'est déjà beaucoup. Les traces, en PS et TPS, c'est dans les cerveaux qu'elles vont se faire, pas sur le papier ! Et attendez le retour des vacances de Toussaint, ça, c'est un truc qui m'étonne toujours, cette impression que les petits "digérent" tout ce qui s'est fait en classe pendant les vacances. A croire qu'ils ont besoin de ce recul en dehors de la classe pour assimiler . Et c'est encore plus flagrant au retour des vacances de Noël.

Link to comment
Share on other sites

Les cahiers gros comme une encyclopédie ca ne sert qu'à faire plaisir aux parents donc chez moi pas d'encyclopédie

En plus vu comme ils sont chiants, je culpabilise pas

beaucoup de manip (économie de papier) et ils sont pas moins à l'aise que les autres arrivés en GS :P

Link to comment
Share on other sites

Les traces, en PS et TPS, c'est dans les cerveaux qu'elles vont se faire, pas sur le papier !
a écrit Thalama et je suis d'accord sur le fait que les première traces ne se font pas sur le papier y compris pour ce qui est de la préparation à l'écriture mais qu'elles s'impriment dans les cerveaux.
j'ai tout misé sur la socialisation et l'autonomie (et je dois dire que je sui assez contente du résultat par rapport aux autres classes, sans critiquer les collègues)mais j'ai l'impression qu'avec eux je ne fais pas grand chose.

On a travaillé les traces à la peinture (empreinte) et le collage-déchirage

Donc tu as déjà fait beaucoup de choses.

Ne stresse pas. Reconsidère tout ce que tu as fait. Revois si tu en as tiré toutes les ressources par le biais de l'interdisciplinarité. Beaucoup d'activités peuvent se travailler dans la perspective de l'enseignement de l'écriture ou de la numération par exemple.

Exemple tout bête et basique - et pas seulement pour la numération et l'écriture -quand tu fais du déchirage-froissage-collage tu demandes aux enfants de trier papiers déchirés par couleur = consigne : on met les verts ici, les rouges ici, les bleus ici, les jaunes ici, tu joins le geste à la parole en commençant à faire des tas : ils savent ce que veut dire "mettre" et ils voient les couleurs, même si ils ne savent pas les nommer. Chaque enfant prend un papier déchiré froissé et le place sur un tas en nommant la couleur, les autres disent s'ils sont d'accord, ou quelqu'un dit à sa place s'il ne sait pas. Lorsque les tas seront finis la connaissance des couleurs commencera à se mettre en place pour tous et sera effective pour certains.

Donc avec cela tu as fait de la motricité des doigts, du tri, de l'apprentissage des couleurs et de la socialisation en faisant parler les enfants l'un après l'autre sans qu'ils se coupent la parole.

Ensuite, tu fais coller : par exemple on en colle deux de suite de la même couleur (début de la numération : un, deux ). A tour de rôle les enfants prennent deux papiers et les collent , les autres disent s'ils sont d'accord sur le nombre ( et sur la couleur si une couleur a été énoncée.) ( rappel des couleurs ; début de la numération)

Si tu n'as pas choisi de faire un dessin figuratif, tu peux les faire aligner pour former un tableau. Dans ce cas tu ne mets pas de ligne pour guider et tu demandes aux enfants d'aller bien droit et d'espacer régulièrement les papiers. Avec cela tu fais de la préparation à l'écriture (gestion statqiue de l'espace graphique).

Et si, en faisant du déchirage-froissage-collage, tu n'as pas pensé à tout cela, ce n'est pas grave, ils n'en sont qu'au début du pré-scolaire, tu feras mieux la prochaine fois. l'analyse des erreurs ou des oublis est souvent très riche d'enseignements, c'est comme cela qu'on progresse. :):)

Link to comment
Share on other sites

J' avais la même impression, et j'ai été absente 2 jours donc 4 jour sans les voir avec le w-e, et bien je les ai trouvé beaucoup changé, intérréssé, même les TPS, ils venaient tous me voir et me raconter qqch. Ca faisait déjà une semaine qu'il n'y avait plus de pleurs, alors ça rajouté je suis rentrée ravi de ma journée. Le recul pour moi, le fait d'avoir qqu'un d'autre pour eux, ça a fait beaucoup. Donc courage, au retour des vacances, tu vas les trouver changés.

kat

Link to comment
Share on other sites

ketb, même impression pour moi après 2 jours de stage. Et c'est vrai que du coup tu les voies d'un autre oeil !

Link to comment
Share on other sites

Peut-être que je vais être redondante mais tant pis...

Il me semle que le plus important pour ce début d'année c'est de donner aux enfants le plaisir de venir à l'école, tout en respectant les règles de vie en groupe bien sûr.

Les quinze premiers jours de septembre, j'étais dans le même état que toi : je n'avais l'impression de rien faire, d'avoir à faire la police toute la journée. J'étais démoralisée et mal à l'aise dans la classe ; pour me faire entendre, je criais beaucoup. Cette situation me déplaisais énormément. Alors je me suis (enfin) décidée à me placer du coté des enfants (et non pas des élèves). Comme j'ai une fille de 2 ans et demi, cela m'a un peu aidé. Du coup, je me suis mise à vivre plus à leur rythme : finis les cris pour me faire entendre, la patience paye beaucoup plus...

Maintenant après un mois de classe, les enfants arrivent avec le sourire et surtout ne pleurent plus pour entrer en classe. Les sucettes et autres tétines ont disparu de la classe (excepté pour la sieste !) et les enfants demandent du travail.

Enfin tout ça pour dire : devenir élève ça s'apprend n'oublions pas que nous avons avec nous des chérubins de trois ans avec des humeurs dont on doit pouvoir tenir compte.

Laissons le temps aux enfants et n'en faisons pas des machines à apprendre. B)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...