Jump to content

Retour sur la charge de travail Espé année DU compatibilité avec des enfants en bas âge


Recommended Posts

Bonjour,

Je souhaiterais passer le CRPE prochainement. J’hésite à me présenter à la session 2021. En effet, j’ai un bébé né en 2020 et j’appréhende beaucoup la charge de travail et l’énergie nécessaire pour mener à bien l’année de stage. Je me demande s’il n’est pas plus prudent d’attendre encore quelques années avant de me lancer (je précise, je ne suis pas une maman solo mais le papa a un emploi du temps assez chargé) .

Quelqu’un aurait -il un retour/des conseils à ce sujet ?

Pour celles et ceux qui devaient gérer des enfants en bas âge pendant leur année de stage, me recommanderiez-vous d’attendre quelques années ?

Merci à vous ! 

Link to post
Share on other sites
Blanchedecm2

Dans quelques années...tu auras peut-être un autre bébé 😉 et puis, tu auras un enfant un peu plus grand, qui ne fera peut-être plus de siestes...

Attendre, ça me paraît difficile, parce que, quoi qu'il en soit, bosser avec un ou plusieurs enfants en bas-âge, c'est difficile...(et quand ils ne sont plus en bas-âge, il faut les accompagner à leurs activités, être présente pour les devoirs, les sorties, etc.) Bref, pour résumer, avec un enfant...c'est plus difficile...mais pas impossible du tout...

Organisation, travail en soirée, voilà ce qui t'attend...;)

Link to post
Share on other sites
Helinette

Personnellement, j'ai trouvé qu'avec un enfant, j'avais quand même moins de mal qu'avec deux, quand j'avais quelques années d'ancienneté (mes enfants ont 6 ans d'écart). J'ai préparé le concours enceinte. J'ai été arrêtée à la rentrée rapidement (enceinte de 7 mois). Je n'avais eu qu'une semaine de cours à l'ex-IUFM/ESPE et ça a été très compliqué de revenir en mars, quand tout le monde avait été rodé, avec toutes les infos. J'ai eu du mal à comprendre ce qu'on attendait de moi, etc. Mais ensuite, j'ai été prolongée un trimestre de septembre à décembre, et là, avec toutes les infos de rentrée, ça a été ! (Il n'y avait pas autant de trucs sur Internet, je ne connaissais pas ce forum.) Mais ensuite, j'ai été validée comme les autres stagiaires rétroactivement, un an avant (donc pas de différence niveau ancienneté).

Bref, ça a été beaucoup plus compliqué de reprendre quand ma fille est née, car elle ne faisait pas ses nuits... Mon fils dormait de 20h à 8h + 3 h de siestes ! et me laissait travailler le soir si je voulais.  

Du coup, ce n'est pas impossible. J'ai une copine avec 3 enfants qui vient d'avoir le CRPE. Je pense qu'on est plus efficace dans les préparations et on prend l'habitude de couper de l'école. 

Je suis assez d'accord avec Blanchedecm2. 

Link to post
Share on other sites
chableu

Quand j'ai préparé le CRPE mes 2 enfants étaient jeunes et j'avais un emploi 28h hebdo. Je m'étais dit que si je ne pouvais pas préparer le CRPE les soirs et week-end, je ne pourrais pas être PE car il y a aussi pas mal de boulot soirs et week-end, surtout les premières années. Cela m'a aidée à tenir.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Honnêtement c'est très fatiguant les deux premières années en terme de travail personnel attendu, de suivi et de route. Mais que l'enfant soit en bas âge ou un peu plus grand je ne pense pas que ça changera grand chose... Surtout avec la possibilité de demander un temps partiel quand ton enfant a moins de trois ans, ce qui m'a permis de survivre personnellement à l'arrivée du deuxième.

Link to post
Share on other sites
Juperlau2

Je pense aussi que se dire d'attendre quelques années n'est pas pertinent : enfant plus grand, envie du 2ème, stabilité géographique... il y aura autre chose qui pourrait faire que ce serait mieux d'attendre.
Dans tous les cas, faire des études, passer un concours ou se former en ayant déjà une famille c'est plus compliqué mais pas impossible.
Tu auras en effet beaucoup de travail l'année de stage mais avec de l'organisation ça se fait.

Link to post
Share on other sites
blacknader

Préparation en candidat libre ?

Faut se lancer, on n'a pas toujours le concours du 1er coup, alors autant tenter le plus tôt possible. Si bébé fait des siestes ça sera une bonne année de préparation

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, 

Merci pour vos conseils 😊 

J’ai déjà une grande de 4 ans d’où mes inquiétudes...Mais, oui, dans tous les cas, ce sera compliqué, je n’aurais peut-être pas le concours du 1er coup...autant essayer le plus tôt possible.

De vos retours, je retiens qu’avec une bonne dose de motivations et une bonne organisation ce n’est pas impossible et qu’il n’y a pas forcément de « bon moment ».

La préparation du concours en soirée et en week-end devrait aussi nous permettre de trouver (tester) l’organisation adéquate !

Merci et bonne journée à tous 😉

Link to post
Share on other sites
sosogirafe

Après, si tu n'envisages pas d'autres enfants, et peux te permettre niveau pro d'attendre, perso moi j'attendrais ;)

Link to post
Share on other sites
Le 07/07/2020 à 17:27, CM93 a dit :

Je souhaiterais passer le CRPE prochainement. J’hésite à me présenter à la session 2021.

Un paramètre à prendre en compte est la réforme annoncée du CRPE. On ne sait pas encore grand chose du CRPE 2022, sinon qu'il devrait se situer en fin de M2 (et plus de M1). Quelles en seront les conditions d'accès pour les candidats qui ne seront pas issus d'un master MEEF ?   Pas bien clair... mais la reconduction de Blanquer au MEN implique probablement la mise en œuvre de la réforme.

Du fait de la crise sanitaire, l'édition 2021 reste en revanche sur l'ancien système. Peut-être le moment ou jamais ?

Pour le reste, ça dépend de beaucoup de choses.  Pour le concours, ton niveau actuel en maths, en particulier, peut faire la différence en termes de densité de révisions.  Et comme d'autres intervenants l'ont déjà suggéré, la maturité et le pragmatisme qui dérivent souvent des responsabilités familiales peuvent t'aider à aller à l'essentiel pendant ton année de stage, là ou de jeunes collègues encore un peu scolaires peuvent se noyer à force de perfectionnisme..

Link to post
Share on other sites
borneo

Sachant qu'ils demandent un niveau de fin de collège, ça ne devrait pas être insurmontable.... 😇

Moi aussi, je l'ai passé au siècle dernier. Dans le rapport de jury, les correcteurs ont été choqués de constater que certains candidats ne maîtrisaient pas les niveaux qu'ils étaient supposés enseigner.

Link to post
Share on other sites
chableu
Il y a 9 heures, borneo a dit :

Sachant qu'ils demandent un niveau de fin de collège, ça ne devrait pas être insurmontable.... 😇

Ce n'est pas si simple...il y a un sacré écart entre le niveau théorique requis et le niveau réel des candidats, c'est un concours.

Link to post
Share on other sites
borneo

Je regarde souvent les sujets de maths. Le souci n'est pas forcément le niveau des candidats, mais leur démarche. Ils travaillent à partir d'exercices corrigés, et il veulent qu'on leur donne la solution. J'ai l'impression qu'ils cherchent à apprendre tous les types d'exercices pour pouvoir les ressortir au concours.

Je pense que c'est en cherchant qu'on apprend, pas en bachotant. C'est encore plus vrai en maths, où les compétences sont primordiales. 

Dire à un candidat qu'un nombre xyz = 100x + 10y + z ne lui apprend rien. S'il se creuse la tête et qu'il le trouve par lui-même, il aura vraiment progressé. 

Il m'arrive de me prendre le chou avec des gens qui balancent aux candidats des corrigés complets. Non seulement ça n'aide pas, mais ça permet à des candidats qui ont juste appris, et pas compris d'arriver devant les élèves, et je trouve ça grave. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, chableu a dit :

Ce n'est pas si simple...il y a un sacré écart entre le niveau théorique requis et le niveau réel des candidats, c'est un concours.

Oui, mais pas forcément dans le sens que tu crois. Tu serais peut-être surprise.

Il y a 2 ou 3 ans, je m'étais amusé à "passer" et à faire passer à une élève de 4e, plutôt moyenne, et à sa mère, le test de math requis pour l'inscription dans un M1 MEEF (avant toute formation spécifique, donc — de vraies questions de base sur la maîtrise du programme de collège).

En répondant du tac-au-tac, j'avais eu 20/20. Ma collégienne, 14/20 ; et sa mère, secrétaire qui n'avait pas fait de maths depuis des lustres, 11/20.

Lors du "vrai" test, seulement 50% des candidats, qui venaient pour la plupart de valider une licence, bac +3, donc (ou plutôt brevet +6...), avec mention pour une bonne partie, avaient dépassé les 12/20. Plus du tiers étaient en-dessous de 08/20.  Et la barre pour l'admission dans ce M1 MEEF, cette année-là, était autour de 09/20.

 

Il y a 5 heures, borneo a dit :

Je regarde souvent les sujets de maths. Le souci n'est pas forcément le niveau des candidats, mais leur démarche.

 Celle des correcteurs, un peu aussi, peut-être...  Dans la foulée, je m'étais amusé à "passer" aussi l'épreuve de maths du CRPE de l'année précédente, en répondant aussi à l'oral mais en prenant le temps de faire des crobards ou de poser trois lignes de calculs ici ou là. Toutes mes réponses et toutes mes justifications étaient correctes, mais la collègue qui "corrigeait", prof de maths en INSPE, ne m'avait mis que 10/20 : aucune de mes justifications n'était assez détaillée, ou elles ne comportaient pas les mots-clefs attendus...

  Bref : il n'est pas du tout absurde de travailler aussi sur des corrigés : la petite musique des justifications "à la CRPE" compte aussi assez fortement...

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
chableu
il y a une heure, Argon a dit :

  Bref : il n'est pas du tout absurde de travailler aussi sur des corrigés : la petite musique des justifications "à la CRPE" compte aussi assez fortement...

L'année de préparation du CRPE, il y a 10 ans, j'ai passé le premier mois à étudier les corrections, les rapports de jury afin de m'imprégner des attendus...il semble que cela ait payé !

Link to post
Share on other sites
chableu
il y a une heure, Argon a dit :

Oui, mais pas forcément dans le sens que tu crois. Tu serais peut-être surprise.

Je pense aussi à l'efficacité du candidat qui va tellement maitriser qu'il aura du temps pour les autres aspects de l'épreuve.

Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, chableu a dit :

L'année de préparation du CRPE, il y a 10 ans, j'ai passé le premier mois à étudier les corrections, les rapports de jury afin de m'imprégner des attendus...il semble que cela ait payé !

Oui, c'est une excellente approche, je crois.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...