Jump to content

Ecole et éducation sexuelle


maverick_2010

Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous!

Je ne suis encore qu'un jeune professeur des écoles, mais je mène actuellement un projet qui me tient fort à cœur: je souhaite réaliser une étude de la situation de l'éducation sexuelle dans les écoles en France et en rédiger une proposition de guide pour tous ceux qui rencontreraient des obstacles dans sa mise en œuvre. L'éducation sexuelle est un sujet mal connu, souffrant d'invraisemblables préjugés et d'une application restreinte (si ce n'est inexistante) pour ce que j'ai pu en voir dans les différentes écoles que j'ai déjà fréquentées. Pourtant, et je suis le premier à avoir subi les conséquences de son absence quand j'étais plus jeune, elle joue un rôle essentiel dans le bon développement psychologique des enfants et des futurs citoyens qu'ils deviendront un jour. On la réduit généralement à "comment on fait les bébés" en une séance en CM2 sans voir toutes les ramifications qu'elle peut avoir dans d'autres domaines: confiance en soi, connaissance de son corps, respect du corps des autres, prise de conscience des différences, aptitude à prendre du recul sur les représentations biaisées de la sexualité aujourd'hui, maturation intellectuelle, préparation aux changements physiques et psychiques de la puberté...

Bref, c'est mon modeste souhait que d'aider à rendre cette éducation plus accessible aux intervenants, et à travers eux, aux enfants. J'ai déjà préparé des références légales, scientifiques et historiques pour consolider mes recherches, mais j'ai besoin de vous pour donner à mon projet un ancrage dans la réalité et l'actualité. Tous vos témoignages seraient les bienvenus, qu'ils portent sur:

- la mise en place de l'éducation sexuelle au sein de votre / vos école(s);
- les avis des enfants sur ses apports, positifs ou négatifs;
- les points de vue des parents sur la question (sont-ils réceptifs? réticents? indifférents?);
- votre avis de professionnel(le) sur ce thème (est-ce nécessaire? est-ce suffisamment bien mis en œuvre aujourd'hui?);
- vos idées / expériences pour en faire un sujet enrichissant et utile aux élèves, dans le respect de leurs différentes sensibilités...

Vous pouvez m'en parler par message privé ou directement sur ce topic selon votre choix. Encore une fois, toute contribution peut être une source de renseignements précieux pour moi!

Merci par avance, et bonne continuation dans vos vacances!

Link to comment
Share on other sites

Je le fais depuis 10 ans avec mes CM2, 5 ou 6 séances en général. Si j'oublie pas, n'hésite pas à me le rappeler.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, lilie2fr a dit :

Je le fais depuis 10 ans avec mes CM2, 5 ou 6 séances en général. Si j'oublie pas, n'hésite pas à me le rappeler.

5 ou 6 séances, c'est déjà bien plus que la moyenne! Si possible, pourrais-tu me résumer un peu les thèmes que tu abordes, la façon dont tu t'organises? Et surtout, les réactions des enfants et / ou des parents? :)

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, maverick_2010 a dit :

5 ou 6 séances, c'est déjà bien plus que la moyenne! Si possible, pourrais-tu me résumer un peu les thèmes que tu abordes, la façon dont tu t'organises? Et surtout, les réactions des enfants et / ou des parents? :)

Aucun souci, je te fais ça dans la semaine. Donne moi ton mail ça ira plus vite.

Link to comment
Share on other sites

Grand merci! Puisque ce pourrait être effectivement plus simple pour celles et ceux qui voudraient participer, je viens de créer une adresse dédiée: projetesforum@outlook.fr.

Link to comment
Share on other sites

J'aborde ce sujet 3 fois dans l'année avec mes cp. Mes collègues également. Nous avons une progression sur toute l'école. En CP il s'agit  de trois thématiques adaptées à leur âge et prenant en compte l'affect et le respect de l'autre: "nous sommes des êtres humains", "mon corps c'est moi", "je grandis, les étapes de la vie". Chaque année les thématiques évoluent avec leur âge.

Arrivés en Cm2 les élèves sont bien sensibilisés au respect de son corps et du corps de l'autre, sont habitués à entendre des mots pour décrire le corps humain sans ricaner bêtement (le sexe, la poitrine, les fesses...) ce qui fait qu'on peut aborder avec eux le thème de la reproduction très sérieusement tout en y liant les notions de respect de l'autre et de soi-même.

Je trouve ça très important qu'ils arrivent au collège en étant avertis qu'ils ont le droit de refuser de voir des images choquantes sur le téléphone d'un copain par exemple.

La première année, nous avons convié les parents à une réunion pour expliquer notre organisation. On évoque le sujet à la réunion de rentrée en indiquant les trois thèmes qui seront travaillés dans l'année. A chaque fois que nous abordons un thème en classe, nous faisons une trace écrite avec les élèves à destination des parents et nous les invitons à en parler également en famille. Une famille avait été réticente la première année (école catholique sous contrat avec quelques familles "traditionalistes") mais depuis nous n'avons aucune remarque car nous sommes clairs dans la démarche.

Au fil des années, je constate que les enfants viennent davantage avertir un enseignant ou leur parent lorsqu'un camarade de permet des choses déplacées du type: montrer son sexe aux toilettes ou ricaner sur la poitrine naissante d'une fille. Dans le passé, ça prenait beaucoup de temps avant qu'on soit au courant alors que maintenant ils en parlent dans la journée même.

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Lady Oscar a dit :

J'aborde ce sujet 3 fois dans l'année avec mes cp. Mes collègues également. Nous avons une progression sur toute l'école. En CP il s'agit  de trois thématiques adaptées à leur âge et prenant en compte l'affect et le respect de l'autre: "nous sommes des êtres humains", "mon corps c'est moi", "je grandis, les étapes de la vie". Chaque année les thématiques évoluent avec leur âge.

Arrivés en Cm2 les élèves sont bien sensibilisés au respect de son corps et du corps de l'autre, sont habitués à entendre des mots pour décrire le corps humain sans ricaner bêtement (le sexe, la poitrine, les fesses...) ce qui fait qu'on peut aborder avec eux le thème de la reproduction très sérieusement tout en y liant les notions de respect de l'autre et de soi-même.

Je trouve ça très important qu'ils arrivent au collège en étant avertis qu'ils ont le droit de refuser de voir des images choquantes sur le téléphone d'un copain par exemple.

La première année, nous avons convié les parents à une réunion pour expliquer notre organisation. On évoque le sujet à la réunion de rentrée en indiquant les trois thèmes qui seront travaillés dans l'année. A chaque fois que nous abordons un thème en classe, nous faisons une trace écrite avec les élèves à destination des parents et nous les invitons à en parler également en famille. Une famille avait été réticente la première année (école catholique sous contrat avec quelques familles "traditionalistes") mais depuis nous n'avons aucune remarque car nous sommes clairs dans la démarche.

Au fil des années, je constate que les enfants viennent davantage avertir un enseignant ou leur parent lorsqu'un camarade de permet des choses déplacées du type: montrer son sexe aux toilettes ou ricaner sur la poitrine naissante d'une fille. Dans le passé, ça prenait beaucoup de temps avant qu'on soit au courant alors que maintenant ils en parlent dans la journée même.

Je trouve cela super d'avoir une progression établie en commun dans l'école pour tous les niveaux. L'un des fondements de l'éducation sexuelle à mes yeux est qu'elle doit accompagner les enfants tout au long de leur scolarité et non pas être abordée brièvement et aussitôt oubliée.

J'ai déjà pu faire le constat à de nombreuses reprises que les élèves de tous âges ont tendance à ricaner ou se moquer à la moindre allusion au sujet du corps ou de la sexualité, ce qui montre à la fois qu'ils en sont mal informés et généralement même en ont une perception malsaine (pourquoi se moquer du corps et de ce qui est naturel?). La sexualité souffre d'énormément de préjugés chez les plus jeunes, préjugés bien souvent véhiculés par l'exemple des parents ou des aînés qui en font des plaisanteries grivoises ou en évitent toute explication (au mieux) en en faisant "le sujet dont on ne doit pas parler", ce qui ne fait qu'accentuer la tendance des enfants à en faire un outil de provocation ou un thème de rigolade. Le fait que vous parveniez à mentionner les parties qui fâchent sans ces réactions négatives est extrêmement encourageant! Et l'action d'impliquer les familles pour faire preuve de transparence semble indispensable pour éviter tout problème de ce côté.

Effectivement, l'une de mes principales préoccupations dans cette démarche est que tous les élèves puissent affronter sereinement le torrent de nouveautés que représente l'arrivée au collège, qu'il s'agisse des transformations du corps, de l'évolution des relations sociales, amicales ou amoureuses, de la dérivation des intérêts ou tout simplement de l'angoisse existentielle à laquelle s'exposent tous les adolescents au cours de leur croissance.

Merci pour cet apport!

Link to comment
Share on other sites

Je suis épatée par les réponses des collègues! Bravo à vous!

Moi je n'en ai jamais fait.😟 Je ne me suis jamais vraiment posé la question je crois.

Pourquoi? Peut-être par manque de temps. Mais surtout, j'ai une classe à 4 niveaux et je crains un peu d'aborder ce sujet avec des élèves d'âges différents. 

Il me semble que le sujet est très absent des manuels de sciences, non?

Je serais intéressée par des idées de mise en oeuvre.

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, moli69 a dit :

Je suis épatée par les réponses des collègues! Bravo à vous!

Moi je n'en ai jamais fait.😟 Je ne me suis jamais vraiment posé la question je crois.

Pourquoi? Peut-être par manque de temps. Mais surtout, j'ai une classe à 4 niveaux et je crains un peu d'aborder ce sujet avec des élèves d'âges différents. 

Il me semble que le sujet est très absent des manuels de sciences, non?

Je serais intéressée par des idées de mise en oeuvre.

Tu peux le trouver dans "64 enquêtes" par exemple

Link to comment
Share on other sites

Je fais chaque année l'adolescence et la reproduction humaine en CM2. Je suis la dernière instit qui le fait dans la circo...... car "ce sera fait en 6ème" mwai ...... Je préfère qu'ils le fassent avant le collège moi, tout en restant au niveau de leurs questions. Et ça dépend vraiment des années.

L'école de mes enfants a fait "la semaine de l'intimité" il y a 2 ans, j'étais déçue qu'ils reprennent pas le sujet un petit peu chaque année.

Et de vous lire, ça me donne envie d'en parler plus avec les collègues car oui le sujet devrait être abordé 2/3 séances par an....... Et au collège pareil...... Car ici ils ont qqs heures en 4eme et je trouve ça trop tard.

Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, moli69 a dit :

Je suis épatée par les réponses des collègues! Bravo à vous!

Moi je n'en ai jamais fait.😟 Je ne me suis jamais vraiment posé la question je crois.

Pourquoi? Peut-être par manque de temps. Mais surtout, j'ai une classe à 4 niveaux et je crains un peu d'aborder ce sujet avec des élèves d'âges différents. 

Il me semble que le sujet est très absent des manuels de sciences, non?

Je serais intéressée par des idées de mise en oeuvre.

De fait, je n'ai trouvé aucun manuel de sciences qui aborde la question avec une vraie ouverture pour des explications ou des débats autour du sujet. Les plus "complets" (si l'on peut dire) que j'ai lus se limitent à évoquer l'acte sexuel nécessaire à la reproduction, point barre.

Il faut savoir aussi que les entreprises qui éditent ces manuels sont très prudentes pour ces choses-là. Ma compagne a travaillé chez un éditeur assez connu pour réaliser un manuel de sciences à destination des classes de seconde, et ses collègues lui ont dit qu'ils recevaient chaque année des lettres de plaintes de la part d'individus ou même d'associations pour avoir osé mentionner, par exemple, l'existence du clitoris chez les femmes dans des éditions précédentes. C'est dire le niveau d'immaturité / hypocrisie / ignorance / stupidité (?) qui gangrène encore certaines parties de la société et empêche la réalisation de vrais progrès.

Inversement, certains auteurs de livres pour enfants sont beaucoup plus ouverts et engagés. L'auteure de la série "Max et Lili" par exemple, série très populaire chez tous les âges et que je trouve idéale pour aborder de nombreux sujets, a publié plusieurs tomes dédiés à la découverte de la sexualité par les enfants, dans des cadres ordinaires, naturels et sereins. Par exemple, "Max et Lili veulent tout savoir sur les bébés", "Lili rêve d'être une femme", ou encore "Max ne pense qu'au zizi". Mais aussi sur les dangers qui peuvent y être liés, comme dans "Lili a été suivie" ou "Lili se fait piéger sur internet". A défaut de manuels scolaires, ce peuvent être de bons intermédiaires pour initier des discussions.

Link to comment
Share on other sites

Je me suis fait agressée par une maman il y a 2 ans, sur la loi Shiappa. Elle voulait absolument savoir si j'allais enseigner "cette loi".

Bon j'avoue que je n'avais pas vraiment lu cette "loi" ou "décret"???? Alors je lui demande (pendant qu'elle s'énervait de façon incroyable) exactement ce qui l'embetait avec ce texte car à ma connaissance, nous n'avions rien reçu comme obligation à l'école....... Elle m'a dit "ben vous savez ..... enfin vous voyez quoi..." Euh non...... "Ben vous devez leur apprendre à se masturber"

Euh..... comment vous dire...... Bref je lui ai parlé qu'ils avaient l'âge où on pouvait parler de ce qui allait pouvoir se passer pendant l'adolescence et que c'était plus simple à l'école de mon point de vue et que ça pouvait aussi rassurer mais que personnellement je n'aurai pas le temps de leur apprendre la masturbation en effet. Elle a fini par repartir du portail.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...