Jump to content

La prospective en géographie : point d’équilibre entre la classe et le terrain ?


Recommended Posts

xavleroux

 

Aujourd’hui structurée autour d’une approche par thèmes favorisant le raisonnement et la problématisation, la géographie des programmes de l’élémentaire invite désormais à traiter de la prospective, à savoir une réflexion sur le devenir des territoires. En introduisant, dans les prescriptions de 2015, l’étude du temps futur dans l’analyse de l’espace, le législateur ouvre ainsi la porte à une façon de penser les situations d’enseignement-apprentissage différente, faite d’incertitudes, d’horizons d’attentes sur ce qui « pourrait se passer ». N’y-a-t-il pas là matière à mieux penser et séquencer les contenus sous forme de scénarios articulés ? C’est une idée qui mérite d’être posée mais qui doit tenir compte des réalités de la professionnalité des professeurs des écoles qui n’ont pas la géographie en tête de leurs préoccupations et qui ne sont pas spécialistes de la discipline. Bâtir des progressions sur l’analyse d’éléments hypothétiques pourrait vite s’avérer coûteux en temps et en énergie d’où la proposition d’alterner le travail en classe, rassurant, et l’approche sur le terrain davantage basée sur le tâtonnement.

https://journals.openedition.org/cdg/5323

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
xavleroux

Merci Argon pour l'autre référence que je prendrai le temps de découvrir...d'autant que j'ai vu Soleil Vert il n'y a pas si longtemps ! 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...