Jump to content

Phasme mort. Que dire aux enfants ?


noa1974
 Share

Recommended Posts

Bonjour !

Cette année j'ai décidé de faire un élevage de phasmes avec ma classe de MS. J'en ai 4  (donnés par une collègue d'une autre école) et il se trouve que l'un d'entre eux est mort... Je voulais leur dire qu'il était mort mais ils vont très certainement me demander ce que je vais en faire... J'aimerais être prête au cas où il m'interrogeraient là-dessus. Qu'auriez-vous répondu à ma place ?

J'ai l'habitude de faire des élevages d'escargots, de papillons que nous relâchons... Je n'ai jamais eu de morts d'animaux lors de mes élevages... Je n'ai jamais répondu à cette question... 

Merci pour votre aide.

 

Link to comment
Share on other sites

Tu peux le jeter dans un coin de verdure de l'école en expliquant qu'il va se décomposer pour nourrir d'autres êtres vivants (plantes...). C'est le cycle de la vie. Il n'y a pas de vie sans mort.

  • J'adhère 6
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, noa1974 a dit :

 

J'ai l'habitude de faire des élevages d'escargots, de papillons que nous relâchons... Je n'ai jamais eu de morts d'animaux lors de mes élevages... Je n'ai jamais répondu à cette question... 

 

Fais attention : il est interdit de relâcher des animaux d'élevage dans la nature, pour ne pas nuire à la génétique des populations sauvages. En fin d'élevage, tu dois soit les rendre à l'éleveur qui te les a fournis, soit les donner à quelqu'un qu veut poursuivre l'élevage, soit les tuer. Evidemment, pas devant les élèves.

Fais attention aussi au fait qu'un certain nombre d'espèces sauvages sont protégées en france et qu'il est interdit de les capturer dans la nature. Tu peux trouver ces listes sur le site de l'ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages).

Pour ce qui est de la mort, il suffit de dire aux élèves que ça fait partie du cycle de la vie (ils le savent déjà tous à cet âge, et beaucoup ont déjà vu des animaux morts). Ca devrait même faire partie de tout cours sur les êtres vivants : naissance, croissance, reproduction, sénescence, mort.

  • Merci 1
  • Haha 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Ou comme disait Françoise Dolto, qu'il est mort parce que sa vie était terminée. Formule également valable pour les humains.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le 24/01/2021 à 19:43, Kesako87 a dit :

Fais attention : il est interdit de relâcher des animaux d'élevage dans la nature, pour ne pas nuire à la génétique des populations sauvages. En fin d'élevage, tu dois soit les rendre à l'éleveur qui te les a fournis, soit les donner à quelqu'un qu veut poursuivre l'élevage, soit les tuer. Evidemment, pas devant les élèves.

Fais attention aussi au fait qu'un certain nombre d'espèces sauvages sont protégées en france et qu'il est interdit de les capturer dans la nature. Tu peux trouver ces listes sur le site de l'ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages).

Pour ce qui est de la mort, il suffit de dire aux élèves que ça fait partie du cycle de la vie (ils le savent déjà tous à cet âge, et beaucoup ont déjà vu des animaux morts). Ca devrait même faire partie de tout cours sur les êtres vivants : naissance, croissance, reproduction, sénescence, mort.

Merci pour ton retour.

En fait, je prends des escargots récupérés dans le jardin... Ils font des petits ou pas et puis je les relâche... 

Pour les chenilles ce sont celles achetées sur un catalogue (JB...) avec les pots (pas idéal pour voir le véritable environnement de la chenille mais intéressant pour voir la métamorphose) et je laisse s'envoler les papillons avec les enfants.

Pour les phasmes, ce sont ceux donnés par une collègue et je fais très attention aux déchets (déjections, œufs) afin de ne pas laisser un œuf éclore dans la nature. Je ne libèrerai pas mes phasmes c'est sûr.

Pour info, c'est mon premier élevage de phasmes et finalement, celui que je croyais mort car il était  resté dans la même position toute la journée (immobile, pattes allongées sous son corps) est finalement bien vivant ! Je l'ai retrouvé sur une branche de lierre lundi matin ! Je serai prête  le moment venu...

Je ne suis pas en Alsace, alors, non, je ne pourrai pas parler du petit Jésus 😊

J'aime bien aussi, il est mort parce que sa vie est terminée ! 

Merci pour votre aide à tous en tout cas.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, noa1974 a dit :

Merci pour ton retour.

En fait, je prends des escargots récupérés dans le jardin... Ils font des petits ou pas et puis je les relâche... 

Pour les chenilles ce sont celles achetées sur un catalogue (JB...) avec les pots (pas idéal pour voir le véritable environnement de la chenille mais intéressant pour voir la métamorphose) et je laisse s'envoler les papillons avec les enfants.

Pour les phasmes, ce sont ceux donnés par une collègue et je fais très attention aux déchets (déjections, œufs) afin de ne pas laisser un œuf éclore dans la nature. Je ne libèrerai pas mes phasmes c'est sûr.

Pour info, c'est mon premier élevage de phasmes et finalement, celui que je croyais mort car il était  resté dans la même position toute la journée (immobile, pattes allongées sous son corps) est finalement bien vivant ! Je l'ai retrouvé sur une branche de lierre lundi matin ! Je serai prête  le moment venu...

Je ne suis pas en Alsace, alors, non, je ne pourrai pas parler du petit Jésus 😊

J'aime bien aussi, il est mort parce que sa vie est terminée ! 

Merci pour votre aide à tous en tout cas.

 

Tant mieux pour ton phasme!

Je découvre les phasmes également cette année, comment fais-tu pour faire attention aux déchets ? Tu m'as mis le doute, comment être certaine de ne pas passer à côté d'un oeuf qui se retrouverait dans la nature?

Link to comment
Share on other sites

Bonjour ! 

Rien ne me garantit à 100% que je n'ai pas laissé passer un œuf ... Je ne suis pas à  l'abri d'un ratage mais je fais vraiment très très attention.

J'ai un petit sac hermétique. Je trie par zone : je mets donc au fur et à mesure les œufs dans le sac. A la fin, il ne me reste que les crottes et je fais de nouveau une vérification. Comme tout est sur du papier essuie-tout, c'est plus visible. J'ai déjà rattrapé comme ça 1 œuf ou 2 oubliés. 

En laisser passer un est ma plus grande crainte... Du coup, je prends beaucoup de précautions et certainement un peu plus temps qu'il ne le faut. 

Si je ne peux pas  donner les œufs (quelques collègues en ont déjà pris) ou si je ne souhaite pas les garder, je mets les œufs (déjà dans le sac hermétique bien fermé) au congélateur pendant quelques jours (1semaine) avant de les jeter. Je jette les déjections et le reste de lierre tout de suite à la poubelle dans un sac hermétique bien fermé lui aussi. 

C'est ce que m'avait conseillé ma collègue.

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...