Jump to content

Cinq focales pour analyser une pratique d'enseignement : version 2021


Recommended Posts

André Jorge

Bonjour, :)

Roland Goigoux publie la version 2021 des cinq focales pour analyser une pratique d'enseignement :

Le diaporama sonorisé (40 minutes) :
https://drive.uca.fr/f/6f2b7ac360f046f5a6b7/

D'autres documents et informations sur son blog :
https://blogs.mediapart.fr/roland-goigoux/blog/100221/cinq-focales-pour-aider-les-formateurs-analyser-lactivite-denseignement

 

 

Link to post
Share on other sites
Ola-ilou

Merci

Pour ma part, je m'interroge sur ces façons vieillottes de former des jeunes débutant avec celui qui sait et celui qui ne sait pas ou apprend; Je ne vois pas pourquoi les maîtres élèves ne pourraient pas être former avec un champs d'investigation ( une mise en recherche) qui serait commune à celui qui sait et celui qui ne sait pas...avec partage des même difficultés, remédiations ou au contraire réussite....

Zut je m'égare ....

Link to post
Share on other sites
papouilla

Merci André ! J'ai regardé la première diapo déjà, c'est top !

Ola-lilou, je ne pense pas que ce que tu écris sur la formation vieillotte soit la philosophie de Goigoux. Pour ce qui est de se former par le biais d'un "champ d'investigation" on est un peu dans cette philosophie avec les constellations, personne ne sait, ou ne sait pas, on construit tous ensemble, avec l'apport de la recherche. On a un pied dedans je pense. :idontno:

 

Link to post
Share on other sites
Cordelia
Il y a 19 heures, Ola-ilou a dit :

Merci

Pour ma part, je m'interroge sur ces façons vieillottes de former des jeunes débutant avec celui qui sait et celui qui ne sait pas ou apprend; Je ne vois pas pourquoi les maîtres élèves ne pourraient pas être former avec un champs d'investigation ( une mise en recherche) qui serait commune à celui qui sait et celui qui ne sait pas...avec partage des même difficultés, remédiations ou au contraire réussite....

Zut je m'égare ....

L'enseignant débutant aimerait bien ne pas laisser ses élèves sur le bord du chemin parce qu'il doit "chercher" des recettes qu'on pourrait lui donner (oui les recettes existent dans l'enseignement). La mise en recherche c'est bien quand on a une classe qui tourne et qu'on veut aller plus loin, pas quand on débute et qu'on galère...

  • J'adhère 3
Link to post
Share on other sites
Ola-ilou
Il y a 3 heures, Cordelia a dit :

L'enseignant débutant aimerait bien ne pas laisser ses élèves sur le bord du chemin parce qu'il doit "chercher" des recettes qu'on pourrait lui donner (oui les recettes existent dans l'enseignement). La mise en recherche c'est bien quand on a une classe qui tourne et qu'on veut aller plus loin, pas quand on débute et qu'on galère...

Oui certes .... c'est vrai aussi pour les recettes...et ficelles du métier... Je me prends à rêver....

Link to post
Share on other sites
cat99
Il y a 14 heures, Cordelia a dit :

L'enseignant débutant aimerait bien ne pas laisser ses élèves sur le bord du chemin parce qu'il doit "chercher" des recettes qu'on pourrait lui donner (oui les recettes existent dans l'enseignement). La mise en recherche c'est bien quand on a une classe qui tourne et qu'on veut aller plus loin, pas quand on débute et qu'on galère...

 

Il y a 10 heures, Ola-ilou a dit :

Oui certes .... c'est vrai aussi pour les recettes...et ficelles du métier... Je me prends à rêver....

Oui il existe des recettes qui sont données par les formateurs, les collègues, enfin certains on ne va polémiquer😉. Il n'en reste pas moins que c'est en testant  qu'on se rend compte si on a bien compris la recette ou pas, et en échangeant et discutant et tentant à nouveau. On a tous démarré, on a tous été dans la galère, on l'est encore parfois aujourd'hui, on a des conseils avisés de collègues qui marchent ou ne marchent pas. Parce que chaque classe est différente, chaque élève est différent et chaque enseignant aussi. Ce qu'il manque principalement c'est l'accompagnement à ce que vous appelez les recettes et qui sont des gestes professionnels.

Par exemple, j'ai un élève TDAH, j'ai les recettes et pourtant je me sens souvent démunie. Je travaille à trouver la mise en oeuvre dans ma classe, c'est difficile mais il n y a qu'en testant, que j'y arriverai.  J'ai déjà avancé sur certains points.  Pour les élèves autistes, j'ai beaucoup avancé mais entre les conseils que j'ai eu en formation et l'application sur le terrain il s'est passé du temps et des rencontres avec des professionnels qui ont répondu à mes questions. Les recettes étaient données mais la question c'était " comment je fais?" Je sais qu'il faut tomber sur les bonnes personnes, que quelquefois tous les formateurs ne sont pas forcément à la hauteur. Il faut aussi savoir que lorsqu'on est en souffrance, on a tendance à se replier, à adopter un mécanisme naturel de défense et cela empêche considérablement d'avancer.

Moi aussi je me prends à rêver d'une école où on avancerait vraiment pour les élèves... sans rejeter la faute sur personne et en s'appuyant sur tout le monde. Je ne nie absolument pas ce que vous dites, je cherche juste à comment dépasser tout cela pour le bien être de tous.        

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...