Jump to content

Pratique de la différenciation et différenciation en formation continue enseignants


virginierib
 Share

Recommended Posts

Bonjour, 

J'avoue ne pas comprendre la première page de ce questionnaire, et ne pouvoir cocher qu'une seule case!

Si je comprends bien, les élèves devraient choisir leurs modalité d'apprentissage? Contenu, objectif, organisation (groupe/seul, autonomie/dirigés...), évaluations...

J'estime que nos élèves n'ont ni la maturité ni les compétences pour décider de tout ça, c'est notre boulot. :idontno: Sans compter que c'est impossible de mettre ça en place dans une classe de 24...

Donc il faut éclairer ma lanterne, là. :albert:

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Il manque la réponse "Non" aux questions.

Il y a 23 heures, Gribouillette a dit :

J'estime que nos élèves n'ont ni la maturité ni les compétences pour décider de tout ça, c'est notre boulot. :idontno: Sans compter que c'est impossible de mettre ça en place dans une classe de 24...

Il est vrai que dans les bouquins de pédagogie, il est question que l'enfant soit autonome : qu'il puisse concevoir, mettre en oeuvre et mener à terme des projets individuels et collectifs, qu'il établisse lui-même des parcours réalistes, ce qui lui permettra d'atteindre les objectifs qu'il s'est fixé, qu'il mobilise les connaissance et compétences acquises ainsi que les méthodes qu'il connaît et a éprouvées, ce qui lui permettra de s'auto-évaluer...

Mais dans *ma* pratique de classe en élémentaire, cette autonomie était limitée à la réalisation d'exposés en utilisant les TICE,...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour ,

Je vous explique mon cheminement: en tant qu'enseignante, j'ai d'abord travaillé de manière classique, ensuite j'ai découvert la différenciation: j'ai commencé à différencier pour les élèves en difficultés puis les plus rapides...ensuite c'est devenu une pratique de classe à part entière et j'ai testé pas mal de choses: consignes différentes, supports, évaluations différées... ce qui m'a amené aussi à interroger l'évaluation.  Là on est du côté de l'enseignant.

Quand on s'intéresse à l'autorégulation (la capacité métacognitive qu'à l'enfant à identifier ses apprentissages, choisir une façon de résoudre, trouver le matériel dont il a besoin), on est du côté de l'élève (fonctionnement interne) et nous enseignants, nous aidons chaque élève à conscientiser. Quand un élève est "autorégulé", il connaît son fonctionnement, ses réussites, sait de quoi il a besoin, est capable de déterminer son objectif...

Et on peut tenter l'autogestion: dans ce cadre là, on est au niveau de l'élève dans un groupe: il apprend à s'organiser, à planifier son travail, à gérer ses apprentissages, à s'auto-évaluer, seul ou avec d'autres... Nous enseignants, sommes là pour accompagner nos élèves dans cette démarche mais l'objectif est qu'ils y parviennent ensuite seuls. C'est une structure de classe. Les enfants travaillent en groupe, en fonction de la tâche choisie, et ils s'autorégulent et s'autogèrent dans leur groupe.

Un exemple concret: vous donnez un plan de travail d'abord rempli avec des tâches que vous aurez choisies,  et ensuite vous arrivez à un plan libre" ou une feuille de route libre, que chacun se construit (seul ou en groupe), le tout avec un fonctionnement de classe qui permet à chacun de s'organiser dans le groupe: il choisit la tâche qu'il veut accomplir au moment où il le souhaite, s'organise avec d'autres pour travailler ensemble, trouver des solutions... Vos élèves changent de tâches quand ils ont terminé, s'auto-évaluent quand ils sont prêts...

Cela peut fonctionner à tous les niveaux de la société, et c'est incroyable lorsqu'on le voit fonctionner. J'ai des PS MS... 27!

 

 

D'un point de vue pratique:

- Pour la réponse non, il suffit de ne pas cocher.

- L'objectif est de montrer ce qu'on fait de la différenciation,  en autorégulation et en autogestion ET en quoi les formations que l'on reçoit influent sur notre pratique.

 

- Il est normal de ne pas tout cocher!

J'espère être plus claire.

Donc il est normal que ça vous questionne , puisque ça réinterroge notre identité professionnelle.

Pourtant c'est ce que vous faites dans votre métier: choisir une problématique, trouver des pistes pour que les enfants se les approprient, trouver différentes réponses possibles, différentes aides.... planifier votre travail, vous organiser si vous voulez travailler avec une collègue, choisir le moment ou vous êtes disponibles pour travailler... Nous on l'a appris seul, et si on l'apprenait à nos élèves?

-

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Je remonte ce sujet... + de 350 vues et très peu de réponse. Ce questionnaire est anonyme et ne vous prendra que quelques minutes. Merci à vous

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...