Jump to content

Maternelle : que faire d'un/pour enfant qui mord les autres jusqu'au sang ?


André Jorge

Recommended Posts

André Jorge

Bonjour, :)

J'ai en petite section une élève qui mord les autres élèves, souvent les mêmes.

L'enseignante (une remplaçante) qui était dans la classe avait réussi à gérer plus ou moins le problème, notamment avec la coopération des parents, mais elle a dû partir. Depuis, nous avons eu chaque jour un nouveau remplaçant et, en dépit du fait que je leur demande à chaque fois de faire attention à cette élève qui mord, elle a recommencé vendredi et cette fois la blessure est sérieuse : les dents sont entrées dans la peau et le sang a coulé.

Je n'ai pas été informé par l'enseignant remplaçant ni par l'ASEM (absente l'après-midi) : ce sont les parents qui m'ont envoyé des photographies (et qui demandent que l'élève change de classe, mais les PS sont toutes au complet).

Je vais contacter l'IEN et le RASED car j'avoue ne plus savoir quoi faire avec cette élève cannibale...

Que feriez-vous à ma place ? La mettre dans une MS ?...

Merci.

Link to post
Share on other sites
Anna59

Une piste pourrait être autre façon d'aborder la question avec cette vidéo postée à plusieurs reprise par plusieurs membres du forum (merci !)

 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Anna59

J'ai eu quelques "mordeurs" pendant les années où j'avais des TPS/PS, j'avais posé la même question sur le forum et j'avais eu des réponses très intéressantes mais je n'ai pas retrouvé le sujet (il y a plus de 10 ans...).

Je pense qu'il faut accompagner, mettre du langage parce que dans tous les cas que j'ai rencontrés, le "mordeur" avait toujours du mal à s'exprimer, à communiquer et à se socialiser. C'est le rôle le plus important des adultes dans une classe de PS je pense.

Dans toutes les situations que j'ai vécues ça a fini par s'arrêter avec beaucoup de vigilance de la part des adultes et un accompagnement et beaucoup de dialogue avec les familles.

Link to post
Share on other sites
Blanchedecm2

Humour, je précise....

Je crois que je sais pourquoi je n'ai pas de ps....Je le mordrais un BON COUP!!!!:devil:  (Style Jean Dujardin dans "10 %" avec le chien de la réalisatrice!:D)

Je sors, c'était de l'humour....Je laisse les plus sérieux essayer d'apporter une réponse plus mesurée et faire part de leur expérience...

 

Link to post
Share on other sites
André Jorge
Il y a 4 heures, Anna59 a dit :

Je pense qu'il faut accompagner, mettre du langage parce que dans tous les cas que j'ai rencontrés, le "mordeur" avait toujours du mal à s'exprimer, à communiquer et à se socialiser. C'est le rôle le plus important des adultes dans une classe de PS je pense.

Dans toutes les situations que j'ai vécues ça a fini par s'arrêter avec beaucoup de vigilance de la part des adultes et un accompagnement et beaucoup de dialogue avec les familles.

Oui, j'avais retrouvé les sujets postés sur le forum et j'en avais fait un résumé* que j'ai remis à l'enseignante de PS.

C'est une piste, mais on n'en est plus là : cette enfant parle et dans ma carrière j'ai déjà eu des enfants très bons en langage (dont un qui avait fait un saut de classe car haut potentiel et excellent en langage) et qui continuent à mordre.

Là, je suis plutôt à la recherche de mesures d'urgence...

Avec la situation sanitaire, les remplaçants se suivent, ne savent pas gérer la chose et les parents sont mécontents.

 

* Voici le résumé que j'avais réalisé :

PROPOSITIONS DE SOLUTIONS AUX PROBLEMES DE MORSURES PAR DES PETITS

 

1-Rencontre et discussion avec les parents et l’enfant :

Organiser une rencontre avec les parents ainsi que l'enfant, en mettant ce dernier au centre de la discussion : 

- l’enfant doit être présent,

- les 2 parents doivent être présents.

- l’enfant doit avoir un niveau de langage suffisant pour pouvoir comprendre.

 

Concernant l’enfant :

Lors de la discussion, l’enseignante commence par parler à l’enfant en lui disant :

- qu’elle ne peut accepter ce qu'il fait,

- qu’en classe et à l’école, les règles sont les suivantes.

 

Concernant les parents :

- leur dire que les règles appliquées à l’école peuvent être valable à la maison (avec diplomatie, mais fermement).

- leur expliquer que le niveau de tolérance concernant les morsures est nul : on nous a confié d'autres enfants.

- leur expliquer qu’il faut être ferme sur ce point.

- passer un contrat avec les parents : pendant toute la semaine, observer et on se revoir.

 

2- Avec l’enfant sur le temps scolaire :

Comprendre :

L’enseignante doit observer la situation et tenter de comprendre les raisons pour lesquelles l’enfant mord les autres élèves (frustration).

Les petits mordeurs, souvent, ne parlent pas ou n’arrivent pas à s’exprimer et c’est par défaut de langage qu’ils mordent.

 

Agir :

Éviter les morsures :

- Garder l’enfant à portée de bras dans les déplacements.

- L’isoler des autres par moments, en veillant à ce qu’il ne se complaise pas dans cette situation, et sans l’humilier (« Vas au coin et regarde le mur ! »). Lui dire : « Tu ne peux pas rester avec les autres si tu leur fais mal. Je dois les protéger ! »

 

En cas de récidive :

- obliger l’enfant à s’excuser auprès de la victime.

- isoler l’enfant en lui expliquant que s’il recommence, il n’aura plus le droit de jouer avec eux (puni au bureau, dans un coin de la classe, etc.).

 

Leur proposer, les amener à d’autres solutions que la morsure :

- leur demander de venir parler à la maîtresse quand ils ont envie de mordre.

- mettre en place un travail sur les émotions : « Le monstre des émotions », et autres albums.

- mise en scène avec des marionnettes.

 

Dire les choses à la place de l’enfant :

On peut essayer de dire les choses à sa place, en essayant de s'approcher au plus près de la vérité et en guettant des signes d'assentiments chez l’enfant.

Dire à l’enfant :

- « j'ai l'impression que quelquefois, quand tu es très en colère / quand tu trouves qu'on ne fais pas assez attention à toi / quand tu n'arrives pas à avoir des amis (...), tu as envie de mordre tes copains ?»

- « Tu ne sais pas trop ce qu'il faudrait faire d'autre pour qu'ils voient que tu es faché / tu es triste / tu es tout seul ? »

- « Tu sais bien qu'on n'a pas le droit de mordre, mais ça vient tout seul. Tu n'arrives pas trop à empêcher tes dents de mordre ? »

- « Je comprends. Je sais que tu vas essayer de faire attention à ne plus mordre. Mais c'est pas facile ? ».

L'enfant doit se sentir « compris » et s'il ne se sent pas trop « vilain », il y aura plus de chances pour qu'il se dise « allons, ce n'est pas digne de moi, il faut que j'arrête de mordre. »

S'il est sans cesse puni et blâmé, s'il se sent "méchant" parce qu'il sait très bien que c'est "méchant" de mordre, cela ne fera qu’installer en lui cette mauvaise image qu'il a de lui-même et il finira par trouver cela normal de mordre,

 

3- Informer les collègues du comportement de l’enfant et des solutions mises en œuvre.

Il s’agit de recueillir leurs avis et éventuellement qu’une solution soit trouvée collectivement et appliquée.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
pimouss690

Bonjour,

J avais mis en place un contrat de comportement positif uniquement axé sur ce point :

commencer à la demi-journée : si tu ne mords pas tout à l heure tu gagneras...( trouver ce qu aime l enfant, un dessin, un petit chocolat type smarties ).

progressivement augmenter le contrat pour gagner , il faut maintenant 2 étoiles ( 2 demi-journées).

puis 3, puis 5.

Y aller très progressivement.

 

Link to post
Share on other sites
la maîtresse des petits

J'avais un élève qui bavait beaucoup et mordait. 

Je l avais autorisé à mordre un morceau de tissu noué. C'était je pense un réel besoin pour lui. 

Cet élève avait de gros soucis et à été par la suite scolarisé en Itep. 

Tout le volet travail avec la famille ne fonctionnait pas parce que c'était une famille défaillante. 

Link to post
Share on other sites
Hildebert

Tu peux proposer aux parents un rdv chez le dentiste (ceci est une blague).

Link to post
Share on other sites
boislasson

J'ai résolu le problème par hasard : un élève serial mordeur a tenté de me mordre la main en début d'année alors que je venais de mettre du gel hydroalcoolique. Il a trouvé ça ignoble (j'ai beaucoup ri en voyant la tête qu'il a faite, genre "t'es pas bonne, toi"), et ça l'a calmé, il n'a plus jamais mordu :sorcerer:

Bon ok, il tape, pousse dans l'escalier, mais selon l'AS," il faut laisser du temps au temps". 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
noa1974

Bonjour !

J'ai heureusement eu la chance de ne pas vivre ce genre de situation trop longtemps et surveiller mon ancien mordeur comme l'huile sur le feu n'était pas toujours suffisant... On a fini par y arriver...

Tu fais bien de contacter l'Ien et le Rased. Je contacterais aussi le médecin scolaire. 

Mettre cet élève mordeur en MS ? Pourquoi ? Il serait seul dans cette section et mordrait aussi. 

La situation semblait s'être améliorée avec la Pe qui était en poste de façon régulière. Il y a des remplaçants différents à chaque fois. Peut être faut-il demander à l'IEN un remplaçant fixe pour cette classe en indiquant que cette valse de remplaçants a été néfaste pour cet élève mordeur et y laisser une ATSEM toute la journée  pour aider le Pe dans la surveillance accrue.

Il n'est pas évident pour cette petite, mordue jusqu'au sang, de revenir en classe sereinement... Peut être est-ce elle qu'il faut changer de classe si et seulement si les parents le souhaitent. Mais bon, elle perdrait ses repères, ses copains... Elle serait néanmoins plus apaisée et les parents aussi. 

 

Pas simple... 

Link to post
Share on other sites

J'ai cette année un élève mordeur " à sang".
Beaucoup de dialogue avec la famille qui nous suit à fond.
L'enfant est pris en charge par une psy à l'extérieur, c'est un enfant qui ne trouve pas sa place, ni à la maison ( naissance d'une petite soeur) ni à l'école ( sans doute haut potentiel, il est en cours de bilan).
Je suis en arrêt depuis quelques temps déjà, le premier remplaçant n'a pas réussi à limiter les soucis, là avec le second ça va mieux.
Le cadre est rigoureux ça rassure l'enfant et un contrat de comportement a été mis en place.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...