Jump to content

Nouveau protocole covid pour les dispositifs inclusifs


papillon2704
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

Le protocole covid prévoit depuis sa mise à jour du 1er mai (il me semble que c'est nouveau) que les dispositifs inclusifs doivent s'adapter en faisant le choix du tout regroupement ou du tout classe de référence.

Etiez-vous au courant ?

Comment vous organisez-vous de votre côté ?

Personnellement, j'attends un peu de voir, et je trouve cette mesure discriminatoire.

Merci de vos retours.

Link to comment
Share on other sites

C'est ça , la FAQ du 1er mai (!) interdit tout brassage pour les élèves du dispositif ULIS (donc on a le choix entre 100% inclusion ou 100% ULIS, j'ai donc tous mes élèves dans le dispositif, suite au mail reçu de ma hiérarchie lundi soir)), j'avoue que je ne comprends pas étant donné qu'ils sont mélangés dans les cars, la garderie et que le brassage des groupes a toujours lieu au collège ou au lycée, que le protocole s'allège pour l'EPS en intérieur ou la piscine (et qu'on nous parle de déconfinement et d'ouverture des terrasses...). C'est effectivement très discriminatoire et va à l'encontre de leur droit à la scolarisation (un dispositif sans inclusion n'a plus lieu d'être), tout le travail mis en place, les projets dans leur classe, les liens avec les autres élèves, les cours d'EPS, les projets de fin d'année... tout cela est mis entre parenthèses et fragilise encore plus les élèves handicapés...

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Chez nous pas le choix 100% dans les classes de référence c'est en vigueur depuis la rentrée et c'est maltraitant pour tout le monde.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

J'avais posé la question à ma hiérarchie la semaine dernière, et ce week-end la réponse était "on continue les inclusions" et après la FAQ est sortie... J'attends le contre-ordre de mon IEN, mais en attendant on a continué. Je n'ai vraiment pas envie d'expliquer à certains élèves qui vont quotidiennement dans leur classe de référence qu'ils ne peuvent plus y continuer leurs apprentissages :thumbdown:

Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, oxen a dit :

J'avais posé la question à ma hiérarchie la semaine dernière, et ce week-end la réponse était "on continue les inclusions" et après la FAQ est sortie... J'attends le contre-ordre de mon IEN, mais en attendant on a continué. Je n'ai vraiment pas envie d'expliquer à certains élèves qui vont quotidiennement dans leur classe de référence qu'ils ne peuvent plus y continuer leurs apprentissages :thumbdown:

tout à fait d'accord

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, Nausica a dit :

Chez nous pas le choix 100% dans les classes de référence c'est en vigueur depuis la rentrée et c'est maltraitant pour tout le monde.

tout à fait d'accord

Link to comment
Share on other sites

Très déçu par cette nouvelle contrainte discriminatoire et infondée. Alors que nous étions encouragés à continuer les inclusions depuis le début de l'année, nous avons été informés hier par l'inspecteur. Je me suis fait confirmer par ce dernier, pour être sûr d'avoir bien compris. Donc ici, seul l'élève qui était déjà à 90 %  dans ma classe le restera à temps plein, ceux qui n'étaient que ponctuellement inclus resteront dans le dispositif. C'est bien dommage, d'autant que je suis persuadé que c'est amené à évoluer avant la fin de l'année. 

Link to comment
Share on other sites

Je continue les inclusions suivants la réponse de mon Ien. J’attends le contre-ordre .

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Le 05/05/2021 à 10:45, benedicte44 a dit :

C'est effectivement très discriminatoire et va à l'encontre de leur droit à la scolarisation (un dispositif sans inclusion n'a plus lieu d'être), tout le travail mis en place, les projets dans leur classe, les liens avec les autres élèves, les cours d'EPS, les projets de fin d'année... tout cela est mis entre parenthèses et fragilise encore plus les élèves handicapés...

En quoi cela est-il discriminatoire ? Tous les élèves sont désormais privés des liens avec les élèves des autres classes.

Et surtout, en quoi scolariser des élèves dans une classe spécialisées, avec un maître spécialisé, un nombre d'élèves réduit et un encadrement renforcé peut-il fragiliser encore plus les élèves handicapés ?

Nous vivons une crise sanitaire sans précédent, il nous est nécessaire à tous de nous protéger et de protéger les autres. Et pour cela, on cesse les brassages. C'est une question de santé publique et de bon sens.

Il y a déjà bien assez de contaminations dans les écoles !

Link to comment
Share on other sites

En quoi est-ce discrimatoire ? Ces restrictions ne touchent que les élèves scolarisés en ULIS et UEE : qu'est-ce qui justifie que tous les autres élèves du collège peuvent continuer à aller en latin, en LV2 et que eux (ils ne sont que 12) ne peuvent plus aller en sport, en musique, en arts plastiques ou toute autre matière dans laquelle ils étaient inclus, ni participer aux sorties scolaires ? On nous demande d'agir contre les besoins des élèves et contre les textes officiels « Les élèves bénéficiant de l'Ulis sont des élèves à part entière de l'établissement scolaire, leur classe de référence est la classe ou la division correspondant approximativement à leur classe d'âge,  conformément à leur projet personnalisé de scolarisation (PPS). Ils bénéficient de temps de regroupement autant que de besoin. » . 

 

Link to comment
Share on other sites

On est sur un site du primaire, donc ma remarque concerne le primaire.

Dans le secondaire, il ne me semble pas non plus que les élèves "lambda" puissent continuer à se mélanger pour les matières particulières.

Mais si c'est le cas, ce qui est anormal, sanitairement parlant, ça doit bien évidemment être le cas des élèves d'ULIS. (Qu'est-ce que l'UEE ?)

Link to comment
Share on other sites

C'est discriminatoire parce que les élèves d'Ulis sont les seuls sur lesquels ces mesures s’appliquent, ce sont les seuls à qui on va demander de bouleverser leurs habitudes et leurs repères, d'interrompre des projets en cours. C'est encore une fois eux qui servent de variable d'ajustement.

Les Unités d’Enseignement sont des dispositifs inclusifs qui sont implantées dans des structures ordinaires et qui accueillent à temps partiel des élèves avec des notification d’établissement spécialisé auxquels elles sont adossées.

Link to comment
Share on other sites

Mouais...

1) ce n’est pas appliqué partout, pas dans ma verte campagne en tous cas,

2) si cela l’est, comme dit plus haut, ils sont quand même avec un enseignant spécialisé  et en très petit effectif.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, papillon2704 a dit :

C'est discriminatoire parce que les élèves d'Ulis sont les seuls sur lesquels ces mesures s’appliquent,

Mais non. Il n'y a plus aucun décloisonnement ! Pour aucun élève.

La solution trouvé dans certaines écoles est de faire sport ET récré en plusieurs classes, donc si l'ULIS a ses récrés avec une autre classe, ses élèves peuvent aller en sport avec ces classes et l'enseignant d'ULIS peut, en échange, prendre des élèves de ces classes pour d'autres activités : arts visuels, musique, ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Filounet a dit :

Mais non. Il n'y a plus aucun décloisonnement ! Pour aucun élève.

La solution trouvé dans certaines écoles est de faire sport ET récré en plusieurs classes, donc si l'ULIS a ses récrés avec une autre classe, ses élèves peuvent aller en sport avec ces classes et l'enseignant d'ULIS peut, en échange, prendre des élèves de ces classes pour d'autres activités : arts visuels, musique, ...

Je ne comprends pas, les élèves d'ulis sont donc brassés pendant les récréations et le sport ? Comme les autres élèves d'ailleurs ?

En lisant la réponse de @éowin je me dis que je n'ai pas du être assez claire. Dans mon école, il y a une ulis. Les élèves d'ulis passaient jusqu'à la rentrée des vacances de printemps 25% du temps scolaire dans ma classe (classe lambda 25 élèves, profil rep mais pas classée rep, à la campagne) avec une aesh.

Depuis la rentrée, injonction de l'inspection, demande de la direction, les élèves d'ulis sont dans nos classes lambda 100% du temps sans aesh car elle court partout, les suivis collectifs sont arrêtés (à cause du brassage) et l'enseignant ulis est arrêté aussi. Une collègue a alerté les syndicats. L'équipe a demandé à ce que les élèves d'ulis soient regroupés dans la classe ulis au retour de l'enseignant d'ulis (avec son accord), l'inspection a refusé. Les élèves ne se mélangent pas en récré, chacun dans un coin de la cour et c'est quasiment comme ça depuis la rentrée de septembre.

Link to comment
Share on other sites

Oui en effet, je n’avais pas bien lu. Mea  culpae.
Un concours de circonstances aux conséquences compliquées. Dans les faits, l’Ulis n’existe plus dans ton école.

Link to comment
Share on other sites

Le 09/05/2021 à 08:48, Nausica a dit :

Je ne comprends pas, les élèves d'ulis sont donc brassés pendant les récréations et le sport ? Comme les autres élèves d'ailleurs ?

Ca dépend des écoles mais, en général, il y a au maximum trois classes ensemble en récré (vraiment à jouer ensemble) et souvent, c'est une classe par une classe, côte à côte.

Si l'ULIS est en récré avec une classe, il peut y avoir des décloisonnements entre ces deux classes, sinon, c'est impossible.

Citation

Depuis la rentrée, injonction de l'inspection, demande de la direction, les élèves d'ulis sont dans nos classes lambda 100% du temps sans aesh car elle court partout, les suivis collectifs sont arrêtés (à cause du brassage) et l'enseignant ulis est arrêté aussi. Une collègue a alerté les syndicats. L'équipe a demandé à ce que les élèves d'ulis soient regroupés dans la classe ulis au retour de l'enseignant d'ulis (avec son accord), l'inspection a refusé. Les élèves ne se mélangent pas en récré, chacun dans un coin de la cour et c'est quasiment comme ça depuis la rentrée de septembre.

C'est étrange.

A quoi sert l'ULIS du coup ?

L'enseignant n'est pas remplacé ?

Link to comment
Share on other sites

A priori il n'y a plus de remplaçant. Peut être que l'idée c'est que les enseignants d'ulis serviront de remplaçants ?

Le syndicat a fait remonter au dasen car ce n'est pas dans les clous, de ce que j'ai compris.

Perso je ne le vis pas très bien, mais pour l'instant ça va, je n'hésiterai pas à aller en parler à mon médecin si besoin.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Nausica a dit :

A priori il n'y a plus de remplaçant. Peut être que l'idée c'est que les enseignants d'ulis serviront de remplaçants ?

Je ne comprend pas ...

Il y a 2 heures, Nausica a dit :

Perso je ne le vis pas très bien, mais pour l'instant ça va, je n'hésiterai pas à aller en parler à mon médecin si besoin.

Je comprends que tu ne le vives pas bien. Et ça doit être pareil pour les élèves. Tous.

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Du cas par cas.

Des élèves peuvent rester la journée entière dans leur classe et d'autres non.  Ces derniers resteront dans le dispositif.  J'en aurai 8  dans le dispositif et 4  en inclusion "totale". Les élèves en inclusion suivent déjà  au moins 70 % des apprentissages dans leur classe donc on les laisse.  J'interviendrai auprès d'eux pour les apprentissages. 

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...