Jump to content

Partir vivre à 900km de mon fils


KerGraine
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

j'ai enfin, après plusieurs années, obtenu ma mutation dans le 29, où j'ai mes racines, ma maison, ma mère et mon conjoint.

J'ai fait un référé devant le JAF pour que mon fils, âgé de 12 ans et en résidence alternée depuis 4 ans (son père et moi sommes séparés depuis 11 ans), viennent vivre avec moi dans le Finistère.

Mon fils n'a pas voulu se prononcer ou dire si il avait une préférence.

Je n'ai pas obtenu la garde, et donc mon fils, qui rentre en 4°, va rester vivre avec son père.

C'est pas facile mais je savais que ça pouvait arriver, et je vais encaisser le coup, je n'ai pas le choix et j'avais vraiment besoin de partir.

Je me demande par contre comment accompagner mon fils dans cet éloignement, au jour le jour, pour continuer à être présente dans sa vie. Son père et sa femme ne communiquent pas avec moi et ils ont déjà commencé à prendre des décisions sans m'en informer ou me concerter (voyages à l'étranger, prise de médicament, régime alimentaire). J'ai peur qu'en étant loin je sois encore plus évincée de la vie de mon fils...

Est-ce que certaines d'entre vous ont déjà vécu quelque chose comme ça ? Comment avez-vous géré, le boulot, l'aspect émotionnel (dur, dur pour une maman de quitter son enfant...), la pension alimentaire, les trajets pour les vacances... ?

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

je n'ai pas vécu cette situation, mais j'imagine. J'ai eu la garde exclusive de mes enfants, et j'ai trouvé injuste que leur père n'assume que les vacances, et pas le quotidien. En gros, il n'avait que les bons moments.

Je pense que le premier pas pourrait être de réaliser que ce n'est plus un enfant, mais un ado, et que c'est un âge où les enfants ont besoin de couper le cordon. Rien ne l'empêche, à la fin du collège, d'opter pour le lycée en Bretagne.

C'est un âge où ils peuvent voyager seuls, et en TGV, il pourra venir passer des vacances en Bretagne. Aujourd'hui, au quotidien, si on le souhaite, on peut facilement garder un lien avec whatsapp ou autres messageries. 

:)

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Oui, très important de ne pas le braquer et de ne plus le considérer comme un enfant mais comme un ado qui, d'autant plus que c'est un garçon, aura tendance à s'identifier et prendre le parti de son père en cas de problème.

Fais confiance au père et à la belle-mère tout en gardant le contact de façon "cool" mais vigilante.

Par contre, il devra être avec toi pour la moitié des vacances. Ca, c'est la Loi. Ce n'est pas négociable.

Link to comment
Share on other sites

Une de mes amies vit à 12 000 km de son fils et de sa fille... Ils prennent l'avion pour venir à la Réunion pendant les grandes vacances (ils ne veulent pas vivre à la Réunion). Ils se contactent chaque semaine, via internet (visio).

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

La 4e, c'est l'âge des copains (et encore plus, des petites copines 😊 ). A cet âge c'est bien plus important que les parents, et partir vivre à 900km peut être terrible, pour un jeune qui a une vraie vie sociale. En ne choisissant pas de suivre sa mère, en fait, il n'a pas choisi de vivre avec son père, mais de rester près de ses potes.

Je pense sincèrement que c'est mieux pour lui. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Si le père ne communique rien il va faloir tres rapidement que tu resaisisses le juge pour imposer / faire rappeler que tu as l'autorité parentale et que le père a donc des devoirs vis à vis de toi. Par exemple les décisions médicales doivent être prises conjointement sauf urgence vitale. Tu peux aussi imposer un nombre minimum de fois où tu as ton fils au téléphone par semaine. Bref consulte ton avocat pour bien vérifier que tous tes droits sont pris en compte dans le nouveau jugement.

Pour le regime alimentaire, à moins qu'il mette ton fils en danger tu ne peux pas faire granch chose je pense.

il te faut aussi prendre contact avec l'établissement scolaire de ton fils pour bien leur signifier que le père et toi êtes en conflit et bien donner tes coordonnées...

As tu des vacances élargies ? Mon ex a les 3/4 des vacances environ et pour les petites vacances quand il les a c'est les 2 semaines entières, même aux vacances de Noel on fait semaine entière.

Il a un telephone portable ? Tu pourras lui envoyer des sms ou parler par whatsapp avec lui ? 

 

Je suppose qu'il aura sa chambre dans ton nouveau logement ? C'est important qu'il sente qu'il est chez lui aussi là bas et qu'il peut changer d'avis et demander à venir vivre avec toi.

 

Bon courage en tous les cas. Je me prépare psychologiquement au fait qu'un jour mes enfants demanderont peut être à vivre chez leur père, je n'ose imaginer l'ambivalence de tes sentiments dans ton coeur de maman entre ta nouvelle vie positive mais la séparation de ton fils

 

Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos réponses.

En effet, 4° c'est bientôt un ado, même si il a un an d'avance. Toutefois côté sociabilité, il n'est pas très sociable, enfermé dans sa bulle et son univers. Il a peu de potes au collège, la plupart sont dans des niveaux supérieurs et vont quitter le collège avant lui.

Le régime alimentaire, d'une part ils sont vegan et je ne suis pas sûrs qu'ils fassent bien attention aux besoins d'un ado, d'autre part le souci c'est surtout qu'ils le lui imposent, alors qu'à un certain âge on devrait pouvoir choisir... Heureusement, comme ils vivent à 45 minutes du collège (collège de mon quartier), mon fils sera obligé de manger à la cantine tous les midis, et pourra manger équilibré.

Le collège est informé du conflit depuis longtemps, les profs ont même pu constater que mon fils est plus sérieux, moins en retard et a des meilleurs résultats quand il est chez moi. Tout en soulignant qu'il est peu sociable et intégré... J'ai tout de même envoyé un mail pour demander à ce qu'il y ait une vigilance dans la répartition pour la rentrée prochaine.

Je n'ai pas de vacances élargies, je n'ai même pas les vacances de Noël. J'ai une énorme pension alimentaire et tous les trajets à ma charge (je dois faire tous les trajets, y compris durant les vacances de la zone de Dijon qui n'est pas la même que Rennes).

Je lui ai acheté hier un téléphone portable. J'avais demandé leur avis à son père et sa belle-mère mais ils ne me répondent jamais, j'ai donc pris la décision seule (et c'est moi qui paie, au passage).

Notre nouveau logement il le connaît, il y a sa chambre et un bureau juste pour lui, il y va depuis 4 ans, il y fait du tennis, de la plongée, de la poterie. Il y connaît des gens et sa grand-mère (ma mère) vit dans la ville à côté...

Selon mon avocate je n'ai le droit de rien demander ; je suis une femme seule, je ne suis pas mariée, je n'ai pas d'autre enfant, et si je décide de partir c'est mon problème, il n'y aucune raison que ça influe sur la vie des autres (mon fils, son père, sa belle-mère, sa grand-mère paternelle).

C'est un peu dure, sachant que le père de mon fils a déménagé 10 fois en 12 ans, qu'il travaille en Suisse et confie notre enfant à sa femme ou sa belle-mère quand il n'est pas sur place, et que j'ai tout l'aspect financier à ma charge depuis 12 ans sans toucher les alloc'...

J'ai confiance dans mon fils et moi, notre relation est solide et avec des bases précieuses.

En revanche je n'ai pas confiance dans son père qui ne m'a pas habituée à du positif (oubli du cartable en Corse lors de vacances scolaires, laisser l'enfant de 10 ans seul à la maison pour aller à un concert jusqu'à 1h du mat', et une fois ils ont perdu notre enfant, il a disparu pendant 1h30, personne ne savait où il était dans la ville, et c'est la police qui l'a retrouvé, notre fils ne se lave pas les semaines où il est chez son père, il a été vacciné mais n'a pas fait remplir le carnet de santé donc il n'y a pas de traces...)... Je ne suis pas rassurée, vraiment... Mais ça va aller !

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, KerGraine a dit :

Je n'ai pas de vacances élargies, je n'ai même pas les vacances de Noël. J'ai une énorme pension alimentaire et tous les trajets à ma charge (je dois faire tous les trajets, y compris durant les vacances de la zone de Dijon qui n'est pas la même que Rennes).

Je pense vraiment qu'en 4e, un jeune peut prendre le train seul, surtout si c'est un TGV sans changement. Au pire, tu l'accompagnes à Paris, et tu le mets dans le TGV pour la Bretagne là-bas. 

A l'âge qu'il a, le souci de le laisser un peu seul le soir, ou d'oublier son cartable, ou de le perdre en ville ne se pose plus. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai laissé ma fille prendre le train seule à cet âge. Ce qui m'évitait au passage de voir son père 🤣

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Ah mais il prend le train seul (l'avion aussi d'ailleurs) depuis longtemps déjà. Il a fait son premier trajet en train à 10 ans, et il va à l'école en bus, seul, depuis qu'il a 8 ans. Quand il y a la grève il rentre à pied, ce n'est qu'à une petite heure de marche.

Bon, là, si je vais à Paris le poser à la gare j'ai déjà fait les 3/4 du trajet, autant tracer jusqu'au bout... Il prendra le train, en effet. C'est moins long et moins fatiguant, et moins cher...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...