Jump to content

Covid et cheveux


Amoureusedelavie
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai eu le Covid en juin, forme modérée : 8 jours avec 40 de fièvre, très faible mais pas de détresse respiratoire.

Depuis quelques temps, je perds énormément mes cheveux. Suffisamment pour que cela soit visible. Le lavabo et la douche en sont remplis tous les jours.

J'ai eu rdv avec la dermato, elle m'a dit qu'elle était pessimiste quand a une repousse et m'a parlé d'implants. Je suis effondrée...

J'ai ensuite pris rdv avec mon médecin traitant qui lui me dit que cela peut être une des conséquences du Covid. Selon mon bilan sanguin, lui ne voit pas ce qui pourrait empêcher une repousse.

Qu'en pensez-vous?

J'aimerais être rassurée...

  • Solidaire 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Amoureusedelavie a dit :

J'ai eu rdv avec la dermato, elle m'a dit qu'elle était pessimiste quand a une repousse et m'a parlé d'implants. Je suis effondrée...

Et sur quoi se base-t-elle ? Je suis étonnée qu'un médecin tienne ce genre de propos. 

Les gens qui perdent leurs cheveux après une chimio ne restent pas chauves. Une femme qui a accouché perd ses cheveux, et ils repoussent. Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement avec le covid. 

Par ailleurs, les laver tous les jours ne fera qu’aggraver le problème. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Je pense aussi que 8 jours à 40 degrés, ce n'est pas une forme modérée. Ce n'est pas dramatique, mais ça doit vraiment angoisser quand même. 

Link to comment
Share on other sites

Change de dermato,  et essaie de ne pas t'angoisser:wub:. Tu peux aussi prendre des fortifiants an parapharmacie pour ralentir la chute et aussi il existe des ampoules à appliquer sur les cheveux.  Je comprends que ce soit dur mais à mon avis ça va repousser. Pour l'instant si tu es très angoissée  prends de compléments alimentaires.

Ne les lave pas tous les jours pendant un petit moment et consulte quelqu'un d'autre :wub: 

Link to comment
Share on other sites

Merci à tous pour vos messages. La dermato croit peu à une chute de cheveux suite au covid. Mais effectivement, avec du recul je trouve que ses conclusions ont été assez prématurées.

J'ai pris rdv à la clinique du cheveu pour avoir un autre rdv.

Mon médecin traitant m'a prescrit de la cysteine et de la vitamine d. Je ne vois aucun résultat pour l'instant mais je sais que c'est long...

Je vais lire l'article.

Encore merci à vous.

 

Link to comment
Share on other sites

Le covid m'a aussi déclenché une chute de cheveux et ensuite j'ai eu une bonne repousse. Il est possible en plus que tu cumules les effets du covid avec une chute saisonnière. En ce moment je perds beaucoup mes cheveux comme à chaque automne.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Le manque de fer entraine une chute des cheveux car ils ne sont plus assez oxygénée dixit le dermato. A voir peut-être aussi de ce côté-là.

Un gros stress peut être également la cause plusieurs mois après (je ne sais plus combien)

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, fleur7 a dit :

Le covid m'a aussi déclenché une chute de cheveux et ensuite j'ai eu une bonne repousse. Il est possible en plus que tu cumules les effets du covid avec une chute saisonnière. En ce moment je perds beaucoup mes cheveux comme à chaque automne.

Et la chute a duré combien de temps ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, caro297 a dit :

Le manque de fer entraine une chute des cheveux car ils ne sont plus assez oxygénée dixit le dermato. A voir peut-être aussi de ce côté-là.

Un gros stress peut être également la cause plusieurs mois après (je ne sais plus combien)

Pas de pb de fer.

Après le covid m'a stressée oui parce que j'étais tellement mal... J'avais peur de finir hospitaliser...

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Amoureusedelavie a dit :

Et la chute a duré combien de temps ?

Environ 1 mois je dirais, ma coiffeuse était catastrophée par la quantité de cheveux que j'avais laissée dans le bac. Apparemment, je n'étais pas sa seule cliente à perdre ses cheveux après le covid.

Link to comment
Share on other sites

Je perds énormément de cheveux depuis quelques semaines, je n'ai a priori pas eu la covid (ou alors asymptomatique), mais j'ai rdv demain pour essayer de comprendre ce qui m'arrive.

Pour l'optimisme, ma grand-mère a eu vers 65 ans la rougeole, qui l'a mise à plat et lui a fait perdre quasiment tous ses cheveux. Elle portait une perruque et était totalement déprimée. Ça a repoussé en 6 mois. Elle a 91 ans et a encore plein de cheveux, c'est du costaud ;)

  • J'aime 1
  • Solidaire 1
Link to comment
Share on other sites

Mon fils aîné a fait une pelade quand sa Chérie a été enceinte. Ils ont débarqué un soir à la maison vers 21h15, stressés comme pas possible. Du coup, ça m'a mis un coup de stress aussi. Bref ... quand mon fils m'a dit "je perds mes cheveux par poignées", j'ai été soulagée.  Il avait en effet des gros trous, et comme il avait les cheveux longs, il arrivait à masquer. Idem sur sa barbe, il avait un beau trou. Ca a mis du temps à repousser. Mais tout a repoussé.

Rien à voir avec le Covid, mais avec le stress par contre.

Link to comment
Share on other sites

Mon médecin dit qu'on met beaucoup de choses sur le dos du covid mais que ça ne peut pas être ça. Il pense à des carences, j'ai un bilan sanguin complet à faire. Il me conseille de prendre des compléments alimentaires en pharmacie pour les cheveux, en attendant. Et si on ne trouve rien, bilan à l'hôpital Saint-Louis, spécialisé dans la peau/les cheveux...

  • Solidaire 1
Link to comment
Share on other sites

Une collègue  a perdu ses cheveux quelques temps après avoir fait -fortement- la covid en mars 2020. Elle les a de nouveau perdus quelques temps après son injection de vaccin. Je crois qu'à chaque fois, elle a fait une cure de vitamines pour limiter les dégâts et favoriser la repousse. (Sa coiffeuse lui a dit aussi quelle avait plusieurs clientes dans ce cas)

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Grosse perte de cheveux en 2018-2019....

Pour la coiffeuse  c etait les traitements de pma et ou le stress 

Pour la pma peut être des produits de coiffure teinture depuis 15 ans ? Et ou stress ou cause génétique. 

Pour le dermato probablement cause génétique ou stress... si cause génétique pas de réelle solution... 

In fine ca repousse et c est moins choquant même si c est moins  fourni qu avant donc le stress me semble être une vraie cause probable pour mon cas

Link to comment
Share on other sites

Alors, en fait ces dernières années n'ont pas été faciles...

4 ans de pma. 1 semaine après l'ifsi, ma grand-mère maternelle décède.

Baby s'accroche❤️.

1 semaine avant sa naissance, ma grand mère paternelle décède.

L'accouchement se passe très mal, césarienne qui merde et ablation de l'utérus. Hémorragie/transfusion

3 jours en réa pendant lesquels je ne vois pas mon bébé....

Je veux quand même allaiter et ce joli chemin lacté durera plus de 11 mois pour se terminer en novembre 2020.

Malgré tout cela ma crinière se porte bien... Alors le stress, la fatigue, le choc je ne sais pas trop si je dois y croire.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, boislasson a dit :

Mon médecin dit qu'on met beaucoup de choses sur le dos du covid mais que ça ne peut pas être ça. Il pense à des carences, j'ai un bilan sanguin complet à faire. Il me conseille de prendre des compléments alimentaires en pharmacie pour les cheveux, en attendant. Et si on ne trouve rien, bilan à l'hôpital Saint-Louis, spécialisé dans la peau/les cheveux...

J'ai lu sur un autre post que tu avais perdu pas mal de kilos, ça peut aussi favoriser la perte de cheveux.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, fleur7 a dit :

J'ai lu sur un autre post que tu avais perdu pas mal de kilos, ça peut aussi favoriser la perte de cheveux.

 

Oui, ça peut être aussi l'arrêt de mon implant contraceptif. C'est pour cela que l'on fait un bilan sanguin complet.

Link to comment
Share on other sites

Je pense que cette épidémie a généré un stress énorme. Peur pour nos proches, pour nos parents âgés, peur de tomber malade, peur de mourir et de laisser nos enfants orphelins, peur de ne plus trouver à manger (c'était le cas dans mon coin, très touché par la 1e vague). Ce n'est pas parce qu'on a donné le change, qu'on n'a pas craqué, que notre corps n'en a pas pris un coup. 

Je pense que ça peut tout à fait expliquer une perte de cheveux. 

Renseignez-vous sur la pousse des cheveux. Quand ils tombent, c'est qu'ils sont morts depuis déjà quelques temps. Donc tout ce qu'on mettra dessus ne les empêchera pas de tomber. 

Si je perdais mes cheveux par poignées, je passerais à une coupe courte. C'est ce que j'ai fait après mes accouchements, car c'est bien moins déprimant de perdre des cheveux courts (qui passent presque inaperçus) que de perdre des cheveux longs. 

Link to comment
Share on other sites

Je le répète : cycle de vie des cheveux = 3 mois. Les cheveux tombent 3 mois après source de gros stress. Si tu as eu le covid en juin, la chute a lieu 3 mois après.

J'avais perdu mes cheveux 3 mois après le décès de mon grand-père.

En plus, pour en rajouter une couche, c'est le passage à l'automne.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, borneo a dit :

Je pense que cette épidémie a généré un stress énorme. Peur pour nos proches, pour nos parents âgés, peur de tomber malade, peur de mourir et de laisser nos enfants orphelins, peur de ne plus trouver à manger (c'était le cas dans mon coin, très touché par la 1e vague). Ce n'est pas parce qu'on a donné le change, qu'on n'a pas craqué, que notre corps n'en a pas pris un coup. 

Je pense que ça peut tout à fait expliquer une perte de cheveux. 

Renseignez-vous sur la pousse des cheveux. Quand ils tombent, c'est qu'ils sont morts depuis déjà quelques temps. Donc tout ce qu'on mettra dessus ne les empêchera pas de tomber. 

Si je perdais mes cheveux par poignées, je passerais à une coupe courte. C'est ce que j'ai fait après mes accouchements, car c'est bien moins déprimant de perdre des cheveux courts (qui passent presque inaperçus) que de perdre des cheveux longs. 

Renseignez-vous sur la pousse des cheveux. Quand ils tombent, c'est qu'ils sont morts depuis déjà quelques temps. Donc tout ce qu'on mettra dessus ne les empêchera pas de tomber. 

Si je perdais mes cheveux par poignées, je passerais à une coupe courte. C'est ce que j'ai fait après mes accouchements, car c'est bien moins déprimant de perdre des cheveux courts (qui passent presque inaperçus) que de perdre des cheveux longs. 

 

Une coupe courte ne suffit pas à masquer les dégâts s'ils sont importants ; en + des cheveux très courts cela durcit et vieillit le visage à partir d'un certain moment. 

Si bien sûr il existe des traitements, et heureusement. En cas d'alopécie andro-génétique, par exemple, on peut arrêter le processus de raccourcissement des cycles pileux qui s'est installé, voire entraîner une certaine repousse. 

J'ai toujours eu les cheveux fins ; à partir de 44-45 ans, mon mari a remarqué un éclaircissement sur le dessus, la raie qui s'élargissait etc. 😔

Le dermato m'a donné des compléments alimentaires (ils intègrent cystine, vitamine B5 B6 etc.) à prendre en cure, 3 mois 2 fois par an. Je fais ça donc depuis 10 ans ; mon coiffeur a vu bcp de "petites repousses" ; j'ai vu l'effet sur mes ongles aussi, qui étaient très fragiles (ça va avec les cheveux). Aujourd'hui, bien sûr je n'ai pas une crinière de lionne lol, mais j'ai une chevelure tout à fait correcte, pas du tout clairsemée, sachant que j'ai quand même 55 ans. J'en ai même + qu'il y a 10 ans. Si je n'avais pas réagi, je serais probablement comme ces quinquas dont on voit des parties de crâne, qui tentent maladroitement de le masquer avec ce qui leur reste 😱

Je pense que ces comprimés peuvent se prendre d'une façon temporaire aussi.

Pour les cas + lourds, on peut donner du Minoxidil : une ex-collègue en met depuis qu'elle a 33-34 ans, âge auquel elle a commencé à se dégarnir 😕 Ca a stoppé la chute et entraîné une certaine repousse, même si bien sûr elle non plus n'aura jamais une crinière de folie...

Dans le cas présent, le stress lié à la maladie + l'amaigrissement sont peut-être l'explication, d'autant + que comme ça a été dit l'effet du stress sur les cheveux se voit 3 mois après. Quoi qu'il en soit c'est bien de consulter pour ne pas laisser la situation s'aggraver 🙂

 

  • Merci 2
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Je viens vers vous car je cherche des solutions à une chute de cheveux importante qui inquiète ma coiffeuse aussi. A priori, je n'ai pas eu le Covid. Je suis de nature très stressée et cette perte de cheveux ajoute à mon stress. Je les ai lissés pendant des années mais j'ai décidé de les laisser boucler en mars pour essayer d'apporter du volume. Ca a été correct pendant quelques mois et là, c'est vraiment la catastrophe. Ils ne bouclent presque plus, ils sont secs, et sans forme. Naturellement ils sont très fins. J'ai essayé des compléments alimentaires naturels sans voir de réel impact, et maintenant, je les lisse à nouveau mais si je les attache , j'ai 3 gros trous. Je retrouve des cheveux par terre dans la maison. Ca me dégoute et je fais une fixation là-dessus en regardant les cheveux des autres (à la télé, dans les magasins...). Mon taux de fer est bon. 

J'utilise un serum et un spray vendus par la coiffeuse qui soi-disant font des miracles, puis j'applique des ampoules Schwarzkopf après le shampooing mais aucune repousse. 

Des conseils de compléments alimentaires qui font vraiment effet ? Marre d'essayer tout le temps des trucs qui ne fonctionnent pas !

Link to comment
Share on other sites

Je connais ce problème mais j'ai une chevelure très dense donc pour le moment je limite la casse. As-tu fait un bilan complet (thyroïde, et hormones en général)? Il faudrait vraiment commencer par ça.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, aqua897 a dit :

Oui, j'ai fait ce bilan en avril , tout était normal alors que je les perdais déjà beaucoup. 

Mes bilans sont normaux aussi. J'ai consulté un dermatologue qui m'a dit que mon éclaircissement serait progressif mais que j'aurais toujours des chèques. Cela fait déjà 10 ans... Moi aussi certaines périodes je laisse des cheveux partout. L'hiver est là saison où j'en perds le moins. J'ai essayé plein de cures, en ce moment je prends de la levure de bière et de la vitamine D.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Essayez peut être déjà de passer à des shampooings bio sans sulfates (très agressifs) . J'ai eu une période aussi pendant laquelle j'ai beaucoup perdu mes cheveux (sans que ça ne fasse de trous heureusement) , après un bilan sanguin RAS mon médecin m'a conseillé SILETTUM (j'avais essayé la levure de bière, cystine , Forcapil...) et franchement au bout d'1 mois j'ai vu la différence. J'en refais une cure tous les ans ... Je ne sais pas si ça peut marcher pour vous !

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Finalement, j'ai eu un covid ultra léger en février (certainement omicron), et au bout d'un moment, j'ai perdu mes cheveux, alors que je ne les perds jamais.

Je pense que c'est le covid, car ça ne m'a absolument pas stressée,  à cette époque, autour de moi, il n'y avait plus de décès ou de formes graves.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...