Jump to content

Gestion des comportements


Recommended Posts

Bonsoir, 

Je suis PES (professeur des écoles stagiaire), j'ai une classe de CE2 avec 22 élèves. J'ai deux élèves qui n'ont pas un comportement d'élève, c'est-à-dire qui coupe la parole, qui cherche à faire rire la classe en disant des âneries, donne les réponses sans laisser le temps au autres de chercher. Nous avons travailler en EMC sur les notions de respect et les règles de vie de la classe. Or je ne sais pas comment régler cette situation, est-ce que vous aurez des pistes à me donner car la seule "sanction" qu'ils ont c'est être assis 5 min sur le temps de récréation à côté de l'enseignant.

 

Link to comment
Share on other sites

Que veux tu?

Des pistes de gestion de comportement? Bons points, billets de félicitation, points de couleur à faire signer... c'est assez vaste.

Des pistes de sanction?  5 minutes de récré, convocation des parents, sermon qui dure sur la récré, privation des droits dans la classe, rédiger une lettre d'excuse, écrire les raisons de sa punition...

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Travailler sur les règles de vie ne sert à rien car pour ce type d'élève, les règles sont faites pour être transgressées. Pareil pour les sanctions, c'est illusoire de penser qu'ils vont "retenir la leçon" en étant privé de récré ou en rédigeant une lettre d'excuse, au contraire.

Le plus important, c'est d'essayer de réduire les temps de travail en collectif au maximum car c'est sur ça qu'ils s'appuient pour perturber la classe. Donne leur des plans de travail à réaliser seul ou en coopération. Avec des délais, des comptes à rendre. Soit particulièrement "sur leur dos", mais gentiment: aide-les, guide-les. S'ils travaillent bien, donne leur des responsabilités: aider les autres, aider l'enseignant, mettre au point un journal de classe, faire des recherches sur la prochaine leçon d'histoire, réaliser une expérience de sciences qui donnera lieu à une leçon, allez faire des photocopies, rédiger le modèle d'un mot pour les parents à l'occasion, mesurer les bâtiments de l'école et dessiner un plan à l'échelle 1m=1cm, réaliser un exposé sur le sujet de leur choix, préparer une lecture offerte ou un parcours de motricité pour les maternelles, prendre le rôle de médiateur lors des conflits, organiser un sondage dans la classe pour en faire un histogramme, réaliser des plantations ou un élevage d'insectes et en parler aux autres, écrire et jouer une saynète devant la classe, etc.... Les possibilités sont infinies.

Les élèves comme ça manquent souvent de confiance en eux et ont besoin de se faire remarquer. Si tu leur donne l'occasion de se faire remarquer par la qualité de leur travail, en leur offrant un quotidien scolaire riche et motivant et qui fait sens pour eux, peut-être changeront-ils d'attitude.

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, hamster a dit :

Que veux tu?

Des pistes de gestion de comportement? Bons points, billets de félicitation, points de couleur à faire signer... c'est assez vaste.

Des pistes de sanction?  5 minutes de récré, convocation des parents, sermon qui dure sur la récré, privation des droits dans la classe, rédiger une lettre d'excuse, écrire les raisons de sa punition...

Oui c'était plus des pistes, comment gérer ce genre de comportement. Qu'est-ce que je peux mettre en place sachant que je les ai que 2 jours par semaine.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, mat82 a dit :

Travailler sur les règles de vie ne sert à rien car pour ce type d'élève, les règles sont faites pour être transgressées. Pareil pour les sanctions, c'est illusoire de penser qu'ils vont "retenir la leçon" en étant privé de récré ou en rédigeant une lettre d'excuse, au contraire.

Le plus important, c'est d'essayer de réduire les temps de travail en collectif au maximum car c'est sur ça qu'ils s'appuient pour perturber la classe. Donne leur des plans de travail à réaliser seul ou en coopération. Avec des délais, des comptes à rendre. Soit particulièrement "sur leur dos", mais gentiment: aide-les, guide-les. S'ils travaillent bien, donne leur des responsabilités: aider les autres, aider l'enseignant, mettre au point un journal de classe, faire des recherches sur la prochaine leçon d'histoire, réaliser une expérience de sciences qui donnera lieu à une leçon, allez faire des photocopies, rédiger le modèle d'un mot pour les parents à l'occasion, mesurer les bâtiments de l'école et dessiner un plan à l'échelle 1m=1cm, réaliser un exposé sur le sujet de leur choix, préparer une lecture offerte ou un parcours de motricité pour les maternelles, prendre le rôle de médiateur lors des conflits, organiser un sondage dans la classe pour en faire un histogramme, réaliser des plantations ou un élevage d'insectes et en parler aux autres, écrire et jouer une saynète devant la classe, etc.... Les possibilités sont infinies.

Les élèves comme ça manquent souvent de confiance en eux et ont besoin de se faire remarquer. Si tu leur donne l'occasion de se faire remarquer par la qualité de leur travail, en leur offrant un quotidien scolaire riche et motivant et qui fait sens pour eux, peut-être changeront-ils d'attitude.

D'accord, merci je prends note. Oui il y a de nombreuses activité possible que je peux mettre en place en autonomie.

Link to comment
Share on other sites

Parle en à la titulaire de la classe. 

Est-ce que ces élèves ont le même comportement avec elle ? est-ce qu'elle a mis quelque chose en place ? 

Les règles de la classe peuvent être très bien travaillées dans le sens des besoins : de quoi a besoin un élève pour être bien en classe ? de quoi a besoin la classe pour être bien ? de quoi a besoin la maitresse ? 

C'est dur, mais il faudrait essayer de chercher pourquoi ils se comportent comme ça :

- Est-ce que c'est par qu'ils sont en difficulté, alors ils évitent le travail ou préfèrent exister dans le regard de la classe par leur comportement ? les mettre en valeur dans leur réussite, s'assurer qu'ils sont capables de réaliser les activités et aménager si besoin

- Est-ce que c'est juste qu'ils sont encore très centrés sur eux et ne pensent pas au collectif ? travailler sur la coopération (en EPS, dans les débats philos)

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir

les pistes données par les collègues sont judicieuses.

J'ai souvent fait le constat que prendre du temps à débattre de règles de vie de classe n'est pas très utile pour des enfants qui n'ont pas une attitude scolaire . Certains élèves qui sortent du cadre ne les respecteront jamais et seront toujours pointés du doigt, d'autres seront tout le temps valorisés .

De meme les règles type feu tricolore , lion du comportement , si elles peuvent être intéressantes avec un groupe assez scolaire, ne sont pas utiles avec des élèves "hautement perturbateurs " tels que les décrit la langue de bois institutionnelle.

 

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

C'est exactement ce que je constate lors de mes remplacements !

D'ailleurs, dans les classes qui tournent le mieux, malgré la présence de perturbateurs, sont celles dans lesquelles il n'y a pas ce type de choses.

D'ailleurs, je ne les utilise pas. Je gère mes problèmes moi-même, les évoquant éventuellement sur mon CR de remplacement. Je préviens une fois, puis je sévis. En général je n'ai pas besoin de recommencer.

Et lorsque je reviens dans ces mêmes classes, mon autorité est assurée. Je suis le maître sévère, qui en plus fait travailler les élèves ! J'assume !

Link to comment
Share on other sites

Le 29/09/2021 à 14:41, blacknader a dit :

Parle en à la titulaire de la classe. 

Est-ce que ces élèves ont le même comportement avec elle ? est-ce qu'elle a mis quelque chose en place ? 

Les règles de la classe peuvent être très bien travaillées dans le sens des besoins : de quoi a besoin un élève pour être bien en classe ? de quoi a besoin la classe pour être bien ? de quoi a besoin la maitresse ? 

C'est dur, mais il faudrait essayer de chercher pourquoi ils se comportent comme ça :

- Est-ce que c'est par qu'ils sont en difficulté, alors ils évitent le travail ou préfèrent exister dans le regard de la classe par leur comportement ? les mettre en valeur dans leur réussite, s'assurer qu'ils sont capables de réaliser les activités et aménager si besoin

- Est-ce que c'est juste qu'ils sont encore très centrés sur eux et ne pensent pas au collectif ? travailler sur la coopération (en EPS, dans les débats philos)

J'en ai parlé à ma titulaire. Ils ont des comportements différents avec elle et elle m'a dit ce qu'elle leur rappel le matin.

Je vais chercher pourquoi mes élèves se comportent différemment. 

Merci pour ces questions de réflexion.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Clem52 a dit :

J'en ai parlé à ma titulaire. Ils ont des comportements différents avec elle et elle m'a dit ce qu'elle leur rappel le matin.

Je vais chercher pourquoi mes élèves se comportent différemment.

Lors de mon entrée dans le métier, j'étais contracuel et j'ai été parachuté dès le premier jour dans une CLIS, sans la moindre seconde de formation. Je ne les avais que le lundi. Ils m'ont marché dessus pendant un an et je n'ai jamais rien pu faire, malgré toutes les approches possibles. Je n'étais simplement pas leur maître, celui à qui ils accordaient leur confiance. Des fois faut faire avec, c'est l'absurdité du système qui veut ça.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Clem52 a dit :

J'en ai parlé à ma titulaire. Ils ont des comportements différents avec elle et elle m'a dit ce qu'elle leur rappel le matin.

Je vais chercher pourquoi mes élèves se comportent différemment. 

Merci pour ces questions de réflexion.

C'est à elle de mettre en place une autorité qui t'englobe, pour que les élèves soient certains que les deux adultes fonctionnent ensemble.

Mais en remplaçant, je remarque que de plus en plus de titulaires mettent en place des systèmes pseudo-bienveillants qui ramènent l'amour et le respect des élèves à eux-mêmes, les rendant imbuvables avec  les autres.

C'est sûr qu'ils sont ravis que leurs élèves n'aiment qu'eux, mais ce n'est pas leur rendre service.

Il y en a même qui remettent en cause l'action du TRS ou du TR devant les élèves.

"Mes élèves m'ont dit que tu avais été méchant avec eux, donc je ne les ai pas punis."

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...