Jump to content

Elève en opposition


Recommended Posts

Bonjour bonjour !

Je viens vers vous car j'ai besoin de conseils.

J'ai un élève de CE1 qui depuis 2 semaines, est toujours en opposition avec moi. Je lui demande de ne pas mettre le stylo dans sa bouche, il va le poser, puis me regarder et le remettre. Je lui enlève ce crayon, il refait la même chose avec sa gomme... Et cela continue. 
Je lui demande d'arrêter de faire du bruit, il va arrêter 3 secondes puis continuer en me regardant. 

Il me dit qu'il a besoin d'aide, alors je mets un élève Tuteur avec lui mais il ne fait pas son exercice. Le travail est fait quand je le prends à côté de moi et que je me fâche. 


J'ai essayé de le gronder, de parler avec lui/lui dire que son comportement me rendait triste, les punitions pendant la récréation, pendant la classe... Rien ne marche. J'ai demandé un rendez-vous avec ses parents, mais ces derniers ne sont pas de mon côté.  En attendant, ce "problème" m'envahit totalement j'y pense le soir, le week-end, je n'y arrive plus. Je délaisse les autres élèves qui ont envie d'apprendre, je suis tendue en classe et en dehors.

Avez-vous eu des élèves en opposition constante? Si oui comment les gérez vous en classe? 

 

Merci beaucoup pour vos précieux conseils. 

  • Solidaire 2
Link to comment
Share on other sites

Bonjour, ton élève semble souffrire d'une forte dépendance à l'adulte (le travail est fait quand il est avec toi). C'est généralement causé par un manque de liberté et / ou une surprotection. Normal dans ce cas que les parents ne t'entendent pas. D'ailleurs que disent-ils? Tu dis que c'est depuis deux semaines: est-ce un nouvel élève? comment cela se passait-il avant? S'est-il passé quelque chose à la maison ou à l'école? 

Dans ma classe, j'applique une pédagogie coopérative (voire Freinet, Connac, ou ce blog: https://maclassesystemevivant.fr/ ) qui appuie beaucoup sur la notion de liberté et engendre la responsabilité qui va de pair avec la liberté, et force à l'autonomie.

Le mot d'ordre, c'est "débrouille-toi", après s'être assuré qu'il sache exactement ce qu'il a à faire et qu'il est capable d'y arriver seul ou à plusieurs. Ca prendra du temps, mais il faut qu'il trouve sa place au sein du groupe ce qui palliera sa dépendance à ton égard.

Link to comment
Share on other sites

J'ai un élève du genre cette année mais moins virulent que toi, en permanence dans la provocation: il est en CP. Bureau désorganisé, jamais dans le tempo, fait semblant de ne pas entendre, demande de l'aide sans arrêt, etc....

Comme mat, une fois les consignes expliquées, s'il demande de l'aide, n'a pas compris, je le laisse se débrouiller et je n'interviens jamais. S'il n'est pas prêt à travailler, je commence sans lui et je le laisse dans son coin. Une fois la matinée passée, je lui montre son travail et demande s'il en est satisfait.

Je le félicite dès que le travail est bien fait. Pour l'instant, ça marche ponctuellement mais il y a des progrès. A mon avis, il ne doit pas t'accaparer, tu dois lui montrer que tu n'es pas "au service de monsieur". Ignorer ses provocations ou lui faire comprendre que tu ne marches pas dans son jeu, ça a fonctionné chez moi aussi.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il est présent depuis septembre mais il acceptait quand je le reprenais maintenant plus du tout. J'ai essayé de le faire travailler contre des "stickers" mais cela ne marche plus. Il devait changer d'école ce mois ci mais au final non... Je me pense que cela a un rapport. 

Si je lui montre son travail mal fait, il va me répondre que c'est bien, alors qu'il sait faire mieux. Il sait faire beaucoup de choses ... quand il est motivé, malheureusement elle n'est pas souvent présente. Il n'est pas dans le rythme de la classe, fait semblant de ne pas écouter, il s'allonge sur la table et attend. Si je le laisse seul, il peut passer 1h ainsi ou alors il va se mettre à faire du bruit. Pourtant au moindre effort, au moindre travail réalisé, je le félicite. Même si le résultat est en dessous de ce qu'il sait faire. 

Bref, j'essaye vraiment d'ignorer ses provocations, mais l'après-midi je sature. 

Merci beaucoup pour le lien je vais regarder cela.

Link to comment
Share on other sites

De même que toi Caguilla, je ne pourrai pas t'apporter de solution désolé.

Et pour moi ce qu'il cherche est vraiment l'attention de l'adulte et cela va monter petit à petit s'il ne l'obtient pas, comme toi en se couchant sur sa table, puis en faisant du bruit et si je l'ignore trop cela finit toujours en violence envers les autres donc il finit toujours par avoir mon attention...

Link to comment
Share on other sites

Un conseil surtout si les parents ne vont pas dans ton sens. Préserve toi. 
 

il ne veut pas bosser et ses parents ne veulent pas en prendre conscience. Ben tu le laisses. Tu notes aurait dû faire ça / dit qu’il a bien travaillé mais je sais qu’il aurait pu faire mieux. Il fait rien ben tant pis tu ne lui fais rien faire (genre arts visuels ah ben non je ne te donnes pas de feuilles tu as dit que tu ne voulais rien faire aujourd’hui). 
 

Il fait  du bruit ou violence? Il va dans une autre classe. Ça changera rien il ne fera toujours rien, mais les autres verront que tu ne tolères pas qu’on les dérange ou violente pour Mercure732. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, caguilla a dit :

Il devait changer d'école ce mois ci mais au final non... Je me pense que cela a un rapport.

Ah! Voilà qui est intéressant: j'ai eu un cas similaire.

Un enfant, clairement enfant-roi, qui se plaignait à sa mère que je le délaissais quand je le laissais se débrouiller, et que j'étais toujours sur son dos quand j'essayais de l'aider. Après un entretien avec la mère ou je lui signifiait avoir besoin de son aide parce que la classe est en train de pâtir de l'attitude son fils, elle a évidemment tout mis sur mon dos et dit qu'elle allait changer son fils d'école. A partir de ce moment précis, ce dernier est devenu imbuvable et faisait n'importe quoi. Nouvel entretien avec la mère qui a tourné au clash: son fils a fini par changer d'école. Ouf!

Ne te laisse pas faire, recontacte les parents. Tu peux aussi préparer un PPRE ou simplement demander aux parents de remplir une fiche d'autorisation de rencontre avec le ou la psy scolaire. Ca peut faire son petit effet sur les parents.

Link to comment
Share on other sites

Peut-être prendre rdv avec les parents pour voir s'il n'y a pas eu un souci depuis ces fameux 15 jours? Car c'est surprenant un changement tout d un coup quand même. 

Link to comment
Share on other sites

Pareil, à mon avis, il s'est passé quelque chose. Le fait que ça ait changé brutalement veut peut être dire que ça peut rentrer dans l'ordre assez vite aussi.

Moi, j'en discuterai en conseil de cycle et /ou avec le psy. Il peut peut être aller faire un stage dans une autre salle de temps en temps.

Link to comment
Share on other sites

J'ai un élève qui a le même profil. Le mien est très probablement hpi (sans ironie), d'une insolence incroyable et pas bosseur du tout.

J'ai mis en place un contrat de réussite avec bilan à la fin de chaque journée. Ça n'a pas changé la face du monde mais ça fonctionne un peu. Il a un document dans son cahier de liaison où je colorie un feu pour le comportement et un pour le travail. On a fait une EE avec la famille avec soutien de la CPC pour expliquer tout ça et pour qu'ils s'impliquent de leur côté. Maintenant au moins, j'arrête de m'épuiser avec cet enfant : je le relance un peu pour bosser mais sans plus, je le sanctionne comme les autres et tant pis s'il passe les trois quarts de ses récrés assis, je colorie les feux à la fin de la journée et je refile tout ça aux parents. Je l'ai quand même mis très proche de moi parce que lui aussi a besoin d'un adulte à proximité. De toute façon, si je le mets ailleurs, il empêche complètement les autres autour de bosser.

Pour la petite histoire, ce n'est pas le pire de la classe niveau comportement. J'ai aussi un profil itep hyper violent qui ne vient qu'à temps partiel et un élève pour lequel on pense sérieusement à de l'autisme qui crise et pleure toute la journée. Cette année, je serre les dents et je compte les semaines.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...