Jump to content

Accident de trajet zil brigade, voiture épave et aide sociale


CroqueW

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je me retrouve dans une sale situation pour lundi: je suis titulaire mobile dans le pas de calais et j'ai eu un accident jeudi dernier en allant au travail (la neige, tout ça).

Je suis en arrêt cette semaine mais lundi je retourne travailler. Ma secrétaire de circonscription m'indique qu'elle comprend ma situation mais qu'il faut que je trouve rapidement une location car mon poste me force à être mobile (aucun texte ne m'oblige à être mobile par véhicule personnel, si? Hormis le bon sens). Déjà que nous sommes l'un des rares corps de métier où nous sommes supposés mobiles mais sans voiture de fonction ni indemnisation en cas d'accident non responsable sur le trajet, mais passons...

Les services de location, c'est 250€ par semaine, donc c'est non, c'est la moitié de mon salaire.

Quelqu'un s'est-il retrouvé dans la même situation que moi et a pu bénéficier d'une aide à la location le temps que les démarches d'assurance se terminent? Je suis forcé d'attendre d'avoir l'indemnité de l'assurance (ou au moins connaitre le montant), avant d'acheter une voiture d'occasion.

Dans certains département, on propose une aide pour les fonctionnaires, comme une location à 40e par semaine pendant 8 semaines max, ... Dans le 62, ça existe?

 

Merci beaucoup

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

ton assurance ne te prête pas une voiture ?

Sinon, demande à faire des remplacements dans des écoles où tu peux aller à pied ou en vélo.

Edited by borneo
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, CroqueW a dit :

Bonjour,

 

Je me retrouve dans une sale situation pour lundi: je suis titulaire mobile dans le pas de calais et j'ai eu un accident jeudi dernier en allant au travail (la neige, tout ça).

Je suis en arrêt cette semaine mais lundi je retourne travailler. Ma secrétaire de circonscription m'indique qu'elle comprend ma situation mais qu'il faut que je trouve rapidement une location car mon poste me force à être mobile (aucun texte ne m'oblige à être mobile par véhicule personnel, si? Hormis le bon sens). Déjà que nous sommes l'un des rares corps de métier où nous sommes supposés mobiles mais sans voiture de fonction ni indemnisation en cas d'accident non responsable sur le trajet, mais passons...

Les services de location, c'est 250€ par semaine, donc c'est non, c'est la moitié de mon salaire.

Quelqu'un s'est-il retrouvé dans la même situation que moi et a pu bénéficier d'une aide à la location le temps que les démarches d'assurance se terminent? Je suis forcé d'attendre d'avoir l'indemnité de l'assurance (ou au moins connaitre le montant), avant d'acheter une voiture d'occasion.

Dans certains département, on propose une aide pour les fonctionnaires, comme une location à 40e par semaine pendant 8 semaines max, ... Dans le 62, ça existe?

 

Merci beaucoup

J'espère de tout coeur que tu trouveras une solution à ton problème !!! C'est dégueulasse que tu n'aies aucune aide... 

Brigade en zone rurale à 3 km de l'école la plus proche, je m'identifie complètement. 

Bon courage à toi !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, CroqueW a dit :

Bonjour,

 

Je me retrouve dans une sale situation pour lundi: je suis titulaire mobile dans le pas de calais et j'ai eu un accident jeudi dernier en allant au travail (la neige, tout ça).

Je suis en arrêt cette semaine mais lundi je retourne travailler. Ma secrétaire de circonscription m'indique qu'elle comprend ma situation mais qu'il faut que je trouve rapidement une location car mon poste me force à être mobile (aucun texte ne m'oblige à être mobile par véhicule personnel, si? Hormis le bon sens). Déjà que nous sommes l'un des rares corps de métier où nous sommes supposés mobiles mais sans voiture de fonction ni indemnisation en cas d'accident non responsable sur le trajet, mais passons...

Les services de location, c'est 250€ par semaine, donc c'est non, c'est la moitié de mon salaire.

Quelqu'un s'est-il retrouvé dans la même situation que moi et a pu bénéficier d'une aide à la location le temps que les démarches d'assurance se terminent? Je suis forcé d'attendre d'avoir l'indemnité de l'assurance (ou au moins connaitre le montant), avant d'acheter une voiture d'occasion.

Dans certains département, on propose une aide pour les fonctionnaires, comme une location à 40e par semaine pendant 8 semaines max, ... Dans le 62, ça existe?

 

Merci beaucoup

Bon courage à toi. Je n'ai pas de réponses à t'apporter.

 

Il y a 3 heures, borneo a dit :

Sinon, demande à faire des remplacements dans des écoles où tu peux aller à pied ou en vélo.

Je suis dans une grande ville avec de nombreuses écoles (une cinquantaine). J'avais précisé en début d'année que je n'avais plus de voiture. Ils m'ont envoyé à 7km de chez moi.(J'habite à 400m de mon RAD et en centre ville très peulplé) peu desservi en bus bien sur....Je fais du vélo mais c'était compliqué ces dernières semaines entre le froid, le verglas et la neige

Tout ça pour dire qu'ils s'en moquent

  • Solidaire 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, CroqueW a dit :

Ma secrétaire de circonscription m'indique qu'elle comprend ma situation mais qu'il faut que je trouve rapidement une location car mon poste me force à être mobile

A mon avis, elle ne comprend pas.

Chez nous, quand un remplaçant ne veut pas aller dans une école, en général, il obtient gain de cause... Par exemple, une enseignante a refusé d'effectuer un remplacement à mi-temps dans mon école, parce qu'elle n'acceptait pas d'être envoyée à droite et à gauche l'autre moitié de la semaine...

Il faut que tu expliques ta situation à quelqu'un d'autre que la secrétaire de circonscription... quelqu'un au rectorat (qui pourrait tenir compte de ta situation pour un certain temps) ou le pôle de remplacement (si vous avez ça chez vous).

En attendant d'avoir un nouveau véhicule, tu pourrais explorer les options de transports en commun disponibles dans ta région et chercher d'éventuelles solutions de covoiturage avec des collègues de l'école où tu seras envoyé, ou via des plateformes de covoiturage (il faudra vérifier les horaires et les itinéraires pour s'assurer qu'ils correspondent aux besoins de déplacement).

Link to comment
Share on other sites

Il n'y a effectivement aucun texte qui impose l'utilisation d'un véhicule personnel (il est même précisé que nous devons demander l'autorisation de l'administration pour utiliser notre véhicule personnel dans le cadre du travail). Ni même d'avoir le permis, d'ailleurs.

S'ils tiennent à t'envoyer à des endroits auxquels tu ne peux pas aller faute de transport demande leur de te mettre à disposition un véhicule : qu'ils se chargent de le louer pour toi et le paient. 

En revanche, dans tous les cas, le trajet entre ton domicile et ton école de rattachement relèvent de ta responsabilité et tu dois trouver un moyen de faire ce trajet. 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 4 weeks later...

Je réponds avec pas mal de retard (la situation vient seulement de changer).


Sans surprise, rien de la part de l'employeur, donc j'ai touché l'indemnité de mon assurance (heureusement que j'étais en tout risques), je viens seulement de trouver une voiture dans mon budget et l'assurance m'a passé en fort malussé (j'ai eu un accrochage l'année dernière, ça fait deux sinsitres en moins de 3 ans donc je suis au delà de ce que les assurances acceptent... quand on a la poisse hein) donc j'ai plus d'un mois de salaire qui va partir là dedans chaque année pendant 2 ans.

Pour tout le reste de la période, j'ai pris le bus ou fait les trajets à pied et ma secrétaire a été compréhensive et ne m'a pas mis trop loin, mais j'avais bien compris qu'il ne fallait pas que ça traine trop...

 

Je ne vous souhaite pas de vivre la même situation parce que franchement, 6 semaines de galère.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Le 05/03/2024 à 16:17, CroqueW a dit :

Je réponds avec pas mal de retard (la situation vient seulement de changer).


Sans surprise, rien de la part de l'employeur, donc j'ai touché l'indemnité de mon assurance (heureusement que j'étais en tout risques), je viens seulement de trouver une voiture dans mon budget et l'assurance m'a passé en fort malussé (j'ai eu un accrochage l'année dernière, ça fait deux sinsitres en moins de 3 ans donc je suis au delà de ce que les assurances acceptent... quand on a la poisse hein) donc j'ai plus d'un mois de salaire qui va partir là dedans chaque année pendant 2 ans.

Pour tout le reste de la période, j'ai pris le bus ou fait les trajets à pied et ma secrétaire a été compréhensive et ne m'a pas mis trop loin, mais j'avais bien compris qu'il ne fallait pas que ça traine trop...

 

Je ne vous souhaite pas de vivre la même situation parce que franchement, 6 semaines de galère.

Tu soulèves un problème énorme. 

Normalement un "remplaçant" devrait  signer un ordre de mission avant chaque remplacement si les procédures se faisaient dans le respect de la loi. 

En cas d'accident, comment peut on prouver l'imputabilité de notre travail sans ordre de mission? 

J'espère d'ailleurs que tu as fait passer cet arrêt en accident du travail. 

Comment peut on envoyer sur les routes des agents avec leur véhicule personnel pour des missions professionnelles sans une autorisation officielle d'utilisation du dit véhicule ? Véhicule qui devrait passer de facto sous la responsabilité de l'employeur (entretien, assurance, franchise...).  

Il y a une dizaine d'années j'avais une collègue qui était entrée en "résistance" et qui ne se déplaçait plus qu'à vélo... Elle refusait tout remplacement dans un rayon supérieur à 10 bornes. Elle avait monté un contrat pour que l'entretien du véhicule soit pris en charge par l'éducation nationale et elle avait stipulé que tout accident sur le trajet pro entraînant réparation serait pris en charge à 100 % par l'éducation nationale. 

Si tout le monde entrait en résistance ils seraient bien obligés de modifier leurs pratiques car rien n'oblige un enseignant à utiliser son véhicule personnel. 

Il y a quelques décennies, quand nous étions encore bien traités, ça pouvait passer mais plus maintenant. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 01/04/2024 à 09:18, nonau a dit :

Comment peut on envoyer sur les routes des agents avec leur véhicule personnel pour des missions professionnelles sans une autorisation officielle d'utilisation du dit véhicule ? Véhicule qui devrait passer de facto sous la responsabilité de l'employeur (entretien, assurance, franchise...).  

Très bonnes questions ! Je suis zil 1 jour et demi par semaine et clairement, ça me soule que mon véhicule soit considéré comme une voiture de fonction.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 01/04/2024 à 09:18, nonau a dit :

Il y a une dizaine d'années j'avais une collègue qui était entrée en "résistance" et qui ne se déplaçait plus qu'à vélo... Elle refusait tout remplacement dans un rayon supérieur à 10 bornes. Elle avait monté un contrat pour que l'entretien du véhicule soit pris en charge par l'éducation nationale et elle avait stipulé que tout accident sur le trajet pro entraînant réparation serait pris en charge à 100 % par l'éducation nationale. 

Tu sais comment ça a fini ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Alex32 a dit :

Tu sais comment ça a fini ?

Oui elle a terminé sa carrière à vélo avec une réputation d'enfer sur le porte bagage... 

  • Solidaire 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...