Jump to content

Rythme de travail en PE1...


mali-malou

Recommended Posts

Malgré mes recherches, je n'ai pas trouvé de réponse précise sur ce point (je ne suis peut-être pas douée ?)...

Ma question est la suivante : pour ceux qui ont suivi une préparation en PE1, en IUFM, l'investissement personnel demandé par les enseignants de l'IUFM est-il important ou non ?

En d'autres termes, à part les révisions de cours et les lectures annexes (personnelles et conseillées) que l'on peut faire ici et là et de façon interrompue, y a-t-il beaucoup de recherches à faire, de "devoirs" à rendre, d'exposés, et autres écrits à produire ? Je ne parle pas du mémoire, car ceci concerne la PE2.

Vous souvenez-vous avoir travaillé à la maison moins de 10h par semaine, entre 10h et 15h ? plus de 15h ? (J'aurais peut-être dû lancer un sondage :D ).

Merci d'avance pour vos réponses ;)

Link to comment
Share on other sites

Je suis désolée car je vais te donner une réponse de normand : oui et non ... ! J'étais en PE1 à Nevers (ac de Dijon), et nous n'avions pas beaucoup de devoirs à la maison. Quelques sujets de français (et de maths) de temps en temps ..., des concours blancs à préparer, et à la fin de l'année, des sujets à préparer chez nous qu'on devait ensuite présenter à la classe (en situation, comme le jour du concours quoi : les profs et les élèves jouaient le rôle de jury).

Sinon, il est difficile de dire le nombre d'heures de travail, mais tout dépend du temps que TOI tu veux y passer. Je suis maintenant persuadée que certains y ont consacré beaucoup d'heures, et d'autres très peu. Certains aussi y ont passer beaucoup d'heures sans pour autant avoir une méthode efficace (donc temps perdu ), et inversement . En tout cas, en ce qui concerne l'OP, il y a tellement de choses à savoir que plus tu lis (et relis) tes cours, ou des articles intéressants, mieux ça sera.

Voilà, en résumé ... :P

Link to comment
Share on other sites

Ba comme Pauliner je vais pas très originale, tout dépend comment tu travailles, du temps dont tu disposes et ton investissement. Certains venaient en cours les mains dans les poches, mais bon c'est une autre histoire <_<

Sinon, je me rappelle que jusqu'à noel c'était plutot cool, je me suis pas vraiment affolée. On avait des exos en maths et français des sujets de dida, synthèses....

Parfois des sujets d'op à faire et rien en sicences ni en musique.

Par contre après janvier je me suis fait des fiches en français en faisant une synthèse des hatiers et des cours donc çà m'a pris du temps et puis j'ai commencé à faire des annales en plus des sujets de l'iufm et puis on bossait à plusieurs aussi (j'ai eu cette chance d'avoir un bon groupe).

Ah oui, j'étais au mans :P

En tout cas bon courage à toi ;)

Link to comment
Share on other sites

Salut,

En Pe1, nous on avait des travaux réguliers en math et en français : des exos de maths toutes les semaines, des travaux en français moins fréquemment.... Mais le rythme change en cours d'année : par exemple en ce qui concerne la sythèse, on en faisait bcp plus a partit de janvier car on avait bien capté la méthode... Pour les autres matières c'est plutôt du travail perso, on peut aussi te demander de faire un exposé en OP.

Ensuite c'est toi qui t'organise comme tu veux, tu ne peux pas te contenter de faire uniquement ce que l'on te demande, c'est insuffisant. ;)

Link to comment
Share on other sites

Merci les filles pour vos réponses. D'après ce que je comprends, c'est surtout après noël que le rythme est plus soutenu... il faudra que je m'arrange pour faire garder bébé pendant les vacances de février et de pâques.

Apparemment, c'est en français et en maths que le travail à fournir est le plus important. Mais ce sont surtout les autres matières qui me "souciaient" (SVT, histoire, géo...) et la somme de connaissances à réviser pour le concours, surtout avec la nouvelle mouture 2006 ! :cry:

On verra bien, et si d'autres ont des avis sur la question, "you're welcome" !

Link to comment
Share on other sites

Hello!

Je ne vais pas être très originale... Sauf qu'ici à Nice, nous avions un prof de maths génial qui non seulement nous faisait de très bons cours mais en plus nous donnait beaucoup de travail (je dirais 3-4 h faciles par semaines et du travail pendant les vacances). Moins de travail en français, plus de travail individuel!

Pour les options, le pb est qu'on ne te donne pas spécialement de travail, on te donne une méthode, et c'est à toi d'acquérir tes connaissances en gros... De toute manière, le programme des options était tellement lourd qu'il était impossible de tout traiter en cours. ;)

Mais de toute manère, dis toi bien qu'il y a beaucoup de travail, et que plus tu arrives à en fournir, plus tu augmentes tes chances! :wub:

Link to comment
Share on other sites

Salut Mali Malou !

(je viens de voir ton MP à ce sujet mais je réponds ici ...)

je garde , pour ma part, un excellent souvenir de la PE1 à Melun : bonne ambiance ds le groupe (aucune compétitivité, bien au contraire, même à la fin...), cours intéressants, horaires réguliers et sympas pour les mamans (!), et franchement, travail à fournir relativement léger tout au long des cours, sauf avant le concours blanc et le dernier mois à peu près...

n'étant pas du soir, je n'ai casi- jamais révisé après les cours et une fois les enfants au lit, pas question de me remettre au travail : une détente minimale me semble vitale si on veut tenir jusqu'au concours !

je travaillais donc le mercredi et le we, si je le pouvais (si mes enfants étaient calmes) et si je le sentais (il y a des moments où l'on travaille sans forcer, d'autres où l'effort est surhumain : il faut s'adapter à son propre ryhtme sans culpabiliser ...

en gros, je me suis donner jusqu'à Noël pour profiter des cours sans me stresser...

mais j'ai fais à peu près tout ce que nous donnaient les profs (exo de maths, intro de synthèse, puis, synthèse : 2 ou 3 ds l'années ; sujets de sciences : 1 par semaine mais j'ai souvent sauté mon tour faute de calme à la maison ! ; art pla : presque rien ; sport : rien ; oral pro : rien avant Avril....)

j'ai bossé les math (mais pas eu le temps pour le français) pour le concours blanc en février...ensuite : gros passage à vide côté travail : rien fait pdt vacances de février ( tout le groupe ds le mêm état ! )...

j'ai dû vraiment être motivée pour travailler sur annales un mois avant les écrits ...

Ensuite, j'ai révisé en fonction de mes dates d'oraux, donc bien après l'écrit (impossible de bosser sans avoir les résultats d'admissibilité)...1 matière à la fois et jamais le soir ou la nuit sauf la veille de chaque oral mais à 23 h. j'étais couchée ...

Voilà, en gros, essayer au moins de faire ce que demande les profs (léger) ; sachant que si on ne peut pas, c'est pas la fin du monde...

pour moi, la compréhension totale de certains mots, certains concepts en pédagogie ne me sont apparus clairement qu'en janvier ou février, donc pas la peine de srtesser dès le début avec des livres pointus, trop d'annales : je pense qu'on en profite mieux en milieu et fin de formation...

on enregistre énormément de choses pdt les cours ; il faut du temps pour assimiler , il ne faut pas forcer....certaines candidates bossaient comme des dingues et elles se sont plantées : ça ne veut rien dire ! il faut adapter son effort en fonction des résultats ds l'année mais garder ses forces pour juste avant le concours...

en janvier...

voilà, si ça peut rassurer certain(e)s et déculpabiliser lorsqu'on arrive pas à s'y mettre...

ciao !

Link to comment
Share on other sites

Salut Krystyne, et surtout merci de ta réponse rapide ! :)

Tu es sûre de ne pas fait ta PE1 ........ au Club Med' de Melun ??? :D

Je suis ironique, mais ton témoignage m'a rassurée. En fait, je côtoie et j'ai côtoyé pas mal d'étudiants aux parcours très divers, qui bossaient tous comme des fous... mais aucun en PE1 qui aurait pu me donner une idée du "volume de travail" à fournir. Donc je suis un peu dans le fog...

Merci beaucoup pour tes explications très détaillées, je pense que ça devrait passer "en douceur". Mes enfants ont à-peu-près le même âge que les tiens, sauf le petit qui demande encore beaucoup d'attention et de présence. Donc je pense que mon boulot "scolaire" se fera plutôt le soir, quand il dormira. Le mercredi va être bien occupé avec les 3, entre les activités extra-scolaires ("maman-taxi"), les copains à la maison, leurs devoirs, etc.

Tu me rassures surtout en disant qu'on enregistre beaucoup pendant les cours. J'avais peur que les cours soient très "magistraux", et parfois un peu creux, avec des polys et tout le contenu à bosser seul, comme ça arrive souvent en fac...

Je suis beaucoup plus zen après avoir lu tout cela... mmmm... :blush:

Link to comment
Share on other sites

:D Bonjour Mali-Malou,

Comme toi je suis maman de 3 petits (3 mecs). Durant mon année de PE1, ce n'était pas de tout repos avec les enfants car les enjeux étaient importants : entrée au CP pour le moyen, en 6ème pour le grand et le petit ayant 2 ans encore pas mal de boulot pour s'en occuper.

Comme toi, j'ai eu quelques craintes, mais je rejoinds Krystyne, j'ai avant tout essayé de faire les exercices que l'on nous donnait (non obligatoire et en maths et français pour la majorité). En fait je crois que jusqu'à l'écrit je n'ai travaillé que ces matières parce qu'après tout si tu te plantes là, tout est perdu.

Pour les autres matières, je me contentais d'ouvrir bien grand mes oreilles et tout compte fait je me demande si nos oreilles de maman expérimentée ne sont pas plus performantes que celles d'autres collègues plus jeunes :P ).

Par contre contrairement à krystyne, j'ai bossé principalement à partir de 21h00 lorsque les enfants étaient couchés ou à l'heure de la sieste, y compris les mercredi et week-ends.

Une fois les écrits passé, j'ai commencé les lectures pour les autres matières (sciences, oral pro, musique, sport (et oui même pour ça il y a des bouquins intéressants!). Et lorsque les oraux sont arrivés, ayant la chance d'avoir à chaque fois au minimum une semaine entre chaque, je me suis mise à bosser à fond les matières les unes après les autres (je te conseille entre autre de lire le tavernier pour la bio et la géologie... mes copines vont me reconnaitre là, n'empêche que c'est grâce à ce bouquin que j'ai eu une note canon en sciences! :D

Ah, j'oubliais la pratique en EPS, si je ne me trompe pas tu as maintenant le choix entre 1500 m et danse. Un avertissement en ce qui concerne le 1500 m, cette année il y a eu beaucoup de plantage parce qu'ils ont été obligés de courrir sous la canicule. Moi j'avais choisi danse (les duos sont forts appréciés surtout si vous avez un bon sujet) j'ai donc commencé par suivre tous les cours de cette option, puis j'ai fait 2 stages de danse contemporaine histoire de comprendre ce que c'est, mais on peut aussi voir des spectacles. Et là aussi cette stratégie a payé.

Bilan donc de toute cette année, le stress sans aucun doute au rendez-vous, l'impression d'être dans le guidon toute l'année de ne rien faire à côté.... mais au bout une belle réussite : 97ème sur les 4273 personnes présentes au concours sur l'académie de versailles.

Alors bon courage, c'est possible !

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ce nouveau témoignage ! Même avec tout le reste à côté, à vous entendre, ça devrait passer :P Alors on croise les doigts...

Link to comment
Share on other sites

oui, à propos d'option EPS, j'avais aussi choisi danse par goût (pourtant pas "danseuse") mais aussi par "stratégie" : c'est la seule option qui ne demande aucune autre prépa que celle donnée par les profs et qui reste à la portée de tous (pas d'entraînement le WE sous la pluie comme pour la course, pas de souffrance toute l'année pour progresser et être ds des temps acceptables, etc.)...

bon, j'ai pas eu une super note mais 11,5/20 reste ds un bon rapport "investissement/résultat" et j'ai mieux réussit ailleurs (ouf !) et j'ai fini 272 ème, donc je suis contente...

je crois que le fait d'avoir plusieurs priorités à gérer oblige à aller à l'essentiel partout et donne finalement un avantage, surtout qd on a la chance de faire une PE1 ( on est qd même ds le bain 6 H. par jour ; ce n'est pas rien ! )

je pense que la prépa la plus difficile, c'est en candidat libre (sans avoir jamais fait de PE1), tout en travaillant et avec un ou plusieurs enfants en bas âge : là, bien obligé(e) de bosser le soir en plus du reste, franchement ça doit être très dur...

Au fait,( je change de sujet), où habites-tu Mali-Malou ? moi, c'est à Voulangis...on va se voir sur la route, puis à l'iufm....

ciao!

Link to comment
Share on other sites

oui, à propos d'option EPS, j'avais aussi choisi danse par goût (pourtant pas "danseuse") mais aussi par "stratégie" : c'est la seule option qui ne demande aucune autre prépa que celle donnée par les profs et qui reste à la portée de tous (pas d'entraînement le WE sous la pluie comme pour la course, pas de souffrance toute l'année pour progresser et être ds des temps acceptables, etc.)...

Tout comme moi : pas de temps pour m'entraîner... quand ? Entre 21h et 22h quand les enfants seront au lit ??? :cry:

je crois que le fait d'avoir plusieurs priorités à gérer oblige à aller à l'essentiel partout et donne finalement un avantage, surtout qd on a la chance de faire une PE1 ( on est qd même ds le bain 6 H. par jour ;  ce n'est pas rien ! )

Tout comme moi (bis) : je réalise totalement la CHANCE que j'ai d'avoir été admise en PE1 pour cette année, et surtour de pouvoir suivre ces cours en conservant une partie de mon salaire. C'est pour cela que je n'ai en aucun cas le droit à l'erreur !!

Au fait,( je change de sujet), où habites-tu Mali-Malou ? moi, c'est à Voulangis...on va se voir sur la route, puis à l'iufm....

Alors sur ce point, pas tout comme moi : je t'ai répondu par mp ;)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...