• Annonces

    • André Jorge

      Important : anonymat et publication d'informations permettant de vous identifier   06/04/2018

      Bonjour ! Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message.  Bonjour ! Je voulais publier ce sujet depuis quelques jours. Voilà qui est fait : Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message. 
ALICE1330

Prendre ses enfants dans son école, bonne idée ou cauchemar?

Messages recommandés

del20170202
Il y a 6 heures, barbotinne a dit :

Non non c'est toujours le maire qui intervient et qui décide dans quelle école va quel enfant, et oui il peut décider de ne pas mettre l'enfant dans une école autre que celle de son secteur d'habitation.

Désolé de te contredire mais c'est faux (vécu). Les dérogations passent aussi par l'IEN.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
il y a 6 minutes, nenuphar a dit :

Désolé de te contredire mais c'est faux (vécu). Les dérogations passent aussi par l'IEN.

IEN qui comme les directeurs ne sont que consultés ; la décision finale revient aux maires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
del20170202
Il y a 4 heures, montagny a dit :

IEN qui comme les directeurs ne sont que consultés ; la décision finale revient aux maires.

Alors là, si dans une grande ville, l'IEN de ta circo s'oppose à ce que tu prennes ton enfant hors secteur dans l'école où tu bosses, tu peux oublier. A moins de s'engager dans un conflit avec ton IEN... mais peu le souhaitent je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny

le maire inscrit et le directeur admet les élèves. L'IEN n'a rien à voir dans ce processus...

Si chaque dirlo prenait son courage pour demander un écrit à son IEN à chaque fois que ce dernier outrepasse ses prérogatives alors tout irait mieux.

Dans le groupe académique on passe un certain temps à remonter au Dasen certains faits d'IEN en contradiction avec le référentiel métier du directeur et les textes en vigueur...des IEN ont été rappelés à l'ordre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fararden

Et oui l ien n'y peut rien tout comme les cpc eps n'ont pas leur mot à dire concernant les créneaux alloués aux écoles pour les équipements sportifs. Nous n'avons plus de gymnase dans notre école et nous n'avons que 2 créneau de 1h pour le gymnase du quartier. C'est effarant ! La mairie décide de tout. Mais pour en revenir au sujet, la dérogation pour enfants d'instit est jamais refusée, c'est un moindre mal. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
del20170202
il y a une heure, fararden a dit :

 la dérogation pour enfants d'instit est jamais refusée, c'est un moindre mal. 

Je m'en vais dire ça aux 2 collègues de ma conaissance qui ont vu leur dérog refusée, elles vont être contentes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fararden
à l’instant, nenuphar a dit :

Je m'en vais dire ça aux 2 collègues de ma conaissance qui ont vu leur dérog refusée, elles vont être contentes.

Je parlais de la mairie de ma ville!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
del20170202
il y a 8 minutes, fararden a dit :

Je parlais de la mairie de ma ville!

D'accord mais je persiste et je signe à dire que même si la dérogation est acceptée par la Mairie, un IEN peut décider in fine de refuser l'enfant de PE si l'école en question explose rien qu'avec les enfants du secteur.

C'est de l'abus de pouvoir mais de plus en plus rares sont les directeurs qui ne vont pas dans le sens du vent. Donc si leur IEN leur dit "non" et bien c'est mort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
il y a 14 minutes, nenuphar a dit :

D'accord mais je persiste et je signe à dire que même si la dérogation est acceptée par la Mairie, un IEN peut décider in fine de refuser l'enfant de PE si l'école en question explose rien qu'avec les enfants du secteur.

C'est de l'abus de pouvoir mais de plus en plus rares sont les directeurs qui ne vont pas dans le sens du vent. Donc si leur IEN leur dit "non" et bien c'est mort.

non un IEN ne peut pas refuser ; il peut essayer d'influencer le maire mais seul un IEN ne peut rien....même s'il y a 30 gamins par classe...seul le maire inscrit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azerty
Il y a 15 heures, barbotinne a dit :

Non non c'est toujours le maire qui intervient et qui décide dans quelle école va quel enfant, et oui il peut décider de ne pas mettre l'enfant dans une école autre que celle de son secteur d'habitation.

En meme temps, dans quelle grande ville, le maire intervient-il et décide dans quelle école va un enfant ? 

Je joue peut etre sur les mots mais c'est plutôt le service éducation ( donc une "secrétaire") qui s'occupe des inscriptions et de l'affectation des éleves. Le service suit des directives mais y'a parfois moyen de pourparler. 

Dans ma ville actuelle, les parents remplissent un dossier d'inscription et quelques jours plus tard recoivent un document d'affectation. Entre temps, le service éducation a pu contacter l'école du secteur pour vérifier la place dans l'école de secteur ( par exemple dans mon école, en cas d'inscription d'un CP il est immédiatement affecté à une école voisine , meme s'il habite en face de l'école!!! Car les effectifs du cycle 2 sont chaudsbouillants et du coup si y'a des p'tits freres et soeurs, ils sont affectés ailleurs aussi et nous on se retrouve en sous effectif en maternelle) 

 

Autant j'ai pu avoir mes 3 ainés dans mon école par le passé, là pour les deux derniers je préfere les laisser où ils sont.

c'est pourtant tentant pour des raisons pratiques et économiques mais dans le cas où je devrais changer d'école ( fermeture de classe par exemple) ca m'embêterait de leur avoir fait changer d'école et quitter leurs copains pour se retrouver au meme point- faire un détour pour les déposer et payer la garderie-  ( car évidemment pas question de leur faire changer d'école à chaque fois que moi je change)  

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
loula36

Moi aussi, je trouve important de séparer nos vies perso et pro mais quelque fois il n'y a pas le choix. Nous habitons dans un petit village rural où l'école a été fermé il y a plusieurs années. L'école de rattachement est celle où je travaille. Ma grande va rentrer au C.P l'an prochain et j'ai les C.P. Il y aura peut être une autre classe de CP/CE1 avec des C.P mignons et autonomes. Ma fille aimerait être avec moi mais je ne sais pas du tout comment cela peut se passer. La maternelle est séparée géographiquement de mon école. Je la dépose le matin, la récupère le soir et elle vit sa vie de petite fille au milieu des autres enfants sans maman dans les parages.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilipetit

Je m'interroge pour le mouvement prochain.. je travaille actuellement à plus  de 25 km de chez moi. j'ai 2  enfants un en ps et un en ce1. J'aime bien mon école ms je suis un peu lassée par les trajets et je culpabilise que mes loulous aient garderie matin et soir et cantine tous les jours. je négocie avec les voisins pour qu'ils les gardent le mercredi à midi le temps que je fasse le trajet. Ms le soir, j'essaie de rentrer tôt pour leur limiter le temps de garderie du coup c'est ma classe qui en pâtit parfois... le papa commence très tôt et finit très tard donc il ne peut que très rarement intervenir!  l'an prochain un poste se libère dans l'école de mon village, de mes enfants. Normalement la classe de mon grand n'est pas concernée, par contre le petit c'est possible qu'il change de maitresse.... bref, j'hésite... avoir mes enfants ds mon école, ceux des voisins, je sais pas si c'est une bonne chose... mais ce serait plus pratique, économe... et je participerais enfin aux gouters de Noël et autres carnavals.... Bref il va falloir prendre une décision !!! quelques avis seraient les bienvenus!!! merci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caro297

Mes enfants sont dans mon école mais pas dans ma classe. C'est une grosse école donc au moins 1,5 classe pour chaque niveau. C'est super pratique. D'ailleurs tous les enfants de mes collègues d'âge maternel ou primaire sont là aussi!

Ils ne vont pas à la garderie, pas tous les jours en tap. Ils restent 2 jours à la cantine pour que je puisse avancer le midi. Mon mari ou mes parents les récupèrent quand j'ai des réunions. C'est arrivé qu'ils aillent exceptionnellement à la garderie mais ils sont contents d'y aller de temps en temps. 

Je travaille plutôt à la maison, préps et corrections.

Mon fils m'ignore quand il est dans les couloirs ou dans la cour...

Ma fille est en maternelle et moi en élémentaire, si elle me voit, elle me fait coucou. 

Ils vivent leur petite vie... et moi la mienne.

Je ne regrette pas de les avoir inscrits avec moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sharlindra

Je suis depuis 2 ans dans l'école de mes enfants (1 en GS, l'autre en CE1). Mon mari commence tôt et finit tard... Je suis donc seule à gérer les enfants le matin, à la sortie, les devoirs et les activités extra-scolaires... Sans parler des suivis dont mes enfants ont besoin...

Les + :

- plus de garderie (soit une économie de 30 euros par semaine!).

- moins de fatigue pour eux (puisque moins de collectivité! Je ne les laisse au TAP qu'une fois par semaine, mais ils font cantine tous les jours)

- plus de temps pour eux et pour moi le soir (j'ai le temps de faire du sport!)!

- Ce n'est plus la course le matin!

- Ce n'est plus la course après la classe! Avant je terminais à 15h45 dans mon ancienne école, mes fils finissaient les TAPS  à 17h. J'avais 20 minutes de route. Il me restait donc 55 minutes pour m'occuper de ma classe le soir ou pour prendre des rdv. Là, c'est aussi la course, puisque je les récupère quasiment tous les soirs à 16h (plus de TAP) mais l'avantage c'est que comme j'habite à 500m cela ne me dérange pas de revenir plus tard pour des rdv (peu de parents peuvent de toutes façons être là à 16h) et j'y retourne de temps en temps le week end pour ranger / préparer ma classe.

 

Les - :

- Je n'en vois pas... Si ce n'est une maman d'élève très bavarde... qui me coince parfois au petit supermarché de la ville.... Mais franchement, tous les parents que je connais sont très intelligents et demandent même à leurs enfants de ne pas me parler de l'école quand on se croise aux activités sportives de nos Loulou...

 

Bref, un gain de temps, d'argent... Plus de temps pour eux à jouer, plus de temps pour moi, moins la course pour les devoirs... On a enfin le temps!

J'avais fait remonté ce post début décembre... Je suis transférée d'école à la rentrée prochaine (notre RPI s'arrête et les enfants de la ville d'à côté vont avoir leur propre école. On ferme 4 classes. Je suis une des dernières arrivées... Je vais donc changer d'école, et je prends mes enfants en même temps (si j'ai une dérogation), je ne me vois pas revenir en arrière (recommencer la course le matin, le soir, décaler les rdv pour les suivis, leur imposer les devoirs après les suivis...)...

Je passe d'une grosse école, où j'aurai demandé à ne pas avoir mes fils, à une petite école, où ils passeront forcément dans ma classe pour 1, voire pour 2 années...
Mais, je suis consciente que mon cas est un peu particulier...

Bon courage pour ta décision.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pike

J'ai eu mes 2 fils dans mon école (pas dans ma classe ça je ne le voulais pas), tout s'est très bien passé.
Mon dernier est toujours dans mon groupe scolaire et rien à dire!
Le côté pratique l'emporte! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss Philoména
Le 29/05/2014 à 11:49, JMP a dit :

Bonjour

J'ai été confronté à ce problème, comme enfant dans l'établissement de mon père... conclusion : c'est l'enfer... il était au courant de tout... bref j'étais à l'école 24h/24 et 365 jours par an.

Moi pareil...

Du coup, on y est resté...comme ça, 24/24, 365 jours par an et ce jusqu'à 70 ans ! :D:angel_not:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
amanda5

Oui moi j'ai ma fille dans mon école, la numéro l'année prochaine!!!

 

Les +:

- pas de garderie ou peu

- moins de temps perdu le matin (pas de dépose à l'école ou autre garderie, tout le monde va au même endroit!)

 

les -:

- le 24H/24h avec sa maman (pas facile je pense, même si la mienne gère bien (elle est en CP): elle ne me calcule pas trop !!!)

- le problème en cas de maladie de la maman: si papa (ou quelqu'un d'autre)pas dispo pour emmener à l'école

- le "fille de"............. (ce n'est pas le cas dans mon école, enfin je pense pas!!!)

 

Moi, je en regrette pas, surtout que mon école est sympa et que ma fille y est bien!

je ne m'imagine même pas avoir à gérer une autre école avec d'autres horaires!!Pour moi aussi le côté pratique l'emporte!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Apolline35

perso quand j'entends parler certains "collègues" des enfants de collègues, je me dis j'ai bien fait de ne pas mettre mes fils dans mon école...:D

Au delà de cela je trouve que ça fausse les rapports, déjà quand on est enseignnat ce n'est pas forcément facile alors à mon avis ça compliquerait encore les choses..mon choix: mes enfants sont à côté de mon domicile..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sharlindra
il y a une heure, Apolline35 a dit :

perso quand j'entends parler certains "collègues" des enfants de collègues, je me dis j'ai bien fait de ne pas mettre mes fils dans mon école...:D

Au delà de cela je trouve que ça fausse les rapports, déjà quand on est enseignnat ce n'est pas forcément facile alors à mon avis ça compliquerait encore les choses..mon choix: mes enfants sont à côté de mon domicile..

C'est vrai... Mais c'est étrange comme l'avis, que des collègues peuvent avoir d'un enfant, change quand on travaille avec maman...

Je prends l'exemple de mon grand... qui a fait toute sa maternelle dans l'école de mon village avant que je n'y sois! Mon fils a un retard de langage important. Il a donc eu du mal à communiquer, et lorsqu'il allait voir les maitresses de surveillance dans la cour pour se plaindre qu'on l’embêtait, personne ne comprenait, et personne ne cherchait à comprendre... Il en venait donc à se défendre... Une maman casse pied de sa classe venait souvent se plaindre de lui, et il a été catalogué comme étant un enfant agîté, en retard mental (car en fin de MS il ne connaissait pas toutes les lettres de l'alphabet!!!!!), la maitresse pensait même à le faire redoubler (entretien qu'elle a eu au téléphone avec l'orthophoniste)... En GS, il a eu 2 PES qui ont pris la suite de celle de MS! J'ai même eu le droit à une équipe éducative pour lui, et à une convocation car il ne respectait pas les règles, ce dont je n'étais même pas au courant! J'en ai été malade de cette situation (à en vomir tous les soir, à perdre 6 kilos!)

La rentrée suivante j'ai eu un poste dans cette école (mon Mari voulant absolument qu'il reste dans l'école de notre village). Bizarrement, plus du tout le même son de cloche! Non seulement, lui a évolué, il parle mieux, même s'il garde un retard de langage, il a toujours un manque de concentration. Mais surtout, je pense que la maîtresse de CP me connaissant, savait qu'il y avait un suivi (et à la maison et chez un spécialiste), et a su tempérer les infos qu'elle avait des maîtresses de maternelle.

Bref, tout ça pour dire, que parfois, être dans la même école que son enfant (qui a des difficultés) peut aussi calmer le zèle de certaines collègues!

Je reste consciente du cas particulier de mon fils... Et en septembre prochain, je le prends avec moi dans ma nouvelle école...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enilara

Bonsoir à toutes. Je me trouve à mon tour face à ce cruel dilemme. Prendre mon fils ou pas avec moi... Vous lire m'éclaire déjà un peu...Question pratique: est il facile d'obtenir cette derogation et quand faut il la demander? Doit on quand même l'nscrire à l'école de secteur? Merci d'avance :)

Modifié par Enilara
Oubli de lettres

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metierusant

Moi , j'ai mon fils et cela fait deux ans ...cours double . Cela ne pose aucun souci  . Il me vouvoie en classe , et dès que c'est fini , il me tutoie . Je pense que cela dépend beaucoup des caractères de chacun ...de la maman / enseignante  comme de l'enfant . Mais c'est vrai , c'est ensemble , 24h sur 24 , Tous les jours de l'année .....car en plus , pas de cantine , ni garderie ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
orime

Je commence à me poser sérieusement la question moi. 

Pour le moment, mon grand est dans une école privée sur le lieu de travail de mon épouse. L'école de ma ville ne nous a absolument pas accueilli comme il le fallait, on était de trop, avec un enfant...spécial, il faut l'avouer. Le privé nous a accueilli a bras ouverts et a énormément su s'adapter à Augustin. Il n'a pas d'école le mercredi donc papy et mamie tous les mercredis avec des septuagénaires, ça commence à tirer surtout qu'ils emmènent Augustin au CMP tous les mercredis.

Mais voilà, Arthur arrive aussi à l'école. Et ça veut dire 2 enfants à garder tous les mercredis...et c'est la course pour récupérer tout le monde avec le boulot de madame et mes réunions qui peuvent durer de mon coté aussi.

Une direction va être vacante à la rentrée, à 2km de chez moi (ville voisine donc) avec une équipe que je connais et pas forcément beaucoup de "concurrence" pour l'avoir...bref, je la sens bien pour la rentrée prochaine.

Sans faire de plan sur la comète, si j'ai le poste, je pense que je ramène tout le monde avec moi et basta.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilie2fr
Le 08/12/2016 à 13:10, del20170202 a dit :

Désolé de te contredire mais c'est faux (vécu). Les dérogations passent aussi par l'IEN.

Nop

Deux exemples : mes enfants,accord et inscription directes.

On a eu le souci inverse d'un enfant en derog de la mairie et dont la directrice ne voulait pas. Elle a fait appel à l IEN qui lui a bien dit et ecrit avec rappel aux textes qu'il n'avait aucun pouvoir. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Clym

Je travaille dans une école à 3 minutes à pied de chez moi et pourtant mes filles auraient dû être scolarisées dans une autre école à 20 minutes à pied de la maison (sectorisation).

J'ai fait une demande de dérogation auprès de la mairie qui a été acceptée, ma directrice étant aussi d'accord. Il a fallu renouveler cette demande de dérogation quand l'aînée est passée au cp et la cadette en ps.

Je n'ai jamais pris mes filles en classe. Aucune n'a de mauvais souvenirs d'avoir été dans l'école de leur mère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clar103

Moi j ai mes 3 enfants dans mon école et ma fille dans ma classe en cp et quand même c est super pratique,il y a quelques inconvénients mais c est tellement confortable que je n imagine pas faire autrement.

C est un de nos avantages en tant qu' enseignant,avoir nos enfants sur notre lieu de travail dans avoir à perdre du temps à aller les déposer, les rechercher,on peut directement les voir évoluer dans l ecole,parler à leurs enseignants. ..pourquoi sans priver?:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kiko

Ma directrice a sa petite dans notre école, elle trouve cela pratique. En TPS c'était un peu difficile dans la cour mais peu à peu elle a réussi à faire en sorte que la petite aille jouer au lieu de rester collée à elle. Elle trouve cela pratique, notamment pour les séances d'orthophonie après l'école, moins de course. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
analilas

J'ai toujours eu mes filles dans mon école, petite école de 3 classes alors elles ont passé 3 ans dans ma classe. Et comme elles ont 2 ans d'écart, j'ai eu les 2 en même temps pendant une année  (la cadette en ce2 et mon aînée en cm2). Ça s'est très bien passé mais elles sont très bonnes élèves et très discrètes. Elles avaient des copines qui venaient à la maison, elles allaient chez elles. Ça n'a jamais posé aucun problème. Aujourd'hui elles ont 12 et 14 ans et en gardent un bon souvenir. Et dans vouloir me jeter des fleurs, je sais qu'elles sont parties au collège avec des acquis très solides.

Jeudi elles se sont faits une après midi patinoire entre copines, elles étaient 8, et bien elles étaient toutes passées par ma classe. On a gardé de très bons contacts.

Allez un point négatif, le papa qui s'est senti un peu exclu et qui du coup s'est complètement déchargé de la partie devoirs/leçons. Bah oui, je savais mieux que lui, et il n'a pas pris le pli avec l'entrée au collège. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptitangel

De notre côté, nous avons fait la totale, les 4 dans la même école cette année. C'est très pratique et économique niveau voiture. Ma fille est rentrée en PS, mon fils au CP (mais il suit avec les CE1), il est avec son père et cela se passe très bien. Ca a été un peu difficile pour ma fille au début: elle pleurait lors de la séparation à la récré, mais au bout de 2 semaines tout s'est arrangé. Je ne vois aucun inconvénient d'avoir mes enfants dans l'école... Mon mari non plus. Après pour nous 2, ça va, on ne se voit que le midi pour manger car je suis du côté maternelle (j'ai GS CP) et lui est du côté des élémentaires (il a CP CE1). Autant dire que pour les préparations, c'est aussi plus facile, puisqu'on partage certaines choses...

Par contre, pour les devoirs, nous avons décrété que je m'occupais des devoirs donnés par papa, et inversement mon mari s'occupe des devoirs donnés par moi (décloisonnement espagnol / questionner le monde).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sharlindra
Le 30/12/2017 à 19:02, Enilara a dit :

Bonsoir à toutes. Je me trouve à mon tour face à ce cruel dilemme. Prendre mon fils ou pas avec moi... Vous lire m'éclaire déjà un peu...Question pratique: est il facile d'obtenir cette derogation et quand faut il la demander? Doit on quand même l'nscrire à l'école de secteur? Merci d'avance :)

Alors, moi je l ai eu facilement mais je connaissais personnellement le maire de mon village, je lui en avais parlé de vive voix lors du 2eme conseil d école. Il m avait donné son accord de principe et m avait soutenu qu il ne pouvait pas me la refuser, que c etait un droit des instits (ce qui est faux mais que beaucoup de maires pensent...). 

J avais trouvé un modele de lettre de dérogation sur le net. Je l avais envoyé en juin lors des resultats du 1er mouvement... 

Par contre, sur la réponse du Maire il etait spécifié qu il acceptait mais qu il ne payerait pas les frais de scolarité de mes enfants... Je n ai pas eu à negocier car le Maire de la nouvelle école a accepté sans souci. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enilara

@sharlindra Merci beaucoup pour ta réponse. Ici je pense que je n'aurais pas le souci des frais de scolarité puisque les deux écoles sont sur la même commune. Donc ça voudrait dire que les demandes de dérogation peuvent être faites même tard dans l'année ? Quelqu'un pour confirmer ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.