• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site dédié au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.

Messages recommandés

Mendes

Bonjour

J'aurais besoin de conseils.

L'année dernière la meilleure amie de ma fille en cp lui a dit qu'elle souhaitait changer d'amis. Elle est très autoritaire et avait interdit aux autres filles du groupe de copines de jouer avec elle. Elle a toujours des assistantes, terme qu'elle utilise pour désigner ses amis qui doivent obéir à ce qu'elle demande  : piquer un jouet, le jeter, embêter quelqu' Un, etc Bien sur elle n'est jamais punie et cela retombe sur ses assistantes.

J'avais conseillé à m'a fille de se faire d'autres amis et c'est ce qu'elle a fait. Et les trois derniers mois de L'année scolaire se sont bien passés même si cette ancienne amie venait s'incruster dans ce nouveau groupe de copines et continuait à l'embeter. 

A la rentrée en ce1, elle vient voir m'a fille et lui dit : on oublie tout et on redeviens les meilleures amies. Je j'étais pas ravie mais ma fille l'adore.

Mais forcément depuis lundi ça recommence en pire. Ma  fille a invité quelques amies à son anniversaire mais ne l'a pas invitée (Je signale que m'a fille n'a pas été invitée au sien)  et là elle a fait pression sur ces camarades en se victimisant. Elle leur a demandé de rendre les invit  en disant des mots très durs à ma  fille. Elle leur fait peur en disant qu'elle fera en sorte qu'ils n'aient plus d'amis. J'ai eu la confirmation par une autre maman (professeur des ecoles dans une autre ecole) : les enfants ont été menacés mais sa fille ne cedera pas et viendra. Ce sera la seule, les autres ont rendu les invitations ou ont refusé.

Mais ce n'est pas tout. L'une des assistantes de cette enfant suit les consignes et s'en prend à elle verbalement. Si ma fille essaie de jouer avec ses amies ou essaie de s'en faire de nouvelles, on s'en prend à elle verbalement pour faire fuir les autres. Et ça marche, ma fille est désormais isolée.

Hier elle ne souhaitait plus aller à l'ecole. On a beaucoup discuté et ca allait ce matin même si elle avait peur.

Elle ne sait pas quoi faire : tout est verbal et psychologique. Rien de physique car les deux enfants qui s'acharnent sont aussi petites qu'elle mais très maigrichonnes. Ma fille en ce1 est très sportive et fait de la compétition cette année. Elle est donc mince mais très musclée et elle a beaucoup de force. Je pense que c'est ce qui les empêche de passer à la violence physique.

J'ai fait un mot à la maîtresse et J'ai demandé un rdv au directeur car ma fille qui adore l'ecole est choquée et commence à faire des insomnies...

Auriez vous des conseils ?

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak

Bonjour,

c'est triste ce genre de situation :(
Parlez-en à la maitresse si ces enfants sont tous dans la même classe, au directeur sinon. Au plus vite pour régler ça.
En espérant que les enseignants prennent la chose au sérieux et je sais malheureusement que ce n'est pas toujours le cas :(

J'ai eu une histoire similaire en ce1-ce2 l'an dernier. Une CE2 qui décidait qui avait le droit de jouer avec qui, qui était exclus de ses "journées privées" et devait passer la journée tout seul. J'ai rencontré les parents d'enfants qui le vivaient mal (forcément :( ) puis nous avons fait une réunion avec les parents de la petite en question et la directrice du CLAE.
Les parents étaient assez choqués d'apprendre que leur fille se comportait comme ça (ils la croyaient effacée, soumise etc..) mais ont prit le problème à  bras le corps et la petite a commencé un suivi psy qui lui a fait beaucoup de bien. Les soucis se sont arrêtés assez vite, j'ai redemandé aux autres parents régulièrement si tout était réellement réglé et plus jamais de suite.
Bref, ça peut se régler si tout le monde travaille de pair et je vous souhaite de trouver vite une solution :hug:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo
Il y a 2 heures, Mendes a dit :

A la rentrée en ce1, elle vient voir m'a fille et lui dit : on oublie tout et on redeviens les meilleures amies. Je j'étais pas ravie mais ma fille l'adore.

Mais forcément depuis lundi ça recommence en pire.

Comment peut-on adorer une petite fille aussi méchante ?

Je pense que tu ne pourras rien faire contre cette élève, car il n'y a rien de tangible.

En revanche, tu peux agir sur ta fille, pour qu'elle réalise ce qui se passe, et qu'elle arrive à se protéger de ce genre de perverse. Elle en rencontrera d'autres dans sa vie, au collège, au travail, dans sa vie privée. C'est important qu'elle comprenne les mécanismes, et qu'elle ne tombe plus dans leurs griffes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sofie450

Je ne dirais pas mieux, cela relève du harcèlement . Que fera cette peste dans quelques années si rien n'est fait ?

Tiens nous au courant , bises de réconfort à ta poulette :hug:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mendes

Merci pour votre retour. 

J'ai rendez vous avec le directeur et la maîtresse a lu le mot et m'a proposé également de prendre rendez vous la semaine prochaine. Mais J'ai peur qu'elle minimise. Elle m'a dit qu'elle essaierait de démêler tout ça mais que ça risquait de continuer à la recrée. Par contre dans la classe, J'ai demandé si ma fille pouvait s'éloigner d'elle et ce sera fait demain.

JE me pose beaucoup de questions. Une amie ayant vécu ça avec son fils quand il etait enfant, elle avait du le mettre dans le privé car après l'isolement les coups avaient démarré avec une impunité totale à l'école.  Elle m'a dit que le privé recupere beaucoup d'enfants victimes et seraient ouverts a la recuperer en cours d'année (c'est une bonne eleve) on vu la force de ma fille et qu'elle n'a jamais accepté la violence physique de ses petits camarades je sais que si on la tape elle partira au quart de tour mais ce serait navrant s'en arriver là...

Merci par avance si vous avez des conseils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mendes
il y a 11 minutes, borneo a dit :

Comment peut-on adorer une petite fille aussi méchante ?

Je pense que tu ne pourras rien faire contre cette élève, car il n'y a rien de tangible.

En revanche, tu peux agir sur ta fille, pour qu'elle réalise ce qui se passe, et qu'elle arrive à se protéger de ce genre de perverse. Elle en rencontrera d'autres dans sa vie, au collège, au travail, dans sa vie privée. C'est important qu'elle comprenne les mécanismes, et qu'elle ne tombe plus dans leurs griffes.

Elle est en train de réaliser. Ma fille m'a dit que la maîtresse avait laissé mon mot sur la table. Et la petite qui s'en prend à elle est aller le regarder et a fondu en larmes. Comme d'habitude, elle s'est victimisée. Ma fille m'a dit : c'est elle qui me fait du mal mais c'est elle qui pleure en disant que je suis méchante.

JE vais réduire son temps scolaire : elle allait une fois par semaine à l'étude et elle participait une fois au nap. On peut se débrouiller pour qu'elle n'y aille plus. C'est triste mais ce sera mieux pour m'a fille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille

Peut-être pouvez-vous aussi armer votre fille de phrases qu'elle pourra apprendre par cœur et répondre du tac au tac dans les situations délicates.

Pour cela, je :

- décortiquerais avec mon enfant  les solution vécues

- le ferais réfléchir avec mon aide à ce qu'il aurait pu dire / faire à ce moment pour montrer sa détermination et sa force de caractère.

- l'aiderais à formuler les phrases et les lui ferais répéter

De cette façon, votre fille craindrait peut-être moins les rencontres avec les élèves en question. Cette assurance  les déstabilisera peut-être suffisamment pour qu'elles cessent de vouloir embêter  votre fille.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RififiHype

Je ne rebondirais pas sur

Citation

"Elle m'a dit que le privé recupere beaucoup d'enfants victimes "

(puisque après tout, j'ai bien du en récupérer, une dizaine en 6 ans, des écoles privées du coin, pour les mêmes motifs). Bref donc... je ne rebondis pas, mais je ne peux qu'apporter mon soutien... et je ne suis pas d'accord avec Bornéo... l'école n'est pas une jungle dans laquelle on doit "s'armer pour la vraie vie". Ce n'est pas aux enfants harcelés de faire profil bas, de s'adapter... c'est aux harceleurs d'être remis en place et éduqués.

Qu'en pensent les parents des autres enfants victimes ? Leur en avez vous parlé ? (je pense notamment aux parents des enfants qui étaient invités). Pourquoi les enfants ne se liguent-ils pas contre cette "harceleuse" puisqu'ils se font punir à cause d'elle ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak
il y a 3 minutes, RififiHype a dit :

Je ne rebondirais pas sur

(puisque après tout, j'ai bien du en récupérer, une dizaine en 6 ans, des écoles privées du coin, pour les mêmes motifs). Bref donc... je ne rebondis pas, mais je ne peux qu'apporter mon soutien... et je ne suis pas d'accord avec Bornéo... l'école n'est pas une jungle dans laquelle on doit "s'armer pour la vraie vie". Ce n'est pas aux enfants harcelés de faire profil bas, de s'adapter... c'est aux harceleurs d'être remis en place et éduqués.

+1

c'est ce que je réponds aux parents qui viennent me voir en me disant "bon désolée de vous embêter mais bon, il/elle est sensible alors il se prend la tête pour rien" non c'est pas lui/elle le problème, c'est le gamin qui le met dans cet état ! Ça suffit à un moment de condamner la victime ! Si tout le monde était comme eux, sensibles et empathiques, il y aurait bien moins de problèmes donc non, ce n'est pas à eux de devenir aussi pourris que les autres !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plume29

C'est dingue d'en arriver là en CE1! J'ai des CP-CE1 avec parfois des petites pestes de ce genre, loin d'être à ce niveau. Il faut en parler à l'enseignant. Ça m'est arrivé d'avoir des parents qui viennent se plaindre d'un camarade de classe, en général j'en fais pas toute une histoire. Mais par contre j'en discute avec les enfants concernés et je ne lâche pas  le bourreau pendant quelques jours, quitte à lui rabattre son caquet. C'est pas très "bienveillant" mais ça règle le problème rapidement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maethina

J'espère que l'enseignante prendra la mesure du problème. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas : vécu l'an dernier dans l' école où je faisais un remplacement, où la tendance était de minimiser au maximum les histoires de harcèlement. Résultat, j'ai dû batailler ferme pour qu'une véritable action de tous les collègues puisse voir le jour afin de sensibiliser tous les enfants, harceleurs comme harcelés. Le climat a fini par s'apaiser un peu en fin d'année, il faut dire que le harcèlement, dans cette école était devenu presque une "institution" : c'est inadmissible de fermer les yeux là-dessus.

Maintenant que je suis directrice, je suis extrêmement vigilante aux moindres signes. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptitangel

Nous avons eu des problèmes de ce genre dans l'école l'année dernière. Il FAUT faire intervenir la psychologue scolaire. C'est du harcèlement. La psy avait montré aux enfants de courtes vidéos présentant ce genre de harcèlement et ils en avaient discuté... Les parents avaient été reçus aussi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mendes
Il y a 2 heures, RififiHype a dit :

Je ne rebondirais pas sur

(puisque après tout, j'ai bien du en récupérer, une dizaine en 6 ans, des écoles privées du coin, pour les mêmes motifs). Bref donc... je ne rebondis pas, mais je ne peux qu'apporter mon soutien... et je ne suis pas d'accord avec Bornéo... l'école n'est pas une jungle dans laquelle on doit "s'armer pour la vraie vie". Ce n'est pas aux enfants harcelés de faire profil bas, de s'adapter... c'est aux harceleurs d'être remis en place et éduqués.

Qu'en pensent les parents des autres enfants victimes ? Leur en avez vous parlé ? (je pense notamment aux parents des enfants qui étaient invités). Pourquoi les enfants ne se liguent-ils pas contre cette "harceleuse" puisqu'ils se font punir à cause d'elle ?

La  maman enseignante qui m'a répondu hier en confirmant les menaces m'a également dit que cette petite fille avait aussi isolé sa fille L'année dernière. Mais je ne le savais pas... Elle m'a souhaité que la maîtresse de ma fille sache tout arrêter... Lorsque cela sera possible j'en discuterai egalement avec elle. Comme je travaille, je n'avais l'occasion de la voir que aux anniversaires !

Pour la plupart des autres parents je ne les connais pas, seulement 2 mais de vue, c'était les parents des nouvelles amies qu'elle s'etait fait justement en fin d'annee derniere ...

Pour le privé vous avez peut être raison, on a tendance à chercher un moyen simple de tout arreter ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mendes
Il y a 1 heure, ptitangel a dit :

Nous avons eu des problèmes de ce genre dans l'école l'année dernière. Il FAUT faire intervenir la psychologue scolaire. C'est du harcèlement. La psy avait montré aux enfants de courtes vidéos présentant ce genre de harcèlement et ils en avaient discuté... Les parents avaient été reçus aussi...

C'est plutôt intéressant mais je n'ai jamais entendu parler d'une psy à l'ecole de ma fille, c'est étrange...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mendes

Lors des rendez vous je demanderai si il y en a une

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptitelolo
il y a 4 minutes, Mendes a dit :

Lors des rendez vous je demanderai si il y en a une

Elle n'est pas forcément "basée" dans l'école de ta fille mais elle a un secteur d'écoles (en général assez énorme...). Elle est très bien placée pour en parler à la classe et sa parole a parfois plus d'impact que celle de la maîtresse !

 

Je viens de lire tout le post... rien à ajouter de plus, il faut vraiment que cette situation cesse. Ta "chance" est que ta fille s'exprime là-dessus, certains enfants se renferment sur eux-mêmes.

 

Bon courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mendes

Merci du coup je demanderai si c'est possible !

Oui j'espère qu'elle continuera bien à parler. Elle en avait besoin, pendant son insomnie d'hier, elle est venue me rejoindre dans ma chambre pour continuer à parler car elle bloquait sur le fait de retourner à l'ecole....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo
Il y a 3 heures, RififiHype a dit :

 et je ne suis pas d'accord avec Bornéo... l'école n'est pas une jungle dans laquelle on doit "s'armer pour la vraie vie". Ce n'est pas aux enfants harcelés de faire profil bas, de s'adapter... c'est aux harceleurs d'être remis en place et éduqués.

 

Je pense que tu n'as pas compris mes propos. Il n'est nullement question de faire profil bas, car ça encourage le harceleur à continuer.

Je disais que l'enfant harcelée doit réfléchir à sa relation avec sa harceleuse, réaliser qu'elle a mal choisi sa meilleure amie, et qu'elle est tombée dans un piège quand elle a accepté d'être de nouveau son amie. Est-ce qu'elle admet que son amie est méchante, ou est-ce qu'elle est toujours fascinée par elle ?

Si elle arrive à surmonter ce problème, ça lui évitera d'y retomber dans sa vie future, et, par exemple, d'épouser un pervers narcissique ou d'être le souffre-douleur de ses collègues de travail.

Dans sa classe, il y a forcément des enfants qui ne sont pas sous la coupe de la harceleuse, avec qui elle peut être amie.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crac

Si les enfants ont effectivement décliné l'invitation à l'anniversaire à cause des pressions de la petite peste, demander simplement et directement aux parents des enfants invités pourquoi leur enfant ne veut pas venir me semble dans l'intérêt de tous. En l'absence d'explication, dire que tu ne comprends pas car ta fille apprécie beaucoup untel ou untel et tu peux donner des exemples de bons moments passés avec ces enfants justifiant d'ailleurs l'invitation et préciser que ta fille est très triste car soudainement tout le monde sauf untel a décliné. Ne dénigre pas la petite peste, mais mets la puce à l'oreille des parents, car si leurs enfants sont manipulés, ça les regarde !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mendes
il y a 56 minutes, borneo a dit :

Je pense que tu n'as pas compris mes propos. Il n'est nullement question de faire profil bas, car ça encourage le harceleur à continuer.

Je disais que l'enfant harcelée doit réfléchir à sa relation avec sa harceleuse, réaliser qu'elle a mal choisi sa meilleure amie, et qu'elle est tombée dans un piège quand elle a accepté d'être de nouveau son amie. Est-ce qu'elle admet que son amie est méchante, ou est-ce qu'elle est toujours fascinée par elle ?

Si elle arrive à surmonter ce problème, ça lui évitera d'y retomber dans sa vie future, et, par exemple, d'épouser un pervers narcissique ou d'être le souffre-douleur de ses collègues de travail.

Dans sa classe, il y a forcément des enfants qui ne sont pas sous la coupe de la harceleuse, avec qui elle peut être amie.

 

Alors oui c'est clair qu'elle l'a mal choisie et que j'étais catastrophée quand J'ai su qu'elle acceptait d'oublier le passé.

JE lui avais bien expliqué que quand on agit de cette façon, on recommence. Mais voilà ma fille était tellement persuadée que ce serait différent. On a beaucoup reparlé de ça et elle me dit qu'elle ne lui pardonnera plus. Je vais vraiment y veiller.

Bien sûr tous les élèves de sa classe ne sont pas ses assistants. Mais quand elle essaye de jouer dans la cour avec d'autres comme elle l'avait fait l'année dernière, cette enfant et l'une de ses assistantes les embêtent, empêchent le lien ou le jeu de se créer et ma fille se retrouve seule. Mais pas toujours puisque la fille de la maman maîtresse dont je parlais refuse de céder devant elle (peut être grâce à sa maman et au fait qu'elle a aussi souffert l'année dernière a cause d'elle).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mendes

Ah important, cet enfant ressemble et agit face aux adultes comme un petit ange. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mendes
il y a une heure, Crac a dit :

Si les enfants ont effectivement décliné l'invitation à l'anniversaire à cause des pressions de la petite peste, demander simplement et directement aux parents des enfants invités pourquoi leur enfant ne veut pas venir me semble dans l'intérêt de tous. En l'absence d'explication, dire que tu ne comprends pas car ta fille apprécie beaucoup untel ou untel et tu peux donner des exemples de bons moments passés avec ces enfants justifiant d'ailleurs l'invitation et préciser que ta fille est très triste car soudainement tout le monde sauf untel a décliné. Ne dénigre pas la petite peste, mais mets la puce à l'oreille des parents, car si leurs enfants sont manipulés, ça les regarde !

Mon mari est plutôt en colère par rapport aux réactions des autres et ne souhaite même plus qu'ils viennent.

Notre fille a 2 autres amis en dehors de l'ecole que j'ai invité ce matin et qui ont tout de suite accepté. Notre fille est ravie, c'est l'essentiel !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo
il y a 25 minutes, Mendes a dit :

Mon mari est plutôt en colère par rapport aux réactions des autres et ne souhaite même plus qu'ils viennent.

Notre fille a 2 autres amis en dehors de l'ecole que j'ai invité ce matin et qui ont tout de suite accepté. Notre fille est ravie, c'est l'essentiel !

Bien :)

 

Il faut que ta fille fasse son deuil de cette amitié toxique, et qu'elle traite son ancienne amie avec indifférence. Lis les conseils donnés aux victimes de pervers narcissiques. Certains sont tout à fait adaptables à un enfant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolita

Dur dur...

L'école ne peut / doit pas rester insensible à des situations comme la tienne. L'an dernier, il y a eu une grande "campagne" contre le harcèlement.

Si l'enseignante et le directeur prennent la mesure de ce qui se passe réellement (en observant "de loin" les récréations, etc...), ils vont mettre des choses en place. Je sais que ça au lieu, l'an dernier, dans l'école du fils d'une amie. Il y a eu des actions juste à l'école et d'autres en lien avec tous les parents. ça a bien fonctionné. Et si tu ne l'as pas déjà fait, va voir ici : http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crac
Il y a 18 heures, Mendes a dit :

Mon mari est plutôt en colère par rapport aux réactions des autres et ne souhaite même plus qu'ils viennent.

Notre fille a 2 autres amis en dehors de l'ecole que j'ai invité ce matin et qui ont tout de suite accepté. Notre fille est ravie, c'est l'essentiel !

Mais les parents ne sont pas forcément au courant de ce qui s'est passé. Les enfants peuvent simplement leur avoir dit qu'ils ne voulaient pas aller à l'anniversaire de ta fille sans avoir précisé que ce n'était pas leur vrai choix. Ils peuvent même avoir menti.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mendes

J'aurais dû m'y attendre, la maîtresse les a confrontées et la petite a comme d'habitude mis tout sur le dos de son assistante. Comme d'habitude, quelle que soit l'assistante, la petite s'est laissée faire. Je ne l'a plains pas car elle a obéi sans problème mais franchement.

On a demandé à ma fille si elle pardonnait et ce soir elle me demande si elle doit le faire puisque elles ont vu avec la maîtresse que c'est l'assistante qui a tout orchestré ! Je viens bien sûr de faire prendre conscience à m'a fille qu'en réalité c'est toujours la même attitude qu'elle a face aux grands afin d'être blanchir et de tout faire retomber sur son assistante 

J'ai rdv demain avec sa maîtresse et ensuite le directeur mais malgré ce que je dirai je suis pratiquement sûre que tout retombera sur la mauvaise enfant.

C'est incroyable comment elle réussit à faire cela à chaque fois. 

En attendant ma fille n'est plus molestée, c'est déjà ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mendes

Ma fille a un cours de piscine a l'ecole et les deux enfants qui se sont acharnées sont dans son groupe. J'avoue que cela m'inquiète. Peuvent ils prévenir le maître nageur ? Puis je le faire ? Ma fille et moi le connaissons bien, il lui a donné des cours particuliers de février et a juillet et J'ai donc son portable 

Qu'en pensez vous ?

Ah un adulte avait découvert l'envers du décor il y a longtemps (en grande section) : Une ancienne prof du sport qu'elle pratique en club. L'année où m'a fille s'est retrouvée dans son cours avec cette petite fille, elle m'a dit que ça n'allait pas : que son amie l'incitait à désobéir et que m'a fille lui obeissait aveuglement. Comme c'est un sport qu'elle adore, je l'ai donc inscrite dans la ville d'à côté pour empêcher sa mauvaise influence. Les profs ont directement vu sa passion et c'est là qu'on lui a proposé la compétition.. .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Comme dit plus haut, c'est par l'indifférence qu'on se débarrasse d'un harceleur. En prévenant le ban et l'arrière ban, ça n'en prend pas le chemin.

Il faut que ta fille trouve en elle la force de résister à cette enfant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sosogirafe

Oui, mais indifférence peut aussi devenir repli sur soi, et c'est embêtant. Surtout si la petite fille concernée manque de confiance en sa valeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.