• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
calia

début d'année difficile...

Messages recommandés

calia

Mon fils est actuellement en CM1 dans une classe de CM1-CM2. La rentrée a été chaotique : une Pes à mi-temps, personne n'a été nommé pour la compléter, il y a eu un remplaçant la 1ère semaine, puis une remplaçante nommée à l'année dès la 2e semaine qui a été très vite arrêtée puis succession de remplaçants, et début octobre, un remplaçant fixe qui restera tant que la 1ère remplaçante ne reviendra pas (arrêts qui s'enchaînent). La classe, un peu difficile à la base d'après la directrice, est complètement partie en cacahuète, mais à priori ça va mieux depuis octobre.

Depuis, le début de l'année, nous n'avions vu aucun cahier, quasiment aucune leçon. Mon fils a ramené toutes ses affaires pour les vacances, et je suis effarée : il a un cahier du jour (peu rempli) où rien n'est corrigé, les leçons qu'il a copiées sont bourrées de fautes (ça, je sais que c'est de sa faute, mais il est plutôt du genre "j'm'en foutiste", donc si je suis la seule à lui mettre la pression et seulement aux vacances, ça ne va pas s'améliorer). Ce qui me perturbe, c'est que certains travaux sont "en partie" corrigés (du genre une faute d'orthographe sur 2). En productin d'écrit, ils ont fait un seul travail, sur le conte des origines : la maîtresse leur a demandé d'en écrire un au brouillon, sur une seule séance, elle ne l'a pas corrigé, et a demandé en devoirs de le taper à l'ordinateur au propre. Autant vous dire, qu'on y a passé 3 heures (mon fils n'était pas content de son premier jet, il a voulu le reprendre), il l'a ensuite tapé, je l'ai ensuite fait se corriger, histoire de rendre une histoire sans fautes. Mais bon, j'ai pas trop l'impression que c'est mon rôle de parents.

Bref, j'ai bien envie d'aller voir les enseignants, mais je ne sais pas trop comment tourner les choses sans avoir l'air de les mettre en accusation...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nävis

Tu peux demander un rdv pour parler du travail / comportement de TON fils.... et voir comment l'enseignante réagit.  Lui demander si ce niveau n'est pas trop difficile , comment se passe l'accompagnement avec l'espe.... et le travail avec le binome qui a beaucoup changé....

Dur dur de ne pas trop réagir sur le travail des enseignants de ses enfants

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak

Bonjour,

je suis remplaçante et malheureusement j'e vois presque tous les ans des classes à la dérive parce que les enseignants se succèdent.
Alors là forcément avec une PES qui doit tout gérer seule ....

Tu peux toujours demander si ça se passe bien, ce qu'elle pense du niveau de ton fils. Tu peux lui dire que tu trouves des erreurs dans les leçons de ton fils mais en précisant que tu voulais savoir si c'était son fonctionnement de ne pas corriger, si du coup tu dois reprendre ça avec ton fils. Le tourner pour que ça ne fasse pas accusation.
Pareil pour le cahier du jour, tu peux demander si les corrections sont prises en classe, que tu sais que ton fils est je-m'en-foutiste du coup tu te demandais si il prenait bien les corrections vu qu'il y a pas mal d'erreurs, que si jamais tu en parleras avec lui etc...

Bon courage en tout cas, j'espère que le complément restera longtemps !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sosogirafe

+1 avec Cleri, c'est bien tourné je trouve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calia

En fait, mon fils prend les corrections, mais on dirait que rien n’est jamais visé par les enseignants : il n’y a aucune appréciation, aucune trace des enseignants. Et les corrections collectives portent bien sûr sur le fond et pas sur la forme. Donc ça donne par exemple une phrase bourrée de fautes de copie ou d’accords avec un verbe correctement conjugué, donc juste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette

Je compatis très sincèrement, vraiment....Je râle toute seule dans mon coin pour même pas le quart de tout ça...Mais honnêtement....râler ne sert à rien. Tu as déjà vu des collègues défaillants changer uniquement à cause des parents? (J'en vois qui continuent à ne pas corriger, à ne pas faire le programme, à tout faire en dépit du bon sens, malgré des inspections, le mécontentement des parents, etc...)

Comme me disait la maman d'une copine de classe de mon fils (c'était déjà sa 2°): "Il y a des années blanches"...C'est désolant, inadmissible, tout ce qu'on veut...mais c'est la réalité.

Reprends le programme, vérifie que ce qui doit être fait l'est (au besoin, appelle au secours, j'ai des cm, et plein de docs à partager...)...Prendre rv, c'est utile si tu penses que tu peux aller "au bout" de ton questionnement, c'est à dire jusqu'à l'inspection si c'est nécessaire....

Courage en tous cas...ici, sommes dans la 2° année un peu chaotique en 5 ans...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak
il y a une heure, calia a dit :

En fait, mon fils prend les corrections, mais on dirait que rien n’est jamais visé par les enseignants : il n’y a aucune appréciation, aucune trace des enseignants. Et les corrections collectives portent bien sûr sur le fond et pas sur la forme. Donc ça donne par exemple une phrase bourrée de fautes de copie ou d’accords avec un verbe correctement conjugué, donc juste.

Je pense que du coup en effet tu ne peux pas faire grand chose. Je connais pas mal de collègues qui me disent que je suis folles de repasser derrière les élèves pour les corrections collectives (d'ailleurs je n'en fais presque pas de corrections collectives) ou les leçons, que eux ne l'ont jamais fait.
Il y a aussi des choses qui font partis de la liberté pédagogique, c'est surement discutable mais rien n'est fixé là dessus.... Le manque d'appréciations... un inspecteur m'a descendue parce que j'en mettais à chaque travail et que pour lui seule la correction devais figurer...

Bref as-tu l'impression que ton fils progresse ? Penses-tu que ça puisse s'arranger maintenant qu'il y a une PE qui va rester sur le mi-temps (elle vient à peine d'arriver..) ? Je pense que ça peut toujours valoir le coup de dire à la PES que tu t'inquiètes pour ton fils

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calia

Ben... non, justement j’ ai pas trop l’impression qu’il progresse. Pour l’instant, ils n’ont rien appris de nouveau par rapport à l’annee dernière ... En histoire géo (1ère année qu’ils en font avec les nouveaux programmes), ils n’ont quasiment rien fait...

en tout cas, merci pour les conseils, je vais essayer d’y aller zen, de toute façon il n’y a pas mort d’homme!

J’avais présenté le cm1 à mon fils comme une classe avec beaucoup d’apprentissages nouveaux, après une année de ce2 où il s’est beaucoup ennuyé (nouveaux programmes...), c’ est raté pour l’instant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Picasso59

Ah, ben , on comprends mieux le post " des pes qui baissent les bras".

Comment peut il gérer une classe double sans titulaire derrière ? C'est difficile sa première classe à l'année, alors si on a rien fait d'autre avant.... Avec du bazard, sur l'autre partie du mi-temps... (Succession de remplaçants... C'est facile pour les loulous de profiter..) si un même remplaçant reste, ça peut s'arranger, le temps qu'ils se mettent en place à 2. Laisse leur un peu de temps...

Mais il est vrai que les compléments de pes ne sont ni vraiment choisis,ni formés, ni payés pour accompagner.

Alors je pense que le pes fait ce qu'il peut. Et là où le bas blesse,c'est que ça se passe souvent pas terrible. 

Accompagne ton loulou, pour qu'il ne prenne pas trop de mauvaises habitudes . Qu'il reste curieux niveau hist géo sciences. Et il lui reste 2 ans pour terminer son cycle 3.

Taper du pes, ça ne sert à rien. Sa formation est bidon.... il fait certainement du mieux qu'il peut, en écrivant son mémoire en parallèle + cours espe.... Difficile de lancer une classe dans ces conditions. Si un remplaçant reste, ils devraient s'harmoniser 🍀🍀🍀

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
finger

Calia ne "tape pas du PES", elle s'inquiète de l'immobilisme constaté dans les apprentissages de son fils, sûrement dû à un début d'année plus que compliqué pour l'enseignant.

calia, mp si tu veux... je peux peut-être t'aider 😉

( et pour cette période, les PES du secteur de Calia n'étaient pas vraiment surchargé du côté de l'ESPÉ, il n'en demeure pas moins que ce sont des conditions très difficiles pour un débutants, et inacceptable pour les élèves)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
noune429

Je ne sais pas si c'est la bonne solution de ne rien dire à la PES...

Je compatis avec toi Calia 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sosogirafe

Pas simple cette non-correction des cahiers :/ Peut-être vaut-il mieux donner aux familles les cahiers moins souvent, mais les donner corrigés?

Bon courage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Picasso59
Il y a 19 heures, finger a dit :

Calia ne "tape pas du PES", elle s'inquiète de l'immobilisme constaté dans les apprentissages de son fils, sûrement dû à un début d'année plus que compliqué pour l'enseignant.

calia, mp si tu veux... je peux peut-être t'aider 😉

( et pour cette période, les PES du secteur de Calia n'étaient pas vraiment surchargé du côté de l'ESPÉ, il n'en demeure pas moins que ce sont des conditions très difficiles pour un débutants, et inacceptable pour les élèves)

Je n'ai pas dit qu'elle le faisait, dsl. Mais que ce ne serait pas une solution. 

Un rdv, pourquoi pas, mais ce début d'année est déstabilisant, si tous les parents viennent , je ne sais pas si ça va arranger les choses...mais augmenter le stress, certainement. Enfin, j'imagine qu'il ne sera pas très à l'aise de répondre ...

Interpeler le directeur, quant à savoir pour la mise en place du remplacement, interpeler l'ien,quant au suivi de la formation, une aide éventuelle, et aussi un remplacement efficace, même si le directeur le fait certainement déjà...

D'ailleurs question : comment savez vous que c'est un pes ? Il a été/s'est présenté comme tel ? (Je n'ai pas souvenir que nous l'ayons fait, ici, pas pour cacher, mais disons pour que les parents ne soient pas plus durs, quand on voit leur comportement avec des remplaçants à l'occasion :dry:... Ou les 1/4 temps...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67
Le 27/10/2017 à 21:16, calia a dit :

Ben... non, justement j’ ai pas trop l’impression qu’il progresse. Pour l’instant, ils n’ont rien appris de nouveau par rapport à l’annee dernière ...

En même temps c'était la période 1 ... grosso modo dans pas mal de classe on revoit des apprentissages  de l'année précédente. Perso ce qui me questionnerait ce sont les cahiers peu ou mal corrigés... 

 

il y a 40 minutes, Picasso59 a dit :

 

Interpeler le directeur, quant à savoir pour la mise en place du remplacement, interpeler l'ien,quant au suivi de la formation, une aide éventuelle, Euh désolée mais interpeler directement l'IEN sur ces deux derniers sujets c'est désigner la ou le PES du doigt à l'IEN   et aussi un remplacement efficace, même si le directeur le fait certainement déjà...

D'ailleurs question : comment savez vous que c'est un pes ? Il a été/s'est présenté comme tel ? J'imagine qu'étant de la maison on sait assez facilement si l'enseignant de son fils débute ou non.... 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Picasso59

Tout ce que je dis, c'est ce qu'un directeur devrait faire quand il accueille un pes en difficulté, et il doit certainement déjà le faire : demander à un collègue du cycle de l'aider ( ça dépend des bonnes volontés...) demander un remplacement clair avec qqun d'efficace, alerter sur les difficultés les cpc ou/et ien pour mettre en place de l'aide interne. Les cpc répercuteront aux profs espe. (Une collègue m'avait raconté les déboires d'un PES dans son école)

Juste l'aide peut venir plus vite, quand les parents aussi  se mobilisent.. . 

Mais si tu es du métier, parles en directement au directeur. Il a dit que ça allait mieux en octobre. Avec les vacances, ils se seront peut-être coordonnés, et novembre se passera mieux. Laisser le temps de redresser tout ça !😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calia

La pes s’est présentée comme telle. Elle est aidée par la directrice (qui lui a laissé sa classe , pour ne pas qu’elle se retrouve en CP).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calia

Je pense aller voir d’abord un des 2 enseignants, je trouve ça plus correct que directement la directrice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Picasso59

Les cahiers pas corrigés c'est QUE le pes, ou c'est au dû aux remplacement successifs ???

Ça m'est arrivé en tant que zil d'être appelé à 9:00 passé pour la journée, et de pas avoir le temps : service récré / EPS, et raisons personnelles de partir à l'heure.... Et comme je ne revenais pas...

Après, faire des corrections, 2semaines après, ça a du sens pour les loulous?? Reelax... Et tant pis. À voir comment se poursuit la période 2🍀🍀🍀

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67
il y a 50 minutes, calia a dit :

La pes s’est présentée comme telle.  C'est beau le courage.....ou est ce de l’inconscience???Elle est aidée par la directrice (qui lui a laissé sa classe , pour ne pas qu’elle se retrouve en CP).

 

il y a 48 minutes, calia a dit :

Je pense aller voir d’abord un des 2 enseignants, je trouve ça plus correct que directement la directrice.

Ca me semble plus correct ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Picasso59

Je pense qu'un PES n'est pas armé pour rencontrer des parents qui lui demanderont des comptes sur son travail, l'avancée des enfants.... Tu y mettras sûrement les formes ( en tant que collègue ayant conscience des difficultés de cette formation sur le tas), ce qui ne sera pas le cas de tous les parents. 

Je ne conseillerais pas à un pes de recevoir des Parents qui ont des griefs, seul. Il doit être soutenu dans cette rencontre par son collègue de mi temps et le directeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calia
Il y a 7 heures, sosogirafe a dit :

Pas simple cette non-correction des cahiers :/ Peut-être vaut-il mieux donner aux familles les cahiers moins souvent, mais les donner corrigés?

Bon courage.

Moins souvent, c’est pas possible ! 😅

c’est la 1ère fois qu’on les a!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hyuga42

Pour avoir compléter 2 PES en tant que complément de service (on m'en avait refilé deux et je devais tourner sur deux autres classes certains mercredis car ils bossaient les mêmes mercredis), c'est moi qui avait baissé les bras! Pas étonnant qu'elle soit débordée surtout si on lui dit à l'ESPE  de ne s'occuper que de ses cours et de refiler le reste au complément (c'est du vécu!) Demande poliment un rendez-vous en présence de la directrice dans une volonté de médiation. Explique ton positionnement en tant que maman inquiète de tous ses remplaçants et ce que tu as remarqué dans les cahiers et le décalage par rapport aux IO. La directrice saisira peut-être mieux que la PES le fond de ta pensée et pourra ensuite développer avec elle. Il vaut mieux démarrer en douceur mais rapidement car d'autres parents doivent être dubitatifs et seront plus agressifs quand ils se réveilleront.

De notre côté, nous avons déjà averti les collègues de la future école de notre fils que nous ne voulons pas qu'il soit dans la classe d'un PES car il a des besoins éducatifs particuliers.Et que si notre souhait ne pouvait pas être pris en compte, nous le mettrions dans le privé. Ce n'est pas une attaque contre les PES mais contre ce mode de formation initiale qui se fait trop souvent sur le dos de nos enfants. Et je n'ai pas envie de passer mon temps à contrôler le boulot de l'instit de mon fils.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lapetitemaitresse77

Nous avons 2 PES dans notre école

Je pense que parfois il manque des billes dans leur premiers jours de formation: Par exemple aucune des deux ne corrige les leçons. Les premiers temps à l'étude quand on faisait reprendre les gamins on leur disait "tu as oublié de donner ta feuille à la maîtresse ?" En fait non donc on corrige les fautes de copie. En fait après en avoir parler avec elles il se trouve qu'on ne leur a pas dit et même si nous ça nous parait logique ben c'est pas forcément évident. Et comme leurs premières visites ont eu lieu en fin de P1, le début est un peu cahotique A l'ESPE il les bombarde de différenciation, montage de séquence complètement infaisable avec plus de 20 élèves... ils devraient passer 15 jours voire 3 semaines sur les bases qui paraissent bêtes et évidentes mais qui font toujours du bien à entendre

 

donc demande lui un rdv mais pense quand même que le PES a tout gérer seul au début de l'année et que parfois même en étant plus expérimenté on est vite débordée. Si la classe est un peu dure à gérer c'est aussi à prendre en compte (on peut passer toute une période à faire de la discipline c'est du vécu) car du coup tu avances moins vite 

Bon courage car je sais que ça ne doit pas être facile en tant que maman 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Butz
Le 29/10/2017 à 18:55, Hyuga42 a dit :

De notre côté, nous avons déjà averti les collègues de la future école de notre fils que nous ne voulons pas qu'il soit dans la classe d'un PES car il a des besoins éducatifs particuliers.Et que si notre souhait ne pouvait pas être pris en compte, nous le mettrions dans le privé. Ce n'est pas une attaque contre les PES mais contre ce mode de formation initiale qui se fait trop souvent sur le dos de nos enfants. Et je n'ai pas envie de passer mon temps à contrôler le boulot de l'instit de mon fils.

Je n'arrive pas à comprendre qu'est-ce qui donne le droit aux parents de choisir les classes de leurs enfants, comme si on était au marché.
Et surtout se déculpabiliser en mettant en avant le fait que ce n'est pas contre quelqu'un mais contre un système de formation.

Et puis mettre en avant le fait que si cela ne se passe pas comme on le souhaite, on mettra notre enfant dans le privé, relève d'un niveau de "chantage" où le seul moyen de pression consiste en fait à sortir son enfant de son cercle de vie quotidienne et de ses amis depuis quelques années.
Et tout ça un an avant, sans même avoir laissé la chance à ce pauvre futur PES qui n'a rien demandé. Chapeau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hyuga42

Pourtant, c'est franchement courant chez les profs de" s'arranger" avec les collègues pour "choisir" la classe de leur enfant. Je l'ai constaté au moins 8 fois en 7 ans de carrière. Mais c'est de briser un tabou qui est gênant. Parce qu'en tant qu'instits on ne tolère pas cette attitude chez les autres parents.

Je connais même un certain IAA qui s'est bien arrangé pour qu'on donne un autre niveau à un PES  afin que sa fille ne soit pas dans sa classe.

Quant au fait de partir dans le privé, ce n'est pas du chantage. C'était même notre premier choix dans la scolarisation de notre fils en raison de ses besoins éducatifs particuliers mais la directrice de l'école publique du secteur nous a, elle même, proposé cet arrangement en faisant valoir l'image négative de notre choix pour l'image de l'école . Ecole dont la réputation s'est déjà dégradée à cause de la valse des PES chaque année depuis 5 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Butz

Je ne dis pas que c'est un cas isolé, je trouve ça juste regrettable.

J'ai déjà rencontré des enseignants qui faisaient la même chose. Mais de manière générale je trouve ça regrettable. Chaque parent veut faire le bien être de son enfant et pense agir au mieux pour lui (et c'est bien normal de penser au bonheur de son enfant en premier) mais c'est juste que je n'aime pas ce système de choisir sa classe, son école etc.
J'étais à l'école à côté d'une cité (pas la plus difficile mais pas terrible non plus) et je ne garde que des excellents souvenirs de l'école. Je n'aurais pas aimé que mes parents m'en changent pour aller vers une école un peu plus "aisée".

Après je ne connais pas les besoins éducatifs de ton enfant. Je trouve juste la démarche (même si ça part d'un constat sur les besoins de son enfant) pas forcément acceptable vis à vis de ce futur PES.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hyuga42

Je suis désolée mais même avec la meilleure volonté du monde, un PES reste un débutant qui va se noyer en début d'année, lutter jusqu'en janvier au mieux et s'épanouir réellement au troisième trimestre.

Quand on a un enfant qui roule à l'école il s'en sortira. Mais pour un enfant qui démarre avec des difficultés, il peut couler et ne remontera peut-être pas à la surface l'année suivante.

On sait très bien que la formation des PES  se fait sur le dos des enfants ce qui se ressentait moins avec la PE2. J'ai aussi démarré en tant que PES en classe à temps plein et malgré tous mes efforts, j'ai gâché l'année de bien des élèves. J'ai aussi repris en tant que remplaçante des classes de PES et le flottement était évident. Et j'ai complété des PES quand ils étaient à mi-temps et là, j'avais l'impression de faire les 3/4 du boulot car on leur disait à l'ESPE  de nous refiler tout l'administratif et de tout nous demander pour les preps. C'était épuisant de remonter chaque semaine, un navire qui prenait l'eau le reste du temps et de gérer le stress du PES, la pression de la hiérarchie (ce qui ne marchait pas était ma faute) et les craintes justifiées des familles.

Un PES qui tient la route dès le début de l'année de stage, je n'en ai jamais vu et c'est normal. Ce métier s'apprend avec le temps, on ne naît pas enseignant, on le devient.

Je précise que nous avons choisi l'évitement d'un débutant mais non d'une école ou d'une organisation de classe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hyuga42
il y a 1 minute, Hyuga42 a dit :

Je suis désolée mais même avec la meilleure volonté du monde, un PES reste un débutant qui va se noyer en début d'année, lutter jusqu'en janvier au mieux et s'épanouir réellement au troisième trimestre.

Quand on a un enfant qui roule à l'école il s'en sortira. Mais pour un enfant qui démarre avec des difficultés, il peut couler et ne remontera peut-être pas à la surface l'année suivante.

On sait très bien que la formation des PES  se fait sur le dos des enfants ce qui se ressentait moins avec la PE2. J'ai aussi démarré en tant que PES en classe à temps plein et malgré tous mes efforts, j'ai gâché l'année de bien des élèves. J'ai aussi repris en tant que remplaçante des classes de PES et le flottement était évident. Et j'ai complété des PES quand ils étaient à mi-temps et là, j'avais l'impression de faire les 3/4 du boulot car on leur disait à l'ESPE  de nous refiler tout l'administratif et de tout nous demander pour les preps. C'était épuisant de remonter chaque semaine, un navire qui prenait l'eau le reste du temps et de gérer le stress du PES, la pression de la hiérarchie (ce qui ne marchait pas était ma faute) et les craintes justifiées des familles.

Un PES qui tient la route dès le début de l'année de stage, je n'en ai jamais vu et c'est normal. Ce métier s'apprend avec le temps, on ne naît pas enseignant, on le devient.

Je précise que nous avons choisi l'évitement d'un débutant mais non d'une école ou d'une organisation de classe.

Après, soyons réaliste, un enseignant titulaire peut aussi couler un élève fragile. Mais, c'est un risque beaucoup plus difficile à calculer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calia

Bon, je mets la demande de RV sur pause : depuis la rentrée, la classe a l'air d'avoir démarré! On a eu à nouveau le cahier du jour ce week end, il était corrigé/annoté. Et au niveau apprentissages, après une période sur les additions (2 chiffres), bing, on rentre dans le vif du sujet, ils passent aux fractions. Je me dis que la marche doit être un peu haute pour certains, mais au moins ce sont des apprentissages nouveaux!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak

Super !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.