Jump to content
Sign in to follow this  
Aquacrea

analyse encore et toujours !

Recommended Posts

Aquacrea

comment analyse-vous cette phrase :

Je suis sure que tu es partie

Tout bête je suis sure mais je m'embrouille complètement..

Share this post


Link to post
Share on other sites
celynett

Je suis sûre que tu es partie

Je : pronom personnel sujet 1ère pers.sing.

Suis : verbe "être" indicatif présent 1ère pers.sing

sûre : adj.qualificatif s'accordant avec le pronom "je"(féminin)

que tu es partie : complément de l'adjectif "sûre"

Share this post


Link to post
Share on other sites
BLA

je:sujet de l'auxiliaire etre

suis: auxiliaire etre conjugué à la 1ère personne su singulier

sure:attribut du sujet "je"

que tu es partie:proposition relative

mais je ne suis pas du tout sure!

Share this post


Link to post
Share on other sites
carla03

je suis sure : proposition principale

je : sujet

suis : verbe

sure ! adjectif qualificatif , attribut du sujet " suis

"que.......": proposition completive introduite par la conjoction de subordination " que" , complement de l' adjectif " sure"

Share this post


Link to post
Share on other sites
BLA

je dois me mélanger les pinceaux avec les propositions relatives,complétives...pfff :P

quand on dit "analysez" faut-il donner la nature ou la fonctions?

Share this post


Link to post
Share on other sites
celynett

Moi aussi, jusqu'à il y a quelques jours je confondais parfois relatives et complétives.

Je peux te dire que les relatives sont souvent là pour compléter un nom (elles en donnent une caractéristique):

ex : La voiture dont je suis propriétaire est rouge.

Le chien que j'ai vu hier soir était déchaîné.

J'espère que je ne te dis pas de bêtise !

Selon moi, quand on dit "analyser" il faut être le + complet possible donc donner nature+fonction.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea

Merci pour ces réponses ultra rapides ! C'est clair !

Partez pas ou revenez , j'en ai d'autres encore !

C'est tellement compliqué la grammaire!

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages.

???

Share this post


Link to post
Share on other sites
asgraveleau
je dois me mélanger les pinceaux avec les propositions relatives,complétives...pfff :P

quand on dit "analysez" faut-il donner la nature ou la fonctions?

Bla, arrête de stresser !

Quand on dit analyser, il faut donner la nature et la fonction.

Comment reconnaître une relative d'une complétive :

- une relative a un antécédent que tu peux remettre dans ta relative Ex : l'eau que je bois ... ça donne donc -> je bois de l'eau.

- une complétive n'a pas d'antécédent

Tu peux aller voir là : http://edp.ipbhost.com/index.php?showtopic=80429

N'hésite pas si tu as encore du mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
carla03

si on demande d' analyser une proposition , il faut dire si elle est principale , completive ou subordonnee circonstancielle ( de but , de cause..."

Si on demande d' analyser un mot , commme un verbe ou un adjectif , il faut etre precis

ex: Carla est verte car elle ne comprend rien

si tu dois analyser " verte " : adjectif qualifacatif , feminin singulier , attribut du sujet " Carla"

si tu dois analyser " est" : verbe " etre" conjugué à la 1 ere personne du singulier , au present de l' indicatif , verbe de la proposition principale

si tu dois analyser les propositions:

" Carla est verte" : proposition principale

" car elle ne comprend rien" .: proposition subordonnee circonstancielle de cause , introduite par la conjonction de subordination " car".............

C" est ça non?

J' avoue etre plus que paumee avec cette nouvelle grammaire , j' ai 30 ans ,, et ces propositions completives , conjonctives complement de l' adjectif , et j' en passe , me deroutent enormement , car j' etais bonne en grammaire , ds ma tete , tout etait clair , et là , je nage ds la semoule , avec leur subtilité ........

Share this post


Link to post
Share on other sites
BLA

bon alors ce que j'ai compris c'est qu'une proposition relative complète toujours un nom ou GN et qu'une complétive complète toujours un verbe maintenant sui-je capable de faire la différence dans la pratique? :P

Share this post


Link to post
Share on other sites
BLA

carla03 je suis comme toi sauf que j'ai 27 ans :blush: mais j'étais très forte en grammaire, je comprenais TOUT et là c'est un peu le flou...je pense que ca va rentrer mais bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea
Merci pour ces réponses ultra rapides ! C'est clair !

Partez pas ou revenez , j'en ai d'autres encore !

C'est tellement compliqué la grammaire!

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages.

???

Et ma phrase ? Vous ne voulez plus m'aider ?? :cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
BLA

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages.

"le monde est plein de gens" = proposition principale

le monde = GN,sujet de l'auxiliare etre

est= auxiliaire etre conjugué à la 3ème personne du singulier

plein de gens=GN? , complément circonstanciel de manière?

"qui ne sont plus sages"=propositions subordonnée relative car elle complète un nom " le monde" introduite par la conjonction de subordination "qui"

gloupsssss :huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea

Toujours en grammaire, comment répondriez-vous à cette question (groupe 3 sujet 2006)

Avec l'un des verbes suivants, vous proposerez plusieurs phrases qui illustrent le changement

de sens du verbe selon sa construction et vous les classerez selon la construction du verbe.

- tourner

- profiter

- jouer

- tomber

- prendre

J'ai fait, enfin, j'esaye de faire avec prendre.

Je prends une pomme. complément de verbe, COD

Je prends à droite. complément de verbe avec un CC de lieu (de direction) <_<

Je n'y arrive pas... HELP !

Share this post


Link to post
Share on other sites
asgraveleau

Le monde GN sujet

est verbe être 3è pers présent de l'indicatif

plein de gens GN attribut du sujet

qui ne sont pas sages prop sub relative complément du nom gens

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages.

"le monde est plein de gens" = proposition principale

le monde = GN,sujet de l'auxiliare etre

est= auxiliaire etre conjugué à la 3ème personne du singulier

plein de gens=GN? , complément circonstanciel de manière? Est ce que ça ne serait pas un complément d'attribution avec le verbe d'état être, plein de comme déterminant et gens comme nom

"qui ne sont plus sages"=propositions subordonnée relative car elle complète un nom " le monde" introduite par la conjonction de subordination "qui"

gloupsssss :huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea
Toujours en grammaire, comment répondriez-vous à cette question (groupe 3 sujet 2006)

Avec l'un des verbes suivants, vous proposerez plusieurs phrases qui illustrent le changement

de sens du verbe selon sa construction et vous les classerez selon la construction du verbe.

- tourner

- profiter

- jouer

- tomber

- prendre

J'ai fait, enfin, j'esaye de faire avec prendre.

Je prends une pomme. construction transitive complément de verbe, COD sens = saisir

Je prends à droite. construction transitive complément de verbe avec un CC de lieu (de direction) <_< sens = aller

La glace prend. construction intransitive sens = devenir (?)

Je n'y arrive pas... HELP !

Share this post


Link to post
Share on other sites
BLA

oui j' hésitait avec l'attribut du sujet!

donc quand il y a un verbe d'état c'est automatiquement ca!

attribut du sujet et complément d'attribution c'est la meme chose?

AnneClaire c'était mon sujet l'année dernière!j'ai foiré!!!j' ai toujours eu entre 13 et 14 en francais mais l'année dernière 9/20§ :cry: je pense avoir eu 0 en grammaire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea
oui j' hésitait avec l'attribut du sujet!

donc quand il y a un verbe d'état c'est automatiquement ca!

attribut du sujet et complément d'attribution c'est la meme chose?

AnneClaire c'était mon sujet l'année dernière!j'ai foiré!!!j' ai toujours eu entre 13 et 14 en francais mais l'année dernière 9/20§ :cry: je pense avoir eu 0 en grammaire...

Désolée si ça te rappelle un mauvais souvenir.. :huh::huh: Navrée vraiment Bla.

Share this post


Link to post
Share on other sites
asgraveleau
oui j' hésitait avec l'attribut du sujet!

donc quand il y a un verbe d'état c'est automatiquement ca!

attribut du sujet et complément d'attribution c'est la meme chose?

AnneClaire c'était mon sujet l'année dernière!j'ai foiré!!!j' ai toujours eu entre 13 et 14 en francais mais l'année dernière 9/20§ :cry: je pense avoir eu 0 en grammaire...

Bla, avec un verbe d'état, pas de COD, COI, COS mais des attributs.

Le complément d'attribution qualifie la pers ou l'objet à qui on donne ou on prend qqchose. Il suit souvent un COD. Rien à voir avec l'attribut.

Ex : Je donne de l'eau à Anne-Claire

Je prends un bonbon à mon voisin

Share this post


Link to post
Share on other sites
BLA

ok merci!

il faut que je me note tout ca!!!

AnneClaire mais non ne t'inquiète pas!de toute facon j'allais me le refaire ce petit sujet! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
asgraveleau
Toujours en grammaire, comment répondriez-vous à cette question (groupe 3 sujet 2006)

Avec l'un des verbes suivants, vous proposerez plusieurs phrases qui illustrent le changement

de sens du verbe selon sa construction et vous les classerez selon la construction du verbe.

- tourner

- profiter

- jouer

- tomber

- prendre

J'ai fait, enfin, j'esaye de faire avec prendre.

Je prends une pomme. complément de verbe, COD

Je prends à droite. complément de verbe avec un CC de lieu (de direction) <_<

Je n'y arrive pas... HELP !

Dans les annales Vuibert :

Le pb fest celui de l'identification du sens des verbes polysémiques selon leur contexte syntaxique.

Tourner

- constructions intransitives : le manège tourne, le vent tourne autour de la maison, tournez à droite

- constructions transitives directes : il tourne la poignée de la porte, elle tourne la sauce

- constructions à double complément (COS) : il a tourné son adversaire en ridicule

Profiter

- construction intransitive : ce bébé a profité

- construction transitive indirecte : il profite de ses vacances.

Voilà 2 verbes en exemple. (je ne vais pas recopier tout le corrigé !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
asgraveleau

J'ajoute quand même pour tomber : construction attributive : elle est tombée malade -> tomber a le sens de devenir donc d'un verbe d'état donc attribut.

Share this post


Link to post
Share on other sites
BLA

dites-moi un complément de verbe est un complément essentiel qui ne peut etre déplacé ou supprimé?

Share this post


Link to post
Share on other sites
BLA

COD, COI sont des compléments essentiels

compléments circonstanciels sont des compléments non essentiels?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea

Donc il fallait dans ce sujet, présenter les différents sens d'un verbe, sans être forcément exhaustif et donner toutes les constructions qu'on peut faire si je cerne bien..

Une autre question, toujours en analyse : Vous allez vous régaler.

Vous: pronom personnel 2° pers. du sing. sujet

allez: verbe être conjugué à l'infinitif présent

vous : pronom personnel COD

régaler: verbe à l'infinitif COS

Pouvez-vous me dire si je suis dans la bonne voie ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea
COD, COI sont des compléments essentiels

compléments circonstanciels sont des compléments non essentiels?

OUI ! Ca, je crois avoir compris!

Il faut seulement faire attention à certains compléments circonstanciels qui sont essentiels, étant compléments de verbes. (notamment CC de lieu et de temps; on les appelle CC intégrés je crois. )

ex: J'habite en France. en France, CC de lieu mais essentiel dans cette phrase, car J'habite tout seul est agrammatical.

Dans les compléments essentiels, il y a aussi les compléments d'attribution (attribut) et les compléments d'agent dans le cas d'une phrase à la forme passive.

Share this post


Link to post
Share on other sites
carla03

"Vous allez vous regaler"

vous: pronom personnel sujet 2 e personne du pluriel

vous regaler: proposition infinitive

vous: pronom personnel sujet , COD de regaler

je ne comprends rien de rien , je suis verte .............Tiens , là , comment analysez vous: je ne comprends rien parceque je suis verte , ou je suis verte car je ne comprebnds rien.........OU est la principale??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea
"Vous allez vous regaler"

vous: pronom personnel sujet 2 e personne du pluriel

vous regaler: proposition infinitive

vous: pronom personnel sujet , COD de regaler

je ne comprends rien de rien , je suis verte .............Tiens , là , comment analysez vous: je ne comprends rien parceque je suis verte , ou je suis verte car je ne comprends rien.........OU est la principale??

Je suis verte car je ne comprends rien.

proposition principale : je suis verte

Je : pronom personnel 1° personne du sing., sujet

Suis : être au présent de l'indicatif, 1° pers. du sing., verbe

verte: adjectif qualiticatif, attribut du sujet je

proposition .. jesaispasquoi ! (circonstancielle de cause?): car je ne comprends rien

car : adverbe

je: pronom personne 1° pers. sing.

ne .. rien : adverbe de négation

comprends : comprendre au présent de l'indicatif 1° pers. du sing.

J'essaie mais bon, je ne suis pas sure du tout. Corrigez-moi si nécessaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea
"Vous allez vous regaler"

vous: pronom personnel sujet 2 e personne du pluriel

vous regaler: proposition infinitive

vous: pronom personnel sujet , COD de regaler

je ne comprends rien de rien , je suis verte .............Tiens , là , comment analysez vous: je ne comprends rien parceque je suis verte , ou je suis verte car je ne comprends rien.........OU est la principale??

Je suis verte car je ne comprends rien.

proposition principale : je suis verte

Je : pronom personnel 1° personne du sing., sujet

Suis : être au présent de l'indicatif, 1° pers. du sing., verbe

verte: adjectif qualiticatif, attribut du sujet je

proposition .. jesaispasquoi ! (circonstancielle de cause?): car je ne comprends rien

car : adverbe

je: pronom personne 1° pers. sing.

ne .. rien : adverbe de négation .. est-ce que dans ce cas, rien peut être COD ? je comprends quoi? rien !

comprends : comprendre au présent de l'indicatif 1° pers. du sing.

J'essaie mais bon, je ne suis pas sure du tout. Corrigez-moi si nécessaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...