Jump to content

Agressions de PE


Anwamanë
 Share

Recommended Posts

N'étant pas spécialiste, je fais donc juste une supposition : cela s'inscrit probablement dans la hausse importante des violences aux personnes que le Ministère de l'Intérieur n'a pas réussi à maquiller sous des statistiques tronquées (on a juste constaté la diminution du nombre de plaintes bizzarement). A noter : la hausse de ce type de violences n'a pas attendu Sarkozy pour commencer.

Ici le compte-rendu d'une enquête intéressante, je cite le passage qui m'a un peu fait bondir. Il recèle une grande part de vérité si j'en crois mon expérience personnelle, mais je le trouve un peu culpabilisant pour les profs victimes de violences :

Les enseignants qui se disent victimes de violence sont significativement plus nombreux que les autres à déclarer que leur métier est mal considéré ; ils sont aussi plus nombreux à avoir une perception négative des élèves (élèves au comportement difficile avec un faible niveau scolaire et aux capacités limitées de progression).

L'enseignement est ce qu'ils disent préférer dans le métier alors même qu'ils jugent que le rôle de l’école est de socialiser les enfants.

Contradiction entre ce qu'ils valorisent dans le métier et ce qu’ils peuvent et doivent faire dans son exercice, contradiction également entre la forte valeur sociale qu’ils lui attribuent (l’utilité sociale est revendiquée deux fois plus que pour les maîtres non victimes) et le peu de reconnaissance qu’ils ressentent de la part du public.

Source

Link to comment
Share on other sites

Pour beaucoup, les profs sont des fainéants, avec plein de vacances, toujours en grève...ces clichés populaires répondent comme un écho à l'attitude de nos dirigeants envers l'Education Nationale.

Link to comment
Share on other sites

Mais avant les enseignants étaient quand même respectés ... maintenant on nous traite comme des moins que rien; un service comme un autre !!! :cry:

Link to comment
Share on other sites

Pour beaucoup, les profs sont des fainéants, avec plein de vacances, toujours en grève...ces clichés populaires répondent comme un écho à l'attitude de nos dirigeants envers l'Education Nationale.

Je ne suis pas encore dans la profession, je prépare le CRPE, mais je trouve ça vraiment horripilant d'entendre dire par beaucoup, pour résumer : " Ah ! l'EN, t'as trouvé le bon plan, 25h semaine, 4 mois de vacances !" Tout à fait !

Enfin, il n'en reste, que je trouve quand même, malgré ce qu'il peut se passer parfois, :ninja:

que c'est un vraiment beau métier

et que c'est LE métier que j'ai envie de faire !

Link to comment
Share on other sites

Eh bien oui ces gens-là ont déjà mis les pieds dans une classe ... mais le temps de l'enquête :D

Cela dit quand j'étais pionne ou T2 en EREA, j'observais que les profs les plus en difficulté étaient, allez, aux deux-tiers des gens fatigués par le métier, ou dont la vie personnelle minait le moral.

Et les ados ne sont pas tendres ...

J'ai un livre qui s'appelle "Maître et Parents", il date de 1909, et je vous jure que mis à part les côtés contextuels, c'est les mêmes problèmes qu'aujourd'hui, les mêmes plaintes des parents, les mêmes plaintes des enseignants, c'est hallucinant.

A l'époque les instits ne bénéficiaient apparemment pas de la considération universelle dont on nous parle souvent.

Par contre pour ce qui est des passages à l'acte, on dirait en effet que certaines personnes "se lâchent" ...

Link to comment
Share on other sites

:ninja: Les parents, les gens en général, sont devenus des "consommateurs d'école", ainsi que les entreprises, les hommes politiques et aussi les ELEVES !!!

Je suis "client", je consomme, parfois mal, et si je ne suis pas satisfait (le client est roi !) je râle, je casse, j'insulte, je dénigre, ... :cry:

:( Sauf que l'école ne peut pas tout résoudre :

- l'école a un rôle social, ou socialisant, c'est indéniable, mais ne peut à elle seule éradiquer tous les maux de la société.

- l'école a un rôle de formation "humaine"et de formation professionnelle, c'est évident, mais elle ne peut résoudre à elle seule les problèmes d'orientation, de débouchés professionnels, de besoins sur le terrain des entreprises !

- l'école ne peut restaurer à elle seule son autorité et le calme dont elle a besoin pour être efficace, si les médias et les politiques la présentent comme étant en faillite !

:blush: Bref cette violence physique inexcusable pourrait être à mon sens considérablement atténuée si une certaine violence verbale était éradiquée du discours des médias et des politiques .

Link to comment
Share on other sites

je suis entièrement d'accord avec vous! Le discours médiatique actuel des médias envers l'Education Nationale est un discours méfiant, polémique, accusateur, qui d'un certain côté entretient et même justifie la violence à l'égard des enseignants. Le pire, c'est qu'il est même relayé par nos propres ministres, qui passent le plus clair de leur temps à nous montrer du doigt en nous accusant de tous les mots : incompétents car les méthodes ne sont pas les bonnes, fainéants car nous sommes paraît-il toujours en grève (non rémunérées faut-il le rappeler) et vacances...et à côté de ça à chaque rentrée on a tous droits à la belle lettre mielleuse signée du ministre avec des "je vous remercie pour votre implication", "vous êtes la grandeur de la Nation", patati et patata...quel décalage entre les écrits et les actes !! :cry:

Non, tout ce qu'on demande, c'est juste un peu de respect et de confiance, qu'on nous laisse travailler en paix, en professionnels qui savent ce qu'ils font, et c'est tout...mais c'est déjà trop demander. :(

Link to comment
Share on other sites

Juste un mot pour rectifier Affable76, ce n'est pas une institutrice qui s'est faite giflée mais un maître (il est dans nom école).

J'ai appris aujourd'hui qu'il avait été menacé de mort (je ne sais pas sous quelle forme).

Je suis sur un poste fractionné et ces 2 derniers jours j'étais à l'autre école. J'en saurais plus à la rentrée.

Néanmoins je trouve intolérable qu'on puisse être frappé . Notre IEN a dit que cela faisait partie des risques du métier et bien je ne suis pas du tout d'accord.

Je ne suis pas rentrée dans l'éducation nationale pour me faire insulter et/ou frapper par des parents. :o

Link to comment
Share on other sites

Juste un mot pour rectifier Affable76, ce n'est pas une institutrice qui s'est faite giflée mais un maître (il est dans nom école).

J'ai appris aujourd'hui qu'il avait été menacé de mort (je ne sais pas sous quelle forme).

Je suis sur un poste fractionné et ces 2 derniers jours j'étais à l'autre école. J'en saurais plus à la rentrée.

Néanmoins je trouve intolérable qu'on puisse être frappé . Notre IEN a dit que cela faisait partie des risques du métier et bien je ne suis pas du tout d'accord.

Je ne suis pas rentrée dans l'éducation nationale pour me faire insulter et/ou frapper par des parents. :o

Effectivement ( sur I-Télé ils avaient parlé d'une institutrice ).

Prison ferme pour l'homme qui a giflé un instituteur

NOUVELOBS.COM | 06.04.2007 | 15:59

Le père de famille qui a giflé l'instituteur de son fils car il n'avait pas toléré une réflexion faite à son enfant écope d'une peine de deux mois de prison, plus lourde que celle requise.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné à deux mois de prison ferme, jeudi, lors d'une audience de comparution immédiate, le père de famille qui avait, lundi, giflé l'instituteur de son fils, a-t-on appris vendredi 6 avril auprès du parquet. La peine est plus lourde que les réquisitions du procureur, qui avait demandé un mois ferme.

Selon Me Dominique Delthil, l'avocat de la partie civile, Etienne Helfrick, 45 ans, s'en est pris violemment à l'instituteur de l'école primaire de Blanquefort, près de Bordeaux, car il n'avait pas apprécié une remarque faite à son fils âgé de 12 ans à l'occasion d'une sortie scolaire.

500 euros de dommages-intérêts

Le père, actuellement sans emploi, devra par ailleurs verser 500 euros de dommages-intérêts à l'instituteur.

Spécialiste de ce type de dossier, l'avocat estime qu'"il y a une montée dans l'agressivité de certains parents" même si la plupart des faits concernent "des propos et assez peu de passages à l'acte".

Link to comment
Share on other sites

Le père de famille qui a giflé l'instituteur de son fils car il n'avait pas toléré une réflexion faite à son enfant écope d'une peine de deux mois de prison, plus lourde que celle requise.

Je serai tout de même curieux de savoir ce que cet instit a pu dire au fils...

Link to comment
Share on other sites

Le père de famille qui a giflé l'instituteur de son fils car il n'avait pas toléré une réflexion faite à son enfant écope d'une peine de deux mois de prison, plus lourde que celle requise.

Je serai tout de même curieux de savoir ce que cet instit a pu dire au fils...

Moi aussi mais je n'ai rien trouvé.

Link to comment
Share on other sites

Quoiqu' il ait dit ne justifie pas les agressions verbales ou autres , si l' enseignant a commis un delit , il y a des tribunaux pour ça , c' est avec des remarques du genre" s' il a frappé , il doit y avoir une raison" , qu' on va legitimer ce genre de comportement!!

L' instit qui s' est fait violemment agressée il y a un mois a eu le malheur de demander à un enfant de rentrer dans la classe apres la récréation !! Damnation! Comment a t' elle osé!!

Arretons ce delire , ça devient du n' importe quoi , car en minimisant , en sanctionnant trop peu les comportements violents , on donne raison aux agresseurs , en leur disant que ce qu' ils ont fait n' est pas grave!! Et on voit les resultats!

Un PE , n' est pas payé pour se faire taper ou insulter, il incarne l' autorité et doit etre respecté en tant qu' adulte ET en qualité de PE........C' est la condition sine qua non pour qu' il exerce son metier dans de bonnes conditions!

Il faut de la prevention , et il y en a dans les écoles , la sanction mesuree doit montrer aux agresseurs qu' on est dans un Etat de droit , pas dans la jungle, meme si les relations en société sont parfois difficiles!! Une société n' est pas viable si tout et n' importe quoi est toleré , meme justifié.............Tiens au fait , mon voisin ( 75 ans ) se gare systematiquement devant mon garage quand il pleut , quand je veux sortir , je dois klaxonner , je rale à chaque fois , lui dit qu' il me gene de faire cela..........Tiens la prochaine fois , pas de quartier!! je le tape , en plus , il est cardiaque , un bn coup de poing dans la figure........ben oui , apres tout , il l' a bien cherché..........

Link to comment
Share on other sites

Il me parait bizarre que certains se posent la question , mais j' ai peut etre , sans doute , lol , mal interpreté cette curiosité , mais j' entends tellement de gens prendre systematiquement cause et fait pour des enfants dont le comportement est plus que criticable .......... j' ai fait un stage en primaire il y a quelque mois , un garçon , 10 ans tape les autres , et m' a dégommé un coup de pied dans le tibia , alors que j' etais de dos , ne lui parlant pas .......je lui demande pourquoi , et il me repond:" parce que j' avais envie........" mdr .............sa mere ,à qui l' instit a relatée les faits m' a simplement dit :" oh le coquin , ne vous inquietez pas , ça lui passera bien.........." avec en option , s' adressant au petit:" qu' est ce qu' elle t' a fait la dame( moi) pour que tu la tapes?" , je suis restee sciée en 2 , et la PE , vers qui je me suis tournee a haussé les epaules , un peu blazée!!

J' ai soudain pensé à ma mere à ce moment, en me disant :" ouah j' aurai pris une bonne claque( chez mo) , + obligation de faire des excuses illico presto , + grosse engueulade sur le respect du aux adultes qu' on ne tape pas comme ça par envie , pour passer ses nerfs!!

Link to comment
Share on other sites

Je ne vais pas tout raconter mais d'une part le maître qui a été giflé n'était pas le bon maître et d'autre part le maître qui aurait dû recevoir cette gifle avait seulement dit à cet élève d'arrêter de faire n'importe quoi en salle de sport et de se tenir assis dans le bus !

Le gamin est alllé raconter n'importe quoi à son père (le maître m'a tapé) et le père est venu à l'école attendre que le maître sorte !

Moi je suis sortie 2 min avant et je me dis que ça aurait pu être moi !

Je connais un peu l'histoire mais je ne veux pas tout déballer ici. J'ai peur qu'il y est malheureusement une suite .......

Link to comment
Share on other sites

:ninja::ninja::ninja:

J'en connais un qui, avec ce type d'agression encore une fois inexcusable, va nous dire à nouveau qu'il faut un policier devant ou dans chaque école ...

En tout cas 500 euros et deux mois de prison ferme pour la condamnation je veux bien, et j'aurais trouvé normal qu'en plus on demande à ce monsieur un TIG dans une école pour qu'il se rende compte du boulot fourni par les profs...

Link to comment
Share on other sites

:ninja::ninja::ninja:

J'en connais un qui, avec ce type d'agression encore une fois inexcusable, va nous dire à nouveau qu'il faut un policier devant ou dans chaque école ...

En tout cas 500 euros et deux mois de prison ferme pour la condamnation je veux bien, et j'aurais trouvé normal qu'en plus on demande à ce monsieur un TIG dans une école pour qu'il se rende compte du boulot fourni par les profs...

C'est une excellente idée.

Link to comment
Share on other sites

bon j'ai pas tout lu dans le détail mais j'ai juste envie de dire une chose qui je sais va faire grincer des dents :lol: Oui le métier d'enseignant est un métier à risques. En regardant la socièté vers quoi elle se tourne on devrait vous prévenir que vous risquez de vous prendre des coups. Mais j'attire votre attention sur une question fondamentale (fond à mental ) vous sentez vous enseignant ou professeur ? Parce qu'à mon sens les deux termes ne sont pas équivalents (pensez-y :huh: et vous me direz après quel est votre métier). Et comme je suis un Paul et Mike heure , moi je m'interroge sur la nonmédiation des actes d'incivilité de Professeurs sur des élèves :o c'est bizarre on en parle jamais beaucoup dans l'immédiat, j'ai pas de sondage ni d'exemples précis ça ne servirait à rien je pense que c'est 1-1 la balle au centre (je dis ça parce qu'y a pas de raison :bleh: ). Donc bien sûr que c'est intolérable, mais il ne faut pas oublier que Vous êtes comme beaucoup d'autres les Airbags de la socièté (oui oui même les petits bonnets :oooh: )

voilà c'est bon vous pouvez taper j'ai le dos large :)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...