Jump to content

les spécificités du privé


missyy4
 Share

Recommended Posts

BONJOUR,

Je ne connaissais pas du tout le dispositif du privé et cela me tente vraiment du passer le crpe dans le privé pour l'année prochaine. Cependant quelques questions se posent:

est-ce que le dispositif et les grades sont les meme dans le privé?

Peut on devenir maitre e ou g dans le privé?

est ce les memes modalités que dans le publique?

je vous en prie éclairez moi

je vous remercie par avance

Link to comment
Share on other sites

Au niveau du concours se sont les mêmes épreuves, mais pas les mêmes sujets. Tu dois aussi passer un entretien pour recevoir l'agrément (si tu veux être dans l'enseignement catholique) dans le CFP de ta région.

Au niveau du salaire, dans le privé on gagne légèrement moins. On a les mêmes echelons que dans le public et on est visité aussi par un IEN.

Par contre, si tu veux être directrice, tu deviens chef d'établissement (donc plus de responsabilités qu'un directeur du public) mais tu gagneras plus que lui.

Link to comment
Share on other sites

Une autre petite question: :blush:

-comment se font les affectations dans le privé?

-peut on devenir maitre formateur?

Merci d'avance

Link to comment
Share on other sites

Une autre petite question: :blush:

-comment se font les affectations dans le privé?

-peut on devenir maitre formateur?

Merci d'avance

Il y a des mouvements interdépartmentaux comme dans le public (le premier mouvemnet se fait en se moment).

Dans le privé ce sont des maitres accompagnateurs, mais je ne sais pas si les modalités pour le devenir sont les mêmes que dans le public.

Pour être maitre E dans le privé pas de problème , tu dois passe le capash option E et comme dans le public certains (comme moi) sont sur un poste de maitre E et font fonction.

Link to comment
Share on other sites

Les sujets sont les mêmes que pour le public pour la deuxième année consécutive.

Les grades ou plutôt échelons sont les mêmes que dans le public. Le mouvement s'effectue de la même façon.

On peut aussi devenir maître e et g dans le privé, les postes sont rares cependant.

Notre supérieur hierarchique, en tant que prof, est notre chef d'établissement, qui est lui-même un prof. Dans le public, c'est l'IEN.

Les décharges de directions sont les mêmes que dans le public.

Nous avons aussi le même nombre d'heures devant les élèves (26 heures) et de concertations. Une 27ème heure devant les élèves (gratuite pour le 49) sert au caractère propre des établissements catholiques (éveil à la foi, caté ou culture chrétienne).

N'hésite pas à poser d'autres questions.

Tu es dans quel diocèse ? nous parlons de diocèse dans le privé et non d' académie.

Link to comment
Share on other sites

Les sujets sont les mêmes que pour le public pour la deuxième année consécutive.

Les grades ou plutôt échelons sont les mêmes que dans le public. Le mouvement s'effectue de la même façon.

On peut aussi devenir maître e et g dans le privé, les postes sont rares cependant.

Notre supérieur hierarchique, en tant que prof, est notre chef d'établissement, qui est lui-même un prof. Dans le public, c'est l'IEN.

Les décharges de directions sont les mêmes que dans le public.

Nous avons aussi le même nombre d'heures devant les élèves (26 heures) et de concertations. Une 27ème heure devant les élèves (gratuite pour le 49) sert au caractère propre des établissements catholiques (éveil à la foi, caté ou culture chrétienne).

N'hésite pas à poser d'autres questions.

Tu es dans quel diocèse ? nous parlons de diocèse dans le privé et non d' académie.

Dans le privé :

Pour le mouvement celà ressemble au public, sauf que les directeurs d'écoles revendiquent de plus en plus le choix de "leurs enseignants". il y a des accords sur l'emploi que tu peux trouver sur sitécoles par exemple. Un directeur peut refuser la nomination d'un enseignant. Pour changer de département, il faut souvent accepter une direction.

Le directeur comme dans le public répartit les services entre les enseignants. ( Qui prend le CP, le CM1 ...) organise les services de surveillances ( 10 minutes avnt les cours du matin et de l'après midi ).

En quoi est-il le supérieur hiérachique, je ne vois pas ?

Le directeur en plus de son contrat public d'enseignant a un contrat privé avec l'OGEC ( organisme de gestion) qui lui donne la responsabilité de gérer le personnel, la garderie, la cantine, les études, la pastorale...

Effectivement, c'est l'IDEN qui vérifie que ton enseignement est conforme aux instructions officielles. Il t'attribue une note qui te permet de changer plus ou moins rapidement d'échelon.

ton service hebdomadaire est de 26 heures. si tu veux participer à d'autres activités de l'école. Tu peux. Soit en demandant à être rémunéré ( cantine, études ) soit gratuitement.

Les activités religieuses ont lieu en dehors des heures de cours. C'est souvent appelé la 27 ème heure. si tu es volontaire , tu peux y participer ( tu y seras fortement incité ). Mais ce n'est en aucun cas une obligation.

Les maitre accompagnateurs me semblent-ils sont des bénévoles. Dans le public, il faut passer un concours, le CAFIMF (?)

Pour devenir maître formateur.

Ton contrat correspond à un CDI avec l'état. En cas de faute lourde, c'est l'académie qui réunit une commission. Tu n'as par ailleurs pas de contrat avec ton école.

bonne recherche.

Link to comment
Share on other sites

Pour le mouvement celà ressemble au public, sauf que les directeurs d'écoles revendiquent de plus en plus le choix de "leurs enseignants". il y a des accords sur l'emploi que tu peux trouver sur sitécoles par exemple. Un directeur peut refuser la nomination d'un enseignant. Pour changer de département, il faut souvent accepter une direction.

Si le directeur refuse la nomination d'un enseignant, il faut qu'il le justifie avec un courrier et ça doit tenir la route ! Bref, c'est un cas très très très rare.

Pour le 49, tu peux demander une mutation dans un autre département : soit tu acceptes un poste de direction, soit tu as un poste d'enseignant mais tu n'es pas prioritaire pour le choix et il y a une mise à l'épreuve (je ne sais plus de combien de temps) => tu es donc considéré comme suppléant. Ton ancienneté est perdu. Mais bon, ça dépend peut-être des diocèses. :huh:

Le directeur comme dans le public répartit les services entre les enseignants. ( Qui prend le CP, le CM1 ...) organise les services de surveillances ( 10 minutes avnt les cours du matin et de l'après midi ). et des récréations. Mais cela se fait en concertation avec les enseignants... il ne décide pas tout seul dans son coin !

En quoi est-il le supérieur hiérachique, je ne vois pas ? Il n'est pas le "supérieur hierarchique" car c'est un collègue prof, mais c'est à lui que l'on envoie les demandes de sorties (avec ou sans nuitée) par exemple et non à lIEN.... Dans le public, il me semble que tout doit passer par l'IEN.

Le directeur en plus de son contrat public d'enseignant a un contrat privé avec l'OGEC ( organisme de gestion) qui lui donne la responsabilité de gérer le personnel, la garderie, la cantine, les études, la pastorale...

euh : Il organise le planing de l'ASEM qui est employé par l'OGEC. L'OGEC est l'employeur du directeur pour la partie direction c'est vrai. Il a un droit de regard sur l'embauche de l'ASEM. Il est responsable de la pastorale.

Par contre, la cantine et la garderie sont sous la responsabilité de la municipalité. Il n'a rien à voir la dedans. Ce sont des employés municipaux qui travaillent dans ces lieux. Rien à voir avec l'OGEC ou le directeur.

Effectivement, c'est l'IDEN qui vérifie que ton enseignement est conforme aux instructions officielles. Il t'attribue une note qui te permet de changer plus ou moins rapidement d'échelon. Comme dans le public.

ton service hebdomadaire est de 26 heures. si tu veux participer à d'autres activités de l'école. Tu peux. Soit en demandant à être rémunéré ( cantine, études ) soit gratuitement. comme dans le public.

Les activités religieuses ont lieu en dehors des heures de cours. C'est souvent appelé la 27 ème heure. si tu es volontaire , tu peux y participer ( tu y seras fortement incité ). Mais ce n'est en aucun cas une obligation. Ca, c'est le diocèse qui décide !

Les maitre accompagnateurs me semblent-ils sont des bénévoles. Dans le public, il faut passer un concours, le CAFIMF (?)

Pour devenir maître formateur. Là ! je ne sais pas. Quelqu'un pour en savoir un peu plus ?

Ton contrat correspond à un CDI avec l'état. En cas de faute lourde, c'est l'académie qui réunit une commission. Tu n'as par ailleurs pas de contrat avec ton école.

bonne recherche.

Mes réponses sont en rouge ...

Link to comment
Share on other sites

Pour la 27 ème heure, c'est toi qui décide...

L'Evêque n'est pas ton employeur. Ni lui, ni le directeur de l'école ne peuvent te demander cette heure au non du respect de la liberté de conscience ( Loi Debré 1959 ).

Tu peux penser qu'un enseignant qui refuse n'a rien à faire là. C'est un point de vue. Dans d'autres régions, il semble que les habitudes soient différentes.

Il est possible que cette liberté de choix ne convienne pas à l'Enseignement Privé... D'aucuns aimeraient changer les lois.

( voir article de La Croix sur ce forum)

Pour avoir une réponse :

Demande un point du vue officiel à un syndicat modéré comme la CFDT ou même le SPELC.

Ou pose la question sur le forum de la cgt enseignement privé. (syndicat plus critique)

http://www.snpefp-cgt.org/forum_ei/forum.htm

Tiens nous au courant.

Link to comment
Share on other sites

La liberté de choix s'exerce au moment ou tu choisis le public ou le privé. Après, il faut avoir le courage de ses opinions. Si on choisit le privé, c'est que l'on est en accord avec le message catholique.

Link to comment
Share on other sites

avec les enseignants... il ne décide pas tout seul dans son coin !

En quoi est-il le supérieur hiérachique, je ne vois pas ? Il n'est pas le "supérieur hierarchique" car c'est un collègue prof, mais c'est à lui que l'on envoie les demandes de sorties (avec ou sans nuitée) par exemple et non à lIEN.... Dans le public, il me semble que tout doit passer par l'IEN.

Dans le privé,avec les nouveaux statuts des directeurs est un supérieur hiérarchique dans le sens où il est "le responsable de la communauté éducative de l'école sur laquelle il a autorité"

Link to comment
Share on other sites

Tu peux penser qu'un enseignant qui refuse n'a rien à faire là. C'est un point de vue. Dans d'autres régions, il semble que les habitudes soient différentes.

ai-je dis que c'était mon point de vue ???????? ai-je même dit cela ????? Suis-je donc responsable des pratiques de mon diocèse ?????? On ne m'aurait rien dit sur cette responsabilité ????? Choquée que je suis par ce propos :o

De plus je ne parle pas des autres régions puisque je ne sais pas comment cela se passe dans celles-ci.

Link to comment
Share on other sites

La liberté de choix s'exerce au moment ou tu choisis le public ou le privé. Après, il faut avoir le courage de ses opinions. Si on choisit le privé, c'est que l'on est en accord avec le message catholique.

Tout à fait d'accord avec cela. C'est un choix personnel et réfléchi qui doit être respecté par tous quelque soit son opinion :)

Link to comment
Share on other sites

La liberté de choix s'exerce au moment ou tu choisis le public ou le privé. Après, il faut avoir le courage de ses opinions. Si on choisit le privé, c'est que l'on est en accord avec le message catholique.

On peut aussi choisir d'enseigner dans le privé pour d'autres raisons et respecter le caractère propre par sa neutralité.

( tel que c'est défini dans la loi Debré)

On peut aussi nier cette que la loi Debré existe et que la liberté de conscience n'existe pas, ni le code du travail pourquoi pas.

Link to comment
Share on other sites

Au fait Boiteauxmels, qui es-tu ? es-tu prof ? directeur ? dans le privé ? le public ? n'as-tu que les mots "loi Debré" et syndicats dans l'esprit ? Connais-tu la réalité du terrain dans le privé et de chaque académie ? Viens-tu sur les posts du cfp que pour brandir le drapeau syndical faisant croire à tous que les enseignants du privé semblent ignorants en ce qui concernent les textes qui régissent l'enseignement primaire en France ?

Pour ma part, je suis dans le privé par choix et pourtant pas catho à fond mais acceptant tout à fait de transmettre la culture chrétienne et faire du cathé aux élèves qui le désirent. A force de suppléances et de stages dans les écoles privés du 49, je peux te garantir que la réalité du terrain dans cette académie (et c'est valables pour d'autres académies) est loin d'être l'idéal promu par les syndicats (qu'ils soient modérés ou cathos), les choses bougent progressivement (les retraites et les salaires car peu à peu les contrats simples passent en contrat d'association, le statut du directeur, ...).

Pour ce qui concerne la loi Debré, nous la connaissons puisqu'elle fait partie de l'histoire de l'enseignement privé et qu'au cours de notre formation, elle nous est présentée que nous la commentons avec nos formateurs. Mais toi, as-tu eu la curiosité de lire le statut de l'enseignement catholique ? le nouveau statut des directeurs ?

Je sais que mon message est dur. Mais je veux juste savoir à qui je m'adresse .... <_<

Link to comment
Share on other sites

Au fait Boiteauxmels, qui es-tu ? es-tu prof ? directeur ? dans le privé ? le public ? n'as-tu que les mots "loi Debré" et syndicats dans l'esprit ? Connais-tu la réalité du terrain dans le privé et de chaque académie ? Viens-tu sur les posts du cfp que pour brandir le drapeau syndical faisant croire à tous que les enseignants du privé semblent ignorants en ce qui concernent les textes qui régissent l'enseignement primaire en France ?

Pour ma part, je suis dans le privé par choix et pourtant pas catho à fond mais acceptant tout à fait de transmettre la culture chrétienne et faire du cathé aux élèves qui le désirent. A force de suppléances et de stages dans les écoles privés du 49, je peux te garantir que la réalité du terrain dans cette académie (et c'est valables pour d'autres académies) est loin d'être l'idéal promu par les syndicats (qu'ils soient modérés ou cathos), les choses bougent progressivement (les retraites et les salaires car peu à peu les contrats simples passent en contrat d'association, le statut du directeur, ...).

Pour ce qui concerne la loi Debré, nous la connaissons puisqu'elle fait partie de l'histoire de l'enseignement privé et qu'au cours de notre formation, elle nous est présentée que nous la commentons avec nos formateurs. Mais toi, as-tu eu la curiosité de lire le statut de l'enseignement catholique ? le nouveau statut des directeurs ?

Je sais que mon message est dur. Mais je veux juste savoir à qui je m'adresse .... <_<

Demande aux syndicats d'enseignants du privé ce qu'ils pensent du nouveau statut des chefs d'établissement. ils n'ont pas l'air de l'encenser. Ce fut semble-t-il un coup de force ? Renseigne toi...

Quand à ma présence sur ce forum, je fais comme toi, je donne les informations que je possède ( avec des textes de références ou des adresses où chacun peut se renseigner ).

Je pense que pour des enseignants qui vont débuter, l'approche syndicale et juridique est essentielle.

Cordialement

Link to comment
Share on other sites

je croyais que l'on devait enseigner le caté, car c'est dans nos attributions de prof du privé non?

Link to comment
Share on other sites

je croyais que l'on devait enseigner le caté, car c'est dans nos attributions de prof du privé non?

Cela dépnd des académies.

Dans le 49 :

- dans certaines écoles, ce sont les enseignants qui font le caté (qui n'est pas obligatoire pour les élèves, ne viennent que ceux qui s'y inscrivent), ceux qui ne vont pas au caté ont culture chrétienne

- dans d'autres écoles, il n'y a pas de caté car c'est la paroisse qui s'en charge, mais les enfants ont un cours de culture chrétienne d'1h (obligatoire. Attention : son but n'est pas d'évangéliser mais de donner une culture, durant ce cours on aborde le judaïsme et l'islam)

- au cycle 1 et au cycle 2, la 27ème heure est un éveil à la foi (idem, c'est acquérir une culture et non être évangéliser)

Dans l'école, l'équipe enseignante se concerte en général pour savoir qui fera la caté, l'éveil à la foi et la culture chrétienne. Le choix se fait selon sa propre conviction. Celui qui n'est pas à l'aise sur cette question religieuse sera plus à même de faire de la culture chrétienne et laissera la caté à quelqu'un qui le désire (par conviction ou non) Il n'y a pas d'obligation, mais quelqu'un doit s'y coller.

En ce qui concerne le 49, il y a de moins en moins de caté dans les écoles et de plus en plus de culture chrétienne (avec un ouvrage : "Anne et Léo")

Et pour les autres diocèses ????

Euh ..... Boiteauxmels, je te vois encore venir avec ton "aller donc lire ce qu'en pense les syndicats" ..... En attendant, on ne sait toujours pas qui tu es <_< !

Link to comment
Share on other sites

ah ok pardon. j'avais compris que vous disiez que l'on n'était pas obligé de faire la 27éme heure devant élèves consacrée au caté ou à la culture chrétienne.

nous aussi caté et culture chrétienne avec "anne et léo". les parents choisissent pour leur gamin...

Link to comment
Share on other sites

blabliblo, laisse tomber boiteauxmels, il/elle aime excéder les profs du privé...il/ elle semble être totalement contre et s'amuse à nous faire bondir...

Link to comment
Share on other sites

blabliblo, laisse tomber boiteauxmels, il/elle aime excéder les profs du privé...il/ elle semble être totalement contre et s'amuse à nous faire bondir...

J'avais remarqué...... :P le pire, c'est qu'il ou elle n'ose rien nous dire de sa personne :rolleyes: on se demande bien pourquoi :whistling: n'a peut-être aucun rapport avec le milieu enseignant ;)

Au fait Profninie, tu en es où ? mémoire, stage, ....

Pour ma part : mémoire validable ; mon stage de 5 semaines commence demain, en cp/ce1 ; soutenance très tard (fin juin ou début juillet).

Link to comment
Share on other sites

La 27 ème ou 28 ème heure :

Source SPELC. Enseignant du premier degré. Service.

TEMPS SUPPLEMENTAIRE CONSACRE A L'ECOLE

Contrat d'association

Aucune obligation strictement réglementaire

Contrat simple

Peuvent s'ajouter, au maximum et en moyenne, sans rémunération supplémentaire, deux heures hebdomadaires consacrées aux besoins généraux liés au caractère propre de l'établissement, à l'exclusion de toute tâche d'entretien et de surveillance (convention collective art. 10-2).

http://www.spelc-fed.fr/enseignants-du-1er...nseignants.html

……………………………..

Source SNCEEL ( syndicat de chefs d'établissement)

198.2. On entend à propos de "l’éveil à la Foi" des affirmations différentes :

est-ce la 27ème heure ou la 28ème heure ?

Le contrat d'association engage le chef d’établissement à respecter les horaires d'enseignement qui sont fixés à 26 heures par l'arrêté du 1er août 1990. A cela s'ajoutent les 36 heures annuelles de concertation et de formation qui constituent la 27ème heure dans les obligations de service des maîtres.

"L'éveil à la Foi" ne peut être qu'une 28ème heure (La convention collective de l’enseignement primaire catholique laisse la possibilité de demander 2 heures de catéchèse aux maîtres sous contrat simple ).

http://www.scolalor.tm.fr/Portail/CE/crecel198.html

Vous remarquerez que les "obligations" sont différentes sous contrat simple ou sous contrat d'association.

si vous avez d'autres textes, n'hésitez pas à les présenter.

Ps : Mon intérêt consistant à donner des références de textes, liens ... pour informer ceux qui posent des questions, je ne donnerai pas de précisions sur mes activités personnelles.

Bonne lecture

Link to comment
Share on other sites

Ps : Mon intérêt consistant à donner des références de textes, liens ... pour informer ceux qui posent des questions, je ne donnerai pas de précisions sur mes activités personnelles.

Ben si tu n'es là que pour diffuser des textes (anonymement) que l'on peut très bien trouver soi-même si on se pose des questions, tu n'as qu'à ouvrir un post où tu pourras le faire à titre personnel ou de la part de ton syndicat. Ce n'est peut-être pas la peine de polluer tous les posts cfp dès qu'une personne se pose des questions sur le comment entrer dans l'enseignement privé ou faire des suppléances, ... Ceux qui voudront réellement en savoir plus et s'ils n'ont pas eu de réponse à leurs questions (cfp, ddec, écoles, syndicats, ...) .... viendront éventuellement voir ton post. :whistling:

Link to comment
Share on other sites

Les textes que je propose ont le mérite d'exister. Leur source est vérifiable. Ils permettent aussi de répondre aux questions qui sont posés.

L'approche juridique et syndicale en vaut d'autres. Je ne vois pas en quoi elle est incongrue. Ce forum sert à partager librement des idées et des documents.

Si mes informations sont inutiles. faites le moi savoir. Je cesserai de donner mon avis.

Link to comment
Share on other sites

OULAAAAALALALALALalalalaaaaa

mes très chèrs frères, mes très chères soeurs.....QUE d'animosité!!

tout d'abord, je m'aperçois qu'il faut parler juste, parler clairement afin d'éviter tout débordements......

alors, je serai claire (enfin , j'espère) et je tenterai de ne blesser personne, en essayant d'être la plus objective possible:

tout d'abord, merci boiteauxmels pour toutes tes recherches, (je t'avais d'ailleurs déjà remercié dans un autre post à ce sujet) et pour toutes tes diverses indications!

Elles nous permettent d'y voir plus clair et de surtout de ne pas avoir d'idées fausses sur certains programmes, ou tout simplement sur nos droits et devoirs...!!

je remercie aussi blabliblo qui a toujours su remonter le moral des troupes, éclairer les doutes de certains par ses expériences et par sa foi dans le travail et dans l'éducation!!

et puis merci aux autres d'être toujours solidaires!!

maintenant passons aux choses sérieuses: nous sommes tous majeurs, vaccinés et loins des cours de récréation!

boiteauxmels, comprend juste une chose: il est certain que PERSONNE ne peut te forcer à dire QUI tu es (male ou femelle; enseignant ou inspecteur, parent d'élève, directeur...)!

mais tu ne peux que comprendre combien il est désagréable d'avoir TOUJOURS quelqu'un qui ne parle QUE syndicat, QUE révolte, QUE négatif dans le privé etc etc..et de surcroit qui REFUSE de se présenter!

on a le courage de ses opinions ou pas! ta façon de voir les est certainement justifié, mais si tu y mettais un peu plus de compassion, de chaleur, au lieu de rester dans le pur administratif, ne t'étonnes pas d'avoir des messages comme ceux de blabliblo ou autres!

Il est plus facile de faire passer ses messages en annonçant d'où on vient et en reconnaissant que les expériences de chacun fondent des parcours différents mais par pour le moins inférieurs!

tes "informations" sont utiles, mais il y a plusieurs façons de le dire......c'est la diplomatie! j'espère que si tu es dans le métier....tu es moins impétieux que tu ne veux le faire paraitre!

quand aux autres, ça ne sert à rien de batifoler dans les grandes herbes de l'animosité (poète en + moi!!!!), nous sommes tous conscients que prendre en charge nos tout petits est une charge + que difficile, mais à voir comment vous vous emportezet comment vous soutenez les valeurs de l'enseignement (privé).....vous pouvez tous vous féliciter d'être des personnes investies et forcément efficaces!!

en espérant avoir calmé les esprits,

ciiiiiiiiiiiaaaaaaaaaaaaaao

Link to comment
Share on other sites

OULAAAAALALALALALalalalaaaaa

mes très chèrs frères, mes très chères soeurs.....QUE d'animosité!!

tout d'abord, je m'aperçois qu'il faut parler juste, parler clairement afin d'éviter tout débordements......

alors, je serai claire (enfin , j'espère) et je tenterai de ne blesser personne, en essayant d'être la plus objective possible:

tout d'abord, merci boiteauxmels pour toutes tes recherches, (je t'avais d'ailleurs déjà remercié dans un autre post à ce sujet) et pour toutes tes diverses indications!

Elles nous permettent d'y voir plus clair et de surtout de ne pas avoir d'idées fausses sur certains programmes, ou tout simplement sur nos droits et devoirs...!!

je remercie aussi blabliblo qui a toujours su remonter le moral des troupes, éclairer les doutes de certains par ses expériences et par sa foi dans le travail et dans l'éducation!!

et puis merci aux autres d'être toujours solidaires!!

maintenant passons aux choses sérieuses: nous sommes tous majeurs, vaccinés et loins des cours de récréation!

boiteauxmels, comprend juste une chose: il est certain que PERSONNE ne peut te forcer à dire QUI tu es (male ou femelle; enseignant ou inspecteur, parent d'élève, directeur...)!

mais tu ne peux que comprendre combien il est désagréable d'avoir TOUJOURS quelqu'un qui ne parle QUE syndicat, QUE révolte, QUE négatif dans le privé etc etc..et de surcroit qui REFUSE de se présenter!

on a le courage de ses opinions ou pas! ta façon de voir les est certainement justifié, mais si tu y mettais un peu plus de compassion, de chaleur, au lieu de rester dans le pur administratif, ne t'étonnes pas d'avoir des messages comme ceux de blabliblo ou autres!

Il est plus facile de faire passer ses messages en annonçant d'où on vient et en reconnaissant que les expériences de chacun fondent des parcours différents mais par pour le moins inférieurs!

tes "informations" sont utiles, mais il y a plusieurs façons de le dire......c'est la diplomatie! j'espère que si tu es dans le métier....tu es moins impétieux que tu ne veux le faire paraitre!

quand aux autres, ça ne sert à rien de batifoler dans les grandes herbes de l'animosité (poète en + moi!!!!), nous sommes tous conscients que prendre en charge nos tout petits est une charge + que difficile, mais à voir comment vous vous emportezet comment vous soutenez les valeurs de l'enseignement (privé).....vous pouvez tous vous féliciter d'être des personnes investies et forcément efficaces!!

en espérant avoir calmé les esprits,

ciiiiiiiiiiiaaaaaaaaaaaaaao

:applause: :applause:

:clover:

:) :)

Ouah ! Lili ça fait du bien de te lire.

Je te souhaite tout plein de bonnes choses pour la suite du concours :)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...