Jump to content
floc

quand faites-vous vos corrections?

Recommended Posts

floc

C'est la 1 ère fois que je vais être ZIL et j'ai beaucoup d'appréhensions par rapport àl'organisation:

Quand corrigez-vousles cahiers? en classe pendant que les élèves font autres choses (arts visuels...) ,sur le temps du midi ou le soir?

Merci de m'apporter vos conseils.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lulu80110

Lors de mon année de ZIL, je faisais les corrections le midi ou sur les temps d'arts visuels.

En fait, il m'est arrivée une fois d'avoir failli être enfermée dans l'école car les collègues partaient tous à 16h30 tapantes (soit en même temps que les élèves).

Donc activités écrites jusqu'à la récré de l'aprem et AVs après la récré pour les remplacements courts tout du moins ! (comme ça, corrections le midi et pendant la récré de l'aprem)

Share this post


Link to post
Share on other sites
lemaître

Corrections le soir même pour moi si remplacement court... le midi c'est réservé aux échanges avec les collègues quand je reste pas dans l'école.

Share this post


Link to post
Share on other sites
imaison

Je commence les corrections sur le temps du midi, puis je termine après l'école.

Mais s'il me reste des corrections après l'école, je précise que je reste à la direction : s'il reste quelqu'un dans les murs (souvent les femmes de ménage ont les clefs et partent tard) je corrige tout ; si tout le monde part... je ne corrige pas ! Ou alors je propose de faire les corrections chez moi et de ramener le lendemain matin quand c'est possible (ça m'est arrivé 1 fois).

Après, il faut savoir doser activités avec correction différée/ activités avec correction immédiate (ardoise, cahier d'essai, correction collective...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Malakime

Moi le midi car le soir j'ai déjà été "mise dehors" d'une école sans pouvoir terminer les corrections :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Théoboulo

En général, je partais avec les élèves à 16H30 (et bcp d'autres PE d'ailleurs)

Donc, corrections dès que je pouvais soit pendant les récréations et toujours entre midi et deux dans la classe.

Mais je me débrouillais toujours pour avoir la dernière correction maxi à la récréation de l'aprem si je n'étais pas de service..Je m'organisais en conséquence en fait. Sinon, lors des arts visuels, une partie..Quand ce sont des remplacements courts, il n'y a pas beaucoup de correction je trouve même avec les CM2 donc c'est très gérable entre midi et deux ou dans la journée. Je corrige collectivement au tableau donc ils corrigent aussi et je repasse après...

Share this post


Link to post
Share on other sites
hermionea
En général, je partais avec les élèves à 16H30 (et bcp d'autres PE d'ailleurs)

Donc, corrections dès que je pouvais soit pendant les récréations et toujours entre midi et deux dans la classe.

Mais je me débrouillais toujours pour avoir la dernière correction maxi à la récréation de l'aprem si je n'étais pas de service..Je m'organisais en conséquence en fait. Sinon, lors des arts visuels, une partie..Quand ce sont des remplacements courts, il n'y a pas beaucoup de correction je trouve même avec les CM2 donc c'est très gérable entre midi et deux ou dans la journée. Je corrige collectivement au tableau donc ils corrigent aussi et je repasse après...

Pour moi, c'était correction pendant récré et à midi. Mais bon, pour lesw remplacements d'un ou deux jour, je trvaillais le plus possible sur le cahier de brouillon, comme ça peu de choses à corriger.

Share this post


Link to post
Share on other sites
floc

Merci pour vos réponses , je pense que je vais essayer de faire ça le midi pour ne pas avoir de mauvaises surprises (collègues qui partent à 16h30 ou les services de récréation que je peux être amenée à faire)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zarko

Même fonctionnement que celui décrit...Maintenant, avec l'habitude, j'essaie le plus possible de corriger les cahiers sur le moment...Je suis tjs arrivé à laisser une classe en ayant tout corrigé, mais c'est vrai que c'est limite...Disons que lorsqu'on voit des cahiers non corrigés depuis plusieurs jours, on stresse moins :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Deirdre

N'oublions pas non plus que ce n'est pas forcément à l'enseignant de tout corriger. En séance de formation continue, un formateur nous a dit que la correction des cahiers pouvait/devait faire partie d'un "partenariat" avec les parents.

Veiller à ce que les cahiers soient propres et bien tenus peut à mon sens être suffisant dans beaucoup de cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zarko
N'oublions pas non plus que ce n'est pas forcément à l'enseignant de tout corriger. En séance de formation continue, un formateur nous a dit que la correction des cahiers pouvait/devait faire partie d'un "partenariat" avec les parents.

Veiller à ce que les cahiers soient propres et bien tenus peut à mon sens être suffisant dans beaucoup de cas.

Hou là là !! Ce formateur n'avait pas dû avoir les mêmes classes ni les mêmes parents que moi !

Sortir des discours de ce type, mon IEN me fout un blâme ! :cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Deirdre

Il ne faut pas non plus fermer les yeux sur les cahiers en se disant que les parents vont tout faire.

Bien entendu si l'on voit des fautes dans les cahiers, il faut les corriger, voire les faire corriger par les enfants, surtout si cela dépend d'une règle supposée sue.

C'est pour ça qu'en veillant à la propreté des cahiers, on devrait déceler naturellement les fautes.

Ramasser 25 cahiers et les passer au microscope pour chaque matière (surtout en C3) afin de déceler la moindre erreur, c'est impossible à faire, d'où l'idée d'expliquer aux parents que s'ils croisent une erreur dans un cahier, plutôt que de crier, hop il faut la corriger :).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maoria

Alors moi je faisait beaucoup travailler sur le cahier de brouillon avec correction collective.

Sinon sur le cahier du jour je demandais aux élèves de venir à mon bureau (pas plus de 3 debout en même temps) ou de lever le doigt. Ensuite j'avais une banque de mots fléchés ou de sudoku pour ceux qui avaient terminés (ou alors ils avaient un eposé à finir ou un livre à lire ...) comme ça en fin de séance il ne me restait que 5 cahiers environ.

Share this post


Link to post
Share on other sites
aurrelli

Je me rajoute à la liste : corrections collectives, le midi, et pas de travail demandant de correction après la dernière récréation.

Il m'est arrivé une fois de ne pas corriger les cahiers le jour même pensant être là le lendemain, mais la titulaire est rentrée plus tôt. Je lui ai expliqué, elle l'a très bien compris.

Bon courage à toi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Freyja

Ramasser 25 cahiers et les passer au microscope pour chaque matière (surtout en C3) afin de déceler la moindre erreur, c'est impossible à faire,

C'est pourtant ce que j'essaie de faire chaque jour + vérifier les corrections que les enfants ont faites sur le travail des jours précédents ! :blush:

Share this post


Link to post
Share on other sites
séccotine95

Tu es ZIL Freyja? pour moi les corrections sont toujours un problème ZIL ou pas.

- Nous sommes souvent de récréations, photocop, problème d'élèves...

-je dois me reposer le midi car problème de santé, et/ou assister aux réunions

- les corrections collectives sont sources d'ennuis chez certains car ils ont tout compris et cela n'empêche pas de passer derrière pour corriger les fautes d'orth si cahier de jour

et si tu veux (et dois) faire vraiment faire du différencié t'as pas le temps de t'assoir au bureau à corriger les cahiers avec les enfants car tu aides les autres en panne ou sur une activité moins complexe. Les exigences sur ce point on bien augmentées de la part des IEN alors dire que les parents doivent nous aider!!!

C'est ma réalité terrain

Je reprends un poste ZIL cette année, c'est une question qui se pose de manière différente:

Nous nous devons de corriger notre propre travail, donc sur un temps court je vois qu'il va falloir que je cadre bien:

je retiens des précédents messages:

-organiser une journée avec un bon dosage de correction collective auquel je rajouterai des fiches d'auto correction.

-travailler essentiellement sur le cahier d'essai et l'ardoise

-se laisser le temps après la récré de l'AM pour les éventuelles corrections qui restent à faire.

terminé pour moi le non stop de 8h à 19h...ça a du bon de vieillir!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Freyja
Tu es ZIL Freyja? pour moi les corrections sont toujours un problème ZIL ou pas.

- Nous sommes souvent de récréations, photocop, problème d'élèves...

-je dois me reposer le midi car problème de santé, et/ou assister aux réunions

- les corrections collectives sont sources d'ennuis chez certains car ils ont tout compris et cela n'empêche pas de passer derrière pour corriger les fautes d'orth si cahier de jour

et si tu veux (et dois) faire vraiment faire du différencié t'as pas le temps de t'assoir au bureau à corriger les cahiers avec les enfants car tu aides les autres en panne ou sur une activité moins complexe. Les exigences sur ce point on bien augmentées de la part des IEN alors dire que les parents doivent nous aider!!!

C'est ma réalité terrain

Je reprends un poste ZIL cette année, c'est une question qui se pose de manière différente:

Nous nous devons de corriger notre propre travail, donc sur un temps court je vois qu'il va falloir que je cadre bien:

je retiens des précédents messages:

-organiser une journée avec un bon dosage de correction collective auquel je rajouterai des fiches d'auto correction.

-travailler essentiellement sur le cahier d'essai et l'ardoise

-se laisser le temps après la récré de l'AM pour les éventuelles corrections qui restent à faire.

terminé pour moi le non stop de 8h à 19h...ça a du bon de vieillir!

Pour répondre à ta question : non je ne suis pas ZIL.

Ma réponse était plutôt une boutade.

Je ne pense pas que tout corriger soit impossible. Je pense par contre que c'est très TROP long. ZIL ou PAS. Moi aussi je suis plus que souvent de récré (je les fait toutes ou presque !!), moi non plus je ne fais pas (ou très exeptionnellement) de correction collective, et je ne corrige pas pendant la classe (impossible en double niveau !)

Je suis toujours étonné quand je lis que le zil ne peut pas rester le soir car tout le monde s'en va dès la sonnerie de la cloche. On ne doit pas avoir les mêmes collègues ! Tous ceux que j'ai cotoyés (ça commence à faire, sniff, le temps passe trop vite...) restent le soir assez longtemps. Attention, je ne dis pas que cela n'existe pas.

Pour la collègue qui débute en tant que zil, j'ajouterai à tes conseils : celui de se renseigner pour savoir si les collègues restent le soir. En fonction, de proposer aux enfants les activités qui demandent le plus de corrections le matin, ce qui laisse la plage de midi pour vérifier leur travail.

Tu n'est pas obligé de suivre scrupuleusement ce que t'a demandé de faire le titulaire de la classe (s'il t'a laissé qq ch). Toi aussi, tu es enseignante et libre de tes choix. Dans ce cas, si tu as la possibilité de le joindre, demande lui si il y a une séance auquel il tient particulièrement. Cela t'évitera de te retrouver avec les questions de lecture et la production de texte (pardon, Luc, la REDACTION) à corriger en 2 temps 3 mouvements. Utilise l'emploi du temps de manière souple. Les fameuses questions de lecture du livre que tu n'as jamais lu peuvent être remplacées par des choses plus simples à corriger (un texte plus court avec un travail sur les inférences par exemple).

Pense aussi à toutes les activités qui ne demandent pas de corrections après les cours (calcul mental, écoute musicale, EPS, arts visuels, jeux de français comme le pendu des natures de mots, etc)

Bonnes vacances à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
delphes48

<! - Coloro: # 808000 -> <span style="color:#808000"> <!--/ Coloro -> Ramasser 25 cahiers et les passer au microscope pour Chaque matière (surtout en C3) AFIN de déceler La moindre erreur, c'est impossible à faire ,<!-- colorc -> </ span ><!--/ colorc ->

C'est pourtant ce que j'essaie de faire Chaque jour + Vérifier les corrections que les enfants Ont faites sur le travail des jours précédents! <img src = "http://forums-enseignants-du-primaire.com/public/style_emoticons/ <# EMO_DIR #> / blush.gif" style = "vertical-align: middle" emoid = ": blush:" border = "0" alt = "blush.gif" />

[/ quote]

J'ai besoin d'aide !

Je corrige tous mes cahiers le soir (pas du tout le temps en classe avec trois niveaux).

Jusqu'à présent je corrigeais moi même leurs erreurs (orthographe et celles liées à l'exercice).

En discutant avec ma collègue, je me suis rendu qu'elle prévoit un temps où les élèves corrigent leurs exercices.

Comment vous organisez-vous ?

Comment aider des élèves qui ne vont pas trouver seule la solution ?

Et en cp une correction par les élèves est-elle aussi nécessaire ???

Merci pour votre réponse, je suis perdue !

Share this post


Link to post
Share on other sites
clarinette2

Il ne faut pas non plus fermer les yeux sur les cahiers en se disant que les parents vont tout faire.

Bien entendu si l'on voit des fautes dans les cahiers, il faut les corriger, voire les faire corriger par les enfants, surtout si cela dépend d'une règle supposée sue.

C'est pour ça qu'en veillant à la propreté des cahiers, on devrait déceler naturellement les fautes.

Ramasser 25 cahiers et les passer au microscope pour chaque matière (surtout en C3) afin de déceler la moindre erreur, c'est impossible à faire, d'où l'idée d'expliquer aux parents que s'ils croisent une erreur dans un cahier, plutôt que de crier, hop il faut la corriger <img src="http://forums-enseignants-du-primaire.com/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/smile2.gif" style="vertical-align:middle" emoid=":)" border="0" alt="smile2.gif" />.

Et quand tu es parent et que tu te retrouves dans chaque leçon avec cinq fautes par ligne au motif qu'en cycle 3, la copie sans faute c'est acquis (même pas censé être acquis, ACQUIS!), tu fais comment?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Il ne faut pas non plus fermer les yeux sur les cahiers en se disant que les parents vont tout faire.

Bien entendu si l'on voit des fautes dans les cahiers, il faut les corriger, voire les faire corriger par les enfants, surtout si cela dépend d'une règle supposée sue.

C'est pour ça qu'en veillant à la propreté des cahiers, on devrait déceler naturellement les fautes.

Ramasser 25 cahiers et les passer au microscope pour chaque matière (surtout en C3) afin de déceler la moindre erreur, c'est impossible à faire, d'où l'idée d'expliquer aux parents que s'ils croisent une erreur dans un cahier, plutôt que de crier, hop il faut la corriger <img src="http://forums-enseignants-du-primaire.com/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/smile2.gif" style="vertical-align:middle" emoid=":)" border="0" alt="smile2.gif" />.

Et quand tu es parent et que tu te retrouves dans chaque leçon avec cinq fautes par ligne au motif qu'en cycle 3, la copie sans faute c'est acquis (même pas censé être acquis, ACQUIS!), tu fais comment?

Et bien tu te fâches contre ton enfant, car effectivement, au cycle3, il devrait faire davantage attention, et on peut exiger ça de lui ... ce qui ne t'empêche pas d'aller voir l'enseignant sans mettre l'enfant dans le problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Randy

De plus en plus sur le temps de classe personnellement.

Pour les cycles 3 corrections collectives et je regarde rapidement si la correction a été prise.

Share this post


Link to post
Share on other sites
virjy

N'oublions pas non plus que ce n'est pas forcément à l'enseignant de tout corriger. En séance de formation continue, un formateur nous a dit que la correction des cahiers pouvait/devait faire partie d'un "partenariat" avec les parents.

Veiller à ce que les cahiers soient propres et bien tenus peut à mon sens être suffisant dans beaucoup de cas.

Ceux la meme, qui scrutent la moindre erreur ou LE cahier pas corrigé... Cela fonctionne si cela se fait sur le très long terme... de toute façon les formateurs sont en pleine utopie, ils pensent toujours à la classe parfaite qui n'existe pas...

Sinon comme beaucoup je corrige à la pause de midi, dès que je peux au fur et à mesure dans la classe et pendant la récré mais jamais le soir sauf si je sais que je peux rester dans l'école ou prendre les copies chez moi. Géneralement à 16h30 tout est prêt pour moi (du moins pour les remplacements courts) il faut prévoir sa journée comme cela a été dit plus haut

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Ceux la meme, qui scrutent la moindre erreur ou LE cahier pas corrigé... Cela fonctionne si cela se fait sur le très long terme... de toute façon les formateurs sont en pleine utopie, ils pensent toujours à la classe parfaite qui n'existe pas...

Ceux-là même qui, surtout, n'ont pas eu la responsabilité d'une classe depuis belle lurette ! :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
virjy

Ceux la meme, qui scrutent la moindre erreur ou LE cahier pas corrigé... Cela fonctionne si cela se fait sur le très long terme... de toute façon les formateurs sont en pleine utopie, ils pensent toujours à la classe parfaite qui n'existe pas...

Ceux-là même qui, surtout, n'ont pas eu la responsabilité d'une classe depuis belle lurette ! :smile:

Je n'ai pas osé le dire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
phantomass

De plus en plus sur le temps de classe personnellement.

Pour les cycles 3 corrections collectives et je regarde rapidement si la correction a été prise.

Personnellement je fais la même chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites
kgreg

Dans ma circo, les remplaçants ont la mauvaise réput' de laisser souvent des corrections au titulaire.

Je trouve ça inadmissible!!!

Le fait de dire que les parents doivent corriger une partie me parait bizarre... Après, c'est sur qu'on peut oublier des trucs surtout dans les traces écrites.

Il y a souvent des femmes de ménages ou d'autres PE qui restent quand meme.

J'essaie de faire tout ce qui est cahier du jour le matin, de les corriger à midi mais je prends souvent un temps entre midi pour préparer l'aprèm quand c'est un remplacement à la journée et qu'on est arrivé après les élèves.

J'ai beaucoup de mal à quitter les écoles à 16h30 avec les élèves et je ne me suis jamais fait mettre à la porte en restant lgtps. J'essaie un minimum de ranger la classe et de laisser un mot au titulaire en + des corrections.

Je ne pense pas que les corrections soient un problème en tant que remplaçant. Soit on a le temps dans la journée, soit on reste. Au pire on s efait mettre à la porte, tu peux tjrs prendre des copies et les renvoyer par la poste après.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Allegria

Comme je suivais l'emploi du temps affiché dans la classe, je corrigeais les cahiers pendant l'interclasse de midi; cela me permettais de prévoir une consolidation(pour les élèves qui n'avaient pas acquis la notion enseignée le matin) ou des exercices supplémentaires d'application(pour les autres).Si l'emploi du temps comportait du travail écrit l'après-midi, je le corrigeais après la classe, car il y avait toujours étude ou garderie. En aucun cas je ne corrigeais les cahiers sur le temps de classe, et encore moins ne laissais la correction à mon collègue remplacé, ni a fortiori aux parents.

J'ai fait l'essentiel de ma carrière en Z.E.P. ce qui,à mon sens, nécessite une grande rigueur dans les méthodes, y compris pour les corrections.

Telle est mon expérience.

J'aimerais connaître votre avis à ce sujet.

A bientôt,

Allegria

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...