Jump to content
Sign in to follow this  
grosmomon

Brigades : quelles obligations

Recommended Posts

grosmomon

:idontno:

Je suis T1 et brigade.

Jusqu'où devons-nous informer les titulaires de la classe de ce que nous faisons ? Sommes-nous censés leur fournir au fur et à mesure tous les détails de ce que nous nous sommes débrouillés (pas toujours dans de bonnes conditions :wink: ) pour faire ?

Question subsidiaire : sommes-nous censés exécuter des "commandes" que nous ne "sentons" pas ?

Merci pour l'opinion (ou les infos) des plus expérimentés que moi ! :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
corail78
:idontno:

Je suis T1 et brigade.

Jusqu'où devons-nous informer les titulaires de la classe de ce que nous faisons ? Sommes-nous censés leur fournir au fur et à mesure tous les détails de ce que nous nous sommes débrouillés (pas toujours dans de bonnes conditions :wink: ) pour faire ?

Question subsidiaire : sommes-nous censés exécuter des "commandes" que nous ne "sentons" pas ?

Merci pour l'opinion (ou les infos) des plus expérimentés que moi ! :wub:

En gros tu laisses ta page de cahier journal, où tu auras noté ce que tu as fait dans la journée (plus ou moins détaillée), avec tes observations ou notes (problème avec tel élève, info...les choses positives aussi!!).

Ne laisse pas de cahiers non corrigés, tu peux aussi laisser des photocopies des travaux donnés aux élèves.

Si tu ne te sens pas capable, ou si tu ne comprends pas ce que le titulaire t'as laissé à faire, il vaut mieux ne pas le faire, mais laisse-lui une petite note en lui expliquant pourquoi....ne t'inquiète pas!!!!

Bon courage!!!! :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
grosmomon

Merci pour ta réponse !

Mais en cas de remplacement long (plusieurs semaines) ?

Pour ne rien vous cacher, cette année, même si je prépare très soigneusement les activités, mon cahier journal est griffonné à la main... Toujours ça de temps de gagné, quand on commence, on a tout à faire... S'approprier le programme, trouver des progressions, des activités, des documents... :cry: Alors la paperasse bien présentée, peut-être que cela n'est pas la priorité des priorités :wink:

D'autres opinions ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
zelphya

L'an dernier, remplacement de 2 mois, j'ai "juste" repassé le relais à la titulaire en lui cochant sur ses progressions ce qui avait été fait dans une autre couleur que la sienne ;) (Bon, on s'était mis d'accord au début!).

pour la paperasse, j'avais bien mon cahier journal, pas toujours très détaillé, mais bien en "cahier"...je ne pouvais pas lui laisser! C'est notre outil!

Et puis...tu imagines le titulaire de la classe tout éplucher en détail à son retour? Va au plus clair et à l'essentiel! :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
audrey68

Bonjour.

J'ai été ZIL un an en LC et suis maintenant T3 brigade, c'est donc avec ma toute petite expérience que je viens te répondre.

Quand j'ai la possibilité d'être en contact avec le titulaire, on parle de ce qui a été fait et ça leur suffit (la plupart disent que de toute façon ils ne liront pas notre cahier journal!) ; certains me demandent quand même de laisser une copie pour que leur cahier journal à eux soit complet. Sinon je laisse toujours une copie avec éventuellement quelques notes et je laisse aussi systématiquement un exemplaire de ce que j'ai fait avec les enfants.

On m'a rarement demandé de faire des activités déjà prévues (depuis la rentrée d'ailleurs c'est "fais ce que tu veux") et dans le cas contraire, je pense que mieux vaut faire des choses avec lesquelles tu te sentes à l'aise, les titulaires le comprennent généralement très bien.

Une autre chose à laquelle je fais très attention, c'est de laisser une classe impeccable et des cahiers corrigés, les remplaçants n'ayant pas toujours très bonne presse auprès des titulaires.

J'espère que j'ai pu t'aider un peu et n'hésite pas si tu as d'autres questions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
audrey68

J'oubliais : même si je laisse une copie de mon cahier journal, il est loin d'être toujours top, ne t'inquiète pas!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Helly

Avis d'une titulaire: de grâce, laisse une trace!

J'ai été remplacée une semaine l'an dernier. Absence prévue (je partais en classe découverte avec la moitié de la classe), donc préparée: j'avais préparé en détail le premier jour, photocopies comprises, laissé un petit mot expliquant le fonctionnement de la classe, où trouver le matériel, les PAI... Et j'avais laissé le cahier-journal de toute la semaine, déjà rempli, avec une note: voilà ce que j'aurais fait, mais si vous avez des projets tout prêts, allez-y!

Résultat: je n'ai jamais su ce qui avait été fait pendant la semaine! Rien dans les cahiers, quelques fiches de numération sans rapport avec ce qu'on faisait à ce moment-là et non corrigées (qui sont parties direct à la poubelle, faut pas pousser! :blink: ), même pas un petit mot sous ma fiche de présentation. Je ne sais même pas le nom de la personne qui m'a remplacée! Tout ce que j'ai pu tirer de mes élèves, c'est : "elle était méchante, elle criait tout le temps, et elle fouillait dans tes classeurs!" :glare:

Autant dire que j'ai été très déçue!

A mon avis, une liste de ce qui a été fait, même sans entrer dans le détail: titre de la séance, photocopie des documents utilisés... C'est très bien!

Share this post


Link to post
Share on other sites
celine1405

Cela fait deux ans que je suis brigade. Je laisse TOUJOURS:

- une photocopie de mon cahier journal

- un bilan manuscrit de la journée (plus ou moins succint)

- mon nom et mes coordonnées téléphoniques au cas où...

Share this post


Link to post
Share on other sites
babouille91

Pour éviter de faire des photocopies et donc gagner encore plus de temps, je vais suivre le conseil qu'une zilienne m'avait donné l'année dernière: investir dans un cahier qui fait un double en surimpression (je ne connais plus le nom :cry: ). Comme ça plus besoin de passer à la photocopieuse ;)

Sinon je laissais toujours un double du cahier, sur plusieurs jours par contre c'était plus souvent un tableau qui résumait les activités et compétences sur la semaine avec des annotations sur le verso. Je laissais aussi mon nom et mon adresse mail pour me joindre si question (c'est jamais arrivé ;)) .

Share this post


Link to post
Share on other sites
grosmomon

Votre sérieux à tous (toutes) m'impressionne ! :angel_not:

Non pas que je ne trouve pas cela normal, mais la journée passe si vite, dans des classes où on ne peut pas toujours rester le soir... Et avec des classes d'agités, surtout en double ou multi-niveaux, on ne peut pas se permettre de corriger pendant qu'ils travaillent.... Vous avez du mérite !

Alors j'ai cru comprendre que chez nous, il est de tradition que le remplaçant revienne dans l'école le jour du retour du titulaire, "au cas où ce dernier ne reviendrait pas vraiment", ce qui lui permet ainsi de raconter de vive voix... Cela m'étonne un peu car cela fait des déplacements en plus.

Quelqu'un a déjà connu ce système ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
littlefinou

Ben oui, et en plus, comment tu reviens si tu es ailleurs?

Pour ma part, je laisse toujours aussi un petit mot avec les évènements importants s'il y a lieu, ce qui a été fait (dans le cahier journal... s'il y en a un) et les travaux des enfants (avec un exemplaire vierge si tous n'ont pas pu faire le travail).

Les coordonnées, en général, je les donne avant, quand je prends contact avec l'école.

Résultat: je n'ai jamais su ce qui avait été fait pendant la semaine! Rien dans les cahiers, quelques fiches de numération sans rapport avec ce qu'on faisait à ce moment-là et non corrigées (qui sont parties direct à la poubelle, faut pas pousser! :blink: ), même pas un petit mot sous ma fiche de présentation. Je ne sais même pas le nom de la personne qui m'a remplacée! Tout ce que j'ai pu tirer de mes élèves, c'est : "elle était méchante, elle criait tout le temps, et elle fouillait dans tes classeurs!" :glare:

:glare:

Pas étonnant qu'après nous ayons mauvaise réputation avec des cas pareils!

Et inversement si tous les titulaires étaient prévoyants comme toi... :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
kassio

je connais un titulaire qui m'a dit : "de toute facon, moi si on ne me contacte pas, je ne prépare rien !" ... Je me suis permis de lui dire que l'on était parfois prévenu au dernier moment même qd l'inspection est prévenue (elle) de l'absence bien avant nous, et que parfois, encore, personne ne répond dans l'école... etc

bref, pas toujours facile de se comprendre, pourtant on est tous sensé viser la même chose... la réussite (autant que possible) des élèves...

Pas évident non plus quand on passe en coup de vent :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

:idontno:

Je suis T1 et brigade.

Jusqu'où devons-nous informer les titulaires de la classe de ce que nous faisons ? Sommes-nous censés leur fournir au fur et à mesure tous les détails de ce que nous nous sommes débrouillés (pas toujours dans de bonnes conditions :wink: ) pour faire ?

Question subsidiaire : sommes-nous censés exécuter des "commandes" que nous ne "sentons" pas ?

Merci pour l'opinion (ou les infos) des plus expérimentés que moi ! :wub:

Une autre chose à laquelle je fais très attention, c'est de laisser une classe impeccable et des cahiers corrigés, les remplaçants n'ayant pas toujours très bonne presse auprès des titulaires.

C'est la moindre des choses !

A mon avis, une liste de ce qui a été fait, même sans entrer dans le détail: titre de la séance, photocopie des documents utilisés... C'est très bien!

Oui. On peut aussi, à partir de quelques jours passés, donner quelques "évaluations" ou appréciations des exercices effectués.

Cela fait deux ans que je suis brigade. Je laisse TOUJOURS:

- une photocopie de mon cahier journal

- un bilan manuscrit de la journée (plus ou moins succint)

- mon nom et mes coordonnées téléphoniques au cas où...

Heu ... Pour quoi faire ? Je ne pense pas que ce soit une bonne chose ... Si le titulaire veut vraiment te contacter, il le fait via l'ien ou l'ia.

Alors j'ai cru comprendre que chez nous, il est de tradition que le remplaçant revienne dans l'école le jour du retour du titulaire, "au cas où ce dernier ne reviendrait pas vraiment", ce qui lui permet ainsi de raconter de vive voix... Cela m'étonne un peu car cela fait des déplacements en plus.

Quelqu'un a déjà connu ce système ?

Tu as lu un écrit officiel de ton IA ou ton IEN à ce sujet ?

Ta place le jour d'après la fin d'un remplacement, sauf message contraire de ton gestionnaire, est dans ton école de rattachement.

Dans le cas contraire, tu es en faute professionnelle.

Pour revenir au sujet de départ, on te demande juste de faire ce pourquoi tu es payé : faire travailler les élèves.

- Si le titulaire t'a préparé quelque chose, la moindre des politesses est de t'y coller le plus possible.

- Si tu remplaces deux-trois jours au pied levé, étant donné que, normalement ( :wink: ), la programmation et l'emploi du temps sont affichés au mur, et que les élèves ont un cahier du jour, il est plus professionnel de s'y tenir que de multiplier les mandalas et les coloriages magiques.

- Si tu es sur un remplacement plus long (supérieur à la semaine), tu vas devoir établir toi-même une progression, en prenant les élèves là où ils en sont, par rapport à la programmation de la classe.

- Le soucis pour le TR vient des remplacements de congés de maternité, car ils le connaissent à l'avance donc peuvent prendre contact avec la titulaire qui leur explique le fonctionnement.

Cependant, quand on reste plusieurs mois dans une classe (et que la titulaire n'y est plus), cela devient aussi la classe du TR. Mais certains "remplacés" sont très envahissants, très à cheval sur leur fonctionnement, appelant sans cesse le remplaçant, même quand ils ne remettront plus les pieds dans l'école de l'année, intervenant auprès des parents d'élèves et parfois, contestant les décisions du TR.

Dans ces conditions, il est très difficile de travailler.

- J'ai connu aussi des Titulaires arrêtés pour dépression, renouvelant leurs arrêts tous les dix jours, au dernier moment, revenant à l'école faire des bises à LEURS élèves en leur disant qu'ils reviennent dans trois jours alors que finalement, ce n'est pas le cas, appelant le TR sans cesse, qui se met à endosser le rôle de psy ...

En vue d'éviter au maximum les dérapages évoqués dans ces deux derniers cas, il me semble important que le TR, tout en étant professionnel et en prenant le maximum de contacts pour coller au maximum au fonctionnement de la classe, doit être ferme pour garder son autonomie, car en fait, pour un remplacement long, il devient le titulaire de la classe pendant quelques mois, et c'est important pour son statut personnel au sein de l'école.

Le "vrai" titulaire, lui, il est soit en congé maternité, soit malade, donc en plus, il a d'autres chats à fouetter, à mon avis, que de faire de l'ingérence dans une classe qui n'est plus, pendant ce temps-là, tout à fait leur classe.

Bon, évidemment, la plupart du temps, ça se passe bien, il est bon de le signaler. :king:

Share this post


Link to post
Share on other sites
karivani

Tr depuis la rentrée sur une classe de C.P c'est clair que malgré mon statut je suis la maîtresse de la classe auprès des enfants et des parents qui sollicitent x RDV pour l'explication de l'aide perso et autres petites soucis annexes de rentrée en élémentaire. Quant la véritable titulaire qui entre nous soit dit a mes coordonnées tel ne prend pas la peine de m'avertir de la poursuite de son congé mater.... je me dis que les TR ont bon dos d'être des "j'men foutistes": d'ailleurs en quoi devrait-on tel au titulaire pour leur demander conseil: on est des enseignants à part entière ( T 13 pour ma part) et aujourd'hui on m'a informée de mon remplacement de demain sur une G.S: alors désolée pour la titulaire du poste mais je n'ai pas trouvé le temps de lui tél pour qu'elle m'indique ce que je devais faire!

Share this post


Link to post
Share on other sites
audrey68

Aujourd'hui, nous étions 2 brigades stages sur une classe, alors évidemment on n'était pas stressé...mais n'en déplaise aux titulaires, ce n'est pas nous qui gérons l'attribution des postes et les couacs en tous genres! Parfois, on est effectivement au courant au dernier moment, alors on fait ce qu'on peut!

Une collègue titulaire m'a dit il y a peu "merci pour tout, je ne pensais pas qu'un remplaçant ferait ce que j'avais demandé"... :blink:

Et un collègue remplaçant m'a dit, après m'avoir vue remplir mon cahier journal, que j'en faisais beaucoup trop!!!

J'ai aussi précisé dans un précédent message que je faisais attention à laisser une classe propre et des cahiers corrigés...ça semble certes être la moindre des choses, mais pas pour tout le monde! L'an dernier, après un arrêt maladie, je suis revenue dans ma classe, j'ai cru que j'allais avoir une attaque! Et je n'exagère pas! Des papiers qui traînaient partout sur les meubles, les découpages du massicot restés à côté, mon bureau sans dessus dessous, une production d'écrit pas corrigée (je sais, c'est pénible à corriger mais quand même...) et des élèves perplexes face à des dictées pas corrigées non plus car "vous les corrigerez vous-même", leur a dit mon remplaçant.

Tout ça pour dire que titulaire d'une classe ou remplaçant, ce n'est pas le boulot qui est différent, ce sont les personnes! Il y a les personnes consciencieuses (même un minimum) et celles qui ne le sont pas!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kezia

J'en profite pour passer un coup de gueule. Non parce que j'en ai marre de voir les regards méfiants des collègues quand ils me voient arriver dans leur école (ils me connaissent pas, mais ils connaissent ceux qui m'ont précédée...), et leur mine étonnée quand ils se rendent compte que je vais partir après eux, parce que j'ai fait faire des problèmes pour chercher et de la production d'écrit et que oui, ça prend du temps. Combien de fois on m'a expliqué qu'on avait eu affaire à des remplaçants qui passaient leur journée à faire faire des arts visuels (entendre souvent mandalas et autres coloriages magiques), musique, et eps ! Je comprends comment ces gens-là font pour arriver avec une chemise toute fine sous le bras... Mon cartable est très lourd, à la limite du déplaçable, et le coffre de ma voiture est pleine de caisses et classeurs (je ne sais plus où mettre mes courses !)

Après, ça me fiche dans une colère noire quand on me rapporte ça et quand après on m'informe des modalités de ma future inspection. Du coup, je stresse à mort, alors que je pense faire mon boulot correctement (avec mes failles, hein, je suis comme tout le monde), et à côté de ça, y'a des mecs qui se moquent, certes de l'Education Nationale, mais surtout des collègues qu'ils remplacent et des enfants qui en patissent (bon, pour une journée, faut se dire que c'est quand même moindre mal, mais bon, faut pas exagérer quand même)

Pour un remplacement d'une journée, sauf si j'ai été prévenue à l'avance (la veille au plus tard) et dans ce cas je peux être sur place vers 1h avant le début de la classe pour éplucher un éventuel cahier journal prêt, je ne me casse pas la tête et je sors ma journée type (quand on arrive à 9h pétantes, je vois mal comment on peut accueillir / cadrer / gérer les enfants et lire le cahier journal / s'organiser / mobiliser ses connaissances et les éventuels documents nécessaires en une fraction de secondes...).

A la fin de la journée, sur papier libre, je fais un topo plus ou moins détaillé de ce qui a été fait, et si je peux, je laisse une photocopie vierge du travail si c'est une fiche, ou ma prep si c'est de la production d'écrit (histoire que la personne qui me lit le lendemain puisse se faire une image du truc, pas forcément évident quand on regarde les cahiers des gamins.)

Maintenant j'ai appris qu'il fallait que je me fasse un cahier journal perso (inspection, tout ça...)... Bon, honnêtement, pour une journée, je ne vois pas du tout l'utilité, mais bon, puisqu'il faut, je ferai.

Ensuite, je ne pars pas de l'école sans avoir tout corrigé et rangé, sauf cas exceptionnel où je suis obligée de partir parce que personne ne peut rester pour fermer après moi, auquel cas je laisse un mot avec de plates excuses.

Je signe toujours ma feuille récapitulative, et selon les classes, je laisse mon numéro de portable ou non (je le laisse en principe quand j'ai fait quelque chose qui m'avait été préparé au cas où la personne veuille clarifier un détail, ou quand je tombe sur un remplacement long histoire de pouvoir faire une éventuelle passation)

Je ne sais pas si c'est la meilleure façon de procéder, mais pour moi c'est la solution la plus logique, courtoise, et bien sûr professionnelle.

Après, on est là pour oeuvrer pour la réussite des gamins, et pour rien d'autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
grosmomon

eh ben dis donc ... :sweatingbullets: :sweatingbullets: :sweatingbullets: :sweatingbullets: :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kezia

oui ? :blink::D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kezia

oui ? :blink::D

Share this post


Link to post
Share on other sites
nomade

J'ai une question au sujet des corrections. Je m'efforce de tout corriger avant de partir, mais j'essaie d'être très discrète, en évitant les commentaires / appréciations, et en soulignant / corrigeant les fautes simplement.

Comment faites-vous ?

Sachant que chaque enseignant personnalise sa façon de corriger, je me dis qu'il est sans doute plus judicieux de rester en retrait, sachant qu'il pourra s'il le souhaite reprendre ce qu'il désire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
grosmomon

Très juste comme remarque je trouve. On ne connaît pas le système de notation de l'enseignant. Et pour moi qui aime mieux noter (pas sur 20 bien sûr) au mérite qu'à la réussite, c'est impossible lorsqu'on ne connaît pas bien les élèves.

Peut-être vaut-il mieux faire une correction au tableau et les élèves notent eux-mêmes leurs nombres d'erreurs ? Qu'en pensez-vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Tout dépend de la longueur du remplacement. A partir d'une semaine, il me semble qu'il faut aller au-delà d'une correction au tableau.

Vous pouvez ramasser les copies, souligner les éventuelles erreurs, pointer les résultats sur une feuille, et soit faire une correction collective après avoir rendu le travail aux élèves pour qu'ils corrigent, soit faire venir les élèves ayant des erreurs au bureau afin de leur réexpliquer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
youye

Je suis brigade et tout à fait d'accord avec le fait de laisser une classe propre, rangée, des cahiers corrigés ...

Mais, vis-à-vis de l'inspection et des conseillers pédagogiques , je me demande ce qu'ils attendent de nous. En effet, on nous a parlé du sérieux et de la préparation, du fait qu'ils exigeaient de nous des progression, programmations, séquences et fiches de prep.

Mais on fait quoi quand on fait des remplacements de stages d'au maximum une semaine?? Pour le moment, soit le travail est prêt, soit les enseignants me demandent des exo d'application uniquement, soit on me dit de faire ce que je veux sans me dire où en sont les élèves!!

Et quand le travail est prêt mais que je ne suis pas d'accord avec??? Je viens de finir un remplacement où l'enseignante était charmante mais elle m'avait prévu des fiches et des fiches pour des moyens grands tirées d'internet et vraiment de mauvaise qualité (pas de consignes, pas de place pour le prénom, pas de lien entre elles...) et le tout photocopié pour une semaine. Ce qui, je le redis, était très sympa de sa part, mais en tant que jeune enseignante que va t-on me dire lors des inspections et autres visites? Quels sont mes droits et mes devoirs en tant que brigade? Je suis quand même moi aussi enseignante et je me dois de croire à ce que je fais, sinon, autant que ce soit l'ATSEM qui nous remplace! Et en même temps, je ne connais pas le niveau des élèves, la programmation de l'enseignante, elle a peut-être de très bonnes raisons de revoir telle ou telle chose!

Bref, je suis dans le flou total!

Share this post


Link to post
Share on other sites
audrey68

On t'a demandé des progressions, programmations et autres -ions???

Autrement dit, il te faut des programmations et progressions pour tous les niveaux de la maternelle au CM2, avec fiches de prep, séquences et tout le toutim?

Et encore autrement dit, on bosse pendant l'intégralité des grandes vacances pour mettre tout ça au point?!?

Je comprends que ça puisse t'inquiéter en effet!

Mais j'ai du mal à comprendre l'intérêt quand, comme tu l'as souligné, on change d'école chaque semaine!? :blink:

Dans les cas où le collègue a laissé du boulot, il me semble plus sympa d'essayer de s'y attacher, essayer ai-je bien dit!

Dans le cas contraire, on regarde les progressions (affichées en classe n'est-ce pas! :bleh: ), le cahier-journal (toujours présent sur le bureau, cela va sans dire), les cahiers des enfants (cas le plus fréquent quand même!!) et on reprend une notion ou on enchaîne. Je veux bien croire que c'est dans ce dernier cas qu'on a besoin des progressions, mais on peut aussi rebosser une notion le jour même et enchaîner les jours suivants.

Pour ma part (je suis brigade également), j'ai des journées-type (pour les jours où on me met à dispo et où je fais office de ZIL) avec tout un tas d'activités dans tous les domaines (pour être parée au cas où et ne pas faire tout le temps LA journée-type), quelques fiches de prep dans des matières que je maîtrise moins, mon cahier-journal que je remplis pour moi si on me dit de faire ce que je veux et que je laisserai au titulaire, et tout le matériel qui me semble indispensable (CD, jeux de cartes, imagiers, albums, matériel de bureau, sifflet, chrono, papier....).

Progressions il y aura si je suis amenée à rester suffisamment longtemps dans une école et qu'on ne me laisse rien ou que je n'arrive pas à me projeter sur celles faites, ou si on me met sur une classe à l'année. Et puis, mon inspecteur nous a dit l'an dernier qu'il ne regarderait pas les fiches de prep qui sont des documents perso! Un autre a dit à une collègue que la paperasse ne l'intéressait pas mais plutôt l'ambiance de la classe et les résultats!

Peut-être que quelqu'un qui s'est fait inspecter en étant remplaçant pourra nous dire ce qui peut être attendu de nous (sachant que c'est tellement aléatoire...).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Je suis brigade et tout à fait d'accord avec le fait de laisser une classe propre, rangée, des cahiers corrigés ...

Mais, vis-à-vis de l'inspection et des conseillers pédagogiques , je me demande ce qu'ils attendent de nous. En effet, on nous a parlé du sérieux et de la préparation, du fait qu'ils exigeaient de nous des progression, programmations, séquences et fiches de prep.

Mais on fait quoi quand on fait des remplacements de stages d'au maximum une semaine?? Pour le moment, soit le travail est prêt, soit les enseignants me demandent des exo d'application uniquement, soit on me dit de faire ce que je veux sans me dire où en sont les élèves!!

Et quand le travail est prêt mais que je ne suis pas d'accord avec??? Je viens de finir un remplacement où l'enseignante était charmante mais elle m'avait prévu des fiches et des fiches pour des moyens grands tirées d'internet et vraiment de mauvaise qualité (pas de consignes, pas de place pour le prénom, pas de lien entre elles...) et le tout photocopié pour une semaine. Ce qui, je le redis, était très sympa de sa part, mais en tant que jeune enseignante que va t-on me dire lors des inspections et autres visites? Quels sont mes droits et mes devoirs en tant que brigade? Je suis quand même moi aussi enseignante et je me dois de croire à ce que je fais, sinon, autant que ce soit l'ATSEM qui nous remplace! Et en même temps, je ne connais pas le niveau des élèves, la programmation de l'enseignante, elle a peut-être de très bonnes raisons de revoir telle ou telle chose!

Bref, je suis dans le flou total!

Tu n'as pas à être d'accord ou pas avec. Quand tu remplaces, tu te dois de faire ce qui est préparé par le titulaire, c'est un minimum.

C'est rare d'ailleurs que ceux-ci ne rajoutent pas à leur petit mot : "Je t'ai tout préparé mais tu peux ajouter ou retirer des choses."

Je sais bien qu'un TR, comme toute personne rentrant dans une classe, est capable de juger son fonctionnement, mais ce n'est pas ce qu'on te demande. Ainsi, tu verras du très bon (si, si :wink: ) comme du très mauvais, mais tu n'es pas inspecteur.

Quant à l'inspection des TR, j'ai vu deux cas de figure : soit tu dois absolument être inspecté, et si tu es sur un remplacement court, l'ien appréciera ta capacité à t'adapter à la classe, à l'école, aux collègues, mais regardera aussi ton cahier journal, qui contiendra tout ce que tu as fait faire là où tu es passé avant.

La plupart du temps, les T2 inspectables sont bloqués sur un remplacement relativement long, un mois, même les TR stage, et inspectés à ce moment-là.

Ne t'inquiète pas, tu auras largement le temps de montrer ta valeur propre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
nomade

C'est ce que nous a dit l'inspectrice à la réunion T2. Elle viendra nous voir sur un remplacement plus long. Elle veut voir le kit de survie de la période concernée, et les projets mis en place pendant mon remplacement long.

Elle a bien insisté sur le fait que ce qui l'intéresse, ce sont les élèves et ce qu'ils apprennent, et pas de voir si j'ai un beau cahier journal et de belles fiches.

Pour l'instant, j'ai fait un seul remplacement de 3 jours, un autre de 2 jours. Tout le reste, c'était la journée ou demi-journée.

Autant dire qu'il n'est pas possible de venir avec sa science et tout révolutionner.

Je fais donc ce qui est prévu par l'enseignant.

Je me poserai d'autres questions sur les programmations et compagnie en temps voulu.... Les remplacements plus longs ne sauraient tarder.

Share this post


Link to post
Share on other sites
irma

J'ai été remplaçante plusieurs années

Pour les remplacements courts: détail des journées , bilan du remplacement, exemplaire des fiches réalisées, et surtout mes coordonnées au cas où.

Pour les remplacements longs: je téléphonais toujours au titulaire avant et à la fin du remplacement et je laissais en plus un récapitulatif par matière des travaux réalisés + un bilan et les infos apprises pendant le séjour; souvent je rappelais après pour savoir si tout était clair .

Je partais du principe qu'une bonne transition est profitable aux élèves et aux enseignants

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...