Jump to content

Corriger sans vexer ou décourager (ou rien dire?)


Mariama

Recommended Posts

J'ai un fils au CP, qui commence à se passionner sérieusement pour la lecture. Jusque là tout va bien : il s'amuse à déchiffrer les cartons de céréales, la marque de beurre, les panneaux d'affichage dans la rue, voire à essayer de lire par dessus mon épaule (ce qui est moins drôle). Le souci, c'est que bien évidemment, il écrit tout phonétiquement, ce qui est normal, sauf quand il s'agit de mots qu'il a appris à l'école. Mais il a envie d'écrire tout ce qu'il me voit écrire, ou encore d'illustrer ses dessins et là, bien sûr, c'est bourré de fautes. Et je me demande si je n'ai pas tort de le corriger systématiquement parce que je vois bien que ça le vexe. Pour la liste des courses, j'ai réglé le problème en laissant affiché sur un tableau les choses qu'on achète le plus souvent (lait, sucre, fromage, céréales, dentifrice …). Comme ça, il a pris l'habitude de chercher sur le tableau avant d'écrire sur la liste, s'il a un doute. Mais cet après-midi, il a fait des dessins pour Halloween, a voulu légender son dessin et ça a donné "le chato de haloyouine". Sur ce coup là, je n'ai rien dit et l'ai juste laissé lire ce qu'il avait écrit, mais ça m'a démangé : en même temps, ce n'est pas de sa faute bien sûr.

J'ajoute que je ne supporte pas les fautes d'orthographe, et les premières fois, j'étais assez sèche mais je me rends compte quand je le vois découvrir les mots combien tout cela est compliqué pour un enfant de son âge. Alors, il vaut mieux le corriger, gentiment, ou le laisser faire, en se disant qu'il aura bien l'occasion de se corriger tout seul?

Merci

PS. SVP, si vous trouvez des fautes dans mon message, désolée, ça m'arrive aussi quand même !

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 46
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • loodie

    9

  • JulieMarmotte

    5

  • Sapotille

    5

  • °Vanille°

    5

Ce petit bonhomme a l'air bien avancé déjà, et le corriger lui permettra d'avancer encore un peu !

Par exemple pour "châto", il faudrait lui expliquer que notre langue française est compliquée et que pour écrire "o", il y a 3 possibilités: "o", "au", "eau".

Et que justement le "o" de château c'est le plus long des 3 : "eau", comme dans "bateau", "couteau", "rateau"...

Je n'ai jamais rencontré de petitout "vexé" quand on lui corrigeait ses fautes pour aller encore plus loin dans la connaissance... :smile:

Link to comment
Share on other sites

Ce petit bonhomme a l'air bien avancé déjà, et le corriger lui permettra d'avancer encore un peu !

Par exemple pour "châto", il faudrait lui expliquer que notre langue française est compliquée et que pour écrire "o", il y a 3 possibilités: "o", "au", "eau".

Et que justement le "o" de château c'est le plus long des 3 : "eau", comme dans "bateau", "couteau", "rateau"...

Je n'ai jamais rencontré de petitout "vexé" quand on lui corrigeait ses fautes pour aller encore plus loin dans la connaissance... :smile:

Je pense au contraire qu'elle devrait laisser son enfant faire sauf pour les mots du langage courant et familier (quotidien de l'enfant) s'il se trompe quand il écrit des lettres aux grand-parents par exemple...Pour le reste, si vous n'êtes pas enseignante, vous risquez de faire plus de bien que de mal en employant pas toujours les bonnes méthodes (ce que dit sapotille est bien, mais elle sait surement comment si prendre en tant que prof) et en ne sachant pas forcément évaluer le niveau et les progrès de votre enfant dans ce domaine (ne pas lui apprendre certaines choses trop tôt, ou bien qui sont prévues dans la progression de son enseignant, ça ferait effet double...et risque soit de l'ennuyer s'il voit effectivement ce que vous lui avez appris avec son enseignant plus tard dans l'année, soit de l'embrouiller...maman a dit ceci, mais la maîtresse a dit cela, donc.... :blink:)

Un enfant de cp qui écrit en phonétique ses dessins et autre, c'est génial, cela signifie qu'il comprend le fonctionnement de notre langue et la transcription des sons en lettres, qu'il réfléchit de façon autonome à l'écriture possible d'un son, qu'il a compris les différentes utilités de l'écrit et qu'il éprouve du plaisir à y avoir recours...ça fait pas mal de points positifs....

peut être est-il vexé du fait qu'il doit se sentir comme faisant désormais partie du monde des "grands" grâce à ces premières acquisitions, le corriger sans cesse (surtout par la maman) c'est lui dire d'une certaine manière "t'es encore un petit" ce qui est vrai, mais pas très encourageant....?

peut être aussi est-il fier de avoir se débrouiller seul et n'a pas envie qu'on lui montre qu'il se trompe parce que ses écrits ne sont pas encore parfaits....?

d'ailleurs, pourquoi vouloir à tout pris le corriger, en sachant que les élèves apprennent à écrire jusqu'au lycée! en tout cas, le travail sur l'écriture des sons se poursuit jusqu'en ce2....et qu'il est difficile pour un enfant si jeune d'écrire parfaitement du premier coup (cela demande de revenir plusieurs fois sur son écrit).

réécrire sa production est un travail qui demande de l'effort, travail qui est surement effectué en classe et que votre enfant n'a peut etre pas envie de refaire à la maison...où il écrit pour lui...(c'est le cas de son dessin)

c'est comme un enfant de maternelle qui dessine un chien (qui ne ressemble rien du tout) et à qui on dirait: c'est comme ça qu'on dessine un chien....avec au final un dessin qui ressemble bien à un chien mais dont l'enfant voit bien qu'il lui serait impossible à reproduire car trop complexe.

pourquoi ne pas en parler à son enseignant et lui demander ce que vous pourriez faire pour encourager votre enfant et l'aider non pas à s'avancer (sur quoi...son rythme, le programme..mauvaise idée) mais à développer et approfondir son potentiel dans un domaine qui a l'air de lui plaire?.... (découverte de livres, de revues, des sorties au théâtre, au salon de littérature de jeunesse, des jeux...)

et puis ne pas supporter les erreurs d'orthographe chez un enfant de niveau cp...voyez les non pas comme des "fautes", mais comme des preuves que votre enfant à bien une réflexion sur ce qu'il écrit, attitude à encourager car indispensable pour les enseignements futurs (grammaire, conjugaison...) et ceci, même pour les études supérieures...

bon nombre d'élèves en échecs scolaires non pas cette compétence (prendre la langue comme objet de réflexion)

ne vous inquiétez pas!!! :smile:

Link to comment
Share on other sites

:blink:

Personnellement je suis de celle pour qui il faut corriger systématiquement les erreurs sinon l'enfant risque d'avoir beaucoup de mal à intégrer l'orthographe et d'avoir mémorisé des erreurs.

Bien sûr il faut lui expliquer dans la mesure du possible ( par exemple si vous trouvez comme expliquer à un enfant de 6 ans pourquoi on écrit "tu es, il est" et non "tu è, il è", je serai ravi de l'apprendre...) et surtout ne pas lui "corriger" sur sa feuille mais en lui écrivant la manière correcte sur une feuille à part, comme ça s'il veut corriger ce qu'il a écrit il peut et son "oeuvre" n'est pas dégradé s'il n'a pas envie, mais il aura tout de même vu la bonne manière.

De toutes façons, si cet enfant est au CP, c'est dans un avenir proche qu'il "verra passer" ces fameux 3 "o", donc lui signaler qu'ils existent et réécrire sur un petit bout de papier "le château" ne devrait pas avoir de conséquences dramatiques sur son équilibre mental... :lol::lol::lol:

Et puis je vois quelques limites à "la toute puissance" de l'école qui sait tout et est seule habilitée à dispenser conseils et enseignement...

Nous faisons rarement la classe à des orphelins et que maman puisse confier le secret des 3"o" à son petit CP n'est tout de même pas une usurpation de ses droits sur son gamin...

Link to comment
Share on other sites

Ne pas hésiter non plus à le féliciter car même si c'est mal orthographié c'est tout de même correct "oralement".

Un bel effort de fait à mes yeux.

Link to comment
Share on other sites

Ne pas hésiter non plus à le féliciter car même si c'est mal orthographié c'est tout de même correct "oralement".

Un bel effort de fait à mes yeux.

:thumbsup::thumbsup:

Link to comment
Share on other sites

quelques erreurs, mais je les vois... :D

Si tu veux changer quelque chose à ton texte alors que tu l'as déjà envoyé, tu fais éditer et tu peux rectifier tout ce que tu veux.

Link to comment
Share on other sites

Je suis aussi d'avis qu'il vaut mieux montrer l'orthographe correcte, pour éviter de faire croire à l'enfant qu'on peut écrire "comme on veut". On peut très bien lui dire qu'on arrive à lire ce qu'il écrit (et que c'est super!), mais que normalement les mots s'écrivent de telle façon (sans forcément se lancer dans les explications si on ne se sent pas).

Link to comment
Share on other sites

Je me suis posé les mêmes questions, il n'y a pas si longtemps.

Pour ma grande (CM1), je lui demande si elle veut que je l'aide à se corriger (enfin, maintenant, elle me le demande elle-même...). Dans ce cas, je commence par souligner les fautes, et si elle bloque encore je lui donne le truc (l'autre jour, un "tout" qui devait rester invariable devant un adjectif au pluriel ...). Mais elle a conscience de l'importance de l'orthographe (parce que je lui ai souvent proposé de la corriger et que je l'ai aidée à réfléchir sur le sens de l'orthographe en lui expliquant les règles ?), donc j'ai peu de travail. Si l'écrit n'a pas à être "impec" (ce qui est rare, finalement), et qu'elle ne souhaite pas être corrigée, je la laisse.

Pour le petit (niveau du tien, à peu près), même technique ("veux-tu que je t'aide à corriger ?") mais je le reprends systématiquement s'il se trompe dans les délimitations des mots (la crobranche, jai ...), et nous découvrons tout doucement des règles simples (le -s du pluriel par exemple). Il a la chance de très bien photographier les mots, mais s'il m'écrivait "chato", je ne relèverais pas pour l'instant. Je corrigerais, en revanche, un chataeu (eau>aeu ; cas récemment rencontré avec mon loulou).Sinon, bien sûr, moult félicitations pour avoir écrit quelque chose que j'ai pu comprendre (mais maintenant, il sait qu'il peut le faire :lol: ).

Dans le cas de ton fils, la phonétique est respectée et il écrit correctement les mots vus en classe : il me semble très bien parti !

Link to comment
Share on other sites

Mes enfants ont commencé à écrire très tôt (vers 3 ans) en légendant leurs dessins, ou en faisant parler les personnages, avec des bulles.

J'ai gardé leurs premières "histoires", où tout était écrit "en un seul mot", en phonétique, et même en "miroir" (de la gauche vers la droite pour ma fille, si bien que la première fois, j'ai cru que c'était des gribouillages et j'ai mis un moment à voir qu'elle avait écrit "Au secours, Prince, vient me chercher" dans une bulle sur un dessin).

Au début, je n'ai rien fait d'autre que de m'extasier, de dire "oh, j'aime bien quand tu racontes des histoires", et aussi "plus tard la maitresse t'apprendra comment on écrit tout cela quand on est grand", de féliciter beaucoup.

Je crois que l'essentiel de ce que tu dis doit quand même tourner autour des félicitations. Montre lui que tu es drolement fière qu'il aime écrire, qu'il ait envie d'écrire, que tu adores quand il écrit des choses. Si tu corriges tout avec lui, ça va devenir drôlement fastidieux (pour lui) s'il a envie d'écrire des choses un peu longues !! :( et j'ai peur que ça l'ennuie

Si j'étais toi, j'écrirais en dessous, au crayon à papier, l'orthographe correcte, mais sans en faire tout un plat, et sans essayer de lui expliquer les règles.

(PS : mes deux enfants sont maintenant excellents en orthographe, au CE2 et CM2, même si je n'avais pas corrigé leurs premiers écrits, les premières années).

Link to comment
Share on other sites

Mes enfants ont commencé à écrire très tôt (vers 3 ans) en légendant leurs dessins, ou en faisant parler les personnages, avec des bulles.

J'ai gardé leurs premières "histoires", où tout était écrit "en un seul mot", en phonétique, et même en "miroir" (de la gauche vers la droite pour ma fille, si bien que la première fois, j'ai cru que c'était des gribouillages et j'ai mis un moment à voir qu'elle avait écrit "Au secours, Prince, vient me chercher" dans une bulle sur un dessin).

Au début, je n'ai rien fait d'autre que de m'extasier, de dire "oh, j'aime bien quand tu racontes des histoires", et aussi "plus tard la maitresse t'apprendra comment on écrit tout cela quand on est grand", de féliciter beaucoup.

Je crois que l'essentiel de ce que tu dis doit quand même tourner autour des félicitations. Montre lui que tu es drolement fière qu'il aime écrire, qu'il ait envie d'écrire, que tu adores quand il écrit des choses. Si tu corriges tout avec lui, ça va devenir drôlement fastidieux (pour lui) s'il a envie d'écrire des choses un peu longues !! :( et j'ai peur que ça l'ennuie

Si j'étais toi, j'écrirais en dessous, au crayon à papier, l'orthographe correcte, mais sans en faire tout un plat, et sans essayer de lui expliquer les règles.

(PS : mes deux enfants sont maintenant excellents en orthographe, au CE2 et CM2, même si je n'avais pas corrigé leurs premiers écrits, les premières années).

là on parle d'un enfant de 6 ans qui est au CP, mais d'un enfant de 3 ans, il y a une nuance...

Mais cela doit rester un plaisir tout de même...

Sans pour autant s'extasier on peut très bien le féliciter et lui demander s'il veut qu'on lui montre comment ça s'écrit "en vrai".

Si on corrige tout, tout le temps, cela ne sera plus un plaisir pour lui d'écrire mais alors une contrainte..et il arrêtera.

Là c'est une maman qui demande, on n'est pas à l'école (même si cela n'empêche pas d'aiguiller l'enfant vers la bonne orthographe).

Mais ce n'est que mon avis ;)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...