Jump to content
Sign in to follow this  
Mariama

si un zil ou une brigade passe par là

Recommended Posts

Mariama

Bonjour

pouvez vous me dire la différence entre les deux ?

je sais que les premiers sont chargés de remplacer les congés courts et les seconds les longs.

maitnenat, est qu'ils ont une formation pour apprendre à remplacer (liaison, communication avec le prof principal), est ce la même pour les deux et sont ils interchangeables, en termes de compétences ?

Merci

M. Maman pas prof

Share this post


Link to post
Share on other sites
Malakime

Cette question a souvent été posée sur le forum, pensez à faire une recherche :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mariama

Désolée de vous avoir dérangé.

M.

PS. J'ai fait une recherche mais sans doute pas correctement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
aurrelli

Mariama,

Les remplaçants sont des enseignants qui ont eu exactement la même formation que des enseignants à plein temps dans une classe, souvent par choix, ils sont titulaires du poste de remplaçant, ils préfèrent rester mobiles et intervenir dans différentes écoles et différents niveaux sur des durées plus ou moins longues, ils sont parfaitement interchangeables. Il n'y a pas de formation spécifique pour les remplaçants, la communication entre le remplacé et le remplaçant dépend de la volonté de chacun, parfois c'est le remplacé qui ne laisse aucun document, parfois c'est le remplaçant qui ne laisse pas de trace de son passage, parfois, et c'est le cas le plus fréquent, chacun laisse une trace de son travail. Pour un remplacement long, il est aussi fréquent que les deux enseignants se contactent pour établir une transition cohérente.

Il y a une partie dans se forum dédiée aux remplaçants, peut-être peux-tu y trouver des réponses aux questions que tu te poses.

N'hésite pas à t'adresser directement à l'enseignant aussi, il pourra sans doute répondre à tes inquiétudes :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mariama

Merci Aurrelie, pour votre réponse.

Justement j'étais allée voir la section Zil de ce site et je trouvais que les profs là bas étaient épatants, vu que je me doute bien que faire de la "continuité pédagogique" au pied levé, ce n'est vraiment pas évident. Mais comme vous dites, il s'agit avant tout d'une affaire de communicaiton et d'organisation entre le remplaçant et le remplacé et peut-être aussi (allez je vais sortir qque chose de totalement désuet), de conscience professionnelle qui peut parfois compenser les défaillances des uns et des autres.

Dans la classe de mon fils, on est en train de se farcir un zil qui correspondrait très bien à la caricature du prof style "bebete show" : les gosses rentrent tous les soirs avec des tonnes de coloriages (classe de cp), ont déjà oublié ce qu'ils ont appris au début de l'année, les cahiers ne sont pas à jour, bref, on commence à s'énerver du coté des parents. Le prob, c'est qu'il est là depuis presque 3 mois et que ça risque de durer encore et bien sur, la direction le soutient par coorporatisme pur (vu les réflexions entre collègues faites en cour de récré et rapportées en rigolant par les élèves plus grands).

Que faire ? Discuter avec le prof ? ça marche oui, mais pour une semaine, après c'est de nouveau le laisser aller. Ecrire à l'inspection en passant par le directeur ? j'ai peur qu'on se tire une balle dans le pied, et qu'on se fasse soit envoyer promener, soit qu'on se retrouve avec un étudiant de M1 en stage, qui saura certes très bien faire de la comm avec les parents, mais qui aura surement du mal avec la classe qui est là (au passage, il y a des éléments perturbateurs dans le groupe, 3 pour une classe de 25, mais et alors ? d'ailleurs la direction en profite pour diviser les parents en disant que c'est de la faute de ces 3 "vauriens"; encore un peu, on nous demanderait, à nous parents, de faire du tri social à l'école !!! )

Je suis sure d'une chose : à la rentrée de janvier, on aura perdu 3 des 4 "têtes de classe", les parents ayant déjà dit qu'ils cherchaient dans les écoles privées du coin (l'un d'eux a déjà son inscription confirmée). Pas sure qu'ils n'auront pas le meme problème là bas, mais ils se feront surement mieux traiter que dans cette école. Cyniquement, je me dis qu'aprés tout, si les enfants doivent être sacrifiés dans les deux cas, autant choisir celui où on ne se fait pas traiter d'hystérique par dessus le marché…

Vous auriez des conseils à donner pour gérer ce genre de situation, du coté des parents ? A part de leur dire de compenser comme ils peuvent à la maison (c'est ce que je fais, mais je ne peux pas dire ça à tout le monde, de toute façon) ou que nos gosses sont tellement forts qu'ils rattraperont tout ça dès que possible (enfin pas vraiment).

Merci d'avoir lu jusqu'au bout et si je blesse quelqu'un par mes propos (que j'ai relus trois fois pourtant!!!), désolée ; ce n'est vraiment pas mon intention.

M. Maman pas prof.

Mariama,

Les remplaçants sont des enseignants qui ont eu exactement la même formation que des enseignants à plein temps dans une classe, souvent par choix, ils sont titulaires du poste de remplaçant, ils préfèrent rester mobiles et intervenir dans différentes écoles et différents niveaux sur des durées plus ou moins longues, ils sont parfaitement interchangeables. Il n'y a pas de formation spécifique pour les remplaçants, la communication entre le remplacé et le remplaçant dépend de la volonté de chacun, parfois c'est le remplacé qui ne laisse aucun document, parfois c'est le remplaçant qui ne laisse pas de trace de son passage, parfois, et c'est le cas le plus fréquent, chacun laisse une trace de son travail. Pour un remplacement long, il est aussi fréquent que les deux enseignants se contactent pour établir une transition cohérente.

Il y a une partie dans se forum dédiée aux remplaçants, peut-être peux-tu y trouver des réponses aux questions que tu te poses.

N'hésite pas à t'adresser directement à l'enseignant aussi, il pourra sans doute répondre à tes inquiétudes :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
aurrelli

Je crains que si vous jugez que vos enfants n'apprennent absolument pas et prennent un retard très important, il ne vous reste que le recours du directeur, puis de l'inspecteur...

Cela dit, même si je ne partage pas ce point de vue, il n'est pas impossible de transmettre des savoirs et d'occuper les temps morts par des coloriages...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Merci d'avoir lu jusqu'au bout et si je blesse quelqu'un par mes propos (que j'ai relus trois fois pourtant!!!), désolée ; ce n'est vraiment pas mon intention.

Non, je ne pense pas que vous puissiez blesser quelqu'un avec vos propos. Vous avez des inquiétudes légitimes.

Mon analyse : pour le moment (et j'espère qu'on pourra quand même compter sur vous pour lutter contre les agences de remplacement), les remplaçants sont des enseignants comme les autres, qui ont reçu la même formation.

Maintenant, le profil des enseignants qui choisissent d'être remplaçants est multiple, et malgré tout il y a aussi ceux qui n'ont pas envie de s'investir. Tant qu'ils sont envoyés sur des congés courts, cela ne pose pas trop de problème, mais lorsqu'ils sont amenés à rester plusieurs semaines quelque part, quand ils ne sont vraiment pas décidés à faire travailler les élèves (ce qui les oblige à s'y mettre aussi), c'est la cata. Il n'y en a pas tant que ça, mais il y en a, et ils nous font du tort à tous.

Maintenant que vous êtes allés rencontrer ce maître, il est important qu'avant les vacances, dès demain même vous alliez en groupe rencontrer le directeur sans vous énerver. (demandez le matin si vous pouvez venir à midi, par exemple, dites que c'est urgent mais ne le prenez pas au dépourvu)

Sachez qu'il n'a aucun ascendant sur ses adjoints qui sont ses collègues. Faites-lui simplement comprendre vos inquiétudes, vos souhaits, et demandez-lui ce que vous pouvez faire d'autre sans lui faire de tort à lui. N'oubliez pas de bien rappeler que vous avez déjà rencontré l'enseignant (si vous pouvez l'avoir lui-même informé avant de votre rendez-vous avec le directeur, ce sera encore mieux) et informez-le du départ probable de plusieurs élèves, pour cette raison.

Ca m'étonnerait qu'il soit insensible à vos soucis et ce que vous prenez pour du corporatisme n'est peut-être que de la lassitude.

C'est difficile d'être le directeur d'une école dans laquelle il y a des soucis avec un enseignant !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mariama

Goellette,e pense que votre analyse est la bonne et c'est aussi pour essayer de trouver une issue que j'ai posé la question de la formation des zils et des brigades. Il se trouve que j'ai déjà eu affaire à une "brigade" pour un remplacement de congé maternité et là, tout s'est super bien passé, que ce soit au niveau de l'interaction avec l'équipe en place qu'avec les enfants ou les parents (et pourtant c'était en maternelle). du coup, je me demandais si ce serait justifié de demander une brigade mais je pense que ca ne servirait à rien.

POur en revenir à notre zil, je vois bien que mon fils a quand meme appris des nouvelles choses, mais sans les assimiler et je pense que ce qui manque, c'est justement cette partie "rabachage" sous toutes les formes qui fait que les choses finissent par s'imprégner (et qui doit être assez usante pour le prof). et c'est un peu ce qu'on fait à la maison.

Vous faites bien de me rappeler le statut du directeur par rapport aux autres profs, c'est qque chose que j'oublie tout le temps et ça va m'aider à présenter les choses de façon non revendicative, si je vais le voir. Le plus dur ça va être de trouver des parents qui ne s'énervent pas, mais peut être qu'en donnant tous ces éléments…. Moi même, j'ai eu beaucoup de mal à digérer cette histoire d'enfants perturbateurs et du coup, je ne sais si j'arriverai à me contenir s'il me ressort ça. Effectivement, s'il arrive à au moins faire semblant de prendre les inquiétudes des parnets au sérieux, ça serait uen bonne chose.

La nuit porte conseil, alors je verrais ça demain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Alors, vous avez réussi à résoudre votre problème ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
eza

.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mariama

Bonjour,

désolée de pas être revenue plus tot, mais les vacances puis la rentrée ont été difficiles.

On n'a pas vraiment réglé le problème, enfin, jugez vous-meme : le prof titulaire est revenu après Noel, donc ça s'est calmé, meme si les parents lui ont sauté dessus pour lui dire tout le mal qu'ils pensaient du remplaçant. En ce qui concerne le remplaçant, j'ai essayé d'en parler avec d'autres parents avant les vacances, mais la discussion a failli dégénérer entre ceux qui trouvaient que tous les profs sont des nuls et des fainéants, ceux qui trouvaient au contraire qu'en tant que parents, on n'avait rien à dire sinon on n'avait qu'à aller prendre leur place (bref, une confiance aveugle), ceux qui n'avaient rien vu (ben non, on n'a pas le temps…) et ceux qui pensaient qu'il valait mieux attendre la rentrée pour savoir si le remplaçant serait toujours là et décider à ce moment d'aller en discuter avec le directeur.

La reprise est dure pour le prof, et pour les enfants aussi, qui doivent s'adapter à un nouveau rythme et surtout de nouvelles habitudes : sans compter qu'ils ont effectivement pris du "retard" mais je pense que le prof s'en rendra vite compte (ils ont quand meme fait du coloriage durant presque tout un trimestre!). Pour le remplaçant, maintenant que la tension est retombée, plus personne n'en parle et je pense que je vais faire pareil.

Mais je saurais quoi faire la prochaine fois que mes enfants l'auront, si ça arrive, et avant que les choses ne se dégradent.

M. Maman pas prof

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Bon courage pour la suite et ne vous inquiétez pas, avec un bon enseignant, les élèves rattrapent vite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
dhaiphi

(ils ont quand meme fait du coloriage durant presque tout un trimestre!).

Quel niveau ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Il me semble qu'elle a écrit plus haut qu'il s'agissait d'un CP.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Je ne pense pas que c'est un problème de différenciation entre ZIL et brigade.

Je suis brigade.

Je ne suis pas à même de juger le travail de ce remplaçant. C'est peut-être un problème de conscience professionnelle, et dans ce cas-là il n'y a pas grand chose à faire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mariama

Bon courage pour la suite et ne vous inquiétez pas, avec un bon enseignant, les élèves rattrapent vite.

Oui, effectivement, cela fait deux semaines que le titulaire est revenu et les choses commencent à aller mieux. La 1ère semaine a été catastrophique, il a voulu reprendre là où s'était arreté le remplaçant, mais comme il n'a pas du otut les memes méthodes de travail, ça a été dur à la fois pour les enfants et les parents (pensez donc, des devoirs de lecture tous les soirs, un cahier de correspondance qui fait vraiment la navette tous les jours !) Mais il s'est vite rendu compte que les gosses avaient de grosses lacunes et alterne maintenant entre nouvelles notions et révisions et ma foi, les gamins ont l'air d'apprécier.

c'est quand meme épatant d'arriver à rattraper les bétises des autres, si vite, mais vous en avez sans doute vu d'autres…

M. Maman pas prof

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

c'est quand meme épatant d'arriver à rattraper les bétises des autres, si vite, mais vous en avez sans doute vu d'autres…

M. Maman pas prof

Oui, comme dans toutes les professions, sans doute ...

Personnellement, comme remplaçante, je me suis vue, dans une école de bon quartier, apprendre à lire au mois d'avril à des élèves de CP victimes d'un enseignant complètement dépassé.

Et figurez-vous qu'à la limite, j'avais tous les parents sur le dos parce que je perturbais leur marmaille en les faisant tout à coup travailler. :blink:

Heureusement, cette année-là, que j'ai eu le soutien du directeur et des collègues, bien contents, eux, de ne pas avoir une "fournée" de CP arrivant en CE1 sans savoir lire, sinon j'aurais demandé à aller remplacer ailleurs, tellement certaines familles m'ont dégoûtée !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...