Jump to content

Besoin d'une aide concernant la forme en musique.


ManuKa
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

je sais qu'il faut être capable d'analyser notre morceau pour l'exposé et d'en donner les grandes lignes concernant sa forme.

Mais j'ai du mal. Pouvez-vous me dire comment vous procédez ?

Qu'est-ce qu'un rythme binaire ? Quel vocabulaire utilisez-vous pour cette partie dans votre exposé ?

Merci.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour!

Je vais essayer de répondre à ta question concernant la description et l'analyse de l'écoute:

Dans un premier temps, il faut dire si c'est une musique:

-vocale et/ou instrumentale (si elle est unisquement vocale, il est bien d'employer le mot a cappella)

-savante (dite "classique" dans le langage courant), traditionnel, populaire, sacrée...

Il faut essayer également de noter l'époque (baroque, classique, romantique...)

Pour la formation, il faudrait parler des voix( hommes, femmes, enfants) et des instruments (les familles et sous familles présentes dans l'extrait)

Ensuite, il faut essayer de sortir les notions musicales, autrement dit les paramètres du son. On a l'intensité, la durée, la hauteur, le timbre et l'organisation)

Puis, tu dois en retirer une, donner des pistes pédagogiques en fonction d'un cycle bien précis.

En ce qui concerne le rythme binaire, il me semble que c'est un rythme en 2 temps. Tu peux le comparer avec un rythme ternaire qui est en 3 temps comme la valse ou le menuet (dans lesquels tu arrives facilement à compter les 3 temps dans la mesure)

J'espère que j'ai pu t'aider, et que j'ai été assez claire!

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup tu as été très claire mais pourrais-tu s'il te plaît me proposer un lien vers une musique en rythme binaire, car je sais que c'est en deux temps mais j'arrive pas vraiment à les percevoir ces deux temps...

:wink:

Link to comment
Share on other sites

tu connais le lien vers des annales de musique ?

Tu retrouves les infos qu'il faut donner lors de l'ecoute:

annales musique

en gros, il faut preciser tout ce qu'a dit missverte en rajoutant des pistes pédagogiques que tu pourrais exploiter...

suivant le type d'ecoute (percussions, musique classique, contemporaine, jazz, musique du monde, chants celtiques...) tu retrouves un peu toujours les meme chsoes qui ressortent.

Je dirais qu'il faut bien le preparer car autant l'exposé, ils savent que tu as pu te faire aider, autant là, ils te testent en situation...

Link to comment
Share on other sites

en gros, le rythme binaire s'oppose au ternaire. Pour reconnaître un ternaire, c'est simple : si tu as envie de te balader de droite à gauche en chantant "un deux trois, un deux trois", c'est un ternaire. Sinon, c'est du binaire ("un deux" ou bien "un deux trois quatre").

en ce qui concerne l'analyse, si c'est une pièce vocale, il faut identifier le nombre de voix qui composent le chant, et leur hauteur (souvent du 4 voix, deux voix de femmes soprano et alto, 2 voix d'hommes tenor et basse, ou alors du 3 voix, soprano, alto, baryton). Dans le cas où seuls des enfants chantent, avec tous plus ou moins la même voix, on parle de voix EGALES (je le précise car cela m'a été demandé par le jury et malgré mes années de musique je n'avais jamais entendu parler de ça).

Il est aussi intéressant de noter la couleur du morceau : est-ce un morceau joyeux (en général cela correspondra à une tonalité majeure) ou plutôt triste (mineure), a-t-on une impression d'agitation due à un tempo rapide, bref, il ne faut pas hésiter à décrire ce que l'on ressent à cette écoute, en justifiant son ressenti par les procédés utilisés par le compositeur.

Link to comment
Share on other sites

Tout ce que tu dis est très intéressant, merci. Mais concernant la hauteur des voix je trouve ça difficile de juger pour donner un nom à la hauteur.

Sinon dans mon exposé je parle de la polyphonie. Pourriez-vous m'expliquer à l'école comment on décide de quels élèves chantent telle voix et tels élèves chantent la deuxième voix ? (à noter que les hauteurs de voix sont donc égales mais qu'il s'agit d'une voix pour les paroles du couplet et une voix pour un ostinato vocale durant le couplet). Comment donc décider dans mon partage du groupe en deux voix quels seront les élèves qui chanteront la première ou la deuxième voix ?

Merci !

Link to comment
Share on other sites

alors je me suis frottée récemment avec mes CM1 à la polyphonie, sur le lion est mort ce soir, et c'est pas évident!! c'est le même principe, un ostinato (oh wé ap) et le chant principal. J'ai juste séparé la classe en deux (un groupe à ma gauche, un groupe à ma droite) car, les voix étant égales, il n'y avait pas de problème de hauteur de voix.

toute la classe avait travaillé la voix principale (qu'ils connaissaient déjà de toute façon vu que c'est une chanson archi connue), et ensuite j'ai fait travailler le oh wé ap au groupe à ma gauche. ils répétaient répétaient répétaient, j'ai indiqué à l'autre groupé à quel moment ils pouvaient commencer à chanter. C'était laborieux, ils étaient très vite décalés et c'était n'importe quoi. Mais dans le groupe ostinato, j'ai un élève qui y arrivait très bien, il chantait bien fort et juste, et arrivait à se maintenir au bon tempo quoi que les autres fassent. Donc je lui ai proposé d'aller au fond, et de continuer à chanter bien fort. il constituait ainsi un support pour le reste du groupe ostinato, qui donc chantait sa partie pendant qu'on travaillait les départs avec l'autre groupe. Et à la fin de la séance, ça rendait quelque chose!

Mais c'est vraiment un travail pas évident. J'ai acheté récemment un ouvrage chez Nathan pour travailler le chant choral (Chantons en choeur), et il y est question de polyphonie, c'est cher mais si tu as l'occasion de le voir en bibliothèque, c'est plein de pistes intéressantes pour les activités de chorale : http://www.nathan.fr/catalogue/catalogue_detail_enseignants.asp?ean13=9782091210957

Pour en revenir aux questions de comment répartir les enfants par groupe entre ostinato ou voix principale, je pense qu'au début tu fais un peu au pif et ensuite tu ajustes en fonction de comment les élèves sont à l'aise, en veillant de mettre des éléments forts dans chaque groupe, qui servent de pilier aux autres (en tout cas dans ma chorale d'adultes c'est comme ça qu'on fait).

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup pour ton commentaire, ça peut vraiment m'être utile.

Concernant ton ouvrage Nathan, pour l'instant j'attends le dvd "chanter en classe et en choeur" que j'ai commandé il y a deux jours : http://catalogue.crdp.ac-versailles.fr/achat/produit_details.php?id=108

Je trouvais que le dvd c'était plus pratique pour vraiment prendre conscience.

Donc une autre question Trinette, concernant tes choix pour décider des groupes de voix, est-ce que cela engendre parfois des conflits avec les élèves (certains préfèrent chanter telle voix alors que toi ça n'est pas ton choix de départ, etc.).

Link to comment
Share on other sites

non en l'occurrence ça n'a pas posé de problème. peut-être parce qu'on avait tous chanté la première voix d'abord...

le dvd a l'air pas mal, je verrai si je peux l'emprunter à mon retour à l'IUFM.

Link to comment
Share on other sites

juste pour vous remercier de vos réponse qui m'ont aussi aidée à y voir plus claire.

Du coup, j'en ai d'autres :

- lors de l'oral on a le même jury pour la partie OP et musique?

- j'ai cru lire que on pouvait interpréter en plusieurs fois. Je pensais chanter en m'accompagnant à la guitare, puis jouer un peu au piano. Vous en penser quoi?

- après l'écoute et l'analyse du morceau, le jury nous pose quoi comme genre de questions

Link to comment
Share on other sites

J'ai une autre question. Dans notre exposé on doit donné les spécificité de ce que l'on a chanté / joué. Mais dans certains exposés j'ai l'impression que l'analyse est faite autour de l'œuvre originale?

Link to comment
Share on other sites

Oui le jury est le même, c'est une seule longue épreuve. On fait l'OP en premier et ensuite on passe à la partie musique.

(Petite note de bas de page : j'avais emmené ma petite bouteille pour boire un coup d'eau avant de me lancer dans le chant, car après avoir parlé une demi heure avec le jury sur le sujet d'OP, on a la bouche un peu sèche ce qui n'est pas idéal pour chanter. J'ai demandé avant s'ils n'y voyaient pas d'inconvénient, et ça ne pose pas de problème donc n'hésitez pas à en faire autant!)

On peut interpréter plusieurs morceaux, il faut que l'ensemble dure entre 3 et 5 minutes. Cependant, il faut s'interroger sur la pertinence de ce choix multiple : s'agit-il de combler du temps pour arriver aux 3'? de montrer que tu maîtrises 2 instruments de musique? L'épreuve de musique ne relève pas de la virtuosité instrumentale, comme tu le sais sans doute, donc toujours se poser la question : qu'est-ce que ça va apporter à ma prestation en tant que futur enseignant. J'avais moi-même envisagé de jouer deux morceaux consécutifs et puis je me suis dit, comme on en détaille un seul, à quoi il sert, l'autre? qu'est-ce que j'en fais? ça m'avait l'air "casse-gueule" donc j'ai abandonné l'idée. Ah d'ailleurs il me semble que j'avais lu quelque part qu'on n'avait droit qu'à un instrument (sur Toulouse), mais vu que le piano est déjà dans la salle, peut-être que ça ne compte pas... il faut bien te renseigner là-dessus.

Les questions du jury : c'est très varié, de la culture musicale (savoir que Vivaldi est un compositeur baroque, qu'en France au même moment Lully était le compositeur attitré de Louis XIV, citer quelques interprètes de jazz) aux connaissances liées à la pédagogie (quelle tessiture peut-on utiliser dans les différents cycles, comment aborder la polyphonie et quand, quel genre d'exercices d'échauffement feriez-vous avec vos élèves...). Les questions partent un peu dans tous les sens.

Enfin, pour ce qui est de l'exposé, je pense qu'il est intéressant de présenter l'arrangement original en début d'exposé, puis de parler de l'interprétation qu'on en a proposé. Ensuite, parler de l'apprentissage pratique de la chanson à partir de ton interprétation ou de l'arrangement original... libre à toi! C'est sympa aussi d'avoir la version instrumentale d'une chanson, sur laquelle les enfants puissent chanter : c'est un peu l'aboutissement quand ils arrivent à chanter avec la version instru.

Link to comment
Share on other sites

MozitaSo pour l'oral, c'est bien le même jury entre OP et musique.

Je crois également que tu peux interprêter en plusieurs fois, après il faut voir si ça apporte quelque chose à ton exposé de passer de la guitare au piano. N'oublie pas que plus ta prestation est longue, plus ton exposé est court pour tenir en 10min.

Pour les questions du jury je me suis pas assez penché dessus pour l'instant... :wink:

Voilà ma prestation, dites-moi ce que vous en pensez... : http://ul.to/flg07d

Link to comment
Share on other sites

excellente prestation comme la dernière fois ;)

tu es admissible ManuKa ou toujours en attente des résultats?

Link to comment
Share on other sites

Oui ça y est je suis admissible ! :smile: Je trouve que ma prestation manque un peu de folie mais je sais pas trop comment l'apporter... :wink:

Là je révise à fond l'oral d'eps, ensuite je privilégierai l'anglais puis à fond l'oral pro et la musique !!

J'ai fait mon exposé de musique mais je pense que j'aurai beaucoup de choses à retoucher, le voilà si ça vous intéresse en fichier joint.

Exposé musique Emmanuel Kalifa.doc

Link to comment
Share on other sites

Félicitations, tu es de quelle académie?

Perso j'avais pas trop misé sur l'oral d'EPS qui n'est qu'un tout petit coef, mais tous les points sont bons à prendre ;)

J'ai lu ton exposé, je le trouve bien mais il me semble qu'il est vraiment très long (il doit durer maximum 7' étant donné que le chant en fait au moins 3!). Tu as bien ciblé le niveau (CM2) et les objectifs fixés cadrent bien avec les programmes, notamment dans l'aspect création qui n'est pas évident. La seule compétence indiquée qui me surprend c'est "Chanter selon le tempo de l’accompagnement ou du play-back, d’oreille, c'est-à-dire sans direction gestuelle". Je trouve ça trop ambitieux et tu verras que tu seras déjà bien content si tu arrives à bien les faire te regarder pour éviter d'être complètement décalés au bout de 10s!!! A fortiori en te lançant dans des exercices du genre polyphonie et ostinato, un guidage rythmique du maître est très important (si tu es à la guitare, il faut quand même bien le marquer du pied ou en tapant sur la caisse de ton instrument je pense).

Sur la structure de l'exposé, à mon sens tu devrais développer davantage la partie transdisciplinaire qui est riche (et la garder pour la fin sans tout dévoiler dans l'intro), et peut-être raccourcir la partie apprentissage du chant et jeux sur l'ostinato : détailler moins, sélectionner un seul jeu pour concevoir l'ostinato (tu pourras toujours parler de tes autres idées au cours de l'entretien qui suivra). La proposition que je préfère c'est la dernière, qui met les élèves en situation d'observation et permet un retour réflexif intéressant, dégager les critères de réussite, sans avoir la barrière de "je n'ose pas chanter devant tout le monde" (puisque production en petit groupe). Et les groupes de 4 permettent vraiment une évaluation formative au cours de l'exercice. Plus loin, j'aime beaucoup l'idée d'utiliser les percus corporelles ou faites maison, car ça rend la pratique musicale beaucoup plus accessible et proche des enfants.

L'échauffement proposé est trop long (20') : sur une séance de 45', si on passe la moitié du temps à s'échauffer on n'a plus beaucoup de temps pour faire le reste. Chez moi ça dure 10', 15 maxi, et je pioche parmi différents exercices du type de ceux que tu proposes. Pour gagner du temps et rendre les choses plus ludiques, tu peux proposer en échauffement un petit jeu rythmique/bruité rituel. Dans ma classe (j'ai pas inventé la poudre j'ai repris le truc de la prof de musique de l'IUFM) on fait le "aka de la chorale", qui permet en 15 secondes de travailler le rythme, un peu le souffle, quelques mouvement du corps, début d'échauffement vocal. Avant ça je les fais s'étirer comme s'ils sortaient du lit, en bâillant, se frotter le visage... (on fait musique à 8h45 ;)), ou alors "la plante aquatique" fichée sur son rocher qui gesticule au gré des courants. Pour le réveil de la voix, la "sirène" (le maître ou un élève dessine dans l'air une ligne horizontale modulée, que les élèves doivent suivre avec la voix), puis quelques vocalises sur des paroles rigolotes (quoique le traditionnel "me ma mi mo muuuu" les fasse beaucoup rire).

Sur l'apprentissage du chant en lui-même, rien à dire, le dialogue fonctionne bien pour apprendre une chanson, et leur permet de connaître la chanson par coeur (ne jamais leur laisser les paroles quand ils chantent, ça casse complètement toute tentative pour les faire suivre le meneur).

Concernant la transdisciplinarité, voici une petite idée : après avoir étudié la chanson, appris à situer l'Equateur et qu'on y parle espagnol, tu pourrais proposer une correspondance avec une école équatorienne (par mail, occasionnellement par courrier postal), ce qui permettrait, dans le cadre de ce projet (mot magique à utiliser sans modération), d'aller plus loin et de travailler la lettre en production d'écrits, de se mettre en situation de communication dans une langue étrangère, l'espagnol (si tant est que tes élèves fassent de l'espagnol), et de s'ouvrir sur le monde en découvrant comment vivent d'autres enfants sur la planète... (et si je devais me lancer là dedans, je commencerais par écrire à l'ambassade d'Equateur en France pour savoir qui contacter là-bas).

Link to comment
Share on other sites

Ouahhh j'suis épaté par toutes tes observations et conseils ! :smile:

Ca fait plaisir des aides comme les tiennes.

Actuellement je suis assez pris par l'eps, mais dans les jours à venir je reviendrai sur tes propositions et je reverrai mon exposé en tenant compte de tes conseils,

merci beaucoup en tout cas !! :D Juste une ou deux questions tout de même : pour la partie interdisciplinaire tu me conseils de la mettre en valeur, pourtant il me semble que le gros de l'exposé doit être la situation pédagogique, non ? N'est-ce pas risqué de s'étaler sur l'espagnol par exemple ? Concernant un raccourcissement de l'échauffement et des jeux je suis assez d'accord avec toi.

Au niveau de la gestion du temps, n'ayant encore jamais essayé tout ça oralement je ne me rends pas encore compte. Je préfère trop long pour pouvoir raccourcir tranquillement après que trop court et en galère pour le remplissage. :lol: J'ajusterai tout ça très bientôt.

Sinon j'avais pas vraiment regardé les coeffs et j'étais étonné de constater que l'eps était si faible, vu son contenu énorme ! Quoiqu'il arrive j'essaie de me donner des chances dans toutes les matières car mes écrits doivent être justes... :cry:

PS : peux-tu me donner des conseils pour préparer l'entretien de musique, commment bien le préparer ? quels sont selon toi les connaissances indispensables au niveau de la culture musicale, etc.

PS2 : je suis de l'académie de Créteil.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

et l'interdisciplinaire c'est pas de la situation pédagogique? je ne te dis pas de t'étaler trop dessus, mais la "situation pédagogique", ce n'est pas uniquement la séance de chant. La proposition que je te fais si je devais la présenter dans ce genre d'exposé je n'en dirais pas nécessairement plus que ce que j'ai écrit là, mais il me semble que c'est intéressant de présenter les choses sous la forme d'un projet car ça montre que 1- tu donnes vraiment un sens à la notion de pluridisciplinarité (plutôt que "on pourrait en profiter pour faire de la géo et de l'espagnol") 2- que tu raisonnes en projets et la pédagogie de projet est fortement prônée dans les IUFM.

Pour l'entretien de musique je ne peux pas vraiment donner de conseil, j'ai été en école de musique une douzaine d'années donc je n'ai rien révisé de particulier pour cette partie de l'épreuve... il faut connaître un petit peu de tout : les grands mouvements musicaux en Europe occidentale (reconnaître un chant grégorien, de la musique Renaissance, baroque, classique, romantique...) et un ou 2 représentants des styles principaux (Vivaldi pour le baroque, Mozart pour le classique, Debussy pour les romantiques...). Il faut savoir identifier les instruments que tu entends (ou tout au moins la famille de l'instrument s'il s'agit de musique du monde). Moi j'étais tombée en écoute sur un morceau de Vivaldi interprété par une chorale swing. J'ai commencé par analyser ce que j'avais entendu (nombre de voix et leur identification, instruments, couleur du morceau, mon ressenti à son écoute) puis proposé, au niveau pédagogique, quelques utilisations qui me paraissaient intéressantes à partir de cette écoute (proposer une vision différente de la musique dite "classique" qui paraît rébarbative à la plupart des enfants, faire la même chose avec les enfants, mais avec un morceau moins complexe techniquement, aborder la polyphonie...). Les questions du jury étaient très variées, ça allait de "pouvez-vous citer un musicien de jazz" à "comment on appelle ça, les voix des enfants, quand ils ont tous à peu près la même voix?".

J'avais fait un compte-rendu de mon oral ici et tu trouveras d'autres témoignages.

bon courage

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

alors ManuKa, comment ça s'est passé cet oral?

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...