Jump to content

Pour les dirlos...


thierry fabre

Recommended Posts

Cela doit faire longtemps que tu n'as pas eu de contacts avec des directeurs...

Dénigrer ou lieu d'argumenter...voici un bel exemple de la réflexion syndicale au coeur de notre profession

C'est la réflexion type du gdidien de base à savoir que si tu n'es pas pour le statut, tu n'es pas dirlo, tu es snuip, tu es fo...bref un abruti de syndicaliste)

Je dis juste comme mra que je trouve ce texte très bien tel qu'il est écrit avec les termes employés CHOISIS, qu'il répond à nos (et je pense pouvoir dire que j'en côtoie au moins largement autant que toi )préoccupations de dirlos sans remettre en cause le fonctionnement général comme d'autres écrits... et pis pas pu.

Excuse -moi si je t'ai froissé mais je suis trop habitué à certaines ritournelles sur les propositions du gdid que j'en deviens peut-être susceptible.

Ton argumentaire était un peu trop proche d'un certain Jean "FO" avoir toujours raison, un troll qui traîne quelques fois par ici et qui a les caractéristiques d'un certain genre de syndicaliste que tu as fort bien décrit !

Mais sache que je suis syndiqué et justement je milite pour faire aboutir ces revendications.

Ce etxet est un compromis mais qui reprend bien nos préoccupations et nos désirs de reconnaissance.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 35
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • thierry fabre

    5

  • Goëllette

    5

  • sammy63

    5

  • balkis

    3

Texte évidemment important, et qui montre au moins que le GDID, même s'il n'a "que" 2500 adhérents et autant de sympathisants, est en phase avec l'immense majorité des directeurs et directrices de notre bon pays.

Si quatre syndicats, dont le SE-UNSA, qui représente encore plus du quart de la profession, acceptent de signer cette déclaration, il s'agit vraiment d'une date... historique !

Et merci aux collègues qui, depuis des années, travaillent à ce rapprochement d'analyses.

Reste la suite : le projet d'EPEP, les annonces de la semaine dernière qui risquent d'aboutir, si elles sont appliquées, à moins de moyens pour les écoles et donc, pour les directeurs...

Mais au moins, sur la direction d'école, on avance...

Reste à convaincre les autres syndicats : franchement, je pense qu'ils pourraient signer ce texte, et que, s'ils ne le font pas, c'est uniquement par sectarisme...

Mais ce n'est que mon avis...

Link to comment
Share on other sites

Très interessant Dajta et qui confirme la mise en place d'une reconnaissance des directeurs sans pour autant l'associer obligatoirement à un changement de statut des écoles ni à la mise en place des EPEP.

J'ai l'impression que le train est bien lancé avec des associations, des syndicats et les élus dans la locomotive, mais que malheureusement certains sont restés en gare.

Link to comment
Share on other sites

Je te trouve un peu gonflé, Balkis. Un peu, pas plus, mais quand même.

Tu viens poster un argument purement "militant", de pure com. qui ne peux tenir ni devant la comparaison ni devant la raison:

> la prise en compte de ceux qui n'ont pas répondu.

Ce qui permet à l'hôpital de se foutre de la charité...

C'est la réflexion type du gdidien de base à savoir que si tu n'es pas pour le statut, tu n'es pas dirlo, tu es snuip, tu es fo...bref un abruti de syndicaliste

Mais pire, qui détourne le débat, le rabaisse au niveau de querelle de chapelle...

D'abord, sur la forme, il y a une différence entre un "GDiDien" et un syndicaliste: les premiers sont mobilisés pour la disparition de leur association (notre chapelle! et oui! Puisqu'une fois l'objectif de la reconnaissance atteint, le GDiD n'aura plus d'objet. Alors que pour les syndicalistes, c'est l'augmentation de leur audience qui importe (faire croître leur chapelle)...

Donc, il n'y a pas des abrutis d'un côté et ceux qui savent de l'autre. Il y a d'un côté ceux qui ont compris que la solution du problème des directeurs est plus transversale qu'idéologique, qui consultent, rassemblent pour bâtir un projet (donc s'exposent) et ceux qui ne répondent que sur le "prétexte", l'anecdote, pratiquent le détournement...

La condition d'exercice de notre fonction n'est plus tenable. Toutes les enquêtes, d'où qu'elles viennent, le démontrent. Toutes aussi pointent l'absence de reconnaissance Institutionnelle du directeur comme facteur de dysfonctionnement.

Plus de 20 ans de postures idéologiques par les syndicats et les gvt (il ne faut pas les oublier ceux-là!) n'ont abouti qu'à l'aggravation de la situation. Il faut sortir des raccourcis et autres slogans faciles qui ont pourri le débat jusqu'à rendre difficile l'emploi de mots comme statut tant on l'a connoté négativement, chefaillon, petit caporal, division de la profession... alors que ce n'est qu'une coquille dont on doit définir le contenu (idem pur EPEP).

C'est ce que l'on a fait dans ce texte:

Par ailleurs, il est nécessaire de:

- clarifier et préciser les responsabilités des directrices et directeurs d'école

- revoir le décret de 89 inadapté et obsolète face à l'empilement des responsabilités et aux évolutions de l'école, notamment dans ses relations avec les communes

- redéfinir le cadre juridique, administratif, légal de la direction d'école

- répondre aux besoins de reconnaissance des directrices et directeurs d'école

Et, Balkis, il n'y a rien de "révolutionnaire" à reconnaître et accompagner l'existant, évoluer... Cela s'appelle la réforme (autre mot que l'on a connoté de façon négative...)

Nous sommes des fonctionnaires, nous bossons dans une Institution de la République, donc, c'est par un texte réglementaire, juridique,un statut, que l'on doit reconnaître la spécificité de nos missions et de nos responsabilités.

C'est parce que nous sommes des directrices et directeurs d'école que nous avons besoin de moyens, pas parce que nous sommes des enseignants comme les autres.

Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs,

quel adjoint ? Dans quelle école ?

Alors que nous traitons simultanément la classe, la gestion des commandes, la comptabilité OCCE, les feuilles d'autorisation de sortie, les inscriptions, la préparation de la kermesse, la rédaction du compte rendu du conseil d'école, la réception d'un colis, la déclaration d'accident et la préparation de la répartition des classes pour l'année prochaine (çà c'était hier, aujourd'hui a été un autre jour)...

D'ailleurs,

quel adjoint ? Dans quelle école ?

pense réellement que nous sommes des instits comme les autres ?

Personne, personne....

Alors pourquoi nier notre métier, nier nos problèmes, nier notre mal être qui est entretenu parfois par ceux-là même qui devraient nous représenter et nous aider....

Les directeurs courent et jonglent, on les prend pour des clowns. (mais le clown est triste)

Les directeurs soufflent et renaclent, on les prend pour des ânes. (mais la charge est trop lourde)

Les directeurs souffrent et reniflent, on les prend pour des incapables. (mais on les enfoncent quand même un peu plus)

Les directeurs râlent et revendiquent, on les prend pour des cons.

Link to comment
Share on other sites

C'est déjà dur de faire 10 à 20 h selon les semaines de plus pour 107 € par mois et d'être en plus pris pour des ânes par ceux qui viennent nous dire que nous sommes comme eux . Oui lorsqu'il y a un plus à prendre mais pour tout le reste, l'énorme reste il n'y a plus personne.

Je viens de passer une journée très éprouvante :

  1. CR de Conseil des Maîtres ( répartition ) et photocopie pour les 2 navettes information à émarger ( 8 classes )
  2. gestion d'un conflit entre collègues suite à des problèmes de répartition de classe
  3. bagarre avec Base Eleve pour créer les nouvelles classes faire remonter les résultats d'évaluation CE1 et récupérer les élèves radiés par la collègue de maternelle.
  4. accueil d'une rencontre sportive de secteur organisée par mes soins ( USEP ) à 13h30 pour 113 CP et j'ai pas pu rester car ma décharge de direction est partie ; son fils avait de la fièvre. J'ai bloqué l'EVS tout en préparant le boulot
  5. courriel à l'APE pour aider financièrement les sorties de classes
  6. accueil toute la journée des parents de GS pour les inscriptions en CP avec à chaque fois photocopie du livret de famille et du reste
  7. point avec l'adjoint chargé de la salle informatique pour l'extension du réseau l'année prochaine
  8. courriel aux nouveaux mutés pour les commandes le solde des crédits
  9. visite de la collègue de maternelle pour un changement éventuel d'horaire d'APE l'an prochain

et pour finir cette superbe journée de décharge : un coup de téléphone m'annonçant le cancer du sein d'une de mes parents d'élèves avec au bout le père me demandant conseil pour l'attitude à adopter pour sa fille de CE2... dur des fois d'être là !

ET j'ai laissé tomber mes corrections ce soir car je n'en peux plus. Elles m'attendront demain matin.

Alors vous qui passez en me lisant, évitez de venir me dire que je suis un institcommlesautres et que mon métier ne demande pas un statut ou toute autre forme de remplissage de cette coquille. Je pourrais être très méchant.

Merci aux signataires merci.

Edited by dirlo21
Link to comment
Share on other sites

"Un CON en marche ira plus loin qu'un INTELLECTUEL assis " J. Brel

Des fois j'aime bien faire parti des cons :wink::lol:

Link to comment
Share on other sites

Des fois j'aime bien faire parti des cons :wink::lol:

Me faire passer pour un con, je sais faire

Me faire prendre pour un con, j'y arrive pas....

Link to comment
Share on other sites

Je n'étais pas à cette rencontre mais ai totale confiance en ceux qui y étaient et en leur transcription fidèle des intention du député REISS.

En même temps, c'est assez flou ...

Adjoints bien meilleurs que nous, pourquoi ne pas prendre des directions? Peut-être parce que comme vous me dites : il faut être fou pour être directeur! Tout en en remettant une couche... cry.gif

Hé hé ... parce que certains sont déjà passés par là avant ! :wink:

Et le problème, c'est que, si moi, je peux parfaitement analyser une situation en me mettant à la place des directeurs, puisque je l'ai déjà été, il faut reconnaître que ceux-ci ne verbalisent pas vraiment leurs difficultés voire disent carrément l'inverse.

Quand j'aborde le sujet, souvent, on le répond : "Non, ça va ! C'est gérable !" Même des directeurs non déchargés !

(Et si vous lisez attentivement certains sujets sur les nouveaux directeurs, vous verrez que c'est ce qui transparaît : "Une direction quand on est T1 ? Pas de problème ! On a eu une vie avant l'EN ! C'est bien pire dans le Privé !")

Link to comment
Share on other sites

Reste à convaincre les autres syndicats : franchement, je pense qu'ils pourraient signer ce texte, et que, s'ils ne le font pas, c'est uniquement par sectarisme... Mais ce n'est que mon avis...

C'est possible, faudrait leur demander !

Ce qui a été fait, d'ailleurs...

Message à ce sujet a été envoyé aux absents de cette liste, leur demandant de ratifier ce texte. SNUipp, FO comme SNE auraient ainsi l'occasion de démontrer que leurs discours sur l'intérêt qu'ils portent aux gueux que nous sommes ne sont pas que des propos en l'air :angel_not:

On attend leurs réponses qui ne sauraient tarder :devil_2:

Thierry Fabre

Link to comment
Share on other sites

bonjour les Dirlos,

Encore une manante-adjointe qui voudrait savoir si vous avez déjà vécu chez vous des " fusions" d'école.

nous "bénéficions" pour l'an prochain d'un regroupement de 2 écoles de respectivement 7 et 8 classes

avec un directeur "tout neuf" pour les 2 postes. (départ de nos deux dirlos).

Link to comment
Share on other sites

bonjour les Dirlos,

Encore une manante-adjointe qui voudrait savoir si vous avez déjà vécu chez vous des " fusions" d'école.

nous "bénéficions" pour l'an prochain d'un regroupement de 2 écoles de respectivement 7 et 8 classes

avec un directeur "tout neuf" pour les 2 postes. (départ de nos deux dirlos).

Ma réponse est "oui".

Mais quelle est ta question ?

Thierry fabre

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...