Aller au contenu
kargate

Relevé de notes par la poste

Messages recommandés

dhaiphi

Cette année encore, je me suis retrouvée avec un élève de 6è qui était très dyslexique, en énorme difficulté en français (ma discipline), pour qui l'UPI avait été envisagée (je l'ai su plus tard par le médecin scolaire, quand nous l'avons contactée pour mettre en place un PPS), et son dossier était plein de "A". L'appréciation, quant à elle, signalait des efforts et des progrès, mais pas la profondeur des difficultés. Autant dire que nous avons perdu un temps extrêmement précieux, à cause d'un instit qui pensait sans doute que remplir le dossier ne servait à rien ...

Tous les enfants qui vont en 6ème doivent avoir acquis les compétences de base et comme il est passé en 6ème (UPI non concrétisé) les appréciations ont été adaptées à son passage et pas l'inverse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JulieMarmotte

Cette année encore, je me suis retrouvée avec un élève de 6è qui était très dyslexique, en énorme difficulté en français (ma discipline), pour qui l'UPI avait été envisagée (je l'ai su plus tard par le médecin scolaire, quand nous l'avons contactée pour mettre en place un PPS), et son dossier était plein de "A". L'appréciation, quant à elle, signalait des efforts et des progrès, mais pas la profondeur des difficultés. Autant dire que nous avons perdu un temps extrêmement précieux, à cause d'un instit qui pensait sans doute que remplir le dossier ne servait à rien ...

Tous les enfants qui vont en 6ème doivent avoir acquis les compétences de base et comme il est passé en 6ème (UPI non concrétisé) les appréciations ont été adaptées à son passage et pas l'inverse.

1) Il ne s'agissait pas du socle de compétences, mais de la grille qui existe depuis fort longtemps sur les dossiers.

2) De toute manière, tous les élèves qui vont en 6è sont loin de les avoir acquises, ces fameuses compétences ... Pour le palier fin de troisième, y compris A2 et B2i, nous sommes libres de ne pas valider certains élèves (même si on nous incite fortement à valider, avec 80% de compétences acquises).

3) Il serait plus utile, de la part des instits, si on leur demande de valider coûte que coûte, de joindre des documents complémentaires aux dossiers des élèves en difficulté, de manière à ce qu'on ne perde pas bêtement notre temps et celui des élèves en début de 6è ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dhaiphi

3) Il serait plus utile, de la part des instits, si on leur demande de valider coûte que coûte, de joindre des documents complémentaires aux dossiers des élèves en difficulté, de manière à ce qu'on ne perde pas bêtement notre temps et celui des élèves en début de 6è ...

Certes, quoique pour se rendre compte qu'un élève est limite UPI pas besoin d'être grand clerc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Moi, je suis super forte, je remplis les livrets plus vite que mon ombre !

L'année dernière, j'ai rempli les livrets pour le collège de TOUS mes CM2 en une heure. Bon, c'est encore plus de temps qu'il n'en a fallu aux gens du collège pour les ranger dans un placard bien fermé, mais tout de même...

Tu as de la chance, car ils sont parfois directement jetés ! :wink:

:(

Je suis prof en collège, et je vais regarder les dossiers (ceux des élèves qui se retrouvent en difficulté), et les dossiers sont lus quand ils sont reçus, de manière à "équilibrer les classes". On peut y accéder, en tant que prof, dès qu'on en ressent le besoin. Encore faudrait-il qu'ils soient convenablement remplis ! Cette année encore, je me suis retrouvée avec un élève de 6è qui était très dyslexique, en énorme difficulté en français (ma discipline), pour qui l'UPI avait été envisagée (je l'ai su plus tard par le médecin scolaire, quand nous l'avons contactée pour mettre en place un PPS), et son dossier était plein de "A". L'appréciation, quant à elle, signalait des efforts et des progrès, mais pas la profondeur des difficultés. Et comme il était hors secteur, pas de réunion CM2-6è pour nous dire de vive voix ce que nous aurions dû savoir. Autant dire que nous avons perdu un temps extrêmement précieux, à cause d'un instit qui pensait sans doute que remplir le dossier ne servait à rien ...

D'où l'importance que les élèves fréquentent leur collège de secteur ! :wink::wink:

1) Il ne s'agissait pas du socle de compétences, mais de la grille qui existe depuis fort longtemps sur les dossiers.

2) De toute manière, tous les élèves qui vont en 6è sont loin de les avoir acquises, ces fameuses compétences ... Pour le palier fin de troisième, y compris A2 et B2i, nous sommes libres de ne pas valider certains élèves (même si on nous incite fortement à valider, avec 80% de compétences acquises).

3) Il serait plus utile, de la part des instits, si on leur demande de valider coûte que coûte, de joindre des documents complémentaires aux dossiers des élèves en difficulté, de manière à ce qu'on ne perde pas bêtement notre temps et celui des élèves en début de 6è ...

Le problème, c'est que ces documentations complémentaires, c'est souvent les collèges qui ne les veulent pas !

Toi tu fais du zèle, mais honnêtement, tous tes collègues consultent ces livrets ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JulieMarmotte

3) Il serait plus utile, de la part des instits, si on leur demande de valider coûte que coûte, de joindre des documents complémentaires aux dossiers des élèves en difficulté, de manière à ce qu'on ne perde pas bêtement notre temps et celui des élèves en début de 6è ...

Certes, quoique pour de rendre compte qu'un élève est limite UPI pas besoin d'être grand clerc.

Bien sûr. Mais c'est tout de même une perte de temps ... Et celui-là avait la chance de s'être retrouvé, tout à fait par hasard, dans une classe où se trouvaient des élèves de l'UPI. Donc il a bénéficié rapidement des aménagements faits pour les "UPI". Mais on était "hors des clous" légalement. Alors que si les informations avaient été mieux transmises en amont, on aurait pu prévoir, savoir aussi que les relations avec la famille n'étaient pas excellentes - ce qui expliquait que le môme n'était pas en UPI - et nous éviter bien des tâtonnements ...

Et puis, c'est un cas exceptionnel. Il y a aussi plein d'élèves en moindre difficulté, mais en difficulté tout de même, qui nous arrivent avec des dossiers les faisant passer pour d'excellents élèves. Pour préparer des classes équilibrées, ce n'est pas simple.

S'il s'agit de mettre des A à tout le monde, autant ne pas remplir les cases ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
helenel

Je vais juste rebondir sur un truc (parce que je fais partie de ceux qui s'enquiquinent à remplir comme si qquelqu'un allait vraiment regarder, parce que j'ai la chance d'avoir des effectifs qui me permettent de connaître vraiment bien mes élèves et de tout remplir vite) : l'année dernière, pour un élève dyslexique, j'ai fait toutes les réunions, toutes les liaisons possibles avec le collège. C'est un gamin qui passait "rik-rak", énormes difficultés dès le passage à l'écrit :sad: (dyslexie sémantique, si ça cause à certains). J'ai rempli le truc du socle honnêtement, j'ai rempli la fiche jaune de signalement, la fiche rose d'aide à la constitution des classes (je conseillais de le mettre avec telle élève qui le tutorait pendant le CM2), la fiche de demande de suivi de PAI, j'ai alerté le principal sur sa situation en expliquant les suivis en place et les projets pour cet enfant. J'ai voulu avoir la prof principale à la rentrée parce que je savais que si le PAI n'était pas suivi, ce gosse allait se noyer dès la 1ère semaine, le principal m'a dit "pas de pb, on connaît votre élève, on fera ce qu'il faut".

Ca n'a pas raté, fin septembre j'ai eu la visite de la maman du gamin qui me demande comment il se fait donc que je n'ai pas transmis au collège le dossier de son enfant :mad::mad::mad: .

Au bout d'un mois, rien n'était en place :blink: , les profs ne savaient pas qu'il était dyslexique :blink::cry: , qu'il avait un PAI à l'école, qu'il était signalé, etc, etc. Le principal s'est excusé en disant qu'il n'avait pas pris le temps de transmettre, mais bon, AUCUN prof n'a jeté un coup d'oeil dans son dossier pour voir d'où pouvaient venir de si grosses difficultés :mad: !

Rentrée au collège super ratée pour ce loulou qui n'avait pas besoin de ça!

Bref, je ne vais pas généraliser, j'ai rempli mes dossiers cette année comme si ça servait à quelque chose. Mais je sais que tout ce qui intéresse le collège c'est d'essayer de séparer les perturbateurs pour constituer les classes. Point.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit_Gizmo

Quand je vois certains d'entre vous parler de liaison CM2-collège, de livrets à remplir pour le collège, de fiche de signalement, de fiche d'aide à la constitution des classes, de fiche de demande de suivi de PAI, etc.... je constate qu'une fois de plus (mais ce n'est plus une surprise) notre Education n'a absolument rien de nationale. Entre notre collège de secteur et les écoles, il n'existe en effet rien de tout cela (et il en est de même, je crois, pour les autres collèges de la circo). Aucune liaison durant l'année entre les instits et les profs du collège, pas de livrets ou de documents à remplir pour le collège et aucune fiche de signalement pour quoi que ce soit.

Lors de la visite du collège par les futurs 6ème, les profs de CM2 présents et le CPE du collège se voient durant une petite heure et répartissent ensemble les élèves en tenant compte du niveau global et des éventuels problèmes de discipline. Nous pouvons alors signaler ce qui nous parait important sur une petite fiche bristol de 4cm x 8 et cela semble satisfaire tout le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dhaiphi

S'il s'agit de mettre des A à tout le monde, autant ne pas remplir les cases ...

Tout à fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
helenel

Quand je vois certains d'entre vous parler de liaison CM2-collège, de livrets à remplir pour le collège, de fiche de signalement, de fiche d'aide à la constitution des classes, de fiche de demande de suivi de PAI, etc.... Entre notre collège de secteur et les écoles, il n'existe en effet rien de tout cela (et il en est de même, je crois, pour les autres collèges de la circo).

Ben tu vois, chez nous ça existe, mais ça ne sert à rien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

S'il s'agit de mettre des A à tout le monde, autant ne pas remplir les cases ...

On peut aussi tirer au sort ! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao

J'apporte ma pierre à l'édifice....

Dans mon école nous remplissons : b2i, socle bidule machin, livret d'anglais (et ça c'est moi qui le fait et c'est ch****** parce que 79 livrets cette année), les livrets de compétences, les bulletins de notes, les comptes-rendus divers et variés de PPS, PAI, PPRE, suivi RASED, suivis CMP/CMPI/CMPP, les comptes-rendu d'aide perso, les fiches d'aide à la constitution des classes de 6ème.

Mon mari était surveillant dans notre principal collège de secteur il y a deux ans. Et bien les dossiers de notre école, c'est lui qui les a rangés (à la demande de la principale) dans une armoire fermée à clé, dans un local lui-même sous clé, dès la rentrée en septembre. JAMAIS personne ne les a consulté. Seule la principale avait les clés de ces dossiers.

Donc malgré la bonne volonté de beaucoup d'enseignants, il suffit d'un seul feignant pour que rien n'avance.

Donc je remplis les livrets avec une grande rapidité. :bleh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
misterp

JulieMarmotte, je dis ça juste comme ça hein, mais en cas de doutes sur un élève, pourquoi aller lire seulement la fiche de socle commun ? Autant aller lire carrément ses bulletins de CM2 non ? (car ça, les instits le remplissent en fonction des évaluations de classe et ça c'est concret non, contrairement au bidule du socle commun assez abstrait)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JulieMarmotte

JulieMarmotte, je dis ça juste comme ça hein, mais en cas de doutes sur un élève, pourquoi aller lire seulement la fiche de socle commun ? Autant aller lire carrément ses bulletins de CM2 non ? (car ça, les instits le remplissent en fonction des évaluations de classe et ça c'est concret non, contrairement au bidule du socle commun assez abstrait)

Si j'ai un doute sur un élève, je vais consulter son dossier ... qui contient ce qu'il contient (et ça varie d'une école à l'autre, d'un maître à l'autre). Je fais avec ce que je trouve, ce qui revient souvent à pas grand-chose. Le socle est quelque chose de récent, mais même avant, il y avait déjà les grandes enveloppes comportant le dossier de l'élève, sur lesquelles était imprimé un tableau récapitulatif (je ne sais pas si ces enveloppes sont une pratique académique ou nationale ...). Parfois, seul ce tableau était renseigné (pas de bulletin ...). Aujourd'hui, j'ai plus souvent les attestations B2i et sécurité routière que des bulletins. Et bizarrement, pas mal de jugements de divorce (donc, accessibles à tout prof qui se penche sur le dossier de l'élève :blink: ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
OCCITANE

Franchement, comme nous avons peu de contact (de vrai contact) avec nos collègues du secondaire, et que nous devons obéir à des obligations académiques (voir de circonscriptions), le fossé est parfois immense entre nous, à mon grand regret.

Personnellement, je suis malade de voir certains de mes élèves partir à la dérive au collège, et ceci malgré les indications que j ai noté sur le dossier, et mes demandes de réunion avec mon collège de secteur.

Résultat, sur en moyenne 9 élèves en CM2 tous les ans, 3 ou 4 partent dans le privé. Inutile de dire que ce sont les bons élèves (scolairement parlant). Les rumeurs vont très vite à la campagne ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
helenel

Résultat, sur en moyenne 9 élèves en CM2 tous les ans, 3 ou 4 partent dans le privé. Inutile de dire que ce sont les bons élèves (scolairement parlant). Les rumeurs vont très vite à la campagne ...

Au niveau liaison, ce n'est pas mieux dans le privé, dans le sens où il n'y a aucun contact entre le collège et l'école. Au moins les collèges publics m'envoient les bulletins de 6ème de mes anciens élèves, j'ai parfois des appels en début d'année, mais le collège privé du coin... rien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dhaiphi

Au moins les collèges publics m'envoient les bulletins de 6ème de mes anciens élèves, j'ai parfois des appels en début d'année, mais le collège privé du coin... rien...

Il n'y a en la matière aucune obligation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
OCCITANE

Le collège public ne m a rien envoyé cette année et m ont effectivement fait savoir qu il n y avait aucune obligation

Et le privé, si ... Et dans mon secteur, ils tiennent compte des observations que je note sur le dossier des élèves (appel en début d année, entre autres)

Je constate

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pablo

Résultat, sur en moyenne 9 élèves en CM2 tous les ans, 3 ou 4 partent dans le privé. Inutile de dire que ce sont les bons élèves (scolairement parlant). Les rumeurs vont très vite à la campagne ...

Au niveau liaison, ce n'est pas mieux dans le privé, dans le sens où il n'y a aucun contact entre le collège et l'école. Au moins les collèges publics m'envoient les bulletins de 6ème de mes anciens élèves, j'ai parfois des appels en début d'année, mais le collège privé du coin... rien...

Pareil chez moi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Quand j'étais directrice, j'ai été témoin du boulot considérable fourni par mes collègues de CM2 afin de faire de solides dossiers pour le collège et ... la désinvolture avec laquelle ces dits-dossiers ont été considérés par le collège de secteur. Même pas la correction d'attendre que nous soyons sortis pour évoquer la destination de ces centaines d'heures de travail ! :blink:

Alors JulieMarmotte, sans remettre du tout TA conscience professionnelle en question, et connaissant des dizaines de profs de collèges qui avouent sans scrupule ne jamais avoir mis le nez dans les dossiers des élèves (y compris les profs principaux :blink: ), je t'assure que ce désintérêt explique en grande partie que tu constates la maigreur des informations contenues.

Imagine qu'on te demande soudain de remplir quatre pages par enfant afin d'informer l'élémentaire de ce qu'il advient de ses anciens élèves, et que tu t'aperçoives qu'ils sont immédiatement remisés voire jetés, je suis sûre que même toi, tu finirais par en faire le minimum ! :wink:

Et pour ce qui est du suivi (des dys, notamment), j'ai rarement constaté des aménagements, même quand ils avaient été (miracle !) acceptés en équipes de suivi. J'ai en tête de nombreux exemples d'anciens parents d'élèves désespérés par cela.

En ce qui concerne cette liaison collège-école, j'étais obligée de supplier le collège de secteur de bien vouloir nous transmettre les résultats des évaluations de début 6è et je ne les avais pas avant novembre.

("Vous comprenez, on a tellement de travail !" me disaient-ils, alors qu'ils étaient une dizaine d'administratifs pour une centaine d'élèves de plus que moi qui avait royalement 2 jours de décharge par semaine alors que l'ien ne me laissait qu'au mieux deux semaines après la passation pour lui transmettre les résultats des évaluations CE2 (et on n'était pas payé en plus, en ce temps-là !) et que j'y arrivais.)

Pour les bulletins trimestriels, je recevais ceux du collège public de secteur, parfois ceux des collèges privés, rarement ceux des autres collèges, pour les élèves qui avaient demandé une dérogation ou avaient déménagé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...