Jump to content
chocolate1

Violence en récréation

Recommended Posts

chocolate1

Bonjour,

Je poste ce sujet afin de trouver quelques conseils qui pourraient m'aider. J'ai une classe de MS, avec quelques garçons vraiment très difficiles. Ils ne sont pas "méchants" en soi, mais sont très violents. En classe, j'arrive à peu près à les canaliser mais dès que vient le moment de la récréation, ils ne se controlent plus : ils se frappent, se bousculent, se donnent des coups de pied... Ils ont déjà été punis, mis à l'écart, nous en avons parlé en classe, établi les règles de vie, à chaque fois que nous sortons en récréation , je rappelle les règles avant, ils ont bien conscience qu'il ne faut frapper mais ne l'appliquent pas... Il y a 5 ou 6 garçons qui sont vraiment violents et je ne sais plus quoi faire j'ai vraiment peur que ça se termine mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
petruska

Bonjour,

Je poste ce sujet afin de trouver quelques conseils qui pourraient m'aider. J'ai une classe de MS, avec quelques garçons vraiment très difficiles. Ils ne sont pas "méchants" en soi, mais sont très violents. En classe, j'arrive à peu près à les canaliser mais dès que vient le moment de la récréation, ils ne se controlent plus : ils se frappent, se bousculent, se donnent des coups de pied... Ils ont déjà été punis, mis à l'écart, nous en avons parlé en classe, établi les règles de vie, à chaque fois que nous sortons en récréation , je rappelle les règles avant, ils ont bien conscience qu'il ne faut frapper mais ne l'appliquent pas... Il y a 5 ou 6 garçons qui sont vraiment violents et je ne sais plus quoi faire j'ai vraiment peur que ça se termine mal.

A force d'être mis à l'écart sur un banc pendant la récréation, ils vont finir par comprendre, il faut rester ferme, prévenir les parents ( sur rdv).

Sinon, tu peux envisager une activité de lutte sur les tapis pendant la motricité ;)( les garçons apprécieront).

Bon courage

Share this post


Link to post
Share on other sites
Neko

J'ai un peu le même problème. Dans la classe tout se passe bien. Mais certains GS de ma classe retrouvent d'autres GS de l'autre classe et là c'est le gros souci !! Les enfants se bagarrent violemment et ça risque de finir très mal...

Avec ma collègue, nous ne savons plus quoi faire : les punitions n'ont pas d'effet sur eux. Nous les séparons au maximum pendant la récré, mais impossible de toujours les surveiller...

Est-ce que vous auriez des solutions ??

Share this post


Link to post
Share on other sites
nadege

Mais ceci n'est pas de la violence !! (dixit mon IEN la semaine dernière)

Share this post


Link to post
Share on other sites
marie87

Mais ceci n'est pas de la violence !! (dixit mon IEN la semaine dernière)

et c'est quoi alors ? :getlost:

Share this post


Link to post
Share on other sites
nadege

Ah ba ça, je n'en ai pas eu la réponse ...

Confrontée au même problème (dans la cour et même dans ma classe) je lui en ai parlé en donnant des exemples.

C'est la réponse que j'ai eu. Il ne faut surtout pas faire de vague en osant parler de violence à l'école !! mais là, c'est trop, je pars en rébellion !

Je ne sais pas, peut-être qu'il faut du sang, ou un mort.

Je trouve inadmissible d'ignorer la violence à l'école, quelle que soit son degré, tant dans l'intérêt des auteurs d'actes de violence, que (surtout) dans l'intérêt des victimes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Watteau

Pourquoi ne pas leur proposer du matériel, des jeux qui vont leur permettre de libérer leur trop plein d'énergie plutôt que de les punir ?

Peut-être qu'en conseil de cycle, il faudrait se poser la question de " quelles sont les activités des élèves à la récré ?"

Qu'ont ils le "droit" de faire ? Quels sont leurs besoins ? Que proposons nous pour leur permettre de satisfaire leurs besoins de mouvement ?

Certes la récré est un moment de liberté mais sans rien pour jouer......vite les enfants jouent à la guerre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aurele08

Je fais remonter ce post car nous avons à l'école de plus en plus de soucis relatifs à la violence. Je suis en intérim de direction pour la 1ère année et j'avoue que là je commence à avoir du mal à gérer ce genre de soucis. mais je ne pense pas que cela soit du à mon manque d'expérience.

Voici le contexte: je travaille dans une école de campagne de 4 classes (ps/ms, gs/cp, ce1/ce2 et cm1/cm2) et 93 élèves. Les enfants de la classe de gs/cp en particulier ont un comportement très difficile. Les jeux de bagarre dans la cour de récréation sont quotidiens. Les enfant concernés sont copains mais se tapent dessus sans cesse. le phénomène s'est aggravé depuis cette année et notamment depuis que 3 nouveaux élèves sont arrivés dans l'école (genre de gamins qui en MS ont "Va te faire enc..." à son actif): le père est en prison et d'après la mère le comportement des deux grands est lié au fait qu'ils aient connu leur père mais pour elle le comportement du ms est inexplicable et c'est forcément à l'école qu'il apprend les gros mots, les insultes et la violence. je ne peux même pas dire que j'en doute, je suis convaincue mordicus que ce sont simplement des enfants mal élevés. Alors cette maman là s'est remise avec un père d'élève de l'école (il a deux enfants et deux petits enfants à l'école) et comme par hasard ce sont ses enfants et petits enfants qui sont mêlés aux jeux de bagarre...

Alors j'ai déjà eu plusieurs fois l'occasion de discuter avec cette famille. La mère/belle-mère n'a aucune autorité sur les 5 enfants de la famille recomposée et le père/beau-père est en train d'instaurer cette autorité dont les enfants ont toujours manqué (enfin pas avec ses enfants à lui car bien que le fils joue à la bagarre et que la fille soit très menteuse, je n'irai pas jusqu'à dire que ces enfants sont mal élevés). Bref il est en train de faire l'éducation que les enfants de sa copine n'ont jamais eue et du coup ils le craignent et ne mouftent pas à la maison. Il reproche à l'équipe de ne pas punir suffisamment, de laisser démarrer les bagarres. ce à quoi j'ai répondu "Ne croyez pas que l'on instaure pas de sanctions, surtout quand il en va des questions de respect et de sécurité et croyez bien que la surveillance de la cour de récréation est assurée puisque au lieu des 2 adultes obligatoires pour la surveillance de la cour, nous sommes 5 à surveiller!!!". j'ai essayé de lui expliquer qu'on ne peut pas toujours détecter les débuts de bagarre, et que donc il est très difficile de ne pas les laisser démarrer, surtout quand on a 93 élèves à surveiller! bref, je pense que les enfants sont tellement "matés" à la maison qu'ils se défoulent à l'école où on est tout de même plus dans le dialogue et la prévention que dans la sanction, même si bien sûr la sanction est indispensable.

Bref, aujourd'hui, il m'a adressé un courrier dans lequel il déplore le fait que son fils se soit fait taper dessus par l'un de ses camarades et que la sécurité dans l'école ne soit pas assurée. J'ai immédiatement adressé un mail à l'ien pour signaler les soucis que nous rencontrons en ce moment, mais j'aimerai vraiment des conseils de gens de "terrain". je suis quelqu'un qui est beaucoup dans le dialogue, je ne jette pas la pierre à ce papa qui regrette la violence dont est victime son fils et qui est tout de même conscient que s'il n'est pas cadré son fils peut déborder facilement aussi. Il a d'abord tenté la méthode "dialogue" avec moi, elle n'a pas aboutie à mon grand regret, donc je trouve légitime le fait qu'il m'adresse un courrier afin de laisser une trace écrite...

Ma question est donc: quelles actions de préventions concrètes et efficaces peut-on mettre en oeuvre? Mes collègues et moi-même avons en vrac quelques idées:

- rédaction du règlement de la cour de récréation et sanction en cas de non respect du règlement. Rédigé avec les élèves bien sûr

- éducation à la citoyenneté en classe: discussions autour des "jeux de bagarre", de la violence... (A ce propos, auriez-vous des documents du type affiche avec des enfants qui se battent afin d'avoir un support pour entamer le débat?)

- nous avons demandé à la communauté de communes de tracer des jeux dans la cour de récréation, dans laquelle il n'y a vraiment rien, même pas un banc! Notre demande a été acceptée, mais je n'ai pas de date pour le tracé de ces jeux. il peuvent très bien être réalisés pendant l'été 2012 auquel cas cela surviendrait tardivement... j'ai demandé à ce que cette demande soit traitée prioritairement parmi les autres

- tenue d'un cahier de violence pour la cour de récréation sur lequel on notera les plaintes sérieuses des élèves et les noms des agresseurs, ainsi que les noms des enfants qui jouent à la bagarre. ce système pourrait s'avérer efficace, mais me gêne un peu dans le sens où il se situe dans le domaine de la répression et qu'il risque de devenir un outil de menace ("attention, sinon, j'écris ton nom dans le cahier!"). mais il pourrait avoir l'avantage de faire comprendre à la famille dont je parlais plus haut que ce sont ses enfants qui posent le plus de problèmes dans la cour...

- dans notre projet d'école, nous avons un axe qui concerne la violence et notamment une annexe qui se veut pédagogique dans le sens où elle concerne les enfants à comportement difficile mais qu'elle a pour vocation à informer les familles de ces enfants de leur comportement sur une période donnée (non, non, elle ne suit pas l'élève tout au long de sa scolarité, mais à un moment donné, les élèves difficiles savent que leurs parents seront avertis de leur comportement et pourront donc en parler avec eux.).

Autre chose...?

Merci pour vos conseils!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lady Oscar

J'ai un carnet de violence avec mes maternelles: ça fait de l'effet et je lis ce qu'il y a à dire lors des RDV avec les parents.

Toutes tes idées sont à étudier avec tes collègues, soutenez-vous surtout :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aurele08

Tu as quel niveau de maternelle? ce type de carnet est-il adaptable avec des gs/cp? ce ne sont pas les ps/ms qui posent le plus de soucis: il y a des règles de vie clairement établies en classe et la plupart les respectent, du coup en récréation avec les plus petits, ça ne va jamais plus loin que "il m'a poussé", "il a dit un gros mot" etc.

Pourrais-tu m'expliquer le principe de ton carnet plus en détail?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lady Oscar

J'ai des ps-ms-gs, c'est un carnet avec une page par enfant et je note après avoir prévenu une fois (un enfant qui bouscule) ou tout de suite si le fait est grave (violence volontaire). L'important c'est de convoquer les parents, et de bien montrer en RDV que tu as le carnet avec toi pour ceux qui auraient envie de devenir violent.

Pas de solmution miracle, tiens bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Magali31

Si vous etes 5 a surveiller, c'est que les 4 classes sortent en même temps ? Peut-etre est ce possible d'envisager une récrée décalée. Le nombre d'adulte est peut-être suffisant mais pas l'espace ? En tout cas, pour ce cas particulier de ce parent, le fait de noter les incidents est indispensable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aurele08

J'avais signalé le problème à l'inspectrice, et heureusement pour moi, car elle a eu copie du courrier du père d'élève!!! Elle m'a appelée ce midi, m'a dit que j'avais très bien réagi en la prévenant, m'a demandé des informations complémentaires, ce qu'on comptait mettre en place pour remédier aux soucis etc. et m'a recommandé de donner un ballon en mousse aux enfants pendant la récréation, mais du coup, afin d'anticiper les dérapages quant à l'utilisation de ce ballon, de mettre en place des récréations échelonnées, comme tu le suggères toi-même. Je pense qu'effectivement cela vaut le coup d'essayer, du moins en attendant que nous ayons des jeux tracés au sol.

Là où je suis rassurée, c'est qu'en discutant avec le directeur de la communauté de communes que j'ai rencontré aujourd'hui, j'ai appris qu'il avait déjà eu une conversation avec l'inspectrice au sujet des enfants de la famille du père d'élèves qui se plaint, car ils posent aussi des soucis avec les agents du périscolaires (cantine et garderie) et qu'il lui avait déjà dit qu'il y avait dans la classe de GS/CP une concentration d'élèves difficiles (ce que j'ai dit au téléphone à l'inspectrice ce midi sans savoir qu'elle le savait déjà). Bref nos discours se sont totalement recoupés, du coup, elle n'imagine pas un instant que les soucis viennent de l'équipe ou du fait que je ne suis pas faite pour la direction.

Bref, je me sens bien soulagée après cette conversation avec l'inspectrice, ce qui ne fait que confirmer tout le bien que je pense d'elle!

Share this post


Link to post
Share on other sites
clag

Autres pistes de réflexion:

-apprendre à jouer à des jeux de cour pendant la motricité afin

d'essayer de les amener à réinvestir pendant la récréation

(1,2,3 soleil, le facteur est il passé, etc....)

-augmenter le nombre d'objets pour jouer à la récréation car cela les canalise:

exemples: acheter des cerceaux qu'on s'amuse à faire rouler, des poussettes avec poupées

demander un investissement vélo/trottinettes, bon quand il fera beau ça peut être des craies dans la cour

mais là... il fait pas assez chaud!)

:) après malheureusement ... la récré reste un moment où ils se lâchent... plus ou moins...

et des fois c'est plutôt plus! :sweatingbullets:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aurele08

Oui l'inspectrice m'a aussi suggéré l'apprentissage de jeux en classe pour y rejouer dans la cour!

Pour les petits jeux, on va introduire un ballon en mousse mais il n'est pas évident d'introduire d'autres objets car comme il s'agit d'une école primaire, les ps se retrouvent en récré avec les cm, donc faire du vélo dans une cour au milieu de 90 enfants dont certains aimeraient bien retourner en enfance et jouer avec les vélos des petits, ce n'est pas évident. m'enfin, on pourra essayer de conjuguer ça avec les récrés échelonnées!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lady Oscar

Un jeu qui rassemblent différents âges: "tomate ketschup", enfants assis en rond, un enfant march autour en disant "tomate" en posant la main sur le stête et quand il dit ketschup sur la tête d'un enfant qui doit alors lui courir après avant que celui qui marchait ne s'assoit à sa place.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pirouettecacahuète

Oui l'inspectrice m'a aussi suggéré l'apprentissage de jeux en classe pour y rejouer dans la cour!

Pour les petits jeux, on va introduire un ballon en mousse mais il n'est pas évident d'introduire d'autres objets car comme il s'agit d'une école primaire, les ps se retrouvent en récré avec les cm, donc faire du vélo dans une cour au milieu de 90 enfants dont certains aimeraient bien retourner en enfance et jouer avec les vélos des petits, ce n'est pas évident. m'enfin, on pourra essayer de conjuguer ça avec les récrés échelonnées!!!

Comme cela a été suggéré plus tôt, mieux vaut faire des récréations décalées. Nous avons la même configuration (4 classes à double niveau). Nous faisons une récré avec les PS/MS/GS/CP et une récré avec les CE1/CE2/CM1/CM2. Le peu de fois où nous avons fait tous ensemble, ça a été très dur car les plus grands bousculaient les plus petits ! Bon courage à toi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aurele08

Le souci ne vient pas des plus grands, mais bien des gs/cp. Les grands font au contraire très attention aux petits et ont même tendance à les "protéger" (ouf, on a quand même ça!). les petits se plaignent peu (enfin comme dans une école maternelle "normale" quoi). ce sont les enfants de 6/7 ans qui jouent ensemble et les jeux dégénèrent très souvent en bagarres. On a beau leur dire "arrêtez de jouer ensemble puisque vous ne savez pas jouer calmement et que ça finit toujours en bagarre!", rien n'y fait, c'est plus fort qu'eux... Ce qui m'irrite profondément, c'est les parents qui disent "vous n'assurez pas la sécurité de mes enfants", alors que ce sont leurs enfants précisément qui posent souci et qui se mettent tout seuls en danger parce qu'ils ne respectent pas les règles. S'il n'y avait pas un souci d'éducation à la base, on n'en serait quand même pas là!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...