Jump to content
Marjory

S'opposer à l'oganisation d'un stage de remise à niveau.

Recommended Posts

Marjory

Bonjour,

Je voudrais savoir si un directeur peut refuser d'organiser un stage de remise à niveau dans son école quand un adjoint est volontaire et que l'enseignant de CM a déjà ciblé des élèves.

Merci.

Je précise que je suis moi-même contre ces stages.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maîtresse du 37

Et bien non ce n'est pas le rôle du directeur selon moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tempérence

Majory, tu n'as pas à être pour ou contre les SRAN, c'est juste comme ça.

C'est comme l'aide perso, c'est une demande institutionnelle.

C'est ce qu'on nous a dit en stage directeur le mois dernier...

En ce qui concerne l'organisation, ce sont les directeurs qui font redescendre les documents, et qui renvoient tous les tableaux à l'IEN.

En tous cas, moi je reçois toutes ces infos en tant que directrice.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marjory

Je comprends bien pour l'obligation institutionnelle.

Mais là, il s'agit de quelqu'un qui a tout fait sans prévenir sa directrice et qui lui annonce comme ça qu'elle veut encadrer un stage en juillet et qu'elle va le proposer aux familles des CM.

La directrice s'est trouvée prise au dépourvu. Son prochain conseil d'école est prévu mardi. L'ordre du jour est déjà établi et elle va devoir le modifier à la dernière minute pour obtenir du maire l'autorisation d'utiliser les locaux. Des travaux dans la cour ont été déjà planifiés. Le personnel a déjà organisé le grand nettoyage des classes.

Bref techniquement, cette organisation va être compliquée.

La directrice ne s'oppose pas à ce qu'un sran soit proposé aux élèves, mais elle trouve que la demande arrive trop tard et ne se sent pas en mesure de l'organiser.

Elle n'a pas reçu de demande de L'IEN et ne sait même pas s'il a été informé.

Dans ces conditions peut-elle refuser la demande de sa collègue et la renvoyer vers l'IEN ? L'IEN peut-il l'obliger organiser quand même ce stage dans son école ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
fraisedesbois2

Un SRAN peut tout a fait etre organisé sur une autre école de la commune, dans ce cas là ta collègue encadrera le stage sur cette école là et pas dans la sienne.

Chez nous dans la mesure du possible ils essayent de mettre deux enseignants par école pour les SRAN (dans la mesure d'un nombre de volontaires suffisants) pour des questions de sécurité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marjory

Merci pour cette réponse rapide et concrète.

La liste des élèves proposés n'a pas été arrêtée en conseil des maîtres. La directrice avait juste transmis aux collègues les documents de l'inspection, mais n'ayant pas eu de retour elle n'a pas mis cette question à l'ordre du jour d'un conseil des maîtres.

Elle est peut-être en faute sur ce point là si je comprends bien.

Le prochain Conseil des maîtres est prévu dans un semaine.

Pour le conseil d'école, il est indiqué dans la circulaire du 1er février :

l'ensemble du dispositif sera présenté au conseil d'école ...

Il est aussi indiqué que l'implantation des stages sera décidé en accord avec le maire. Je pensais donc que c'était de son ressort.

La directrice n'a pas eu connaissance par son IEN que son école serait retenue comme lieu de stage.

Comme vous pouvez le constater, tout s'est joué dans son dos, sans qu'elle soit informée de rien. Elle ne sait même pas si l'IEN est informé. Je ne trouve pas ça très correcte de la part de ses collègues.

Share this post


Link to post
Share on other sites
gihem

Ici, l'IEN m'a dit qu'il fallait au moins 2 stages dans une école (en cas d'absence d'un des 2 profs notamment).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tempérence

La liste des élèves proposés n'a pas été arrêtée en conseil des maîtres. La directrice avait juste transmis aux collègues les documents de l'inspection, mais n'ayant pas eu de retour elle n'a pas mis cette question à l'ordre du jour d'un conseil des maîtres.

Elle est peut-être en faute sur ce point là si je comprends bien.

C'est en effet là le noeud du problème...

Il aurait fallu parler de l'éventualité du stage SRAN en amont, au moment où les documents sont arrivés à l'école.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marjory

La directrice le saura pour la prochaine fois. Sans formation difficile de tout prévoir. Elle pensait naïvement que ses collègues l'informeraient s'ils avaient l'intention de répondre positivement à cette proposition institutionnelle.

Dans sa circonscription rares sont les volontaires pour ces stages.

Share this post


Link to post
Share on other sites
nane95

Il est aussi indiqué que l'implantation des stages sera décidé en accord avec le maire. Je pensais donc que c'était de son ressort.

La directrice n'a pas eu connaissance par son IEN que son école serait retenue comme lieu de stage.

Chez nous c'est le maire qui a refusé d'ouvrir les écoles pour les SRAN : Ces stages ont donc été "accueillis" dans les collèges avec les quelques instits volontaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tann14

Je remonte le sujet car je n'ai pas trouvé de sujet plus récent.

Je suis enseignante en CM2 et j'aimerais savoir si je dois obligatoirement désigner des élèves de ma classe pour les stages de remise à niveau. Comme cela se passe hors temps scolaire, est-ce une obligation institutionnelle, comme indiqué plus haut ? Je précise que je ne souhaite pas participer à ces stages en tant qu'enseignante. Mais d'autres collègues de l'école sont volontaires alors la directrice aimerait que je "fournisse" des élèves. Sur quatre collègues de CM dans l'école, deux sont contre les stages et refusent catégoriquement de les proposer à leurs élèves, un autre n'a pas encore pris de décision.

J'ai cherché des infos sur le net pour savoir s'il y avait des positions syndicales, mais je n'ai pas trouvé beaucoup d'éléments (appel au boycott dans un département l'an dernier), et aucun article récent sur le sujet. Ces stages n'ont pas été organisés dans mon département l'an dernier. Cette année, il y en aurait aux deux semaines de vacances de printemps et fin août.

Ne faut-il pas prendre une décision d'équipe sur ce sujet (nous avons un conseil des maitres mardi) ? Comment faites-vous dans vos écoles ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
gihem

Il est effectivement difficile d'imposer quoi que se soit à quiconque. Un enseignant contre les SRAN peut très bien estimer qu'aucun élève de sa classe n'en a besoin et il sera difficile d'aller vérifier s'il est de bonne ou mauvaise foi.

En pratique, voici comment ça se passe dans mon école. Lorsque des collègues souhaitent assurer ces stages, ils vont à la pêche aux élèves dans leur classe ou chez les collègues qui leur opposent parfois une fin de non-recevoir. Si aucun collègue ne souhaite faire de stage, je ne fais même pas d'appel aux élèves car l'expérience m'a montré que lorsqu'un stage se déroule dans une autre école avec un enseignant inconnu, le taux de fréquentation approchait le zéro.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tann14

Merci pour ta réponse.

Tu n'as donc jamais pris de décision d'équipe sur ce sujet en conseil des maitres ?

Je te rejoins sur le fait qu'envoyer les élèves dans d'autres écoles ne donnera pas un bon taux de participation. Par contre, il est arrivé que des élèves des écoles rurales alentour viennent dans notre commune (je suis dans la grosse école du secteur, dans la ville où se situe le collège).

J'ai entendu dire que c'était aux directeurs d'organiser les stages. Est-ce vrai ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Timis

Ici les stages sont plutôt bien suivis par les parents (même si dans une autre commune) ... Mais c'est pas forcément les prioritaires qui y vont.

Par exemple, j'ai proposé il y a deux ans à trois élèves de le faire : deux en très grande difficulté, l'un avec des difficultés importantes mais surtout en français (et moins graves que les autres) : il n'y a que ce dernier élève qui y est allé (on n'a pas de volontaire dans notre commune ou très rarement, mais même quand ma collègue est volontaire, le constat ne change pas). Donc ce n'était pas "le pire" mais j'ai trouvé que ça lui avait fait beaucoup de bien (surtout ceux de fin août qui remettent bien dans le bain ceux qui ont des difficultés).

 

Bref pour répondre à ta question, à mon avis aucune obligation : tu dis que tu n'as personne à proposer si tu es contre et point. Par contre, est-ce qu'après on ne peut pas te "reprocher" de ne pas donner toute "l'aide" possible aux élèves en difficulté (comme quand on nous dit, par ici en tout cas, que si on ne fait pas un PPRE on ne lutte pas contre leurs difficultés, qu'il faut forcément le signaler au RASED sinon ça veut dire qu'on n'a pas d'élèves en difficulté même si on sait pertinemment que le RASED n'interviendra pas, qu'il faut le prendre en APC toute l'année même si on sait que ça épuise le gamin etc... ) : bref qu'au final on nous reproche de ne pas avoir aider l'enfant même si ça part d'une bonne intention..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tann14

Ma directrice est venue dans ma classe le dernier jour avant les vacances et elle en était presque rendu à choisir les élèves elle-même : "La petite Julie, là-bas, elle est en difficultés, non ?". Evidemment, elle ne m'a pas parlé des 2 garçons turbulents pour lesquels on a fait équipes éducatives et dossiers SEGPA. Ou plutôt si, elle m'a dit : "Vu qu'il va aller en SEGPA, ce n'est pas la peine de l'envoyer en stage". J'avais vraiment l'impression qu'elle voulait choisir des élèves mignonnes et sympas pour que la collègue volontaire se fasse un peu d'argent de poche.

Le collègue qui n'a pas encore pris de décision m'a dit comme toi : est-ce qu'on ne va pas venir me reprocher de ne pas avoir aidé les élèves si je n'en envoie aucun ? Je comprends... Ça me gêne un peu qu'on joue ainsi sur le sentiment de culpabilité des gens... même si je constate qu'on auto-entretien seuls ce processus. Je suis comme lui : je me dis qu'on va venir me taper sur les doigts, ou que ça va mettre une ambiance pourrie si je refuse. Mais bon... marre aussi d'être trop gentille. 

Au final, ce qui se joue là n'a rien à voir avec les élèves en difficultés. C'est surtout lié aux relations dans l'équipe et avec les familles.

Diviser pour mieux régner.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Timis

Ah c'est différent. Je pense qu'il faut essayer de sortir de ces relations, et que tu fasses toi le point : est ce qu'objectivement y'a des élèves qui auraient besoin de ce stage (y compris ceux qui sont orientés en SEGPA : aux parents de décider ensuite s'ils veulent les y envoyer ou pas) ?

Soit tu arrives à "assumer" tes choix contre la directrice et l'équipe en n'envoyant ceux que tu penses, auraient besoin de ce stage (et auxquels on pourrait te reprocher de ne pas avoir proposé ce stage), comportement non pris en compte.

Soit tu lui "cèdes" mais ça me dérangerait dans le contexte dont tu parles. ... Donc je crois que je préfèrerai n'envoyer personne...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tann14

Merci pour ton avis. C'est clair que si j'envoie des élèves, ce sera ceux qui en ont vraiment besoin, même s'ils sont perturbateurs. Ce n'est pas à la directrice de choisir ; elle ne les connait pas suffisamment (à part ceux pour lesquels elle a dirigé des équipes éducatives ou des ESS).

Mais ça me gêne quand même, ces stages. Faire venir des élèves pendant les vacances. Organiser une "remise à niveau" comme si on prenait un prof particulier, pour certains élèves seulement. Payer des heures sup aux enseignants pour ça au lieu d'utiliser cet argent pour favoriser le fonctionnement des écoles au quotidien. Il y a un côté inégalitaire qui me dérange. Je doute, en plus, de leur efficacité, mais tu sembles dire que ça a été bénéfique pour ton élève. Tant mieux.

Je vais voir avec mes 3 collègues.

Nous sommes quatre. Il y en a deux qui n'enverront personne. Alors pourquoi moi je devrais une nouvelle fois "céder" contre ma volonté ? J'ai déjà cédé chaque année pour le choix de la classe, du niveau... J'en ai franchement marre. Je me serais bien passée de ce nouveau sujet de discorde.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
rose45

Tu sais, j'étais contre ces stages aussi, maintenant il y a en gros 500 stages à chaque vacances oragnisés dans mon département ,alors je me rends à l'évidence, il y a plein de collègues qui ont envie de bosser pendant les vacances et mes loustics que j'envoie au stage sont RA-VIS (en vrai! y'en a même qui me demandent pourquoi y'en a pas en février et à la toussaint......).

Alors je ne fais pas les stages, mais je donne une liste d'enfants que ça peut aider (problèmes comportementaux ou pas) au niveau scolaire..... (et oh! horreur! je passe les voir, ils me racontent ce qu'ils font et on mange un ptit bout tous ensemble)

Et puis c'est comme ça, c'est sûrement un décret ou un truc dans le genre, écrit et voté par les gens que le peuple a élu donc moi je m'embarasse plus (depuis mes années de direction en plein rythmes scolaires et service minimum --> même si je suis contre dans ma tête, ben la loi c'est la loi = ça n'engage que moi mais j'arrive à voir les bons côtés)

PS : j'ai participé à nombreuses grèves sur ces 3 sujets..... et?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Freddd

J'ai des collègues qui demandent aux élèves s'ils veulent faire un SRAN. Il y en toujours qui veulent venir travailler un peu pendant les vacances. Bref, ce n'est pas toi qui choisis ce sont les élèves qui sont volontaires.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Araneda

Ne devons nous pas voir avant tout l'intérêt des élèves ? Car oui certains en ont besoin, car oui c'est uniquement avec l'accord des parents, car oui certains gamins sont aussi mieux en SRAN que dehors (en REP/REP+ par exemple, mais je ne voudrais tellement pas caricaturer..) ... 

Ici ce sont les équipes de circo qui organisent les SRAN, qui lancent les appels aux volontaires pour les encadrements (et il y a plus de demandes que de satisfaits). Les centres de SRAN sont ouverts en fonction du nombre d'élèves "proposés", et les enseignants volontaires ne sont pas forcément affectés sur leur école pour le SRAN. C'est une vraie semaine de différenciation individuelle, chaque prof qui propose un élève cible les difficultés personnelles de l'élève à travailler , et pour les avoir fait plusieurs années les enfants en fin de semaine sont ravis quand oui ils ont acquis ou compris une nouvelle compétence.

Alors oui ce sont des heures supp pour les profs, ne nous voilons pas la face quels sont les moyens de mettre du beurre dans les épinards quand on est PE ? On y arrive pas les mains dans les poches, cela se prépare.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tann14

Comment s'assurer que le stage sera correctement organisé si on n'y participe pas ?

Et qu'est-ce que je gagne, moi, à remplir des feuilles, à contacter les parents, à les relancer peut-être ? Pendant ce temps-là, je ne différencie pas dans la classe. Marre de la paperasse qu'on nous demande sans cesse.

Les élèves volontaires, c'est une bonne idée. Comment fais-tu concrètement ? Tu en parles en classe ? Tu mets un mot dans les cahiers de tous les élèves ? Et si tu as 10 élèves volontaires, tu fais comment pour remplir toutes les feuilles ? Tu choisis les compétences travaillées en remplissant la feuille en classe avec chaque élève (ce qui serait une suite logique de la démarche de volontariat, non ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
rose45

Ben...... c'est pas à toi de l'organiser alors tu n'iras pas vérifié......

Nous on a une lettre type, on met les prénoms, on donne aux gamins et si j'ai la signature avant la date indiquée tant mieux, sinon tant pis. Je ne relance pas. Puis je donne les réponses à directeur ;) et je dis brièvement les difficultés ciblées de chacun à ma collègue qui fait le SRAN et basta, on n'est jamais venu nous embêter. (ça me prend moins de temps que la cantine,l'étude, les mots dans le cahier de liaison à vérifier)

Pourquoi tu ne différencierais plus en classe? Aucun rapport.

Tu te poses trop de questions je pense ;) Tu donnes la liste de ceux qui veulent le faire et puis c'est tout. Nous on propose à ceux en difficulté. Ma collègue rajoute des volontaires s'il reste des places, moi non....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tann14

Merci pour ta réponse. Je me pose en effet trop de questions, je pense. Je verrai demain avec mes collègues.

Ce que je voulais dire concernant l'organisation, c'est que l'on n'est pas sûr que les élèves travailleront vraiment. Mes 2 collègues qui n'envoient plus d'élèves sont contre parce que la première année, les élèves avaient passé plus de temps en récré qu'en classe. Elles estiment donc que c'est un dispositif inutile et ne veulent plus y envoyer d'élèves.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lena

Je fais comme Rose.

Papier à transmettre aux parents (à rendre sous 48h, on est toujours à la bourre!), retour ou pas retour, court laïus et un cahier 48p par enfant sensé venir, et basta.

Share this post


Link to post
Share on other sites
rose45
il y a 12 minutes, ZiaO a dit :

Merci pour ta réponse. Je me pose en effet trop de questions, je pense. Je verrai demain avec mes collègues.

Ce que je voulais dire concernant l'organisation, c'est que l'on n'est pas sûr que les élèves travailleront vraiment. Mes 2 collègues qui n'envoient plus d'élèves sont contre parce que la première année, les élèves avaient passé plus de temps en récré qu'en classe. Elles estiment donc que c'est un dispositif inutile et ne veulent plus y envoyer d'élèves.

Ben je vais te dire que................... ceci ne nous regarde pas ;) et comment peuvent-elles savoir puisqu'elles y sont pas?

 

(moi à une époque mes futurs élèves ne faisaient rien du tout de toute leur année de CE2...... et? .............. c'est malheureusement pas de notre ressort)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pepettebond

Par contre il ne faut pas d'autorisation du maire pour les sran  puisque c'est une activité d'enseignement  qui a des règles données par le bo , il faut informer le maire

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
pimouss26
Il y a 17 heures, ZiaO a dit :

Merci pour ton avis. C'est clair que si j'envoie des élèves, ce sera ceux qui en ont vraiment besoin, même s'ils sont perturbateurs. Ce n'est pas à la directrice de choisir ; elle ne les connait pas suffisamment (à part ceux pour lesquels elle a dirigé des équipes éducatives ou des ESS).

Mais ça me gêne quand même, ces stages. Faire venir des élèves pendant les vacances. Organiser une "remise à niveau" comme si on prenait un prof particulier, pour certains élèves seulement. Payer des heures sup aux enseignants pour ça au lieu d'utiliser cet argent pour favoriser le fonctionnement des écoles au quotidien. Il y a un côté inégalitaire qui me dérange. Je doute, en plus, de leur efficacité, mais tu sembles dire que ça a été bénéfique pour ton élève. Tant mieux.

Je vais voir avec mes 3 collègues.

Nous sommes quatre. Il y en a deux qui n'enverront personne. Alors pourquoi moi je devrais une nouvelle fois "céder" contre ma volonté ? J'ai déjà cédé chaque année pour le choix de la classe, du niveau... J'en ai franchement marre. Je me serais bien passée de ce nouveau sujet de discorde.

 

Les collègues qui souhaitent le faire peuvent postuler auprès de l'inspection qui les enverra si besoin dans d'autres écoles de la circonscription, ce n'est pas forcément dans son école que l'on fait le SRAN

Il y a 17 heures, rose45 a dit :

Tu sais, j'étais contre ces stages aussi, maintenant il y a en gros 500 stages à chaque vacances oragnisés dans mon département ,alors je me rends à l'évidence, il y a plein de collègues qui ont envie de bosser pendant les vacances et mes loustics que j'envoie au stage sont RA-VIS (en vrai! y'en a même qui me demandent pourquoi y'en a pas en février et à la toussaint......).

Alors je ne fais pas les stages, mais je donne une liste d'enfants que ça peut aider (problèmes comportementaux ou pas) au niveau scolaire..... (et oh! horreur! je passe les voir, ils me racontent ce qu'ils font et on mange un ptit bout tous ensemble)

Et puis c'est comme ça, c'est sûrement un décret ou un truc dans le genre, écrit et voté par les gens que le peuple a élu donc moi je m'embarasse plus (depuis mes années de direction en plein rythmes scolaires et service minimum --> même si je suis contre dans ma tête, ben la loi c'est la loi = ça n'engage que moi mais j'arrive à voir les bons côtés)

PS : j'ai participé à nombreuses grèves sur ces 3 sujets..... et?

En ce qui concerne les enseignants je pense qu'un certain nombre font un compromis entre les vacances et l'argent dont ils besoin. Ce fut mon cas 2 fois, je l'avoue, j'y suis allée vraiment à reculons mais vraiment parce que "obligée" pour des questions financières. Maintenant je ne les fais plus car effectivement je suis contre car les SRAN ont été instaurés en même temps que l'aide perso pour compenser la suppression des RASED.

En général les enfants sont plutôt contents 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Araneda
Il y a 11 heures, ZiaO a dit :

Comment s'assurer que le stage sera correctement organisé si on n'y participe pas ?

Et qu'est-ce que je gagne, moi, à remplir des feuilles, à contacter les parents, à les relancer peut-être ? Pendant ce temps-là, je ne différencie pas dans la classe. Marre de la paperasse qu'on nous demande sans cesse.

Les élèves volontaires, c'est une bonne idée. Comment fais-tu concrètement ? Tu en parles en classe ? Tu mets un mot dans les cahiers de tous les élèves ? Et si tu as 10 élèves volontaires, tu fais comment pour remplir toutes les feuilles ? Tu choisis les compétences travaillées en remplissant la feuille en classe avec chaque élève (ce qui serait une suite logique de la démarche de volontariat, non ?)

 

Il y a 11 heures, ZiaO a dit :

Merci pour ta réponse. Je me pose en effet trop de questions, je pense. Je verrai demain avec mes collègues.

Ce que je voulais dire concernant l'organisation, c'est que l'on n'est pas sûr que les élèves travailleront vraiment. Mes 2 collègues qui n'envoient plus d'élèves sont contre parce que la première année, les élèves avaient passé plus de temps en récré qu'en classe. Elles estiment donc que c'est un dispositif inutile et ne veulent plus y envoyer d'élèves.

En effet tu n'y gagnes rien mais les stages sont au bénéfice des élèves en difficultés non ? Peut être alors y gagnera tu des élèves plus confiants ou reconnaissants que leur maîtresse aura accompagné vers ce dispositif. Les valoriser lors de leur retour en classe après ce stage peut leur faire un bien fou....

J'avoue ne pas comprendre ton positionnement, ni ton regard "a priori" sur le travail qui sera mené par les collègues qui prendront en charge les élèves. La bienveillance cela fonctionne dans les deux sens. Et puis à quel moment cela t'empêche de différencier dans ta classe ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Timis

Je rejoins les avis postés.

C'est pas très long, je donne un papier pour les élèves que j'ai sélectionné. Je ramasse le papier et je donne vite fait des compétences à travailler genre compréhension de lecture et fractions ou accords GN et problèmes. Enfin bref des trucs très généraux et ça me prend quelques instants. En retour, la plupart du temps j'ai une fiche du PE qui a réalisé le stage qui me dit ce qu'il a travaillé avec mon élève.

Je dis la plupart du temps car oui des fois les collègues le font pour l'argent et font le strict minimum (genre une fois un élève qui y allait pour des problèmes d'orthographe et de lecture, et qui n'a fait que des maths de toute la semaine car c'était plus "simple" à organiser pour le PE qui faisait le stage...) ... Mais bon je ne vois vraiment pas en quoi c'est ton problème... Dans une école où je suis passée, l'enseignant de CM1 était un incompétent, s'il faisait des stages, il aurait été aussi incompétent en stage... Mais c'est pas le "sujet"...

Faut imaginer que c'est de l'APC avec quelqu'un d'autre que toi, que les élèves adorent car une grande partie du temps c'est présenté de manière ludique ou sous forme de projet. Tu penses que ça peut leur servir : lance toi sans te prendre la tête, ça ne doit vraiment pas te prendre le temps ....

Tu penses pour x ou y raisons que ça ne leur servirait pas, que ça te pose trop de problèmes niveau éthique, ben tu laisses tomber...

 

Pour le côté élèves volontaires, j'avoue qu'ici ça me gène, j'ai plusieurs exemples dans ma tête de parents et / ou d'élèves, qui profiteraient de ce volontariat pour faire des activités gratuites pendant les vacances sans en avoir besoin au niveau scolaire... Et là ça me gène éthiquement parlant, parce qu'on peut discuter du fait que l'Etat mette de l'argent là dedans au lieu du RASED par exemple, mais que l'Etat dépense cet argent pour des élèves qui n'ont pas ou peu de difficultés... bof....

Share this post


Link to post
Share on other sites
rose45

Après c'est aux IEN de rappeler que ce n'est pas pour tous les élèves..... chacun son rôle...... (même si je suis d'accord avec toi, faut qu'on arrête de se prendre la tête pour des trucs qui ne nous regardent pas...... vivement une refonte du système scolaire ;););) )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...