Jump to content
Damarya

Les collectes de la méthode Picot

Recommended Posts

Damarya

Bonsoir à tous,

De retour (forcé) en élémentaire après 4 ans en maternelle, un peu perdue au niveau de la grammaire, je pensais me lancer dans la  méthode Picot pour mes classes de CM1&2 (deux compléments de quart temps ; je ferai, en français, la grammaire et la lecture-compréhension un jour par semaine dans chaque classe), je me suis donc acheté l'ouvrage.

Premier bémol : je découvre que la méthode s'inscrit en fait dans une progression sur 4 jours qui a l'air assez lourde. Même en retirant ce qui concerne des matières dont je n'ai pas la charge (comme le vocabulaire ou les transpositions de textes), j'ai peur de ne pas avoir le temps d'avancer dans cette méthode en un jour par semaine.

Second bémol et pas des moindres :  je ne comprends pas du tout cette histoire de collecte. J'ai beau lire et relire les explications pour "réaliser les collectes", ça reste totalement flou, pour ne pas dire obscur dans mon esprit. Impossible de contacter François Picot via Léa (message d'erreur) et les commentaires sur http://lea.nathan.fr/communaute-pedagogique/les-collectes-de-faire-de-la-grammaire-comment-proceder ne m'ont pas éclairée.

En lisant une progression détaillée pour une semaine, j'ai l'impression que la collecte tombe de nulle part, qu'elle arrive comme un cheveu sur la soupe avant une phase d'exercices à l'écrit, et je ne comprends pas ce que l'on doit en faire. Les phrases sont parachutées comme ça ? On en parle, on souligne/surligne quelque chose ? On explique à quoi cela sert de faire ça ?

Je me tourne donc vers vous. Si vous pratiquez cette méthode, pourriez-vous me détailler comment vous menez la partie "Collecte" ? A quel moment ? Combien de temps cela vous prend-il ? Comment avez-vous expliqué à vos élèves pourquoi on fait ça ?

 

Merci par avance !

Share this post


Link to post
Share on other sites
la maîtresse des petits

Voilà, pour moi c est le même souci. Je ne vois pas ce qu'il faut faire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
calista06

J'ai utilisé ce manuel une seule année en CM1-CM2 car je suis ensuite repassée en GS mais j'ai vraiment bien accroché avec le principe de l'étude de la langue par l'observation des similitudes dans la syntaxe notamment. Malheureusement, je n'ai pas mon manuel avec moi donc je vais essayer de vous expliquer ce que je faisais de mémoire.

Alors, pour la collecte rien de compliqué pour ma part. Je la donnais directement aux élèves. Trop long pour eux de recopier donc je leur distribuais les phrases du texte à collecter (texte qu'on avait étudié au préalable bien sur), ils découpaient les phrases et les collaient à la page que je leur indiquais. (Je l'écrivais au tableau pour ne pas avoir à répéter dix fois "la phrase 1 p 24", "phrase 2 p 8" etc).

L’intérêt ne réside vraiment pas dans la collecte mais dans l'analyse des pages (je ne sais plus quel terme est utilisé dans le manuel). Lors de la séance de l'analyse, mes élèves devaient relire les phrases et essayer de trouver un point commun, le "titre" de la page. S'engageait alors une argumentation, les élèves essayaient de trouver des contre-exemples parmi les phrases pour s'assurer que le titre proposé s'appliquait à toutes.

Lorsque tout le monde était d'accord, on repérait les caractéristiques de la fonction par exemple en surlignant les éléments importants (exemple: "qui", "que" et "dont" pour la relative). Ca constituait le premier pas vers la "leçon".

 

Je ne sais pas si je suis suffisamment claire mais n’hésitez pas à poser des questions, si je peux vous répondre, je le ferai.

 

Par contre, je déconseille vivement l'utilisation de la méthode pour une seule journée par semaine. Même en laissant de cote le vocabulaire et la production d’écrit, il me fallait 4 créneaux par semaine minimum.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tazou66

Bonjour,

 

Moi aussi je me lance dans cette méthode (mais pour un Ce1-Ce2) et de ce que j'ai compris des collectes, c'est qu'elles servent à construire la leçon au moment des "synthèses" de la méthode. Les synthèses sont les leçons... Et si tu sais que tu vas travailler sur telle leçon (par exemple, le futur), avant de conclure sur la leçon, les élèves utilisent la collecte de la page du cahier où ils ont regroupé tout ce qui se rapportait au futur dans les textes étudiés (sans qu'ils n'aient ou que tu n'aies pour autant encore donné un titre à cette page)... et ils regardent ce que les phrases ont en commun... SI J'AI BIEN COMPRIS HEIN... :happy: Et ça ne concerne pas que les temps de conjugaison... ça concerne les accords dans le GN, dans la phrase...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tazou66

Moi j'ai 2 autres questions concernant les collectes (je profite du post Damarya ;)):

- Pour un Ce1-Ce2, vous comptez combien de pages (recto verso j'entends) pour la partie collecte? (Est-ce qu'il y a une catégorie qui demande plus de pages q'une autre?)

- Y a-t-il des personnes qui ne font pas les collectes dans les cahiers mais uniquement dans la classe comme Lala ? Des photos?

Bon et puis puisque j'y suis, une 3e question:

- Pour ceux qui font les collectes dans le cahier, faites-vous aussi une collecte pour la classe? Si oui, sous quelle forme? (une affiche par type de collecte?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Damarya

Merci pour vos réponses. Je vais voir si j'arrive à rester dans l'idée de Mme Picot et des collectes en allégeant cela pour que ça tienne en une journée par semaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
kassio

bonjour,

Moi j'ai effectué une première année de découverte de cette méthode sans les collectes que je trouvais trop chronophages à gérer en même temps qu'on s'approprie la méthode (surtout en double niveau). J'ai bidouillé un peu la méthode pour l'utiliser en ateliers autant que possible (et ainsi éviter de "perdre" certains élèves)
Je ne vois pas comment on peut "alléger la méthode" pour qu'elle tienne sur une seule journée, sachant qu'au début on met beaucoup plus de temps que prévu pour faire ce qui est à mener, genre une semaine et demi pour réaliser la première "semaine Picot" par exemple.
Il peut être possible de se répartir les jours si les collègues avec lesquelles tu partages la classe acceptent de se lancer dans la méthode aussi. C'est réalisable pour 2 mi-temps (testé dans notre école) mais lorsque j'avais une journée de décharge, c'était compliqué pour mon complément de service (même si tout lui était déjà préparé du coup) Comme Calista je déconseille donc de tenter sur une seule journée.
Pour les collectes je vais essayer cette année de m'y atteler mais je n'ai plus qu'un niveau simple. Je ne sais pas si je vais faire dans des cahiers individuels (les élèves non autonomes ont beaucoup de mal à s'y retrouver) ou en affiches classes (mais ça prend une place de dingue) ou les deux :)

J'aime bien le principe des collectes dans le sens où elles incitent les élèves à trouver ce qui rapproche et définit des éléments de la langue. Ainsi, ils sont sensés être capables de reconnaître et repérer ces similitudes "hors contexte". Le côté répétitif de la méthode est assez efficace. Personnellement, couplé aux leçons en mode "cartes mentales" je trouve cette méthode vraiment top !

Share this post


Link to post
Share on other sites
aqua897

Complètement perdue aussi  avec cette méthode, je me demande combien de ages sur un cahier petit format vous comptez pour les collectes. Et si les élèves doivent avoir une photocopie des textes de découverte et de transposition? 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
BabBLM

Bonjour à tous.tes

J'utilise la méthode PICOT étude de la langue depuis 2 ans avec des Cm1/Cm2. Grace aux collègues blogueuses (Lala, maikresse72 val10, etc) j'ai réussit à bien comprendre ce principe des collectes pas très clair dans le guide de la méthode; la première année en bonne élève j'ai fait tout comme ils disent mais les collectes étaient trop chronophages... Enfin, je m'explique, l'aspect "matériel" des collectes était chronophage pour un objectif finalement assez léger (trop long à copier, trop long à coller, j'en perdais la moitié même en écrivant le n° des pages où les coller, certains n'arrivaient jamais à coller au bon endroit, pas possible pour moi de vérifier tous les cahiers collectes à chaque "collage" etc).. Bref, pour la 2e année j'ai opté pour un petit carnet en essayant de sur étayer au max (surtout au début) les collages mais je n'ai pas non plus réussi à atteindre mes objectifs avec cette collecte !!

A savoir; je n'ai jamais fait le jour4 vocabulaire, car il me semble trop light, avant on faisait avec nos propres prép et cette année on essaye "réussir en vocabulaire" ou un titre dans le genre, de Picot toujours...

Là, je vais entamer ma 3e année Picot et en plus j'ai décidé d'aller vers une pratique péda plus flexible : avec ma collègue on tente la classe flexible assaisonnée d'un peu de péda coopérative et pour la gestion de classe on fait du Freinet/ Oury / peda institutionnelle (message clair/lois--> droits--> règles / conseil coopératif). Du coup, les élèves ont plus de temps de travail en autonomie mais aussi, les temps de travail guidé (avec PE) sont plus riches car nous sommes alors en groupe de 4 à 5 élèves max. J'ai choisi de ne pas faire les collectes en individuel cette année, nous allons avec ma collègue, tenter de les faire faire en "autonomie" (pas au début hein, mes élèves ne sont pas non plus des surdoués !!) et en groupe, avec une trace par groupe (un grand classeur, car pas assez d'espace pour tout afficher !)... On est pas encore méga au clair sur notre pratique mais on va tenter et si ça marche, je partagerai...

Bon courage à tous.tes

Share this post


Link to post
Share on other sites
LentillesCorail

Pour les collectes, ma collègue utilise une double page par collecte (elle a écrit elle-même les numéros de 1 à 15 sur 15 pages du cahier, par exemple page de droite + son verso). J'ai vu un cahier d'élève de l'an dernier : il y a des pages peu utilisées, d'autres presque complètement, et comme ça ça va. Cahier grand format.

Pas fait pour ma part. Je ne comprends pas encore bien comment pratiquer les collectes ni leur utilisation.  Je pense que je vais me tourner vers un affichage collectif.

Share this post


Link to post
Share on other sites
batmarie

Je débute en Picot (et en PE tout court!) mais comme le double niveau à cheval sur 2 cycles m'effrayait, j'ai adopté cette méthode "clé en main". Ma directrice en est à sa 5 ou 6e année et peut donc répondre à mes questions pratiques, ce qui m'aide, comme lors de la mise en oeuvre des collectes, moment nébuleux pour moi aussi à la lecture du guide.

Je pratique les collectes collectives, sur des affiches. Je les remplis lors de la phase d'exercice écrit individuel en fin de séance, à la vue de tous. J'ai fait tendre des cordes à linge dans ma classe pour y épingler mes affiches. Au début, faute de temps, je les faisais chez moi les affiches. J'ai donc présenté un matin le résultat à la classe en leur expliquant la façon dont nous travaillerions le français: en observant les mots en action, dans un texte, et en prélevant les morceaux que je souhaitais leur faire étudier, les fameuses collectes. J'ai illustré avec les affiches des GN car la différence entre les 3 affiches était très parlante, même sans avoir vu les notions. Ils ont trouvé tout seuls le critère de tri (GN minimal, +adj ou + CdN). Dès que j'ai un moment, je vérifie que j'ai bien tout collecté car je pataugeais à la mise en route. Le jeudi est le jour le moins chargé je trouve (hors structuration), alors ce pourrait être l'occasion d'en faire un jour de collecte. Pourquoi ne pas mettre les élèves en charge de cette collecte par groupes? Maintenant qu'ils ont vu faire, je peux mettre un groupe sur les verbes, un autre sur les phrases, un 3e sur les GN.

Je mène actuellement ma semaine 4 de Picot, et nous étudions un texte sur 2 jours, puis j'expérimenterai ma 1e structuration. Comme les élèves, je tâtonne, et je m'améliore en apprenant de mes erreurs, donc ce ne sera probablement pas parfait, mais vu qu'on va faire comme ça toute l'année, ça vaut le coup. Mes structurations seront de plus en plus pertinentes.En revanche, je pense ajouter des leçons dont mes élèves ont besoin: les types et formes de phrases, l'usage du dictionnaire pour mes CE2, ...

Une de mes 1es difficultés, c'était de maintenir l'attention des élèves durant l'étude du texte en oral collectif. Quand je les sens ailleurs, je leur fais sortir leurs ardoises pour m'assurer que tous réfléchissent à l'exercice en cours. Ce matin, ça n'a pas été nécessaire par contre. Comme je suis en double niveau, les uns ou les autres peuvent décrocher lorsque je m'adresse plus spécifiquement à l'autre niveau. Je pense que je vais distribuer les textes CM1 à tous, et faire des groupes de besoins indépendamment du niveau de classe. Les plus lents ne feront que x phrases et les autres feront tout.

Si j'y pense, je prendrai une photo de mes affiches demain. En tout cas les collectes individuelles, surtout pour des élèves non familiers de la méthode, ça me parait utopique! Et j'ai peur que les phrases collectées tombent dans l'oubli et ne soient que peu voire pas regardées pour analyse. Là, les affiches sont en permanence dans la classe, ils peuvent les observer à tout moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites
batmarie

picot1.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...