Jump to content

Suite d'une EE


sailoo

Recommended Posts

Bonjour à tous.
Voilà je me permets d'ouvrir un post pour avoir une aide suite à une Equipe Educative de jeudi dernier.

Je ne sais pas si je poste au bon endroit. 

Je viens d'arriver dans l'école et je fais l'intérim de direction. L'équipe de l'école a entièrement changé cette année donc c'est compliqué de trouver des réponses à mes questions.

J'ai dans ma classe un élève. Cet élève présente de gros soucis de comportement. Il crie en classe, se lève, insulte les autres, marche à 4 pattes par terre à la recherche d'araignées, s'oppose à presque toutes les consignes, se roule par terre...

Cet enfant est placé chez sa grand-mère qui a l'autorité parentale, mais qui, suite à une suspicion de maltraitance, est suivie par le SICMO. 

La collègue du Rased a rencontré l'enfant jeudi matin. Elle ne le connaît pas, car elle arrive dans le secteur. Elle a observé un certain nombre de faits et a assisté à l'EE à mes côtés. Elle va d'ailleurs prendre cet enfant en suivi à partir de lundi.

Pour cet enfant une avs a été demandée mais refusée (il n'a aucun diagnostique de handicap. Uniquement des attestations de divers psy et collègues disant qu'il a besoin de la présence contante de quelqu'un).

Moi je me retrouve avec cet enfant à gérer comme je peux (il est en CM1 et j'ai des CM1/CM2). Déjà nerveusement il me pousse régulièrement à bout. Il crie "non" à longueur de journée et les autres élèves commencent à ne plus pouvoir le supporter (il les insulte et les empêche de travailler en leur prenant leur matériel des mains et en s'enfuyant en courant par exemple).

Bref... Lors de l'EE j'ai émis l'hypothèse d'un trouble du comportement. Et là tout le monde me suit pour des tests, mais tout le monde se renvoie la balle. Personne ne veut le tester car "ils ne savent pas faire". Je ne sais pas vers qui me tourner pour faire tester cet enfant. Et envisager éventuellement une orientation (dans son dossier l'ITEP a déjà été envisagé). Je ne sais absolument pas comment tenir l'année comme ça. Je sais que les anciens collègues se le "passait" à tour de rôle pour ne pas craquer, mais je ne trouve pas cette situation constructive.

Puis-je contacter mon ien pour en parler? Je pense qu'en effet les autres parents vont finir par me tomber dessus (et je peux le comprendre en un sens...) et je crains un accident (vendredi il s'est enfuit de la classe).

Merci de m'avoir lue. Je suis preneuse de tout idée pour le gérer car je n'ai pas encore trouvé de moyen de le canaliser (ne serait-ce qu'un peu).

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 38
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • sailoo

    11

  • dada

    4

  • natoo

    3

  • Tempérence

    3

Top Posters In This Topic

Tout d'abord, bon courage dans cette situation pas facile !

Il faut effectivement prévenir l'IEN, surtout que cet élève présente un danger certain. Et il appréciera le savoir par toi plutôt que par des parents en colère.

Pour aider l'élève, qui était à l'équipe éducative ? Le psy scolaire peut tester l'élève, il ne l'a pas proposé ? Ce n'est pas à toi de chercher qui peut faire ça...

Dans ton cas, je me mettrai en contact avec les services sociaux qui suivent la famille. Il y avait une assistante sociale à l'éé ? Tu les contactes donc et tu expliques la situation. Comme la famille est "déjà dans le circuit", ils pourront mettre en place une visite chez un psy ou quelque chose dans ce genre.

Pour faire une demande d'AVS, il faut en effet faire une demande MDPH en remplissant un GEVASCO. Mais est-ce que la famille est ok ? Et là, il faudra qu'il ait un bilan psy je pense pour le dossier. Y-avait-il l'enseignant référent à l'équipe ?

Pour ce qui est de la gestion quotidienne, certes, le passage de classe en classe n'est pas ce qu'il y a de mieux mais s'il ne retire rien de sa présence en classe, cela soulagera tes élèves et toi. Avez-vous évoqué une scolarisation à temps partiel lors de l'équipe éducative ?

Link to comment
Share on other sites

J'allais aussi demander qui était à l'équipe éducative...

-le médecin scolaire ? lui pourrait aussi tester l'enfant.

-le psychologue scolaire ? lui aussi peut faire des tests.

Moi j'envoie toujours le compte-rendu d'EE à mon IEN. Est-ce que que tu lui a transmis ?

Si l'enfant se sauve / se met en danger, il faut informer l'IEN.

Si tu dois refaire une EE, l'IEN peut être présent aussi, et proposer une scolarisation à temps partiel.

Envoyer l'enfant dans une autre classe, c'est une solution... pour soulager les autres élèves de la classe (et toi). Un enfant comme ça, c'est le problème de toute l'équipe.

Bon courage en tous cas.

 

Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos réponses.

Pour vous en dire plus.

A l'EE étaient présentes:

- La mère (à titre informatif car elle n'a plus l'autorité parentale)

- La grand-mère

- Deux éducatrices du SICMO

- La maître G et moi.

Il faut savoir que cette EE avait été prévue en fin d'année dernière et que ce n'est pas moi qui avais invité les personnes présentes du coup.

Dans notre département nous n'avons plus ni médecin scolaire ni psy dans mon réseau. Ils sont en train de recruter des vacataires... Du coup je ne sais pas vers qui me tourner côté Education Nationale...

Cet enfant a eu un GEVASCO l'année dernière pour la demande d'avs (refusée cet été et un appel a été fait). Je l'ai trouvé dans le dossier avec un compte-rendu psy qui indique que l'enfant a besoin de la présence constante d'un adulte à ses côtés.

Ces dernières années il y avait une avs pour un autre élève et elle s'occupait des deux enfants de façon officieuse. Mais l'élève accompagné de l'avs a changé d'établissement. Du coup je n'ai plus personne pour m'aider.

Nous sommes une petite école de 3 classes et mes collègues sont totalement ouvertes pour l'accueillir pour me soulager. Sachant que le test a été fait hier et qu'il s'est bien comporté dans l'autre classe.

J'ai aussi lu dans son dossier qu'une demande de scolarisation partielle avait été évoquée mais écartée l'année dernière car le psychologue ne pensait pas adéquat que l'enfant passe plus de temps chez lui...

Link to comment
Share on other sites

Je pense que tu dois pouvoir contacter le programme de réussite éducative de la ville, et peut-être aussi le CMPP le plus proche.

A te lire, la situation est inquiétante, voir préoccupante. Il existe des documents chez nous il y a un truc qui s'appelle remontée d'éléments d'inquiétude et l'information préoccupante.

En tout état de cause fait remonter par écrit à ton IEN tous les incidents qui concerne cet élève et demande un accusé de réception à chaque fois. Sinon tu peux peut-être faire appel à l'infirmière du collège qui aura sans doute des billes à te donner puisque vous n'avez pas de médecin scolaire.

Je te redis fait remonter TOUS les incidents par écrit, même l'ien ne se saisi pas de cette situation tu auras fait ton boulot au max.

Link to comment
Share on other sites

Dans mon département, il est conseillé de ne pas faire appel (c'est beaucoup trop long), mais plutôt de refaire le dossier MDPH.

Mais tu auras besoin du volet psy dans ce dossier... Tu peux te servir de celui de l'an passé si il a moins de 6 mois (ou 1 an ? je ne sais plus...) : contacte l'enseignant référent, elle t'en dira plus.

Mais transmet déjà le compte-rendu de l'EE à l'IEN. Et n'hésite pas à faire remonter les incidents (fuite de l'école, autre élève blessé...). Et si ça se passe très mal : refait une EE avec l'IEN en demandant une scolarisation à temps partiel.

La maître G peut peut-être aussi t'aiguiller dans les démarches / te donner des pistes pour gérer l'élève ?

Sinon, l'élève n'est pas suivi au CMP ? CMPP ? L'avez-vous évoqué en EE ? (= besoin d'une aide psy)

 

Link to comment
Share on other sites

Je contacterai l'IEN pour plusieurs raisons: lui signaler cet enfant; lui demander comment faire les tests. Envoie lui le compte-rendu de l'équipe éducative et n'hésite pas à l'appeler. Et invite lors de la prochaine EE.

Pour la demande d'AVS, il faut mettre en avant la mise en danger pour lui et pour les autres ( se sauve et tout  ce que tu peux trouver allant dans ce sens). Cela dépend des département j'ai l'impression.

Effectivement ce que tu décris fait penser à une orientation ITEP.

J'ai eu une année un élève de maternelle placé en foyer avec de gros troubles de comportement. Nous avons eu une AVS car il s'enfuyait de la classe quotidiennement, s'en prenait aux autres. Puis ITEP.

Après note tous les jours les faits et actes.

Link to comment
Share on other sites

La grand-mère s'est battue avec le psy du CMP et le suivi a été stoppé...

Je prépare le compte-rendu et le transmettrai à mon IEN pour commencer.

Link to comment
Share on other sites

Merci de vos idées cela me donne des pistes. 

Question: peut-on me reprocher de le mettre à l'ordinateur une partie de la journée (il est hypnotisé par les écrans). Ce n'est absolument pas pédagogique mais juste pour tenter de le canaliser une heure...

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, sailoo a dit :

Question: peut-on me reprocher de le mettre à l'ordinateur une partie de la journée (il est hypnotisé par les écrans). Ce n'est absolument pas pédagogique mais juste pour tenter de le canaliser une heure...

Il ne va pas regarder des vidéos sur youtube ? :happy: Alors parfois, je pense qu'il faut aussi penser aux autres élèves et à survivre dans ce genre de situations compliquées, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a : si l'ordinateur peut permettre 1 heure de calme et de sérénité pour tous sur la journée, je le ferais... Surtout si tu as quelques jeux un peu pédagogique...

(même si c'est faute de mieux et que ça ne résout pas le problème...)

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Anna59 a dit :

Il ne va pas regarder des vidéos sur youtube ? :happy: Alors parfois, je pense qu'il faut aussi penser aux autres élèves et à survivre dans ce genre de situations compliquées, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a : si l'ordinateur peut permettre 1 heure de calme et de sérénité pour tous sur la journée, je le ferais... Surtout si tu as quelques jeux un peu pédagogique...

(même si c'est faute de mieux et que ça ne résout pas le problème...)

C'est sûr! Après il va probablement crier selon le jeu que je propose et si il gagne ou perd mais ça sera mieux que quand il hurle "t'es qu'une merde" a un pauvre CM2 en pleine conversion de longueurs comme hier... :scratch:

Link to comment
Share on other sites

Avec ce genre d'élèves on peut aussi tester des activités sensorielles assez répétitives que l'on trouve en maternelle : pâte à modeler, des jeux style visser dévisser, picots...

Si tes collègues sont d'accord de l'accueillir et que ça se passe bien avec les plus petits, il ne faut pas hésiter! Vous pouvez contractualiser un emploi du temps adapté en équipe éducative et en informer IEN et CPC(exemple : 1 heure en fin de matinée en cycle 2, 1 heure en fin de journée en cycle 1). Ca te soulage, ça soulage ta classe et cet élève aussi.

Bon courage. La situation est difficile surtout si la famille n'est pas de ton côté.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...