Jump to content

Capter l'attention des élèves pour passer une consigne


éléphant67

Recommended Posts

Bonjour,

Je débute dans le métier.

Je recherche des astuces pour capter l'attention de mes élèves pour passer des consignes. J'ai essayé plusieurs trucs mais il y en a toujours qui ne m'écoutent pas, ou qui coupent la parole  : signal sonore, consigne au coin regroupement... Et vous ?

Je précise que j'ai une classe de CE1.

Merci d'avance.

Link to comment
Share on other sites

Si des élèves parlent pendant une passation de consignes, je me tais et je les regarde. Parfois, ça prend du temps avant qu'ils réagissent, parfois non. S'ils m'interrompent à nouveau, je peux les "sanctionner" (pas de punition à proprement parler, mais selon ton système de comportement si tu en as un, ils descendent d'une couleur, ou ils ont une croix, etc.).

S'ils jouent avec leur matériel, je leur demande de tout ramasser quand j'explique une consigne. Rien sur les tables et on croise les bras si nécessaire. Si cela ne concerne que deux, trois élèves, seuls eux rangent leur matériel et je valorise les autres qui sont attentifs.

En début d'année, il faut être très rigoureux et ne rien lâcher. Tu parles si tu as le silence. Point. Les élèves vont finir par s'y habituer et le temps que tu perds aujourd'hui à les rendre attentifs sera du temps gagné par la suite.

Si tu es en coin regroupement, tu peux aussi renvoyer les élèves les plus bavards à leur place, bras croisés.

Ce sont des CE1, ils sont "grands" quand même. Tu peux le leur rappeler.

 

Link to comment
Share on other sites

Ah oui, un truc qui peut fonctionner : le programme de la journée est affiché. En fin de matinée et/ou d'après-midi, tu places EPS, arts plastiques, musique, sciences... bref, une matière qui plaît à tes élèves (à toi de voir selon ta classe). Dès que tu dois t'interrompre, tu montres le programme et tu expliques calmement que si les maths / le français / n'importe quoi, ne sont pas finis parce qu'il y a trop de bruit et d'agitation, vous n'aurez pas le temps de faire EPS, arts pla, etc. et c'est bien dommage, quand même...

 

 

Link to comment
Share on other sites

J'utilise le "give me five " avec mes cp. Je lève la main en l'air, tous m'imitent. Ensuite, j'énumère et tous suivent les gestes:

1) les pieds au sol

2) les oreilles ouvertes

3) les yeux sur la maîtresse

4) la bouche fermée 

5) les mains posées 

Là, je commence à parler à voix mesurée pour garder le calme.

Dans toutes les situations, si un enfant parle ou fait du bruit pendant que je parle à la classe, je m'interromps et j'attends, je n'essaie pas de passer par-dessus le bruit de fond.

J'ai une affiche trouvées sur le net que j'utilise en début d'année pour leur montrer ce que j'attends d'eux avec le give me five:

 

je-suis-attentif.pdf

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Merci pour ces conseils. Je ne connaissais pas le "Give me five". Je fais parfois le geste où je pose fermement les mains sur la table pour que les élèves face pareil mais avec le "give me five" c'est plus complet.

Ce matin, après la passation des consignes en maths, je suis bien resté 10 minutes avec le doigt pointé sur le "feu rouge du silence" sans rien dire, seulement à regarder avec les gros yeux les bavards et à dire les prénoms... C'est long, c'est sûr. Beaucoup d'élèves à recadrer (12 sur 24 environ)... J'ai des bavards (comme dans toutes les classes d'aujourd'hui il me semble). Ca ne doit plus exister des classes sans bavards.

Et tant pis pour les élèves qui levaient le doigt... J'ai l'impression des fois de devoir choisir entre faire en sorte d'avoir le calme et aider les élèves en difficulté. L'équilibre n'est pas évident à trouver.

Link to comment
Share on other sites

Le 28 septembre 2017 à 22:01, calia a dit :

J'utilise le "give me five " avec mes cp. Je lève la main en l'air, tous m'imitent. Ensuite, j'énumère et tous suivent les gestes:

1) les pieds au sol

2) les oreilles ouvertes

3) les yeux sur la maîtresse

4) la bouche fermée 

5) les mains posées 

Là, je commence à parler à voix mesurée pour garder le calme.

Dans toutes les situations, si un enfant parle ou fait du bruit pendant que je parle à la classe, je m'interrompe et j'attends, je n'essaie pas de passer par-dessus le bruit de fond.

J'ai une affiche trouvées sur le net que j'utilise en début d'année pour leur montrer ce que j'attends d'eux avec le give me five:

 

je-suis-attentif.pdf

super idée !  Merci ! Je vais tester...

Link to comment
Share on other sites

10 minutes, c'est peut-être long, mais si tu as obtenu le silence, c'est l'essentiel. La semaine prochaine, ce sera sans doute plus court. L'important, à mon sens, c'est que tu aies toujours la même rigueur. Tu dois tenir sur la durée, surtout au début de l'année. Quand les élèves auront compris tes attentes, cela deviendra une routine et tu pourras être un peu plus souple parce que tu récupéreras l'attention de la classe plus vite.

As-tu un système de gestion du comportement ? Si tes 12 bavards ne comprennent toujours pas au bout de quelques jours qu'on se tait quand le maître explique une activité, tu les changes de couleur, par exemple (du vert au jaune : premier avertissement ; du jaune au orange : sanction ; du orange au rouge : mot à faire signer par les parents.) Après, le simple fait de s'approcher du tableau de comportement peut ramener le calme dans la classe.

 

Link to comment
Share on other sites

En relisant ton message, je remarque que c'est après la passation de consignes que tu demandais le silence. Les élèves avaient donc tous une activité à faire et bavardaient malgré cela ? Ceux qui parlaient avaient-ils compris ce qu'il fallait faire ? Ne peux-tu pas isoler dans la classe les plus bavards ?

N'hésite pas à les responsabiliser : tu peux prendre avec toi autour d'une table ou en coin regroupement un petit groupe d'élèves en difficulté (que tu auras choisi) et tu demandes aux autres de travailler en silence pour que ton petit groupe puisse entendre tes explications. Assure-toi que les élèves en autonomie puissent faire le travail sans ton aide et qu'ils aient suffisamment à faire le temps que tu aides ceux en difficulté. Tu préviens ceux en autonomie que tu ne répondras pas à leurs questions tant que tu es avec ton petit groupe. Au début, tu prévois assez court, 10-15 minutes maxi, et tu valorises à fond ceux qui ont respecté tes consignes.

 

Link to comment
Share on other sites

Merci Avel pour ta réponse.

A vrai dire le souci du bavardage est quasiment tout le temps : pendant la passation des consignes, pendant les activités d'entrainement aussi.

Je veux zéro bruit pendant les passations de consignes. Je n'y arrive pas. Les recadrages sont trop fréquents. Le veux aussi le silence pendant les phases en travail individuel ou en autonomie. Je suis un peu flexible selon les activités bien sûr (en arts plastiques, c'est plus bruyant, quand ils sont en binômes le chuchotement autorisé est loin d'être atteint par certains...)

J'ai une classe de rêveurs (3 ou 4 où c'est très marqué). Le fait de dire une consigne, de la faire répéter une fois, puis une seconde, ils n'arrivent pas à la répéter une troisième fois... Sur des choses très abordables pourtant. Ca me désole pour eux. Ca se rapproche presque de troubles autistiques j'ai l'impression (déficit sévère de l'attention...) Et donc, certains (trop à mon goût) ne comprennent pas les consignes, et bavardent pendant la phase d'exercice. 4 rêveurs + des voisins perturbés = 12 bavards...

J'ai aussi un système de gestion de comportement avec des couleurs où ils peuvent monter un descendre. J'ai du mal à estimer l'efficacité globale mais je pense que c'est bien.

 

Link to comment
Share on other sites

Concernant la gestion du comportement avec les couleurs, les parents doivent être informés chaque soir de la couleur dans laquelle se retrouve leur enfant. Ce ne sera pas efficace pour tous les élèves, mais si cela fonctionne sur quelques-uns, c'est déjà ça. Donc, dans leur cahier de liaison, tu colles une feuille où les élèves indiquent leur couleur en fin de journée. Tu ne vérifies que ceux qui ne sont pas dans le vert pour gagner du temps. En fin de semaine (ou chaque jour, à toi de voir), les parents signent.

Voici un exemple avec les fleurs du comportement : http://forums-enseignants-du-primaire.com/topic/206416-fleur-du-comportement/

Si un élève est trop souvent dans le orange ou le rouge, c'est rencontre avec les parents.

Pour tes rêveurs, si tu penses que cela peut relever du handicap, tu dois envisager des équipes éducatives. Parles-en avec tes collègues de CP et ton directeur pour savoir ce qu'ils en pensent et fais faire peut-être (avec l'accord des parents) un bilan par le RASED.

S'il n'y a aucun handicap reconnu et si tes activités sont abordables par les élèves, là, il n'y a plus d'excuse. Ils doivent travailler, et en silence. Tu préviens la classe que tu vas donner la consigne une fois (pas plus), tu la fais reformuler par un ou deux élèves, et après, plus de questions, tous au travail. Ceux qui bavardent, ils changent de couleur. Ceux qui ne finissent pas dans le temps imparti (à cause de distraction ou de bavardages), ils finissent pendant la récréation (juste une partie de la récré, sinon ce n'est plus légal). Si ce n'est toujours pas fait correctement, ils finissent pendant un temps d'arts plastiques ou de musique ou tu les envoies dans la classe d'un collègue (avec son accord).

En restant calme et posé à tout instant, la plupart (voire tous !) devraient finir par comprendre que c'est toi qui décides et pas eux. En valorisant également les élèves attentifs et motivés, tu encourages les bons comportements. Il existe des systèmes de jokers : http://www.charivarialecole.fr/2017/08/09/a118187508/ Dans ma classe, ceux qui restent en vert trois semaines ont droit à un joker. Selon ta classe, ça peut être une semaine ou deux.

Ce livre donne aussi des pistes très intéressantes pour la gestion de classes bavardes : https://www.amazon.fr/Gestion-classes-délèves-difficiles-édition/dp/2828915247 La première partie est très théorique, mais les suivantes donnent beaucoup d'exemples à mettre en œuvre dans les classes.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Les couleurs pour le comportement : ça n'a qu'un effet limité dans le temps. Tu vas voir qu'à la longue, ce sont toujours les mêmes qui sont dans le vert... et les mêmes qui sont dans le rouge. Et ça ne change rien... Mais le pire, c'est que c'est chronophage. Je dis toujours aux "jeunes" qu'il faut savoir perdre du temps pour en gagner, surtout en début d'année, mais le système des couleurs, c'est peu efficace par rapport au temps passé.

Pour le silence, c'est AVANT le passage de la consigne qu'il faut faire TOUT ranger. Rien sur la table, rien dans les mains. Ne pas oublier qu'un bon exemple vaut parfois mieux que de longs discours !

L’Idée de Calia est sympa ! A essayer. :)

Enfin, efficace pour "poser" les élèves et ramener le calme : Calme et attentif comme une grenouille. https://livre.fnac.com/a10878991/Eline-Snel-Calme-et-attentif-comme-une-grenouille

ou https://www.youtube.com/watch?v=KIsNCsjKlr0

Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, Lolita a dit :

Les couleurs pour le comportement : ça n'a qu'un effet limité dans le temps. Tu vas voir qu'à la longue, ce sont toujours les mêmes qui sont dans le vert... et les mêmes qui sont dans le rouge. Et ça ne change rien... Mais le pire, c'est que c'est chronophage. Je dis toujours aux "jeunes" qu'il faut savoir perdre du temps pour en gagner, surtout en début d'année, mais le système des couleurs, c'est peu efficace par rapport au temps passé.

Ça me prend deux minutes par jour avant de faire le cartable.

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...