Jump to content

Enseignante depassée


Recommended Posts

bonjour

je ne sais plus quoi penser.j'ai assisté a la réunion de rentrée de mon fils et l’enseignante a avoué aux parents etre dépassé par tout des les premières  minutes,( gestion de classe, problèmes de manuel, relations direction....), je doute sérieusement de ses compétences à enseigner , mon fils me dit qu'elle n'a aucune autorité et que les enfants se permettent beaucoup ,je ne sais pas quoi faire a part écrire à l'inspecteur pour l'alerter 

et vous vous ferez quoi?

merci

Link to post
Share on other sites
  • André Jorge changed the title to Enseignante depassée

Si elle a avoué ne pas s'en sortir, je pense qu'elle ne le prendrait pas mal si tu allais lui donner quelques conseils (pas spécifiquement sur sa tenue de classe, mais sur le fait qu'elle puisse se tourner vers sa direction, vers les CPC de la circo...). Et je reprendrai à la maison avec mon enfant s'il y avait des lacunes... Mais c'est un peu radical d'écrire à l'inspecteur sans même lui avoir parlé avant. Je me doute que la situation doit faire mal en tant que maman, mais elle fera encore plus mal à l'enseignante qui est déjà en difficulté. 

Link to post
Share on other sites

Elle doit vraiment ne pas être bien si elle le dit aux parents . Ce n'est pas rassurant pour ceux qui ne pourront aider leur enfant , mais toi si tu es dans le milieu , tu pourrais lui proposer de l'aide ou des pistes plutôt que l'enfoncer auprès de l'IEN .

Tu ne sais pas ce qu'elle traverse , elle n'a peut-être pas toujours été comme ça et traverse une mauvaise passe ? C'est une débutante ? 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

je pense qu'il serait bon d'aller en parler à la directrice (au directeur) pour rapporter ce que l'enseignante a dit en réunion avec les parents.

Cette dernière pourra ensuite en reparler avec l'enseignante, lui proposer de l'aide par l'intermédiaire des CPC. Un IEN bienveillant peut aussi l'aider.

Je pense que l'enseignante a fait un appel à l'aide et il faut l'aider.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
blacknader

J'irai directement en parler avec elle en rebondissant justement sur ce qu'elle a dit en réunion, en compatissant, en lui disant que tu es aussi passée par là (même si c'est pas vrai) et que tu n'as pas hésité à demande de l'aide à l'inspection, au CPC.

Je n'en parlerai avec le directeur que si l'enseignante souhaite qu'un parent le fasse. Il y a visiblement des soucis avec la direction, je n'irai pas voir direct le directeur pour jeter de l'huile sur le feu.

Bon courage car c'est un peu flippant en réunion de rentrée de sentir que c'est panique à bord dans la classe où est notre enfant.

Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 7 heures, crapaud93 a dit :

bonjour

je ne sais plus quoi penser.j'ai assisté a la réunion de rentrée de mon fils et l’enseignante a avoué aux parents etre dépassé par tout des les premières  minutes,( gestion de classe, problèmes de manuel, relations direction....), je doute sérieusement de ses compétences à enseigner , mon fils me dit qu'elle n'a aucune autorité et que les enfants se permettent beaucoup ,je ne sais pas quoi faire a part écrire à l'inspecteur pour l'alerter 

et vous vous ferez quoi?

merci

Je rappellerais à mon fils qu'il doit obéir à son enseignante et ne surtout pas suivre ses camarades.

Je n'ai pas compris si vous êtes PE ou non.

Si c'est le cas, je demanderais un entretien et essaierais de lui montrer mon soutien.

Sinon, je resterais vigilante (leçons, cahiers, ...) et, lors d'un entretien, s'il y a vraiment matière, je lui ferais part de mon inquiétude mais, au moins dans un premier temps, SANS EN DISCUTER AVEC LES AUTRES PARENTS pour éviter l'effet meute qui ne peut qu'aggraver les choses.

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

bonjour,

oui je suis PE depuis 10 ans , je veux bien soutenir mais je n'ai pas trouvé d'esprit de combativité chez elle:on a tous connu des situations pareilles mais on ne rejette pas la faute sur les autres (élèves, direction, mairie)

les parents étaient très remontés et depuis ils ne cessent d'en parler

je travaille et vis dans la même ville, c'est pour cela je ne sais pas comment me positionner

merci

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, crapaud93 a dit :

bonjour,

oui je suis PE depuis 10 ans , je veux bien soutenir mais je n'ai pas trouvé d'esprit de combativité chez elle:on a tous connu des situations pareilles mais on ne rejette pas la faute sur les autres (élèves, direction, mairie)

 

Si tu ne la sens pas combative, pas sûr qu'elle accepte l'aide que tu pourrais lui apporter ou les visites de CPC, mais je tenterai quand même, en lui disant peut-être que les parents s'inquiètent et que tu la soutiens (même si c'est moins vrai)... au moins dans un premier temps ! Sinon, lui conseiller de se mettre en arrêt au moins quelques semaines ;)

Si elle sens du soutien de ton côté (qu'elle n'aura visiblement pas du côté de la direction et de ses collègues), peut-être qu'elle aura une branche à laquelle se rattraper !

Bon courage en tout cas

Et  dis toi qu'il n'y a plus que 33 semaines à tenir  🙄

Link to post
Share on other sites
Goëllette

Vu que tu es PE , ton fils a peu de choses à perdre que tu ne puisses rattraper.

Avant tout acte ou toute parole, pense à ce que tu ressentirais si une collègue agissait de la sorte à ton encontre et à l'aide que tu aimerais recevoir d'une mère d'élève-collègue dans pareille situation.

Et surtout, ne montre pas à ton fils que tu doutes des capacités de son enseignantes et sois stricte sur son comportement en classe.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Le 24/09/2018 à 21:45, Goëllette a dit :

Vu que tu es PE , ton fils a peu de choses à perdre que tu ne puisses rattraper.

 

A la maison une PE est une maman avant tout Goëlette et non, après la journée de classe on a autre chose à vivre avec nos enfants que de recommencer à faire classe ...A chacun son boulot ...

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 19 minutes, Maïs a dit :

A la maison une PE est une maman avant tout Goëlette et non, après la journée de classe on a autre chose à vivre avec nos enfants que de recommencer à faire classe ...A chacun son boulot ...

Je ne parle pas de travail s'il n'y a pas lieu d'en faire faire mais de crainte par rapport à la scolarité d'un enseignant pour son enfant en cas de manque de son maître.

Comme un réparateur d'électroménager a moins peur d'avoir une panne en achetant un appareil car il saura quoi faire si celui-ci tombe en panne, ce qui ne veut pas dire qu'il va forcément le démonter chaque soir pour savoir s'il y a un risque.

Il peut se permettre de ne pas réellement faire confiance au vendeur ou à la marque sans que ce soit un drame.

Link to post
Share on other sites
dameoiselle

Oui enfin il s'agit d'une classe complète.Tant pis pour les autres,  qui n'ont pas de parents enseignants ?!

Je suis PE depuis 15 ans. J'ai récupéré pour la première fois de ma carrière cette année une classe complète qui a été laissée en roue libre pendant un an  et...C'est l'enfer! Aucune règle,  pas d'autonomie, pas de posture d'élève, pas de conscience collective, pas de persistance dans l'activité ... je n'ai jamais vu ça.

On a tenté de sonner l'alerte en interne l'an passé  et on n'a pas été entendues...si des parents étaient montés au créneau, ça aurait peut être changé la donne. Là, ils défilent tous pour se plaindre de l'ancienne maitresse qui n'est plus là cette année,  ça me fait une belle jambe...

Ça ne me plairait pas que des parents alertent l'inspecteur à mon égard,  mais je n'ai jamais annoncé non plus lors d'une réunion de rentrée que j'étais dépassée par ma classe. On peut être solidaires entre collègues sans pour autant couvrir quelqu'un qui serait nocif ou incompétent ...

Pour répondre au sujet initial : je pense que j'irais voir la collègue pour lui proposer mon aide,  ou lui conseiller de demander de l'aide auprès de ses collègues  mais si la situation s'aggravait , je ferai remonter l'info. 

Link to post
Share on other sites
Pepettebond

Une discussion tranquille avec cette collègue où tu lui dis ton inquiétude.

Selon sa réaction , tu peux lui dire qu'il y a un service d'aide  aux services académiques

Un enseignant en souffrance a le droit d'être arrêté, épaulé  ...

Son comportement fait penser à un appel au secours.

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...
Sourire d'un enfant

On ne sait pas si la classe est chargée ou pas. Une classe où l'effectif est important est toujours plus difficile à gérer.

Ensuite, s'il y a un multi-niveaux, c'est aussi un challenge. Courir entre 3 ou 4 cours à la fois, c'est sport. Ceci dit, même dans un cours simple, c'est difficile car on a de plus en plus d'élèves en difficultés pour lesquels une prise en charge RASED n'est pas opérante car les profs spés sont aussi débordés.

Il y a également à prendre en compte si l'équipe est solidaire ou non. S'il s'agit d'une grosse structure, peut-être mettre en classe des décloisonnements pour soulager la collègue ?!

Le facteur de la bienveillance du directeur ou de la directrice n'est pas à négliger non plus. Il doit être au courant, prêter un regard bienveillant sur la situation mais ne pas juger. Tout le monde peut traverser une mauvaise passe professionnelle difficile, nul n'est infaillible.

Pour moi, l'expérience quand on a une classe difficile … que l'on soit PES ou T11... une classe difficile  reste une classe difficile !

Il s'agit clairement d'un appel au secours. L'enseignante a peut-être contacté son CPC de circo pour une observation en classe et disposer d'un suivi dans le cadre de PPCR. Si tel n'est pas le cas, c'est au directeur de le proposer et si l'état de fatigue mentale est avéré, proposer un arrêt à son/sa collègue et un suivi avec le réseau PAS de la MGEN pour évacuer cette souffrance. Il y a aussi l'autonome de solidarité qui peut proposer quelque chose.

L'IEN n'est pas à contacter en premier ressort mais le CPC généraliste et il serait de mauvais ton d'émettre un courrier pour blâmer "l'inexpérience" du ou de la collègue. Quand il y a un problème, on en discute entre personnes censées. Du-moins, c'est ainsi que je conçois les choses...

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...