Jump to content
Vic7211

#Pasdevague : vos avis

Recommended Posts

Vic7211

Bonjour

#Pasdevague : vos avis

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau

Des enseignants victimes de violences physiques ou verbales, ça existe aussi dans le premier degré. Une hiérarchie qui ne soutient pas ses enseignants victimes de ces violences ça existe aussi dans le 1er degré.

Il me semble que sur le modèle de "metoo" cette démarche est nécessaire.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
orime

De même qu'une hiérarchie qui ne prend pas ses responsabilités en laissant des enseignants violents, voire complètement dingues devant des enfants, ça existe.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
machin-pichou
il y a une heure, orime a dit :

De même qu'une hiérarchie qui ne prend pas ses responsabilités en laissant des enseignants violents, voire complètement dingues devant des enfants, ça existe.

 

Voire des enseignants violents et complètements dingues à l'égard de leurs collègues ...Ca existe aussi , j'en ai fait l'expérience à plusieurs reprises !

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ

Le début de ce sujet me donne déjà la même impression que le hashtag : ça part dans tous les sens !!!

( ce qui ne m'empêche pas d'être d'accord avec ce qui est dit hein )

Share this post


Link to post
Share on other sites
orime
Il y a 4 heures, machin-pichou a dit :

Voire des enseignants violents et complètements dingues à l'égard de leurs collègues ...Ca existe aussi , j'en ai fait l'expérience à plusieurs reprises !

C'est malheureusement souvent les mêmes 🙁

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
il y a 31 minutes, orime a dit :

C'est malheureusement souvent les mêmes 🙁

C'est marrant sur "metoo" les gens ne cherchent pas constamment à dévier le sens de la démarche. C'est exactement le discours de ceux qui disent qu'il y a des femmes qui provoquent l'instinct primaire des mâles en rut.

Si tu n'es pas contente de certains enseignants que tu les juges violents tu dois les dénoncer c'est dans tes obligations. Sinon tu peux être considéré comme complice. 

Pour en revenir au sujet du post, j'espère pour toi que tu ne seras jamais confronté à cette violence ultime car au vu ta compation pour la collègue, tu risques de te retrouver bien esseulé pour gèrer cette situation...

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
il y a une heure, FredZZZ a dit :

Le début de ce sujet me donne déjà la même impression que le hashtag : ça part dans tous les sens !!!

( ce qui ne m'empêche pas d'être d'accord avec ce qui est dit hein )

Toujours des collègues qui trouveront que la démarche est excessive...Le pauvre il ne savait pas que pointer un flingue sur une personne pouvait être à ce point traumatisant...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

C'est vrai aussi que Twitter (je ne connaissais pas) est mal fichu. Les messages sont affichés dans le désordre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge
Il y a 9 heures, Vic7211 a dit :

vos témoignages montrant le peu de courage de notre hiérarchie (ou de certains collègues directeurs ou autres) et le manque de soutien dont nous bénéficions dans certaines

Je ne sais pas si c'est une bonne idée. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vic7211

Oui, je vois que même en toute confidentialité, c'est assez compliqué. Je vais donc éditer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ
Il y a 4 heures, nonau a dit :

Toujours des collègues qui trouveront que la démarche est excessive...Le pauvre il ne savait pas que pointer un flingue sur une personne pouvait être à ce point traumatisant...

non non ce n'est pas mon cas, relis mon message, ce n'est pas ce que je dis ...

Le problème c'est qu'entre les témoignages qui sont dans le sujet, ceux qui parlent de problèmes liés à la formation ou de conflits avec leurs formateurs, ceux qui sont juste là pour donner un avis et les trolls, on ne s'y retrouve plus !

Il n'y a aucune démarche que je trouve excessive quand il s'agit de contrecarrer les plans de l'ordure néolibérale !!!! 👿😬

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ

Et puis oui, on a la rage contre ce gamin avec son flingue, mais quelle sanction ??? On le fout on taule ? On le déscolarise ? On juge ses parents ? C'est facile de s'indigner, mais que propose-t-on ?? Moi perso j'ai pas d'idée !!! A part du TIG, peut-être ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ
Il y a 4 heures, nonau a dit :

 

Si tu n'es pas contente de certains enseignants que tu les juges violents tu dois les dénoncer c'est dans tes obligations. Sinon tu peux être considéré comme complice. 

 

Tu vas cafter les collègues qui parlent mal aux gosses ? Ceux qui les rabaissent ? Ceux qui les enguirlandent quand ce sont les parents qui sont responsables du fait qu'ils n'aient ni trousse, ni affaires ? Ceux qui ont la haine des prolos ? Qui leur braillent dessus pour un stylo qui tombe ?

Il y a cinq ans je montre un mot d'excuse à mes collègues : la maman avait écrit qu'elle n'avait pas mis son môme à l'école parce qu'elle était " en train de comater dans le canapé " et qu'elle n'avait pas vu l'heure passer ... C'était cette expression qui m'avait fait marrer. Pour mes chers collègues, le plus drôle c'était les fautes à chaque mot : ils se sont bien marrés ... J'aurais dû les dénoncer pour leur mépris ????? La maman - 23 ans, son gamin en avait 7 - était handicapée mentale .... Elle avait fait la démarche de me mettre un mot pour s'excuser ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ
Il y a 2 heures, André Jorge a dit :

Je ne sais pas si c'est une bonne idée. :)

Pourquoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
il y a 19 minutes, FredZZZ a dit :

Tu vas cafter les collègues qui parlent mal aux gosses ? Ceux qui les rabaissent ? Ceux qui les enguirlandent quand ce sont les parents qui sont responsables du fait qu'ils n'aient ni trousse, ni affaires ? Ceux qui ont la haine des prolos ? Qui leur braillent dessus pour un stylo qui tombe ?

Il y a cinq ans je montre un mot d'excuse à mes collègues : la maman avait écrit qu'elle n'avait pas mis son môme à l'école parce qu'elle était " en train de comater dans le canapé " et qu'elle n'avait pas vu l'heure passer ... C'était cette expression qui m'avait fait marrer. Pour mes chers collègues, le plus drôle c'était les fautes à chaque mot : ils se sont bien marrés ... J'aurais dû les dénoncer pour leur mépris ????? La maman - 23 ans, son gamin en avait 7 - était handicapée mentale .... Elle avait fait la démarche de me mettre un mot pour s'excuser ...

Je m'indignais à ma manière de cette collègue qui visiblement à une dent contre un enseignant et ramène chaque sujet à lui ou elle. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filounet

J'ai plusieurs collègues directeurs qui ont dû abandonner leur école en cours d'année car victimes du harcèlement d'une partie de leur équipe (souvent suite au refus du directeur d'assumer la responsabilité de leurs manques, leurs agissements ou leur irrespect des textes), car c'est finalement la seule solution trouvée par les IEN pour résoudre les problèmes.

Ils ont terminé l'année comme ZIL(sans l'ISSR) tandis qu'un adjoint (souvent un des  agresseurs) assurait la fonction jusqu'à la fin de l'année et qu'un ZIL reprenait sa classe.

Ils tournaient ensuite dans les écoles de la circonscription et tout le monde se demandait ce qu'ils avaient bien pu commettre pour avoir été sanctionnés de la sorte ...

Parce que dans l'EN, les victimes (de parents, de collègues, ...) sont traités de la même façon que les  coupables (de maltraitance, de manquements) : à aucun moment l'Administration n'écrit aux premiers pour les soutenir ni aux seconds pour qu'ils se rendent compte que ce qu'ils ont fait est mal.

Du coup, les premiers, souvent très investis, deviennent aigris tandis que les seconds, pour qui il n'est pas toujours clair qu'ils dysfonctionnent, recommencent ailleurs. Certains se baladent d'école en école et de département en département comme ça ! Et souvent sur des postes, des villes, des écoles très demandés !

Je relate cette situation, souvent méconnue, à travers des directeurs, car leur fonction fait que c'est très visible et que je ne connais que ces exemple, mais des adjoints doivent sans doute être concernés.

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge
Il y a 5 heures, FredZZZ a dit :

Pourquoi ?

Je travaille depuis 25 ans et j'en ai des choses à dire, mais pour moi qui suis facilement identifiable, ça ne va pas être possible. :)

Après, si certains veulent se lancer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ

ok André, j'avais compris ça comme ça ...

@nonau : d'accord, ça m'étonnait ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
Il y a 2 heures, Filounet a dit :

J'ai plusieurs collègues directeurs qui ont dû abandonner leur école en cours d'année car victimes du harcèlement d'une partie de leur équipe (souvent suite au refus du directeur d'assumer la responsabilité de leurs manques, leurs agissements ou leur irrespect des textes), car c'est finalement la seule solution trouvée par les IEN pour résoudre les problèmes.

Ils ont terminé l'année comme ZIL(sans l'ISSR) tandis qu'un adjoint (souvent un des  agresseurs) assurait la fonction jusqu'à la fin de l'année et qu'un ZIL reprenait sa classe.

Ils tournaient ensuite dans les écoles de la circonscription et tout le monde se demandait ce qu'ils avaient bien pu commettre pour avoir été sanctionnés de la sorte ...

Parce que dans l'EN, les victimes (de parents, de collègues, ...) sont traités de la même façon que les  coupables (de maltraitance, de manquements) : à aucun moment l'Administration n'écrit aux premiers pour les soutenir ni aux seconds pour qu'ils se rendent compte que ce qu'ils ont fait est mal.

Du coup, les premiers, souvent très investis, deviennent aigris tandis que les seconds, pour qui il n'est pas toujours clair qu'ils dysfonctionnent, recommencent ailleurs. Certains se baladent d'école en école et de département en département comme ça ! Et souvent sur des postes, des villes, des écoles très demandés !

Je relate cette situation, souvent méconnue, à travers des directeurs, car leur fonction fait que c'est très visible et que je ne connais que ces exemple, mais des adjoints doivent sans doute être concernés.

Et inversement j'ai connu une directrice aux comportements indignes et condamnables

Comme tu le dis il y a des textes réglementaires, mais il ne faudrait que leurs respects soient à géométrie variable. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
bidulbuk

Ce forum « autres » est en lecture libre et apparaît dans Google sans identification préalable. Donc soyez prudents, des parents ou IEN pourraient vous reconnaître en reconnaissant la situation que vous décrivez.

Indépendamment de cela, certains propos peuvent totalement décrédibiliser l’institution, notamment en parlant des enseignants qui dysfonctionnent et qui, heureusement, ne sont pas la majorité. 

Enfin, il y a je pense des situations extrêmement délicates qui ne peuvent pas être réglées par le forum, qui peut même les compliquer considérablement.

Cela dit, tout comme vous j’en aurais des choses à dire. Peut-être à tort, j’ai toujours la peur de jeter le discrédit sur l’institution et les enseignants, en voulant justement parler de tout ce qui ne va pas (=faire des vagues). Et pourtant, sur certains aspects, faire des vagues est salutaire et nécessaire pour faire évoluer les choses. 

Mais pour faire bouger l’institution, je continue de penser qu’il faudrait que chaque enseignant soit syndiqué afin que les représentants du personnel aient un poids et une crédibilité. Qu’ils soient audibles par la hiérarchie, qui, désormais, les considère comme un gadget ou même une caution, de petites vaguelettes qui au fond ne changent plus rien à la marche des choses.

Bref, une bonne idée que ce post dans l’absolu, mais il ne faut pas, à mon sens, se tromper de combat ni de moyens de le mener. 

Faisons donc des vagues, mais pas uniquement tous seuls avec nos petits pieds : ensemble avec de grandes palmes ! (...académiques pour plus tard peut-être :devil: )

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
micande
il y a 35 minutes, bidulbuk a dit :

Mais pour faire bouger l’institution, je continue de penser qu’il faudrait que chaque enseignant soit syndiqué afin que les représentants du personnel aient un poids et une crédibilité. Qu’ils soient audibles par la hiérarchie, qui, désormais, les considère comme un gadget ou même une caution, de petites vaguelettes qui au fond ne changent plus rien à la marche des choses.

Faisons donc des vagues, mais pas uniquement tous seuls avec nos petits pieds : ensemble avec de grandes palmes ! (...académiques pour plus tard peut-être :devil: )

 +1

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

"Pourquoi je veux quitter l'école": le témoignage poignant d'une instit au bout du rouleau :

Citation

je vis ma vie pour moi, aussi. C’est de ma santé mentale et physique qu’il s’agit. Je ne suis pas une sainte, ni une martyre, je ne recevrai pas de médaille pour mon sacrifice. Je ne veux pas continuer à assister au sabordage de l’École, et encore moins de risquer de sombrer avec elle.

http://www.charentelibre.fr/2018/10/23/pourquoi-je-veux-quitter-l-ecole-le-temoignage-poignant-d-une-instit-au-bout-du-rouleau,3331685.php?fbclid=IwAR09Qx1gEjJbjzQtLGSjOeVx9lReDjWDe3l36V-QIIxk7CootmAXNFqJjZ8

  • Sad 4
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Le 25/10/2018 à 07:38, nonau a dit :

Et inversement j'ai connu une directrice aux comportements indignes et condamnables

Comme tu le dis il y a des textes réglementaires, mais il ne faudrait que leurs respects soient à géométrie variable. 

Bien sûr que oui, mais moi aussi, je pense que les victimes (qu'elles soient directeurs, adjoints, TR, ...) ne devraient pas être confondues avec les coupables dans la façon de traiter le problème, quitte à ce que ça fasse des vagues !

Une victime ne devrait pas être contrainte de changer d'école, parfois en cours d'année, de changer de fonction encore plus, parce qu'elle a été victime de ses collègues, de ses élèves, de ses parents d'élèves, du qu'en-dira-t-on...

On ne devrait pas non plus simplement déplacer un collègue qui s'en est pris à des élèves, qui s'est ligué contre son directeur, qui a piqué dans la caisse, qui ... que sais-je, jusque parfois au dépôt de plainte, des années et des victimes plus tard. Il devrait être mis clairement face à ses actes afin qu'il ne recommence plus ou change de voie. Mais on déplace (ou on déplace la victime), quitte à mettre une bonification pour être sûr que la mutation réussisse, et on refile le problème aux copains. Pas de vague !

Share this post


Link to post
Share on other sites
ColdTurkey

J'avais essayé de lancer ce sujet avec une chronique de Nicole Ferroni.
Le sujet n'avait pas été retenu. Pourtant elle cible juste là où cela fait mal.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vic7211
Le 26/10/2018 à 16:43, André Jorge a dit :

Edifiant !

voilà une qui a tout compris, et qui, heureusement pour elle, s'en est rendu compte avant qu'il ne soit trop tard ! Bravo et bonne continuation ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filounet
Le ‎25‎/‎10‎/‎2018 à 07:38, nonau a dit :

Et inversement j'ai connu une directrice aux comportements indignes et condamnables

Comme tu le dis il y a des textes réglementaires, mais il ne faudrait que leurs respects soient à géométrie variable. 

Oui, mais je parle de ce que je connais, et proportionnellement au nombre, il y a davantage de directeurs qui "sautent" à cause de leurs adjoints que l'inverse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau

La situation est bien résumée...

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/10/27102018Article636762108674123564.aspx

"On a un arsenal de mesures bien adapté dans le Code de l'éducation avec une articulation entre la répression et l'éducation. Chaque plan de lutte contre la violence scolaire tend à renforcer les sanctions.  Et certains enseignants voient cela comme  une amélioration. Mais on a  déjà tout un arsenal répressif. La question c'est comment au quotidien la sanction devient un outil éducatif. Or les enseignants ne sont pas formés pour cela".

Oui tout est prévu mais aucune volonté de faire appliquer la loi. Les décideurs préfèrent jouer la carte populiste (principal de collège gendarme en détachement...) stratégiquement c'est intéressant pour eux de servir la soupe au RN.

Partie répression :

- L'Etat doit nous défendre au travers de la protection fonctionnelle (article 11 de la loi de 1983)!!! Il faut juste avoir la volonté de défendre les enseignants! (Saisie du procureur et mise en sécurité).

- Les parents doivent être mis devant leur responsabilité face un éventuel "défaut éducatif".

Partie prévention:

- L'Etat doit nous former à la gestion des conflits et de la violence.

- Dégager du temps pour travailler en liaison avec les partenaires (parents, collectivités, associations...).

- Densifier les équipes, la vie scolaire, les surveillants...Dans le primaire créer une véritable "vie scolaire" et recréer des postes de maîtres G en masse.

C'est aussi une histoire de "moyen"...La violence augmente aussi parce que les décideurs politiques tuent tous les dispositifs bienveillants.

C'est la même chose plus globalement dans la société. Détruisez tous les dispositifs bienveillants de 36 et 45 (sécurité sociale, retraite par répartition, fonction publique, droit du travail...) et vous obtiendrez une société qui se replie vers les populismes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ

et j'ajouterais bosser en relation étroite avec éducs et travailleurs sociaux !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...