Aller au contenu
Mariyam

Stage de pratique accompagnée qui se passe mal

Messages recommandés

Mariyam

Bonjour,

C’est la première fois que je poste sur ce forum. Je suis étudiante en Master MEEF et j’ai besoin de votre aide car j’ai de gros doutes sur mon orientation…

Nous avons deux stages à réaliser au cours de l’année en M1 et j’ai très mal vécu mon premier stage. L’enseignante qui m’accueillait dans sa classe m’a reproché mon manque d’implication, mon caractère trop réservé et ma mauvaise gestion de classe pendant les séances. Elle m’a demandé à plusieurs reprises si j’étais « sûre de vouloir faire ce métier » et m’a parlé de « l’autorité naturelle » que certaines personnes ont et d’autres pas…

Inutile de dire que j’étais assez déprimée à la fin du stage. Bien sûr je me remets en question : c’est vrai qu’il y a beaucoup de choses que dois améliorer dans ma façon de mener les séances et de gérer le groupe, mais ça me semble normal, c’était ma toute première expérience dans une classe. Et puis je ne me suis pas sentie très à l’aise dans l’école (milieu huppé alors que j’ai fait ma scolarité en REP), peut-être que ça a joué aussi.

Mon second stage débute dans un mois et j’angoisse déjà beaucoup, alors que j’étais arrivée confiante et enthousiaste la première fois. Je sais qu’il faut absolument que je retrouve confiance en moi mais j’ai du mal à me sortir de la tête l’idée que je n’ai pas le « truc » pour enseigner.

J’aimerais beaucoup avoir vos conseils pour progresser. Quels sont les trucs basiques à connaître pour une bonne gestion du groupe-classe ? Comment faire quand les élèves n’écoutent plus ? Quand un enfant n'obéit pas ? 

Si vous avez des recommandations de livres sur le sujet je suis preneuse aussi.

Merci beaucoup 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blacknader

Mariyam, 

c'est bien de se remettre en question mais ce n'était que ton 1er stage, la 1ère fois que tu te retrouvais face à une classe, donc no panic, au début ça a été difficile pour beaucoup d'entre nous. 

Des petits trucs :

- gestion du temps : Souvent vous voulez tout faire, tout bouclé et la séance s'éternise, les élèves commencent à chahuter car ils ont décroché. Donc vraiment regarder régulièrement le temps qui défile et se fixer des limites quitte à écourter la séance. 

- en cas de bazar : quand ça part un peu en live, ne pas hésite à faire une pause, demander aux élèves de croiser les bras, reprendre les consignes

- espace classe : circule bien dans la classe, dans les rangs, n'hésite pas à aller vers un élève directement pour lui dire discrètement de se taire plutôt que de le crier au milieu de la classe - le bruit appelle le bruit. Dès lors que tu sens que le niveau sonore monte, c'est là qu'il faut vite recadrer car souvent on attend trop tard et on se met à hurler, à s'énerver

Tu as préparé les séances avec l'enseignante ?

Bon courage

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilie2fr

La personne qui t'a accueillie était elle une PE ou une PEMF ?   Est ce ton premier stage ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolita

Alors, du basique mais qui a le mérite d'exister. Vidéos parfois un peu "culcul la praline" pour des enseignants qui ont déjà un peu de bouteille, mais le contenu du livre est très intéressant. : Conduire sa classe 30 conseils en video

Tu as aussi : Néopass mais je ne sais pas si on y accès sans adresse mail académique. Essaie...

Et enfin, tu as ce livre destiné aux débutants Réussir sa classe tous les jours... ou presque ! Attention, la plus récente est la 5ème édition.

Pour répondre à ta question : " Comment faire quand les élèves n’écoutent plus ? Quand un enfant n'obéit pas ?",   s'il y avait une réponse en 1 phrase, ça se saurait ! ;) J'aurais envie de te dire : fermeté, "c'est toi le chef"... mais ce serait un peu facile.

Tu as fait ton stage dans la classe d'un PEMF, d'un MAT ou dans une classe "lambda" ? Tu as déjà travaillé avec des enfants ? Faire du théâtre peut aider aussi.

Ne reste pas sur cette 1ère mauvaise expérience. Tente au moins une autre et tu verras si tu te sens mieux ou pas. Après, oui, en effet, tu peux t'être trompée de voie mais ça me semble prématuré de dire ça après 1 seule expérience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolita

Rigolo de voir que les 3 premières réponses se ressemblent (écrites en même temps !) :D

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sourire d'1 Enfant

Accroche-toi et ne reste pas sur cette première expérience. 

Feras-tu ton stage dans la même école ? (dans mon département, les stagiaires ESPE font les 2 stages dans 2 écoles et dans des niveaux différents pour avoir une vision presque "panoramique" du métier).

Ta posture d'enseignante se construira dans le temps, ton autorité aussi et on en apprend tous les jours dans ce métier.

Nous sommes de tout 💜avec toi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mariyam

Merci beaucoup pour vos encouragements et vos conseils. Ca me fait vraiment plaisir et ça me rassure un peu aussi. 

Oui c'était mon tout premier stage. J’ai l’habitude des enfants mais pas en grand groupe (je n’ai jamais travaillé dans l’animation ou autre).

L’enseignante qui m’a accueillie était MAT donc "juste" PE. Quand je suis arrivée dans la classe elle m’a tout de suite dit qu’elle voulait que les élèves profitent de ma présence pour faire de l’anglais et des arts car ils n’en font pas d’habitude. Pour le reste j’étais totalement libre donc je préparais les séances et je lui présentais pour qu’elle me donne son avis.

Au total j’ai fait deux séances d’anglais, deux séances de musique et une séance d’arts plastiques. J’ai apprécié mener ces séances mais à chaque fois le retour de l’enseignante était négatif ("on voit que tu n’as pas d’expérience", "tu as du mal avec la gestion de classe", «"les enfants ne t’écoutent pas" ... :sad:) et j’ai eu assez peu de conseils finalement.

Pour le prochain stage je suis en effet dans une autre école et dans un autre niveau, j’espère que le courant passera mieux avec l’enseignante et que je serai plus à l’aise. Après tout c'est vrai que ce n'est qu'un stage, je suis là pour apprendre et je ne devrais pas me mettre autant de pression. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sourire d'1 Enfant
il y a 16 minutes, Mariyam a dit :

Merci beaucoup pour vos encouragements et vos conseils. Ca me fait vraiment plaisir et ça me rassure un peu aussi. 

Oui c'était mon tout premier stage. J’ai l’habitude des enfants mais pas en grand groupe (je n’ai jamais travaillé dans l’animation ou autre).

L’enseignante qui m’a accueillie était MAT donc "juste" PE. Quand je suis arrivée dans la classe elle m’a tout de suite dit qu’elle voulait que les élèves profitent de ma présence pour faire de l’anglais et des arts car ils n’en font pas d’habitude. Pour le reste j’étais totalement libre donc je préparais les séances et je lui présentais pour qu’elle me donne son avis.

Au total j’ai fait deux séances d’anglais, deux séances de musique et une séance d’arts plastiques. J’ai apprécié mener ces séances mais à chaque fois le retour de l’enseignante était négatif ("on voit que tu n’as pas d’expérience", "tu as du mal avec la gestion de classe", «"les enfants ne t’écoutent pas" ... :sad:) et j’ai eu assez peu de conseils finalement.

Pour le prochain stage je suis en effet dans une autre école et dans un autre niveau, j’espère que le courant passera mieux avec l’enseignante et que je serai plus à l’aise. Après tout c'est vrai que ce n'est qu'un stage, je suis là pour apprendre et je ne devrais pas me mettre autant de pression. 

Normalement tu étais en binômes. Qu'a ressenti ton binôme par rapport à la MAT ?

Essaie de prendre un peu de recul par rapport à ce qu'elle t'a dit / ce que tu as ressenti comme négatif et sois vigilante sur quelques points précis lors du prochain stage : 1) pendant la phase d'observation tu observes 2) pendant la pratique si la précédente MAT t'a dit qu'il fallait travailler la posture, travaille uniquement sur ce point-là en pratique. Fais-toi aider du binôme c'est plus sympa aussi :)

En as-tu parlé à tes profs ? Avez-vous des séances pour en parler entre vous ? (dans l'ESPE où j'étais, c'était 1h toutes les 2 ou 3 semaines et on mettait à plat tout ce qui n'allait pas et notre "prof principal" cherchait des solutions pour qu'on soit moins abattus / remotivés).

Enfin… quand je savais que j'allais à tel endroit observer, j'allais toujours voir l'école avant, prendre des renseignements, me présenter physiquement etc. c'est bien perçu en général :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cat99

Bonjour comme les autres, je te dirais que tu as vécu peut être une mauvaise expérience. En M1 on découvre, tu ne peux pas être parfaite, même avec de l'expérience nous ne le sommes toujours pas ☺️ Ce qui t'a le plus blessée, c'est  la forme, on peut dire les choses de manière plus douce tout en proposant de l'aide, de l'accompagnement. Il faut rassurer avant de bousculer gentiment hein! Malheureusement je pense que le problème ne vient pas du fait  que ce soit une MAT ou une PEMF. Je suis MAT et je fais très attention à comment je formule les choses, on a des personnes en face et je sais qu'au contraire, 'il existe des PEMF qui selon les stagiaires sont affreuses et font pleurer tout le monde. 

Prends du recul, engage toi dans ce nouveau stage. Cela peut être totalement différent. Viens nous dire comment cela se passe...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nävis

en même temps, tu as eu les matières les plus "bruitogènes" (amusantes) et qu'ils ne font pas souvent (donc pas trop d'habitudes de travail), si tu avais fait une séance de grammaire ou de conjugaison, il y aurait surement eu moins d'agitation....

  • Like 3
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
violettine

En gros, elle t'a demandé de faire des matières qu'elle ne fait pas habituellement, et t'a reproché de ne pas t'en sortir…:D:D:D

Superbe pédagogie, donc!

Comme les autres...On apprend sur le tas. Et la discipline est bien plus facile (si on peut dire…) quand on est seul dans la classe, et seul maitre à bord…. C'est un métier dans lequel on se forme seul, aussi bien sur le fond que sur la forme. On acquiert tous les réflexes de base tout seul….

Et pour te rassurer, encore, quand j'étais MAT, c'était vraiment le problème de discipline et de gestion de classe qui ressortait en premier...C'est ce qu'on voit tout de suite...parce que ça fait le plus de bruit!!!!!!

  • Like 4
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu

Bonjour ! je suis d'accord avec ce qui a été dit avant. A-t-elle mis en avant des points forts sur lesquels tu peux t'appuyer ? Sinon, c'est un drôle d'accompagnement...

Tu vas apprendre au fur et à mesure ce qu'on appel les gestes professionnels qui permettent de prendre son costume de PE . Ils te donneront confiance et ils te feront percevoir par les élèves comme une PE...il faudrait aussi savoir comment elle t'a présenté aux élèves...

Une chose que je fais chaque jour, matin et après-midi, je suis dans le passage de la porte quand ils rentrent dans la classe, j'ai un regard pour chacun (enfin au mieux !) je souris mais pas trop et je dis bonjour. Cela les fait rentrer moins vite et ils me voient bien....

Cela ne vaut peut-être que pour moi mais je me dis que tu attends aussi que l'on partage des "trucs"...c'est mal vu par les ESPE mais bon....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FennJA
Il y a 2 heures, violettine a dit :

En gros, elle t'a demandé de faire des matières qu'elle ne fait pas habituellement, et t'a reproché de ne pas t'en sortir…:D:D:D

Superbe pédagogie, donc!

C'est exactement ce que j'ai pensé en lisant Mariyam. :wink: 

C'était ton premier stage, tu as eu des matières qu'ils n'avaient pas l'habitude de faire et qui en plus sont bruyantes, surtout les premières fois (il faut qu'ils prennent l'habitude d'en faire aussi). Donc respire un bon coup, et avance ! C'était quel niveau et tu auras quel niveau ? Parce que selon leur âge,cela varie aussi . 

Tu as eu de bons conseils ci-dessus, et n'oublie pas que c'est en pratiquant qu'on progresse, c'est normal de ne pas être parfait, tant que cela ne met pas les élèves en danger. 🙂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
violettine

Il faut un moment pour être vraiment efficace, à la fois dans sa posture par rapport aux élèves (s'adapter au fonctionnement de chacun, trouver une juste mesure pour avoir une classe calme, froncer les sourcils pour celui qui n'a besoin que de ça, se fâcher avec celui qui ne fonctionne que comme ça, connaitre ses élèves pour dédramatiser certaines situations avec un trait d'humour, etc.) et dans les apprentissages….20 ans que j'y suis (bon, j'ai pas mal changé de niveaux, quand même), je découvre encore des façons de faire, les "dessous" de certains apprentissages, les prérequis auxquels je n'avais pas pensé. Je me suis encore fait la réflexion cette semaine que j'arrivais ENFIN à être suffisamment explicite….

Bref...20 ans plus tard, rien n'est encore parfait...et un formateur arriverait encore certainement à dire plein de choses...Ceci dit, une chose est sure...avec mes 20 ans de bouteille, s'il lui prenait l'idée de me faire des remarques sur le ton qui semble t'avoir été réservé, il en serait pour ses frais...

Bref...pas de panique. Attends le prochain. A chaque jour suffit ses petites remises en question..:wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alinecrpe

Ben bravo la MAT :ninja: 

Alors, déjà, non "l'autorité naturelle" c'est du grand n'importe quoi, ça n'existe pas. Tu n'as d'autorité que ce que les élèves veulent bien te donner et prendre la classe d'un professeur dans sa propre classe avec elle en plus au fond ce n'est déjà pas une situation "normale".  En plus, c'était ta première expérience donc au lieu de te demander si tu veux vraiment faire ça, il aurait été bien qu'elle fasse un vrai travail d'accompagnement pour te rassurer et t'aider. 

Le plus important pour que ça se passe bien c'est que les élèves soient en activité (physique ou cognitive ou les deux c'est encore mieux lol ) , moins tu parles, plus ils sont actifs mais ça c'est très dur en début de carrière. On a tendance à beaucoup parler et à vouloir trop en dire... 

Ton prochain stage est aussi un stage en pratique accompagnée ou un en responsabilité? Si c'est en pratique accompagnée, il faut essayer de faire confiance à la nouvelle personne qui t'accueillera, qui, je l'espère saura mieux t'accompagner et ne pas hésiter à lui parler de tes doutes et lui poser tes questions. 

Si tu es en stage de pratique accompagnée, ça ne sera que quelques séances donc en gros tu introduis ta séance et quand tu prépares ta séance tu prépares bien ta phase de lancement, écris bien les consignes pour les avoir en tête et ne pas laisser de temps de latence dans lesquels les gosses s’engouffrent. Admettons, séance de grammaire, tu lances ton intro : situation problème et tu les lances en travail de recherche rapidement. Quand tu fais une mise en commun, il faut surtout éviter de rentrer dans un dialogue avec un élève, tu renvois toujours la balle au groupe "qu'est ce que vous en pensez", quand un élève te dit un truc tu lui rétorques toujours "pourquoi? comment tu le sais, comment tu as fait? " et tu renvois au groupe encore qui valide ou non. Tu dois être le passeur de parole pas celui qui la monopolise. Surtout si travail de groupe ne pas vouloir faire passer tous les groupes ou si tu fais une correction ne pas tout corriger, un ou deux exemples, les plus pertinents et hop on reprend une phase de travail pour reprendre ce qui vient d'être dit. La clé, c'est l'activité. 

Bon courage, ne te laisse pas déstabiliser

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GdM

Je pense que la MAT fait plus ça pour la paye que pour la volonté de transmettre son expérience... résultat tu fais les matières qu'elle ne fait pas (et bcp de séances pour un stage M1 je trouve), sans les préparer avec elle. Quel est donc l'intérêt ?

Je pense que ce n'est pas à toi de te remettre en question, mais à cette collègue MAT ;)

Accroche toi, tu peux réussir si tu en as vraiment la volonté

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lapuce06
il y a 54 minutes, GdM a dit :

Je pense que la MAT fait plus ça pour la paye que pour la volonté de transmettre son expérience... résultat tu fais les matières qu'elle ne fait pas (et bcp de séances pour un stage M1 je trouve), sans les préparer avec elle. Quel est donc l'intérêt ?

Je pense que ce n'est pas à toi de te remettre en question, mais à cette collègue MAT ;)

Accroche toi, tu peux réussir si tu en as vraiment la volonté

+1

C'était quel niveau de classe?

Si était en cycle 3, ne jamais faire d'anglais, ça me fait mal pour les élèves! Idem pour la musique et les arts !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flops

Quel que soit le niveau, ne pas faire ces matières est juste 🙄

Franchement te laisser des matières qu ils ne font pas habituellement, qui génèrent forcément du bruit et te dire que tu n as pas d autorité, c est assez petit comme comportement.

Je n ai pas bcp d expérience (6  ans dont 4 de TR) mais je fais que des remplas courts (a la journée) et je discute en amont avec le PE, ben ces matières là, je les peaufine parce que je sais que ça peut vite partir en cacahuète quand tu connais peu la classe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge
Le 12/01/2019 à 18:49, Mariyam a dit :

dans une autre école et dans un autre niveau,

Et sais-tu quel sera le niveau de classe du prochain stage ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maiden

Oh là là ne te bile pas, tu es juste mal tombée. Je suis MAT  et j'ai tellement souffert de l'attitude arrogante de certaines PEMF que je donne ce que j'aurais voulu avoir : de la bienveillance et des recettes !

Peut-être que cette dame était parfaite, moi au départ j'étais plutôt nulle, je m'en souviens très bien,  et je suis encore loin d'être au top du top.

Donc le principe c'est d'abord de dire au stagiaire ce qu'il réussit (car il n'en est pas forcément conscient) et ensuite de ne pas s'autoriser une critique sans y apporter au moins un début de solution, ou avouer que soi-même on rencontre ce problème et qu'on est en recherche de solution.

L'autorité se construit. J'ai eu la chance de faire 10 ans de colo avant de rentrer dans le métier, ça aide bien, mais tu peux aussi le faire "sur le tas".

L'expérience la plus formatrice pour moi a été la SEGPA : certains élèves te poussent vraiment dans tes retranchements,et tu apprends à te connaître professionnellement (et humainement aussi d'ailleurs). Donc n'hésite pas à te mettre en difficulté quitte à souffrir un peu parfois : n'oublie pas qu'avant d'être un chêne, on est un gland !

Je me rappelle d'un ouvrage qui m'avait bien aidée : "Classes difficiles", chez Delagrave. Il aide bien, même pour les classes faciles. Apparemment il est épuisé, mais tu devrais le trouver facilement d'occase ou à ma bibliothèque de l'ESPE. Bon courage ! 

https://www.amazon.fr/Classes-difficiles-prévenir-perturbations-scolaires/dp/220608824X

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolita

oui, gonflée la MAT...

Le 12/01/2019 à 15:49, Mariyam a dit :

elle voulait que les élèves profitent de ma présence pour faire de l’anglais et des arts car ils n’en font pas d’habitude

Quand j'étais PEMF, pour les 1ères séances, je donnais même les séances "clé en main", après un temps d'appropriation, où il n'y avait plus qu'à mettre en oeuvre, genre rituel ou séance que j'avais mené devant les stagiaires, juste pour qu'ils n'aient à penser qu'à la gestion de la classe. Je savais que le contenu convenait et ne poserait pas de problème. Le but n'est pas de mettre les stagiaires en difficulté mais au contraire de leur donner confiance.

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×