Jump to content

10 jours sans écran


clicasos
 Share

Recommended Posts

il y a une heure, edithw a dit :

Un TBI, c'est un vrai bonheur. Plus jamais de poésies interminables à recopier au tableau. Je copie sur le net, je mets en cursive, et je projette. Puis on travaille dessus avec tous les outils du logiciel.

C'est dommage parce que voir l'adulte écrire fait parti du processus d'apprentissage...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

On a fait ça chez nous ce qui me semble important

- Avoir un réseau de partenaires important pour proposer sur ces 10 jours d'autres activités que les écrans aux enfants. Chez nous il y avait une dizaine d'activités proposées chaque soir après l'école ente 16h et 18h. Activités gratuites proposées par des parents d'élèves et des associations locales dans la cour ou les locaux de l'école. 

- Réfléchir avec les enfants AVANT l'action sur ce qu'ils peuvent faire à la place de la TV  - ordi et les faire verbaliser ex : lire un livre- faire une sortie au parc - un dessin- discuter avec mes parents....

- Valoriser ce temps passé hors écran en proposant aux élèves qui le souhaitent de "témoigner" sur ce qu'ils ont fait 

- Matérialiser ce temps passé hors écran sur une feuille collective par une gomette par temps. Objectif de la classe remplir le dessin.  On avait identifié 5 temps : le matin avant d'aller à l'école, entre 12h et 14h ( ceux qui allaient à la cantine gagnaient leur étiquette d'office lol), avant le goûter, après le goûter, après le dîner. 

Les familles ont accueilli cela positivement. Les enseignants ne se sont jamais amusés à aller contrôler ou à commenter les résultats des élèves dans le défi. 

Au départ j'étais plutôt mitigée sur la démarche mais projet d'école. Après avoir testé j'ai trouvé les résultats assez intéressants. C'est un moyen de faire un poil de prévention, d'amorcer quelque chose mais ce n'est bien évidemment pas la solution miracle ... ça se saurait sinon 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, clerissalak a dit :

C'est dommage parce que voir l'adulte écrire fait parti du processus d'apprentissage...

Quand on fait du graphisme, j'écris au TBI sur du seyes très agrandi. Les élèves aussi, d'ailleurs. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, clerissalak a dit :

C'est dommage parce que voir l'adulte écrire fait parti du processus d'apprentissage...

C est sûr

Moi j ai un tbi en aménagement de poste car mes soucis d épaules me provoquent des douleurs qui me rendent l écriture au tableau très difficile 

Le tbi est donc vraiment salvateur

J écris très peu, et les élèves s en accommodent 

J ai eu des cp, je leur montrais le geste et ils ont su très bien écrire 

Link to comment
Share on other sites

"Je gagne du temps sans les écrans" c'était un grand projet dans l'école de mon fils.

Ce projet était porté par plusieurs communes proches. Il y avait des activités en classe, des interventions diverses et variées et des activités proposées en dehors du temps de classe.

Pas d'écran mais soirée jeux à la salle polyvalente un soir, spectacle un autre soir, les associations ouvraient leurs portes pour faire découvrir les activités le mercredi, lecture d'histoires à la médiathèque, des conférences pour les adultes, analyses des dessins animés et de la violence associée en classe pour les enfants.

Le but n'était pas de ne pas faire d'écran, mais de réduire et de ne pas avoir le réflexe télé, ordi, dès que l'on a 2 minutes de dispo. Les enfants avaient un tableau à compléter pour indiquer leur temps d'écran chaque jour. Il y avait le défi entre les différentes classes pour avoir le moins  de temps d'écran.

https://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY

L'un des conférences dont je me souviens.

Les premières années, ils ont fait intervenir un canadien je crois, très connu pour le moins d'écran mais je ne retrouve plus son nom.

 

Link to comment
Share on other sites

Je trouve que c'est un projet intéressant, monté comme tu le dis @clicasos s'il est monté avec les partenaires. 10 jours, c'est très ambitieux! (cela serait très difficile pour moi de tenir!!)

Pourquoi ne pas convier les parents à une réunion d'info, où il pourrait y avoir une intervention d'infirmière sco? ou du rased? Il est clair qu'il faudrait envisager avec les enfants ce qu'ils peuvent faire sans écran, mais les parents manquent peut être aussi d'idées? dans le village où j'enseigne, nous organisons des soirées et des après-midi jeux de société, pas mal d'enfants viennent et découvrent une autre manière de jouer... mais on ne réussit pas à faire venir les accros aux écrans...

Sans être intrusif dans l'éducation familiale, il y a beaucoup à questionner quant aux usages des écrans.

Cette année, avec ma classe, nous aurons un petit temps le vendredi pour que les élèves racontent ou montrent quelque chose qu'ils ont appris sur internet. L'an dernier, des élèves avaient "étudié" des tutos bricolage et avaient enseigné aux autres (à moi y compris!) des pliages d'origamis, comment dessiner une licorne, un visage, fabriquer un hexaflexagone... et c'était génial! tout autant que la quantité du temps passé devant les écrans, c'est la qualité qui m'interroge beaucoup. Personnellement, je trouve des choses formidables à apprendre et à regarder, sur des sujets très variés... c'est intéressant que les élèves/enfants comprennent que youtube par exemple, ça ne sert pas qu'à remplir du temps vide, mais ça peut, en ayant un objectif de départ, devenir un vecteur de connaissances.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Nous avons proposé ce projet en fin d'année (nous, c'était une semaine). Je n 'ai pas tout lu, alors veuillez excuser les redites. Voilà comment nous avons procédé :

1. Intervention du médecin scolaire dans les classes de primaire, sur le thème "à quoi jouez vous ?". Bien sûr, la sujet est vite arrivé sur les écrans : les élèves ont consciencieusement "récité" tout ce qu'ils avaient entendu sur la nocivité des écrans. Mais il y a eu des remarques intéressantes : "Je vais sur les écrans quand je m'ennuie" par exemple.

2. Le soir même, réunion avec les parents et le médecin scolaire pour faire le bilan de l’intervention en classe (--> très peu de familles présentes ...). Nous avons annoncé le défi (une semaine sans écran) à ce moment là.

3. Le lendemain dans ma classe (CE2-CM1-CM2), j'ai reparlé de la journée de la veille, et commencé la lecture du roman "10 jours sans écran". Dans le 1er chapitre, la classe vote pour ou contre la proposition de la maîtresse "10 jours sans écran". Dans le roman,  la réponse est OUI. Réaction unanime de ma classe :" Oh ben nous, on aurait voté NON !".

Bon !....🙄

Alors, je leur ai dit que nous (les maitresses) avions décidé de relevé le défi "une semaine sans écran". J'ai expliqué que nous parlions "d'écran loisirs", parce que les écrans font partie de notre vie, nous en avons tous besoin pour travailler, mais qu'il est important de prendre conscience de la place qu'ils prennent dans notre emploi du temps.

4. J'ai continué la lecture du roman, en lecture offerte, à raison d'un chapitre par jour. C'est très bien fait : il y a les POUR et les CONTRE (qui créent une organisation secrète pour contrer la maitresse), certains changent de bord, des rebondissement, de la réflexion, des tricheries.

5. Et le 1er jour du défi est arrivé.

Nous avions listé les choses à faire à la place des écrans. Je leur ai donné un planning de la semaine, pour qu'ils puissent anticiper, et s'organiser (par exemple, faire les course pour la soirée cuisine, lancer les invitations pour la soirée jeux de société entre voisins). Nous avions décidé de ne rien mettre en place au niveau de l'école. Nous voulions que les familles (qui le souhaitaient) s'organisent : à mon avis la prise de conscience ne va pas avec trop d'assistanat. Et c'est ce qui s'est passé. Des mamans se sont relayées plusieurs soirs pour surveiller les enfants au city stade après l'école, par exemple

Nous avons présenté ça sous forme de défi : ils pouvaient gagner 4 points par jour (4 ordis à barrer, si on ne regardait pas un écran, le matin, midi, après-midi et soir), et nous avons fixé un objectif collectif pour l'école. Nous comptions les points chaque jour, et bien sûr le score a été pulvérisé !😀

6. Bilan oral fait dans les classes, et sous forme écrite (question ouverte) aux parents : expérience positive. Beaucoup on dit que cela avait changé leur façon de voir leur vie familiale. Ils ont re-découvert des loisirs à faire ensemble. Plusieurs enfants ont aussi dit qu'ils dormaient plus/mieux.

Et pour avoir fait l'expérience avec eux, je fais le même constat.

Alors n'hésitez pas à proposer ce challenge. Ce n'est pas intrusif, si il n'y a pas de jugement, ni d'injonction. L'important c'est le pas en avant, même minime. A mon avis, c'est une question de santé publique.

 

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Je serai bien tentée aussi... je pense que  certains collègues aussi. Je leur en parlerai à la rentrée. 

Link to comment
Share on other sites

Le 21/07/2019 à 20:24, amarine a dit :

Je reviens en parler plus tard (j'ai la poulette à gérer), car déjà fait il y a 10 ans ; puis l'an dernier et cette année (à la demande des parents).

J'ai des documents que je peux partager.

Je te remercie, plus on a de retours d'expériences mieux c'est. :smile:

Le 22/07/2019 à 09:24, myrtille3413 a dit :

Les 3 classes de Cm1 (dont la mienne) ont étudié ce livre et nous avons rencontré l'auteur. 

Nous avons fait un défi 7 jours sans écran, en classe et avec les familles à la maison. 

En classe, c'est tout à fait possible. Je n'ai pas allumé le tbi de la semaine. Et nous avons écrit... Au tableau +++ pour moi car je ne pouvais plus projeter et les élèves +++. 

Chouette de pouvoir rencontrer l'auteur, je n'y avais pas pensé... Comment as-tu fait ? Tu as pris contact avec son éditeur ?

J'ai des CE2 dans ma classe également, penses-tu que le livre est abordable pour eux ? Je pensais l'étudier en littérature mais à la lecture d'autres posts, je penche plus vers une lecture offerte chapitre après chapitre avec discussions.

Le 22/07/2019 à 11:55, 2caille a dit :

On a fait ça chez nous ce qui me semble important

- Avoir un réseau de partenaires important pour proposer sur ces 10 jours d'autres activités que les écrans aux enfants. Chez nous il y avait une dizaine d'activités proposées chaque soir après l'école ente 16h et 18h. Activités gratuites proposées par des parents d'élèves et des associations locales dans la cour ou les locaux de l'école. 

- Réfléchir avec les enfants AVANT l'action sur ce qu'ils peuvent faire à la place de la TV  - ordi et les faire verbaliser ex : lire un livre- faire une sortie au parc - un dessin- discuter avec mes parents....

- Valoriser ce temps passé hors écran en proposant aux élèves qui le souhaitent de "témoigner" sur ce qu'ils ont fait 

- Matérialiser ce temps passé hors écran sur une feuille collective par une gomette par temps. Objectif de la classe remplir le dessin.  On avait identifié 5 temps : le matin avant d'aller à l'école, entre 12h et 14h ( ceux qui allaient à la cantine gagnaient leur étiquette d'office lol), avant le goûter, après le goûter, après le dîner. 

Les familles ont accueilli cela positivement. Les enseignants ne se sont jamais amusés à aller contrôler ou à commenter les résultats des élèves dans le défi. 

Au départ j'étais plutôt mitigée sur la démarche mais projet d'école. Après avoir testé j'ai trouvé les résultats assez intéressants. C'est un moyen de faire un poil de prévention, d'amorcer quelque chose mais ce n'est bien évidemment pas la solution miracle ... ça se saurait sinon 

 

 

 

Merci pour toutes ces idées. Je suis dans une petite commune de 700 habitants mais je cherche des partenaires. Je pensais lancer le projet en 2ème période mais je crois que je vais reculer pour bien prendre le temps. Oui, bien sûr ne pas lancer ce défi sans préparation et sans  "lister" les activités que l'on peut faire. On pensait faire une journée "café des parents" avec des conférences, des temps de discussion, des marchés de connaissances, préparer aussi en remettant en place des "après-midi" jeux avec les familles chaque veille de petites vacances, savoir jouer n'est pas si simple que cela...

Le 23/07/2019 à 09:29, poucinette36 a dit :

"Je gagne du temps sans les écrans" c'était un grand projet dans l'école de mon fils.

Ce projet était porté par plusieurs communes proches. Il y avait des activités en classe, des interventions diverses et variées et des activités proposées en dehors du temps de classe.

Pas d'écran mais soirée jeux à la salle polyvalente un soir, spectacle un autre soir, les associations ouvraient leurs portes pour faire découvrir les activités le mercredi, lecture d'histoires à la médiathèque, des conférences pour les adultes, analyses des dessins animés et de la violence associée en classe pour les enfants.

Le but n'était pas de ne pas faire d'écran, mais de réduire et de ne pas avoir le réflexe télé, ordi, dès que l'on a 2 minutes de dispo. Les enfants avaient un tableau à compléter pour indiquer leur temps d'écran chaque jour. Il y avait le défi entre les différentes classes pour avoir le moins  de temps d'écran.

https://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY

L'un des conférences dont je me souviens.

Les premières années, ils ont fait intervenir un canadien je crois, très connu pour le moins d'écran mais je ne retrouve plus son nom.

 

J'aime beaucoup le titre "je gagne du temps sans les écrans", c'est plus positif que 10 jours sans écran. Et oui, en effet, le but est d'apprendre à réduire et à utiliser à bon escient les écrans.

Le 25/07/2019 à 09:50, helenel a dit :

Je trouve que c'est un projet intéressant, monté comme tu le dis @clicasos s'il est monté avec les partenaires. 10 jours, c'est très ambitieux! (cela serait très difficile pour moi de tenir!!)

Pourquoi ne pas convier les parents à une réunion d'info, où il pourrait y avoir une intervention d'infirmière sco? ou du rased? Il est clair qu'il faudrait envisager avec les enfants ce qu'ils peuvent faire sans écran, mais les parents manquent peut être aussi d'idées? dans le village où j'enseigne, nous organisons des soirées et des après-midi jeux de société, pas mal d'enfants viennent et découvrent une autre manière de jouer... mais on ne réussit pas à faire venir les accros aux écrans...

Sans être intrusif dans l'éducation familiale, il y a beaucoup à questionner quant aux usages des écrans.

Cette année, avec ma classe, nous aurons un petit temps le vendredi pour que les élèves racontent ou montrent quelque chose qu'ils ont appris sur internet. L'an dernier, des élèves avaient "étudié" des tutos bricolage et avaient enseigné aux autres (à moi y compris!) des pliages d'origamis, comment dessiner une licorne, un visage, fabriquer un hexaflexagone... et c'était génial! tout autant que la quantité du temps passé devant les écrans, c'est la qualité qui m'interroge beaucoup. Personnellement, je trouve des choses formidables à apprendre et à regarder, sur des sujets très variés... c'est intéressant que les élèves/enfants comprennent que youtube par exemple, ça ne sert pas qu'à remplir du temps vide, mais ça peut, en ayant un objectif de départ, devenir un vecteur de connaissances.

Oui, 10 jours c'est le titre du livre qui servirai de point de départ au projet... L'intervention du rased, de la psy et de l'infirmière sco est prévu, nous nous sommes rencontrées la dernière semaine d'école pour élaborer un premier jet du projet.

Bonne idée également de parler du côté "positif" des écrans, c'est très intéressant, ton principe est un peu celui du marché des connaissances à partir d'internet... Je pensais également travailler en arts sur le côté numérique : musique, film d'animation, artistes... C'est le but aussi d'être acteur de l'utilisation des écrans et ne pas y être soumis si  je peux dire...

Il y a 7 heures, PBe a dit :

Bonjour,

Nous avons proposé ce projet en fin d'année (nous, c'était une semaine). Je n 'ai pas tout lu, alors veuillez excuser les redites. Voilà comment nous avons procédé :

1. Intervention du médecin scolaire dans les classes de primaire, sur le thème "à quoi jouez vous ?". Bien sûr, la sujet est vite arrivé sur les écrans : les élèves ont consciencieusement "récité" tout ce qu'ils avaient entendu sur la nocivité des écrans. Mais il y a eu des remarques intéressantes : "Je vais sur les écrans quand je m'ennuie" par exemple.

2. Le soir même, réunion avec les parents et le médecin scolaire pour faire le bilan de l’intervention en classe (--> très peu de familles présentes ...). Nous avons annoncé le défi (une semaine sans écran) à ce moment là.

3. Le lendemain dans ma classe (CE2-CM1-CM2), j'ai reparlé de la journée de la veille, et commencé la lecture du roman "10 jours sans écran". Dans le 1er chapitre, la classe vote pour ou contre la proposition de la maîtresse "10 jours sans écran". Dans le roman,  la réponse est OUI. Réaction unanime de ma classe :" Oh ben nous, on aurait voté NON !".

Bon !....🙄

Alors, je leur ai dit que nous (les maitresses) avions décidé de relevé le défi "une semaine sans écran". J'ai expliqué que nous parlions "d'écran loisirs", parce que les écrans font partie de notre vie, nous en avons tous besoin pour travailler, mais qu'il est important de prendre conscience de la place qu'ils prennent dans notre emploi du temps.

4. J'ai continué la lecture du roman, en lecture offerte, à raison d'un chapitre par jour. C'est très bien fait : il y a les POUR et les CONTRE (qui créent une organisation secrète pour contrer la maitresse), certains changent de bord, des rebondissement, de la réflexion, des tricheries.

5. Et le 1er jour du défi est arrivé.

Nous avions listé les choses à faire à la place des écrans. Je leur ai donné un planning de la semaine, pour qu'ils puissent anticiper, et s'organiser (par exemple, faire les course pour la soirée cuisine, lancer les invitations pour la soirée jeux de société entre voisins). Nous avions décidé de ne rien mettre en place au niveau de l'école. Nous voulions que les familles (qui le souhaitaient) s'organisent : à mon avis la prise de conscience ne va pas avec trop d'assistanat. Et c'est ce qui s'est passé. Des mamans se sont relayées plusieurs soirs pour surveiller les enfants au city stade après l'école, par exemple

Nous avons présenté ça sous forme de défi : ils pouvaient gagner 4 points par jour (4 ordis à barrer, si on ne regardait pas un écran, le matin, midi, après-midi et soir), et nous avons fixé un objectif collectif pour l'école. Nous comptions les points chaque jour, et bien sûr le score a été pulvérisé !😀

6. Bilan oral fait dans les classes, et sous forme écrite (question ouverte) aux parents : expérience positive. Beaucoup on dit que cela avait changé leur façon de voir leur vie familiale. Ils ont re-découvert des loisirs à faire ensemble. Plusieurs enfants ont aussi dit qu'ils dormaient plus/mieux.

Et pour avoir fait l'expérience avec eux, je fais le même constat.

Alors n'hésitez pas à proposer ce challenge. Ce n'est pas intrusif, si il n'y a pas de jugement, ni d'injonction. L'important c'est le pas en avant, même minime. A mon avis, c'est une question de santé publique.

 

Merci pour ton retour, je vois que nous avons le même profil de classe.

Il y a 7 heures, Nävis a dit :

Je serai bien tentée aussi... je pense que  certains collègues aussi. Je leur en parlerai à la rentrée. 

Chouette.

Quelques questions :smile: 

J'ai vu que dans certaines écoles, un questionnaire sur l'utilisation des écrans avait été donné aux familles, l'avez-vous fait ?

Toutes les classes de votre école ont-elles participé ? Pensez-vous que l'on puisse mettre des choses en place en maternelle ou en cycle 2 (CP-CE1)  ?

 

Si vous avez des liens ou des documents à partager, n'hésitez pas je mettrai tout en première page pour aider ceux et celles qui souhaiteraient mettre en place ce projet.

Je mettrai ce que je trouve au fur et à mesure.

Merci pour vos retours, cela m'encourage à mettre en place ce projet.

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, clicasos a dit :

 

Toutes les classes de votre école ont-elles participé ? Pensez-vous que l'on puisse mettre des choses en place en maternelle ou en cycle 2 (CP-CE1)  ?

Dans mon cas c'était toute l'école + le collège qui participait ou personne... trop compliqué à gérer d'après le gens qui l'avaient déjà mené pour le fratries à la maison si tout le monde ne participait pas... La seule tolérance admise était pour les classes de petite section et toute petite section... 

Link to comment
Share on other sites

Nos 3 classes ont participé (PS-MS-GS et CP-CE1 et CE2-CM). Mais pour les maternelles, on n'a pas fait intervenir le médecin scolaire dans la classe(discussion avec la maîtresse + invitation des parents à la réunion de sensibilisation). Par contre ils ont participé au défi comme les autres.

Ce qui a bien marché, c'est la course aux écrans barrés. Ils étaient à fond, et du coup motivés pour trouver d'autres activités.

Pour la gestion dans les familles, ça a été parfois compliqué, mais ils ont trouvé des stratagèmes (bon, c'était au mois de juin, il faisait beau, on est à la campagne...) : si le grand frère ado ne voulait pas jouer le jeu, ils le laissait devant son ordi/télé/tablette et allaient faire autre chose. Du moment que EUX ne regardaient pas un écran, ils pouvaient barrer un écran sur leur fiche de suivi.

Il y avait aussi une demande de plusieurs familles, qui n'arrivent pas (seules) à gérer le temps des écrans : "quand ça vient de l'école, ça passe mieux" dixit une maman, avec un enfant en maternelle (démission parentale ...)

Je joins les documents que j'ai donnés aux élèves sous forme de livret (les 2 premières pages ont été faites en classe, collectivement)

livret 1.odg livret 2.odg livret 3.odt livret 4.odt

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Bonjour,

De plus en plus d’écoles organisent un défi 10 jours sans écrans. C'est une belle expérience qui permet de mettre en place une belle action de co-éducation entre l'école, les parents, les professionnels médicaux, les associations et les collectivités. Elle produit des résultats étonnants avec des taux de participations très importants. C'est une formule qui fonctionne très bien car l'action est collective et collaborative, les parents ne se sentent pas jugés, au contraire ils se saisissent de l'opportunité pour faire évoluer leurs habitudes. Il existe également un défi collectif du 26 mai au 4 juin 2020  https://10jourssansecrans.org.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 27/07/2019 à 09:03, PBe a dit :

Nos 3 classes ont participé (PS-MS-GS et CP-CE1 et CE2-CM). Mais pour les maternelles, on n'a pas fait intervenir le médecin scolaire dans la classe(discussion avec la maîtresse + invitation des parents à la réunion de sensibilisation). Par contre ils ont participé au défi comme les autres.

Ce qui a bien marché, c'est la course aux écrans barrés. Ils étaient à fond, et du coup motivés pour trouver d'autres activités.

Pour la gestion dans les familles, ça a été parfois compliqué, mais ils ont trouvé des stratagèmes (bon, c'était au mois de juin, il faisait beau, on est à la campagne...) : si le grand frère ado ne voulait pas jouer le jeu, ils le laissait devant son ordi/télé/tablette et allaient faire autre chose. Du moment que EUX ne regardaient pas un écran, ils pouvaient barrer un écran sur leur fiche de suivi.

Il y avait aussi une demande de plusieurs familles, qui n'arrivent pas (seules) à gérer le temps des écrans : "quand ça vient de l'école, ça passe mieux" dixit une maman, avec un enfant en maternelle (démission parentale ...)

Je joins les documents que j'ai donnés aux élèves sous forme de livret (les 2 premières pages ont été faites en classe, collectivement)

livret 1.odg 21 Ko · 4 downloads livret 2.odg 14 Ko · 1 download livret 3.odt 12 Ko · 1 download livret 4.odt 19 Ko · 1 download

Merci beaucoup pour les documents.

Il y a 7 heures, Koxantonio a dit :

Bonjour,

De plus en plus d’écoles organisent un défi 10 jours sans écrans. C'est une belle expérience qui permet de mettre en place une belle action de co-éducation entre l'école, les parents, les professionnels médicaux, les associations et les collectivités. Elle produit des résultats étonnants avec des taux de participations très importants. C'est une formule qui fonctionne très bien car l'action est collective et collaborative, les parents ne se sentent pas jugés, au contraire ils se saisissent de l'opportunité pour faire évoluer leurs habitudes. Il existe également un défi collectif du 26 mai au 4 juin 2020  https://10jourssansecrans.org.

 

Merci pour l'information du défi collectif.

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Notre projet avance bien, très bien même. Nous commençons en période 4.

Je mettrai les documents et tout ce qui est nécessaire pour monter ce projet.

Je vous tiens au courant.

Link to comment
Share on other sites

Du coup je découvre ce post alors que je parle avec toi depuis un bail!!!

Punaise !!! Trop bien!!!! Tu en es où?

Mes collègues, même si elles sont anti écrans comme moi ne me suivront pas dans un tel projet...... trop de temps extrascolaire je pense.

Et j'ai quand même découvert que certains n'écrivent plus au tableau ou autre eurkkkkkkkkkkkkkkkkkkk je pourrais pas........... j'ai aps envie de passer au tout numérique, je veux écrire avec mes élèves, les faire écrire avec une craie sur un tableau foncé. On interdit à la mairie de nous mettre des TBI ou TNI, je crois qu'au fond ils sont contents. On a des rétro dans les classes, et c'est suffisant.

Je ne sais pas si je tiendrai 10 jours sans téléphone (sans internet aucun problème) personnellement mais j'aimerais tenter l'aventure une année!

Et les parents, je pense, n'attendent que ça, qu'on les aide et qu'on les soutienne même si ce n'est pas notre rôle..... mais ça l'est devenu, on doit tout faire alors autant faire ça!

Raconte!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Bonjour,
je remonte le sujet car l'envie nous prend dans l'école de nous lancer dans cette aventure pour le défi collectif de mai/juin de cette année. On s'y prend un peu tard mais on va viser pas trop grand pour cette année pour viser plus haut l'an prochain! Et pour une fois toutes les écoles du groupe scolaire ont l'air partantes autour du même projet!
Bref, clicasos j'imagine que la situation sanitaire à du bouleverser vos projets mais peut-être vous relancez-vous cette année?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Juperlau2 a dit :

Bonjour,
je remonte le sujet car l'envie nous prend dans l'école de nous lancer dans cette aventure pour le défi collectif de mai/juin de cette année. On s'y prend un peu tard mais on va viser pas trop grand pour cette année pour viser plus haut l'an prochain! Et pour une fois toutes les écoles du groupe scolaire ont l'air partantes autour du même projet!
Bref, clicasos j'imagine que la situation sanitaire à du bouleverser vos projets mais peut-être vous relancez-vous cette année?

En effet, le confinement a bloqué tout le projet l'année dernière et je ne l'ai pas repris cette année. Je ne voulais pas le faire par petit bout avec tout l'investissement déjà mis dedans, les contacts pris. Je le garde au chaud pour l'année prochaine tout en espérant pouvoir le faire en totalité. Et puis d'autres projets ont germé cette année et je ne me voyais pas tout mener de front avec la situation, une classe chargée et ma direction.

Tu as besoin de quelques chose ?

Link to comment
Share on other sites

Si tu as une "trame" de ce qui était prévu, je veux bien, ça pourrait nous aider à avancer de notre côté, sachant que j'ai lancé l'idée il y a (trop) peu de temps et que finalement ça prend plus d'ampleur que prévu...
Merci !

Link to comment
Share on other sites

Ici, à l'initiative des parents élus, nous avons fait l'année dernière la semaine sans écran, avec discussion en classe, café des parents sur le sujet, en présence de l'assistante sociale et de la psychologue scolaire. La plupart des parents ont joué le jeu et apprécié la sensibilisation. Une n'a pas du tout aimé qu'on se mêle de sa vie.

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, boislasson a dit :

Ici, à l'initiative des parents élus, nous avons fait l'année dernière la semaine sans écran, avec discussion en classe, café des parents sur le sujet, en présence de l'assistante sociale et de la psychologue scolaire. La plupart des parents ont joué le jeu et apprécié la sensibilisation. Une n'a pas du tout aimé qu'on se mêle de sa vie.

J'aime beaucoup le principe du sans écran, mais je comprend la réaction du parent qui ne souhaite pas qu'on se mêle de sa vie. Je trouve ça assez paradoxal de demander aux parents de ne pas être intrusif dans l'école et de notre côté l'être même si tu mets toutes les barrières possibles (pas de jugement, pas de flicage...). 

En tant que parent, j'accueillerais assez froidement ce genre de défis, s'il m'était proposé. J'apprécie que l'école et les enseignants restent à leur place comme je reste à la mienne en tant que parent.

Link to comment
Share on other sites

Là, j'avais trouvé ça bien mené, avec dossier expliquant les dangers des écrans, proposition de tableau pour compter le temps passé devant les écrans, pour une prise de conscience, mais le tableau était pour la maison, pas à rendre, pas de comptes à rendre. Cette maman a estimé que sa fille ne prenait que le meilleur des écrans, et qu'elle était intelligente donc pas concernée. J'ai repris le dossier en disant que c'était facultatif, et basta. Ça n'empêche que les parents d'élèves recommencent cette année et que j'approuve la démarche.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Juperlau2 a dit :

Si tu as une "trame" de ce qui était prévu, je veux bien, ça pourrait nous aider à avancer de notre côté, sachant que j'ai lancé l'idée il y a (trop) peu de temps et que finalement ça prend plus d'ampleur que prévu...
Merci !

Je vois ça ce week end :wink:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, boislasson a dit :

Là, j'avais trouvé ça bien mené, avec dossier expliquant les dangers des écrans, proposition de tableau pour compter le temps passé devant les écrans, pour une prise de conscience, mais le tableau était pour la maison, pas à rendre, pas de comptes à rendre. Cette maman a estimé que sa fille ne prenait que le meilleur des écrans, et qu'elle était intelligente donc pas concernée. J'ai repris le dossier en disant que c'était facultatif, et basta. Ça n'empêche que les parents d'élèves recommencent cette année et que j'approuve la démarche.

J'adorerais que l'école de mes enfants fassent ça ;) ahahahah mais le tableau serait trop vite rempli chez nous ahahah.

Non sérieux, c'est cool en plus quand ça vient des parents dis donc!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...