Jump to content

Les noums nouvelle méthode de maths CP


matsanpat
 Share

Recommended Posts

Bonjour 😊

Suivant les recommandations de chat noir, j'ai consulté cette nouvelle méthode pensée par Rémi Brissiaud. J'ai été séduite par la démarche, les reprises de certaines activités de picbille et surtout par la personnalisation des réglettes cuisenaires avec la représentation du nombre qui y est liée.

Qui pense s'orienter vers cette méthode pour la prochaine rentrée ?

Apparemment le vidéo projecteur est obligatoire pour pouvoir la mener correctement.

Link to comment
Share on other sites

Ma collègue l'utilise et a des tablettes pour que les élèves puissent travailler en autonomie (1 tablette pour 3 élèves donc elle fait tourner).

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ta réponse 

Je n'ai pas de tablettes ...et je ne suis pas trop favorable à leur utilisation en classe...

Apparemment ce n'est pas obligatoire, non?

Link to comment
Share on other sites

Ma collègue a travaillé avec Brissiaud, elle faisait partie des classes "tests" et c'est lui qui le lui a conseillé. Après, je ne peux pas t'en dire plus.

Link to comment
Share on other sites

J'ai assisté à une présentation de Brissiaud. J'utilise les baguettes Cuisenaire depuis longtemps (calcul, mesure de longueur ou de masse), mais honnêtement l'un des intérêts principaux de la méthode c'est la manipulation avec les tablettes. Ne pas en avoir, c'est un peu comme faire Picbille avec 1 seule boite manipulée uniquement par l'enseignant. Si j'avais eu des tablettes, je fonçais sans aucunes hésitations. De plus, ça me gênait d'investir dans une méthode où il faut en sus payer un accès à une appli. J'espère que l'accès sera gratuit pour les adoptants.

Il y a un groupe facebook: tu y trouveras sûrement des renseignements.

Link to comment
Share on other sites

Oui, l'appli est gratuite pour les adoptants du fichier.

Moi, je me lance pour le moment sans tablettes. Ensuite, je verrai si je peux en récupérer quelques-unes. J'ai aussi commandé le matériel des Noums (une boîte pour deux). 

Ce qui m'a décidé c'est l'explication de Rémi Brissiaud sur le fait que l'on peut se passer de tablettes, même si c'est mieux d'en avoir bien sûr. Mais aussi le fait que les fichiers me rappellent beaucoup Picbille que j'apprécie. Je ne serai pas en terre inconnue.

Utiliser les Noums avec ou sans tablettes, à lire ici https://les-noums.editions-retz.com/9782725639826

Par ailleurs, je trouve Picbille difficile à partir de la période 4 et je vais tester les Noums cette année pour voir si cela se passe mieux pour les élèves les plus fragiles qui ont du mal à toujours passer par la représentation graphique des boîtes ou des dés. Les images mentales des Noums sont plus ludiques mais les boîtes de dix sont toujours là.

Si je n'ai pas de tablettes, je pense aussi laisser un petit groupe sur le TNI pendant que je fais des ateliers avec les autres.

Je verrai, mais l'aventure me tentait trop, depuis le temps que je cherche une nouvelle méthode qui me parle !

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Avis aux utilisateurs (utilisatrices) des Noums...

Pourriez-vous nous faire un retour sur l'utilisation de cette méthode dans vos classes ? Quels bénéfices en tirez-vous par rapport aux méthodes précédentes ?

J'ai découvert l'appli sur la tablette (efficace), je trouve aussi très utile les animations au vidéo-projecteur, je suis plus réservée sur les fichiers : ils ne sont pas "graphiquement" très attirants... Je me demande aussi si on a suffisamment d'exercices après la manipulation ? Notamment en cas de cours doubles...

Merci d'avance !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, ce post n'est pas très actif, pas de réponse... peut-être cette méthode n'a t-elle pas été adoptée par beaucoup d'entre nous.

Cela nourrit ma confusion pour choisir un nouveau fichier en maths... Merci quand même ! 

Link to comment
Share on other sites

Le 13/03/2021 à 07:12, sancach a dit :

Bonjour, ce post n'est pas très actif, pas de réponse... peut-être cette méthode n'a t-elle pas été adoptée par beaucoup d'entre nous.

Cela nourrit ma confusion pour choisir un nouveau fichier en maths... Merci quand même ! 

oui...J'ai l'impression qu'il y a peu d'utilisateurs sur le forum. C'est dommage de ne pas avoir plus de retours, et ça n'incite pas trop à la choisir.

J'ai utilisé accès Maths au CP cette année du coup (que je trouve très bien) mais j'ai ce petit regret de ne pas avoir essayé les noums...

 

Link to comment
Share on other sites

Je viens de voir que Retz propose un nouveau fichier pour les CP "Hauts les Maths" mais je n'ai pas pu feuilleter... On le recevra peut-être en spécimen dans les écoles prochainement. 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Je viens seulement de vous lire. Après une année avec les Noums, j'ai à nouveau commandé les fichiers pour l'an prochain. C'est une méthode ludique qui plaît aux élèves et je n'ai pas ressenti les difficultés que j'avais en période 4 avec Picbille. Les Noums ont une progression lente et on réussit à emmener presque tous les enfants.

Il y a moins d'exercices écrits que dans Picbille mais les défis de l'appli sont aussi de bons entraînements. 

Je regrette seulement la partie géométrie et mesures. J'explique ici pourquoi je reprends les Noums https://leblogdechatnoir.fr/mes-manuels-et-cahiers-2021-2022/

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Merci de ce retour, même tardif, mon choix n'est pas encore arrêté ! Je ne trouve pas les fichiers très attirants, mais la démarche me plaît... 

Je m'accorde qq jours de réflexion, une fois en vacances.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Merci pour ce retour Chatnoir. Je me lance moi aussi l'année prochaine!

Depuis quelques années déjà, on prône la manipulation en mathématiques et c'est très bien. Cependant je trouve qu'on en oublie un peu l'aspect didactique. Si les élèves manipulent sans savoir ce qu'ils font vraiment, je ne suis pas sure de l'efficacité de l'activité. De plus, en tant qu'enseignant, il est important de savoir pourquoi on propose tel ou tel exercice, quel est l'aspect didactique qui se cache derrière l'exercice. Cette méthode semble répondre à tous ces critères.

Le côté attractif des personnages accrochera sans doute les élèves les moins motivés. Ce qui me plait par dessus tout, c'est que les élèves sont amenés à vraiment comprendre les nombres et les différents sens des calculs. En revanche, l'abord des nombres au-delà de 20 à la 4è période seulement m'interroge un peu. J'ai peur que ce soit un peu tardif. A voir...

Si d'autres collègues ont testé, merci pour vos retours! Bonnes vacances en attendant!!!

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 24/07/2021 à 18:04, zaroll07 a dit :

Merci pour ce retour Chatnoir. Je me lance moi aussi l'année prochaine!

Depuis quelques années déjà, on prône la manipulation en mathématiques et c'est très bien. Cependant je trouve qu'on en oublie un peu l'aspect didactique. Si les élèves manipulent sans savoir ce qu'ils font vraiment, je ne suis pas sure de l'efficacité de l'activité. De plus, en tant qu'enseignant, il est important de savoir pourquoi on propose tel ou tel exercice, quel est l'aspect didactique qui se cache derrière l'exercice. Cette méthode semble répondre à tous ces critères.

Le côté attractif des personnages accrochera sans doute les élèves les moins motivés. Ce qui me plait par dessus tout, c'est que les élèves sont amenés à vraiment comprendre les nombres et les différents sens des calculs. En revanche, l'abord des nombres au-delà de 20 à la 4è période seulement m'interroge un peu. J'ai peur que ce soit un peu tardif. A voir...

Si d'autres collègues ont testé, merci pour vos retours! Bonnes vacances en attendant!!!

Oui, aborder les nombres après 59 en période 4 est tardif mais toute la progression est lente  ! Et cette première année avec les Noums m'a montré que cette progression convenait bien à la majorité des élèves. Avec les jeux disponibles sur l'appli, on peut avancer. Avec d'autres jeux disponibles dans la classe aussi.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

J'ai regardé le guide du maître par curiosité et parce que j'aime bien avoir différentes manières de présenter les nombres. J'ai l'impression mais je me trompe peut-être que c'est beaucoup le maître qui apporte les connaissances. Par exemple dans les premières séances le maître dit 4 c'est 3 et encore 1 ou bien 2 et encore 2. Je préfère quand ce sont les élèves qui cherchent les différentes décompositions. Je n'ai lu que les premières séances donc peut-être que je suis complètement à côté.

Link to comment
Share on other sites

Le 25/08/2021 à 22:20, cara a dit :

J'ai regardé le guide du maître par curiosité et parce que j'aime bien avoir différentes manières de présenter les nombres. J'ai l'impression mais je me trompe peut-être que c'est beaucoup le maître qui apporte les connaissances. Par exemple dans les premières séances le maître dit 4 c'est 3 et encore 1 ou bien 2 et encore 2. Je préfère quand ce sont les élèves qui cherchent les différentes décompositions. Je n'ai lu que les premières séances donc peut-être que je suis complètement à côté.

Je ne suis pas un inconditionnel des Noms, loin de là. Il me semble que personnaliser les nombres et les repérer par des couleurs est une erreur : on ne voit vraiment pas pourquoi 5 serait lié à la couleur bleue ou à rouge… ça ne fait qu'attirer l'attention des élèves sur des aspects non pertinents n'ayant rien à voir avec les nombres.

Cependant, il me semble très utile que le maitre énonce lui même que 4 c'est 2 et encore 2 : il donne ainsi une "définition" de ce qu'est 4 qui permet de voir qu'il y a 4 objets sans les compter de un en un.

C'est un des apports majeurs de Brissiaud d'avoir mis en évidence que le comptage de un en un ne conduit pas au calcul, que c'est plutôt un frein.

Mais cette approche basée sur la décomposition serait beaucoup plus efficace à mon avis si on utilisait des configurations du dé plutôt de les Noums.

Si on apprend à reconnaitre le dé 5, il est facile de mettre en évidence que c'est 3 (les trois points d'une diagonale) et encore 2 (les deux autres points qu'on dessine d'une autre couleur. Si on mémorise cette configuration, on sait que 5 c'est 3 et encore 2 sans avoir besoin de compter. De plus, cette configuration peut être reproduite par les enfants n'importe où sans être dépendre du matériel : à la maison je peux toujours dessiner des points comme sur un dé mais si je n'ai pas le matériel des Noums pour mettre les placer bout à bout que puis-je faire ?

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, vieuxmatheux a dit :

Cependant, il me semble très utile que le maitre énonce lui même que 4 c'est 2 et encore 2 : il donne ainsi une "définition" de ce qu'est 4 qui permet de voir qu'il y a 4 objets sans les compter de un en un.

Merci beaucoup pour votre réponse détaillée.

Je trouve cela utile mais d'habitude je laisse les élèves chercher dans un premier temps.

En tout cas, en visionnant la vidéo de la première séance des Nouns, je me suis dis que je pourrais plutôt utiliser les réglettes cuisenaires pour présenter les nombres (pour une première séance bien entendu) qu'en pensez-vous ?

 

Link to comment
Share on other sites

Le 28/08/2021 à 23:11, cara a dit :

je me suis dis que je pourrais plutôt utiliser les réglettes cuisenaires pour présenter les nombres (pour une première séance bien entendu) qu'en pensez-vous ?

 

Il faudrait rentrer dans le détail de ce qu'on fait avec les réglettes, (il y a des choses très intéressantes à faire avec des réglettes double-face, (des cases sur une face, le nombre écrit en chiffre sur l'autre) mais pour l'introduction des nombres je préfère largement les configurations du dé.

Si on met bout la bout une réglette 3 et une réglette 2, on constate qu'il y a 5 en tout en comptant les éléments des deux réglette (ou de la réglette 5 qui a été mise à côté mais identifiée elle aussi par comptage.

En revanche, si on apprend à reconnaître des objets disposés comme sur le dé 5, on voit sur la configuration que c'est 3 et encore 2 (une diagonale et les deux points qui restent)

Comme un des apports majeurs de Brissiaud est, de mon point de vue, d'avoir montré que le comptage ne prépare pas au calcul, les Noums m'apparaissent comme une alliance mal ficelée entre deux propositions assez antinomiques. Évidemment, si les réglettes sont reconnues par leur couleur il n'y a plus nécessairement comptage, mais au prix d'un hors-sujet : quand des objets sont disposés comme sur le dé 5, il y en a toujours 5, c'est une connaissance utilisable dans n'importe quel contexte. En revanche, quand des objets sont de la couleur du Noum 5…

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...