Jump to content
chableu

2020 2021 sous covid : quels changements dans vos classes ?

Recommended Posts

chableu

Je me demande comment envisager la rentrée en septembre avec la possibilité du covid toujours présent...

Quelle organisation spatiale de la classe, quels supports (manuels ou non, jusqu'à présent je n'en ai que peu mais je me demande si ce ne serait pas mieux d'en prendre systématiquement), impacts sur la pédagogie...? Par exemple, je pense abandonner le cahier de liaison pour tout faire par mails...

Je pense aussi que des annonces peuvent avoir lieu prenant des axes particuliers qui joueront aussi...

Share this post


Link to post
Share on other sites
audad

On ne peut pas se projeter donc dans l'immédiat je ne me fais pas nœuds au cerveau, on verra bien ... en dernière minute comme d'habitude ...
Je crois que cette crise m'aura au moins appris à lâcher un peu du lest ...

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
à l’instant, audad a dit :

On ne peut pas se projeter donc dans l'immédiat je ne me fais pas nœuds au cerveau, on verra bien ... en dernière minute comme d'habitude ...
Je crois que cette crise m'aura au moins appris à lâcher un peu du lest ...

Je partage en partie ton opinion...pour après le 4 juillet, mais j'aime bien en fin d'année commencer la réflexion...après le4 : je lâche !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gerb0ise

Bah comme tous les ans, je serai nommée au dernier moment (été ou septembre) donc je ne prévois rien. 
Je pourrais très bien être nommée sur une classe ou bien remplaçante ou sur des 1/4 temps donc bon...
Après même si j'avais une classe, je pense que d'ici septembre il a le temps de se passer plein de choses !
Par contre je me pencherai sur les outils numériques si jamais on devait refaire une continuité péda à distance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
sosogirafe

Oh bah moi je prévois encore plus d'élèves qu'avant! ô joie ! C'est bien non ça, histoire de favoriser le "1 mètre mais en fait c'est pas grave" :D 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gribouillette
Il y a 1 heure, chableu a dit :

Par exemple, je pense abandonner le cahier de liaison pour tout faire par mails...

Alors ça, pour moi c'est complètement inenvisageable!! J'ai très mal vécu cette "intrusion" dans ma vie privée. Donc tant que je n'y suis pas forcée, ça sera par le cahier de liaison.

 

Par contre oui, pour les CE1 je pense prendre un livre de lecture (La lavande et le Serpolet) en partie à cause du Covid (cette année je photocopiais des textes).

J'ai une douzaine de manuels "Outils pour le français" en CE1, alors comme j'ai 15 CE1 l'an prochain, je vais en racheter 3 ou 4, pour en avoir 1 chacun, au cas où.

Je garde mes manuels CLEO CE2 (j'en aurai largement un chacun).

Je garde mon fichier de calcul BDG, les élèves auront chacun le leur.

Ça sera déjà pas mal. En numération, au besoin, j’enverrai des fiches comme j'ai fait cette année pendant le confinement.

 

Quant à ma classe, pour l'instant je compte laisser les élèves placés comme ça (1m de distance d'épaule à épaule) pour septembre.

Par contre il faudra bien que je recommence à circuler entre les rangs et à corriger les cahiers quand même. :D 

Share this post


Link to post
Share on other sites
calia

Je ne veux pas imaginer qu'il y ait encore des mesures de distanciation ...:( Ca me pèse au plus haut point actuellement : pas de proximité avec les élèves, pas de coin regroupement, pas de travail de groupes, peu de matériel, pas d'entraide...

Je ne m'y retrouve pas du tout avec cette pédagogie frontale imposée par les conditions sanitaires. J'ai l'impression de faire du remplissage de crâne : chez certains, ça assimile, mais chez les plus en difficulté ça déborde de partout...

Niveau organisation spatiale, ce n'est déjà pas possible actuellement d'avoir 1 m de distance avec mes 16 présents (je n'ai que des bureaux doubles, la plupart avec chaises accrochées), alors à la rentrée, avec 24 ou 25...

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
Il y a 1 heure, Gribouillette a dit :

Alors ça, pour moi c'est complètement inenvisageable!! J'ai très mal vécu cette "intrusion" dans ma vie privée. Donc tant que je n'y suis pas forcée, ça sera par le cahier de liaison.

Je crois comprendre...cependant, je me sers de ma boite pro et ne regarde les mails que sur des moments de travail. Cette fin d'année, le les regarde principalement le matin une fois en classe. Je ne perds plus de temps en classe avec la gestion des cahiers de liaison et ça, j'apprécie beaucoup !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gribouillette
Il y a 8 heures, calia a dit :

Niveau organisation spatiale, ce n'est déjà pas possible actuellement d'avoir 1 m de distance avec mes 16 présents (je n'ai que des bureaux doubles, la plupart avec chaises accrochées), alors à la rentrée, avec 24 ou 25...

J'ai actuellement tous mes élèves (sauf 2...) donc du coup j'ai pu tester, et ça passe. J'ai une assez grande classe.

Moi non plus je n'aime pas ça, je préférerais pouvoir faire classe comme d'habitude... Mais on n'aura peut-être pas le choix donc je préfère m'attendre au pire. :( 

Share this post


Link to post
Share on other sites
maikresse Caro

Pour ma part, j'ai demandé de l'aide à la mairie pour échanger ma classe avec une autre salle de l'école, afin de passer de 30m² à 50 m² et avoir enfin un point d'eau dans ma classe de maternelle..Réponse de la mairie: pas question de le faire sans avoir eu un entretien avec la directrice...qui est en arrêt jusqu'à au moins fin octobre..Super...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pepettebond
Le 25/06/2020 à 14:15, maikresse Caro a dit :

Pour ma part, j'ai demandé de l'aide à la mairie pour échanger ma classe avec une autre salle de l'école, afin de passer de 30m² à 50 m² et avoir enfin un point d'eau dans ma classe de maternelle..Réponse de la mairie: pas question de le faire sans avoir eu un entretien avec la directrice...qui est en arrêt jusqu'à au moins fin octobre..Super...

En principe il y a une personne qui assure l'intérim de direction et qui peut donc assumer les décisions.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Tout à fait !

Il y a 17 heures, chableu a dit :

Je crois comprendre...cependant, je me sers de ma boite pro et ne regarde les mails que sur des moments de travail. Cette fin d'année, le les regarde principalement le matin une fois en classe. Je ne perds plus de temps en classe avec la gestion des cahiers de liaison et ça, j'apprécie beaucoup !

C'est intéressant. Reste à s'y résoudre !

Sinon, pour l'organisation, il me semble que le risque potentiel va être un atout pour nous permettre de mettre de la distance, au sens propre comme au figuré.

Dans les pédagogies "modernes", les élèves sont trop assistés alors qu'ils sont en réalité capables de bien plus, mais c'est humain. Il faut juste nous résoudre à les laisser un peu se dépatouiller.

Par exemple, ils ont en général de très bonnes oreilles et une bonne mémoire, donc point besoin de leur répéter les consignes 10 fois et de répondre systématiquement à toutes leurs questions à ce sujet ! Ils s'habituent très vite à ce qu'on ne leur réponde pas et, curieusement, développent des capacités d'autonomie qu'on ne leur soupçonnait pas !

En temps que personne vulnérable, protocole ou pas, je ne prendrai pas le risque de me faire contaminer. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
maikresse Caro
Il y a 2 heures, Pepettebond a dit :

En principe il y a une pêrsonne qui assure l'intérim de direction et qui peut donc assumer les décisions.

sauf que dans ma chère commune (qui s'en fout complètement des écoles), ils ne fonctionnent que par affinités et copinages. Du coup, ils ne veulent rien savoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
Il y a 2 heures, Goëllette a dit :

C'est intéressant. Reste à s'y résoudre !

Et même si j'ouvre en week-end ou tard le soir...je ne réponds pas à ce moment là...

Il y a 2 heures, Goëllette a dit :

Dans les pédagogies "modernes", les élèves sont trop assistés alors qu'ils sont en réalité capables de bien plus, mais c'est humain. Il faut juste nous résoudre à les laisser un peu se dépatouiller.

Peux-tu expliciter ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pepettebond
il y a 20 minutes, maikresse Caro a dit :

sauf que dans ma chère commune (qui s'en fout complètement des écoles), ils ne fonctionnent que par affinités et copinages. Du coup, ils ne veulent rien savoir.

L'ien doit intervenir pour donner sa place à la collègue .

Si il y a un problème ils sauront bien tomber sur la remplaçante , donc pas d'état d’âme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
maikresse Caro
il y a une heure, Pepettebond a dit :

L'ien doit intervenir pour donner sa place à la collègue .

Si il y a un problème ils sauront bien tomber sur la remplaçante , donc pas d'état d’âme.

Non. La collègue qui assure l'intérim fait dans le "pas de vague" donc elle ne va surtout pas aller à l'encontre de quiconque, sauf de ses propres collègues..

Share this post


Link to post
Share on other sites
doubleR

Je ne changerai rien vu que j'aurai plus d'élèves que cette année .. donc encore moins de distanciation

Pour les mails, au contraire, trop contente de retrouver le cahier.  J'ai dit aux parents que je ne voulais plus de mails ca m'obligerai à les consulter tous les temps y compris le soir, le matin, hors de question. Je n'ai pas du tout le temps de regarder mes mails pendant le temps de classe. Dans le cahier on peut mettre Vu et c'est tout.

Là par exemple un mère d'élève a laissé un mot dans le cahier, le gamin me l'a montré à la sortie du soir, je lui ai dit que je le lirai plus tard  vu l’heure à laquelle il me donnait le mot. Par mail je me sentirais obligée de lire et répondre tout de suite. Et surtout je trouve que par mail les parents sont beaucoup moins "polis" que dans le cahier. Parfois on dotait un langage SMS (pas bonjour ni rien)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
cara
Il y a 23 heures, calia a dit :

Je ne veux pas imaginer qu'il y ait encore des mesures de distanciation ...:( Ca me pèse au plus haut point actuellement : pas de proximité avec les élèves, pas de coin regroupement, pas de travail de groupes, peu de matériel, pas d'entraide...

Je ne m'y retrouve pas du tout avec cette pédagogie frontale imposée par les conditions sanitaires. J'ai l'impression de faire du remplissage de crâne : chez certains, ça assimile, mais chez les plus en difficulté ça déborde de partout...

Je me retrouve tout à fait dans ce que tu dis et en ce moment je me sens comme ça :cry:!

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu

Je me dis que la distanciation peut permettre de prévoir un enseignement plus explicite car plus frontale par la force des choses...et si pas de distanciation, ces préparations ne seront que bénéfiques pour les élèves...

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
Il y a 3 heures, doubleR a dit :

Par mail je me sentirais obligée de lire et répondre tout de suite.

C'est là le défi en effet. Mais il me semble que je peux gérer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 5 heures, chableu a dit :

Et même si j'ouvre en week-end ou tard le soir...je ne réponds pas à ce moment là...

Peux-tu expliciter ?

Qu'à mon avis, on confond de plus en plus souvent bienveillance et assistanat des élèves.

Ce n'est pas parce qu'on les met en groupe, qu'on les fait manipuler, qu'on réexplique dix fois les mêmes consignes avant un exercice et qu'on randonne dans les rangs pendant toute la journée qu'on est bienveillant.

Et ce n'est pas parce qu'on fait un peu de "frontal", qu'on demande à ses élèves d'écouter la consigne, qu'on s'assoit à son bureau et qu'on les laisse un peu réfléchir avant de leur réexpliquer qu'on est malveillant.

Et en cette période, au minimum, cette seconde façon de procéder a l'avantage de nous permettre de nous protéger.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
Il y a 14 heures, Goëllette a dit :

Qu'à mon avis, on confond de plus en plus souvent bienveillance et assistanat des élèves.

Tu nous sais d'accord sur ceci.

Ce n'est ni le frontal, ni le travail en groupe qui portent la bienveillance.

Et l'exigence, le sens de l'effort que l'on demande aux élèves font partie de la bienveillance. La question est : comment le fait-on.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Nous sommes effectivement tout à fait d'accord sur le sujet, et même si je suis une enseignante très cadrée, qui aime le silence, qui a pu constater les bienfaits du frontal, j'aime faire manipuler les élèves, faires des artis platisques, ...

MAIS il se trouve qu'avec la menace COVID19, nous devons nous protéger (car on l'a vu, on ne peut pas compter sur la hiérarchie pour le faire).

Je vais donc, pour chaque moment de classe, faire un bilan "bénéfice-risques", pour éviter de m'exposer (et exposer les élèves) tout en faisant mon métier consciencieusement.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...