Jump to content

Questions reconversion


Anthony

Recommended Posts

Bonjour,

Actuellement je me documente sur une possible reconversion dans le métier d'instituteur. Vu mon parcours, il faut que je me dirige sur le troisième concours du CRPE. Seulement, j'ai deux interrogations sur l'après du concours. Cela concerne la mutation et les niveaux de classes. D'après ce que j'ai compris, la mutation se fait dans la région académique d'inscription. Dans mon cas, cela se fera en Bretagne. De par ma compagne, il faut que je puisse être dans le Finistère, est ce que cela peut se faire facilement? De plus, peut-on choisir le niveau de classe primaire? Personnellement, je me vois mal enseigner du niveau maternelle au CE1, ça me parait vraiment trop jeune.

Merci de prendre le temps de répondre à mes deux interrogations.

Bonne journée

Anthony

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, 

Je suis en reconversion et plusieurs tentatives de mon côté car académie très sélective tout comme la Bretagne et très peu de postes en 3ème voie. 

Pour faire ton année de PES au plus près de chez toi, il faut être très bien classé au concours. 

Ensuite, lorsqu'on est titularisé, je ne suis pas sûre qu'on ait beaucoup de choix géographiquement et encore moins sur le niveau. Il faut plusieurs années pour obtenir une classe "plus stable " et choisir éventuellement son niveau...

Bon courage !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Anthony a dit :

De plus, peut-on choisir le niveau de classe primaire? Personnellement, je me vois mal enseigner du niveau maternelle au CE1, ça me parait vraiment trop jeune.

Tu n'auras sans doute pas le choix de ta classe avant plusieurs années! ;) 

Au début, on change tous les ans d'école, et ça peut durer un long moment. Ou tu fais des remplacements, des décharges de direction... Puis, quand tu es enfin nommé sur une école à titre définitif, et bien tu prends le niveau qui est libre quand tu arrives. Si personne de l'équipe ne part/ne veut changer pendant des années, et bien tu restes sur ce niveau des années.

Perso, au bout de 11 ans, j'ai réussi (avec de la chance) à avoir une école près de chez moi mais je n'ai pas le(s) niveau(x) que j'aimerais dans l'idéal... Après, c'est pas bien grave, j'ai le temps! Et j'aime bien les CE aussi...

Bref, il faut que tu sois conscient que tu ne choisiras absolument pas et qu'un PE doit être capable d'enseigner de la TPS au CM2... Un enseignant se doit d'être polyvalent...

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Gribouillette a dit :

Au début, on change tous les ans d'école, et ça peut durer un long moment. Ou tu fais des remplacements, des décharges de direction... Puis, quand tu es enfin nommé sur une école à titre définitif, et bien tu prends le niveau qui est libre quand tu arrives. Si personne de l'équipe ne part/ne veut changer pendant des années, et bien tu restes sur ce niveau des années.

Perso, au bout de 11 ans, j'ai réussi (avec de la chance) à avoir une école près de chez moi mais je n'ai pas le(s) niveau(x) que j'aimerais dans l'idéal... Après, c'est pas bien grave, j'ai le temps! Et j'aime bien les CE aussi...

Cela dépend totalement d'un département à un autre, et également d'une circonscription à une autre.. Par chez moi, il n'est pas rare d'obtenir un poste définitif dès son année de T1, mais il faut s'éloigner de la grande ville.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Nînien a dit :

Cela dépend totalement d'un département à un autre, et également d'une circonscription à une autre.. Par chez moi, il n'est pas rare d'obtenir un poste définitif dès son année de T1, mais il faut s'éloigner de la grande ville.

Effectivement, c'est variable...

Même par chez moi, si on demande Perpet' les oies à 1h de toute civilisation, on peut trouver c'est sûr.

Link to comment
Share on other sites

Pour l'auteur du sujet, l'âge est également un atout car c'est le discriminant utilisé pour départager deux enseignants lorsque leur barème est identique. Ainsi, vous passez devant de nombreux "jeunes"... Mais c'est la loterie, il faut clairement avoir en tête que vous n'irez pas là où vous vivez.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Nînien a dit :

 Mais c'est la loterie, il faut clairement avoir en tête que vous n'irez pas là où vous vivez.

Sauf si on vit dans un coin perdu de son département 😂

J'ajouterai qu'être professeur des écoles, c'est enseigner de la maternelle au CM2, mais aussi dans des collèges à des ados en ULIS/SEGPA ou dans des établissements spécialisés, parfois à des jeunes handicapés qui ont jusqu'à 18/20 ans, mais avec un niveau scolaire "primaire". Les postes sur lesquels on peut être nommé en début de carrière (ou même après d'ailleurs) peuvent être vraiment différents de l'image qu'on se fait d'un instit dans une classe ;) 

Link to comment
Share on other sites

Merci à tous pour vos réponses, je ne m'attendais pas à en avoir autant. Au final, mutation et niveau de classe repose sur la chance en fait. La mutation, je peux m'adapter, mais le niveau c'est une autre paire de manche. Enseigner et échanger je trouve cela super, mais avec un niveau de TPS au CP, j'ai vraiment du mal à m'y voir. Et j'y pense, étant un homme, est ce que la discrimination positive existe dans ce corps de métier? Par exemple, dans le corps de métier des bibliothécaires, être un homme c'est bénéficier d'une discrimination positive pour le jury des concours et pour le recrutement.

Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, Anthony a dit :

Merci à tous pour vos réponses, je ne m'attendais pas à en avoir autant. Au final, mutation et niveau de classe repose sur la chance en fait. La mutation, je peux m'adapter, mais le niveau c'est une autre paire de manche. Enseigner et échanger je trouve cela super, mais avec un niveau de TPS au CP, j'ai vraiment du mal à m'y voir. Et j'y pense, étant un homme, est ce que la discrimination positive existe dans ce corps de métier? Par exemple, dans le corps de métier des bibliothécaires, être un homme c'est bénéficier d'une discrimination positive pour le jury des concours et pour le recrutement.

Bonjour,

Histoire de ne pas idéaliser trop ce métier et d'éviter une désillusion, à ta place, avant de me décider, j'effectuerais un stage d'observation dans une école durant une quinzaine de jours.

En effet, les inconvénients du métier ne manquent pas: salaires très bas, heures de travail classe/maison importantes surtout en début de carrière, difficulté à avoir une vie personnelle, élèves difficiles, relations parfois tendues avec les parents...........

 

Bon courage.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Anthony a dit :

Et j'y pense, étant un homme, est ce que la discrimination positive existe dans ce corps de métier? Par exemple, dans le corps de métier des bibliothécaires, être un homme c'est bénéficier d'une discrimination positive pour le jury des concours et pour le recrutement.

Je vais faire comme si cette phrase n'avait été ni écrite, ni pensée. Et surtout j'espère que la réponse est NON.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, gribouille93 a dit :

Je vais faire comme si cette phrase n'avait été ni écrite, ni pensée. Et surtout j'espère que la réponse est NON.

Je pense que ça existe mais complètement officieusement; au moment des oraux, j’imagine qu’un homme peut fortement être favorisé afin de contrebalancer l’omniprésence féminine dans notre profession. 
 

@Anthony pour le niveau De classe, ca me fait sourire. Tu ne dois pas avoir d’enfant...

dès le CP je voulais être maîtresse, mais arrivée au CM2 quand j’ai su que l’on ne pouvait pas choisir, l’idée de me retrouver en maternelle ( mais qu’est-ce que je pourrais bien leur apprendre? Ça  ne sait rien faire à cet âge, me disais-je) m’a fait complètement Me détourner de ce métier. 
 

j’y suis revenue quand j’ai eu mon premier enfant, surtout quand il a commencé l’école! C’est justement énorme tout ce qu’on peut leur apprendre dans les petites classes, puisqu’ils ont tout à découvrir et en plus ils ont soif d’apprendre! 
 

Par contre, pas facile d’obtenir le concours en Bretagne. Bon à mon époque il n’y avait pas de 3eme concours Donc je ne sais pas si c’est plus facile . En tout cas à l’externe, Je n’ai jamais réussi à être admissible, il fallait plus de 14 ou 15 de moyenne aux écrits. 
J’ai fini par tenter ( et réussir) ailleurs....

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...