Jump to content

Activités des élèves


Recommended Posts

Bonjour à tout le monde,

Je suis actuellement en CP avec 27 élèves. Le CPC est passé dans ma classe et de demande de... tout changer.

Il faut que les élèves soient constamment en activité, que je ne travaille qu'en petit groupe. Comme en maternelle.

Par exemple : plus de langue en grand groupe, plus d'activités phonologiques (taper les syllabes, situer le son dans le mot, etc...) en groupe mais en individuel ou petit groupe, pareil en maths.

Il me demande de faire des exercices de copie pour occuper les élèves et faire du travail en groupe sur ces moments-là. Un autre inspecteur, quelques années plus tôt, m'a dit de ne pas faire de copie pour simplement occuper les élèves. Je ne sais plus quoi penser au final.

Mes CP ont des niveaux assez hétérogènes : 5 demanderaient la présence constante de quelqu'un avec eux. Le reste de la classe n'est pas autonome. Il faut réexpliquer 10 fois les consignes à la majorité, ils ne savent pas prendre leur cahier d'autonomie seuls ou chercher un livre.

Comment gérer un travail avec des niveaux aussi hétérogènes, sans aide ? Je ne veux pas non plus passer mon temps personnel à ne faire que préparer.

Certains arrivent à gérer ce mode de fonctionnement ?

Link to comment
Share on other sites

Tu es obligée d'obéir à la CPC ? (je demande sans provocation, hein, mais est-ce que tu peux échapper à ses "conseils" ?).

Tu connais tes élèves. S'ils ne peuvent pas être laissés en autonomie, ils ne peuvent pas... J'étais à l'INSPE l'an dernier (je suis t1), et nos formateurs n'aimaient pas trop le fonctionnement par atelier au primaire à cause des trops grands temps d'autonomie et du fait qu'on apprend en groupe, en classe, tous ensemble. Bon bien sûr les conseils de formateurs à l'INSPE ça vaut ce que ça vaut mais je trouvais ça intéressant.

Moi je ne peux pas t'aider, je suis en CE1, et tout le monde fait la même chose en même temps. J'ai bien regardé des fonctionnements par ateliers comme ça, mais à chaque fois je trouve que la charge de travail pour l'enseignant est trop grande (en tout cas plus que ma technique du : "on fait la page 2 du manuel après la page 3, et on adapte sur le moment aux besoins des élèves", même si c'est moins impressionnant que trois ateliers pleins de jeux plastifiés amoureusement pendant des heures).

Faire des exercices de copie pour occuper les élèves... Comment vérifier la tenue du crayon, accompagner le geste, etc... ? Ca me paraît dangereux. Une fois les mauvaises habitudes prises, difficile de s'en défaire.

  • J'aime 1
  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

Si un CPC et un inspecteur t'ont conseillé l'exact opposé sur 2 années différentes, ça veut dire une seule chose: il n'y a pas de méthode unique et fructueuse de mener la classe!

A partir de ce constat, une seule voie s'ouvre à toi: t'écouter, toi, faire ce dont tu as envie, en connaissance de tes élèves. Tu es la seule à savoir ce qu'il leur faut!

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Je ne comprends pas qu'on puisse aller autant dans les excès, autant d'un côté que de l'autre. S'il y avait une solution et un dispositif miracle, ça se saurait. :sleep:

Je suis d'accord pour dire qu'en élémentaire, il est possible de travailler en ateliers, en petits groupes. C'est même très intéressant de proposer des ateliers d'entrainement genre "ateliers autonomes". Mais pas toute la journée. Il y a des moments où il est nécessaire de travailler en groupe classe.

Quant au fait de copier, c'est loin d'être seulement pour occuper les élèves. Les élèves doivent écrire. Je reconnais qu'ils n'écrivent pas assez (souvent, je ne généralise pas).

Si tu veux te lancer, il te faut le faire sur des moments courts (20 à 30 min au début, 2 fois par semaine par exemple). Le fonctionnement va prendre un peu de temps au début, mais une fois qu'ils ont compris, ça roule. Comme en maternelle, les ateliers peuvent (doivent) être expliqués à tous : ils peuvent être proposés avec des activités individuelles, puis par 2. Une fois le dispositif compris par les élèves, tu pourras te fixer sur un petit groupe pour approfondir un travail précis, une production écrite, une notion mathématique, etc...

J'imagine que tu te dis : "Mais quoi leur proposer ?". Je recherche mes pistes et je reviendrai poster dans le WE.

Par ailleurs, je m'interroge : le CPC ne t'a-t-il pas donné des exemples ? Ne t'a-t-il pas proposé des documents, des pistes, des supports ? C'est un peu facile de dire "Faut pas faire ça" sans donner des "billes".

2ème question (sans obligation de réponse) : pourquoi est-il venu dans ta classe ? Tu avais demandé de l'aide ?

PS : je suis CPC... ;) Quand je donne des conseils, j'essaie AUSSI de donner les moyens de les mettre en œuvre...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Perso, je me suis toujours appuyé sur une dynamique (à créer certes) du groupe et n'ai jamais systématisé le travail en atelier car il me semblait parfois plus stérile que productif. Bien sur, ça voulait dire créer et soutenir une ambiance de classe amicale , le plus loin possible de la  "compétition" et toujours montrer aux enfants combien tous ensemble le groupe pouvait être efficace , aidant et porteur. En atelier, les enfants n'auraient jamais pu constater qu'en tout début d'année le groupe était capable de déchiffrer puis lire un texte auto-produit.(Quel dommage de se priver de tout ce que le groupe connait dès le début de l'aventure !) Le travail en groupe classe ,au moins au 1er trimestre, constitue pour certains une sorte de "respiration", un atterrissage plus en douceur dans les apprentissages. Et c'est aussi à ce moment-là que se construit la cohésion du groupe qui est bien nécessaire pour que  l'on puisse avancer (le plus) tous ensemble. Donc je suis bien d'accord avec Liora "On apprend en groupe, en classe , tous ensemble"  et avec Batmarie qui  souligne qu'il n'y a pas de méthode unique et fructueuse de mener une classe. Perso ,j'extrapolerai en précisant qu'il n'y a pas non plus une  méthode pour apprendre à lire mais plutôt un "éventail " de techniques et de propositions le plus large possible pour essayer de répondre à la diversité des enfants. Donc s'écouter soi-même , oui , faire ce que l'on sent bien afin de casser les contraintes au maximum tant pour les enfants que pour l'enseignant. Je me suis toujours méfié du travail individuel (ou même en petit groupe) trop précoce et d'une sorte de solitude que peuvent éprouver certains enfants devant certains apprentissages alors qu'ils sont parfois "sous pression".

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Tu as une classe énorme 27 CP... normalement à cette rentrée, c'était 24 max.

Est-ce que ces remarques du CPC n'étaient pas plutôt pour travailler en groupe un peu moins grand justement à cause de ton effectif important plutôt que de remettre en cause ton organisation ?

Tu pourrais faire de la phono avec un groupe (des élèves plus faibles par exemple) pendant que les autres font de la copie et inverser. Un groupe sur des petits calculs en autonomie et un autre groupe avec toi en numération et inverser.

Pour rendre tes CP autonomes, il faut aussi les laisser se débrouiller un peu. Si tu es toujours avec eux en groupe classe, ils vont s'appuyer sur toi. Si tu étais dans un double niveau avec les CP, tu devrais les laisser travailler seuls pour être avec l'autre niveau. Ca peut les aider à être plus autonome de devoir travailler seuls pendant que tu es avec une seule partie de la classe. 

Je ne sais pas comment tu les fais lire mais les faire lire à 27 d'affilé ça doit te prendre un sacré temps et j'imagine que des performants s'ennuient, des inattentifs décrochent...

Franchement bon courage car ta classe bien chargée doit être épuisante !

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, blacknader a dit :

Tu as une classe énorme 27 CP... normalement à cette rentrée, c'était 24 max.

Est-ce que ces remarques du CPC n'étaient pas plutôt pour travailler en groupe un peu moins grand justement à cause de ton effectif important plutôt que de remettre en cause ton organisation ?

Tu pourrais faire de la phono avec un groupe (des élèves plus faibles par exemple) pendant que les autres font de la copie et inverser. Un groupe sur des petits calculs en autonomie et un autre groupe avec toi en numération et inverser.

Pour rendre tes CP autonomes, il faut aussi les laisser se débrouiller un peu. Si tu es toujours avec eux en groupe classe, ils vont s'appuyer sur toi. Si tu étais dans un double niveau avec les CP, tu devrais les laisser travailler seuls pour être avec l'autre niveau. Ca peut les aider à être plus autonome de devoir travailler seuls pendant que tu es avec une seule partie de la classe. 

Je ne sais pas comment tu les fais lire mais les faire lire à 27 d'affilé ça doit te prendre un sacré temps et j'imagine que des performants s'ennuient, des inattentifs décrochent...

Franchement bon courage car ta classe bien chargée doit être épuisante !

 

Cet effectif est en effet inadmissible pour un  cp!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Lolita a dit :

Je ne comprends pas qu'on puisse aller autant dans les excès, autant d'un côté que de l'autre. S'il y avait une solution et un dispositif miracle, ça se saurait. :sleep:

Je suis d'accord pour dire qu'en élémentaire, il est possible de travailler en ateliers, en petits groupes. C'est même très intéressant de proposer des ateliers d'entrainement genre "ateliers autonomes". Mais pas toute la journée. Il y a des moments où il est nécessaire de travailler en groupe classe.

Quant au fait de copier, c'est loin d'être seulement pour occuper les élèves. Les élèves doivent écrire. Je reconnais qu'ils n'écrivent pas assez (souvent, je ne généralise pas).

Si tu veux te lancer, il te faut le faire sur des moments courts (20 à 30 min au début, 2 fois par semaine par exemple). Le fonctionnement va prendre un peu de temps au début, mais une fois qu'ils ont compris, ça roule. Comme en maternelle, les ateliers peuvent (doivent) être expliqués à tous : ils peuvent être proposés avec des activités individuelles, puis par 2. Une fois le dispositif compris par les élèves, tu pourras te fixer sur un petit groupe pour approfondir un travail précis, une production écrite, une notion mathématique, etc...

J'imagine que tu te dis : "Mais quoi leur proposer ?". Je recherche mes pistes et je reviendrai poster dans le WE.

Par ailleurs, je m'interroge : le CPC ne t'a-t-il pas donné des exemples ? Ne t'a-t-il pas proposé des documents, des pistes, des supports ? C'est un peu facile de dire "Faut pas faire ça" sans donner des "billes".

2ème question (sans obligation de réponse) : pourquoi est-il venu dans ta classe ? Tu avais demandé de l'aide ?

PS : je suis CPC... ;) Quand je donne des conseils, j'essaie AUSSI de donner les moyens de les mettre en œuvre...

Merci pour ta réponse.

Le CPC est venu me voir en prévision d'un RDV de carrière au printemps 2021 (si tout va bien). L'inspectrice et lui sont sur la même longueur d'onde donc il est à même de me dire ce qui est attendu. Mais non, pas vraiment de pistes hormis : "il faut mettre vos élèves en activité constante, prendre des groupes".

Je veux bien revoir ma méthode mais comment gérer des enfants pas autonomes, quoi leur donner et surtout sans aide ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, blacknader a dit :

Tu as une classe énorme 27 CP... normalement à cette rentrée, c'était 24 max.

Est-ce que ces remarques du CPC n'étaient pas plutôt pour travailler en groupe un peu moins grand justement à cause de ton effectif important plutôt que de remettre en cause ton organisation ?

Tu pourrais faire de la phono avec un groupe (des élèves plus faibles par exemple) pendant que les autres font de la copie et inverser. Un groupe sur des petits calculs en autonomie et un autre groupe avec toi en numération et inverser.

Pour rendre tes CP autonomes, il faut aussi les laisser se débrouiller un peu. Si tu es toujours avec eux en groupe classe, ils vont s'appuyer sur toi. Si tu étais dans un double niveau avec les CP, tu devrais les laisser travailler seuls pour être avec l'autre niveau. Ca peut les aider à être plus autonome de devoir travailler seuls pendant que tu es avec une seule partie de la classe. 

Je ne sais pas comment tu les fais lire mais les faire lire à 27 d'affilé ça doit te prendre un sacré temps et j'imagine que des performants s'ennuient, des inattentifs décrochent...

Franchement bon courage car ta classe bien chargée doit être épuisante !

 

Je ne sais pas ce que le CPC voulait vraiment. Juste voir des ateliers, du travail en groupe, des élèves acteurs.

Le problème de la classe actuelle, le confinement n'a pas aidé et beaucoup sont encore auto-centré, manquent d'attention, n'écoutent pas, ne travaillent pas si l'on n'est pas constamment derrière.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Liora a dit :

Tu es obligée d'obéir à la CPC ? (je demande sans provocation, hein, mais est-ce que tu peux échapper à ses "conseils" ?).

Tu connais tes élèves. S'ils ne peuvent pas être laissés en autonomie, ils ne peuvent pas... J'étais à l'INSPE l'an dernier (je suis t1), et nos formateurs n'aimaient pas trop le fonctionnement par atelier au primaire à cause des trops grands temps d'autonomie et du fait qu'on apprend en groupe, en classe, tous ensemble. Bon bien sûr les conseils de formateurs à l'INSPE ça vaut ce que ça vaut mais je trouvais ça intéressant.

Moi je ne peux pas t'aider, je suis en CE1, et tout le monde fait la même chose en même temps. J'ai bien regardé des fonctionnements par ateliers comme ça, mais à chaque fois je trouve que la charge de travail pour l'enseignant est trop grande (en tout cas plus que ma technique du : "on fait la page 2 du manuel après la page 3, et on adapte sur le moment aux besoins des élèves", même si c'est moins impressionnant que trois ateliers pleins de jeux plastifiés amoureusement pendant des heures).

Faire des exercices de copie pour occuper les élèves... Comment vérifier la tenue du crayon, accompagner le geste, etc... ? Ca me paraît dangereux. Une fois les mauvaises habitudes prises, difficile de s'en défaire.

Je me pose la même question. Vérifier le geste, la tenue, le placement sur les lignes...

Link to comment
Share on other sites

Il me semble que le dépassement au-delà de 25 élèves en CP est devenu chose admise. Mon petit fils est dans un CP de 29 élèves !!!! Il y a une époque (courte...) où cela n'était pas possible , inadmissible par les enseignants  ou les parents ..... C'est bien dans l'air du temps !!!!! (Et je n'ai jamais pensé que "c'était mieux avant ....)

Link to comment
Share on other sites

Le 27/11/2020 à 18:38, Ellanoise a dit :

Bonjour à tout le monde,

Bonjour :)

Certains arrivent à gérer ce mode de fonctionnement ? un peu oui, mais cette année c'est très compliqué en raison du niveau des élèves, manque d'autonomie, le masque... D'habitude j'ai trois groupes : un avec moi, un sur cahier, un sur des activités de manipulation. Et on tourne toutes les 20/25 minutes.

Cette année j'ai gardé trois groupes mais il n'y a plus de manipulation autonome car c'est n'importe quoi niveau bruit, rangement... (du jamais vu :( ). Du coup à la place des 20 minutes de manipulation autonome (habituellement c'est : smart games, ordinateur, illustration de poésie, calligraphie, jeu de marchande avec monnaie, coin lecture Mdi...) les cp prennent un livre et les GS font des activités de motricité fine. 

Fais comme tu peux, à l'impossible nul n'est tenu. Le meilleur pour tes élèves c'est que sois là et surtout pas que tu craques et qu'ils se retrouvent baladés entre les classes des collègues, en attendant un remplaçant qui ne les connaitra pas et mettra du temps à reprendre les apprentissages. Là on nous met des élèves abimés par le confinement, avec des contraintes (masques, récrés décalé, adultes usés...) et pas d'aide (demi-groupes? rased? personnels supplémentaires?) alors faut pas s'en vouloir que ça soit moins bien que les autres années où les effectifs sont déjà trop chargés à la base!!! ;) :(

Ce CPC devrait prendre ses responsabilités au lieu d'aller donner des conseils culpabilisateurs (si ça se trouve il croit qu'il est utile en faisant ça... :( ) , il devrait plutôt se bouger pour aller prendre un demi- groupe classe par jour pour vraiment aider les élèves de son secteur! 

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 29/11/2020 à 09:45, Lady Oscar a dit :

 

Je me base sur ton fonctionnement en faisant 3 groupes de 9. Je n'arrive pas à gérer autrement. En groupe de 4 ou 5, c'est vite bruyant et ils manquent d'autonomie, se disputent, ou font autre choses. 

Je fais un peu comme toi : un groupe avec moi, un sur une activité de réinvestissement et un autre sur une activité plus ludique (coloriage, graphisme, veritech, calcul mental, etc...). C'est un peu laborieux pour l'instant.

Hier j'ai réussi à faire : un groupe en manipulation de géométrie avec moi, un groupe en autonomie sur le cahier du jour et un groupe qui recopiait sa production d'écrit au propre et devait l'illustrer. Une galère pour ce dernier groupe : pas de motivation, copie laborieuse (alors qu'elle fonctionne très bien dans le cahier du jour), bavardage... c'est un exercice que nous avions déjà fait plusieurs fois avant d'être cachés en autonomie.

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Ellanoise a dit :

Je me base sur ton fonctionnement en faisant 3 groupes de 9. Je n'arrive pas à gérer autrement. En groupe de 4 ou 5, c'est vite bruyant et ils manquent d'autonomie, se disputent, ou font autre choses. 

Je fais un peu comme toi : un groupe avec moi, un sur une activité de réinvestissement et un autre sur une activité plus ludique (coloriage, graphisme, veritech, calcul mental, etc...). C'est un peu laborieux pour l'instant.

Hier j'ai réussi à faire : un groupe en manipulation de géométrie avec moi, un groupe en autonomie sur le cahier du jour et un groupe qui recopiait sa production d'écrit au propre et devait l'illustrer. Une galère pour ce dernier groupe : pas de motivation, copie laborieuse (alors qu'elle fonctionne très bien dans le cahier du jour), bavardage... c'est un exercice que nous avions déjà fait plusieurs fois avant d'être cachés en autonomie.

:) en ce moment je galère bien aussi car ils sont crevés du coup je fais des temps moins longs ;) et la semaine prochaine je sors des coloriages de Noël (pour leur plaisir et ma santé mentale!)

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...