Jump to content

Dossier sur Henri IV


justine1010
 Share

Recommended Posts

Bonjour, 

 

 Je fais actuellement mon dossier sur Henri IV et l'édit de Nantes et je stagne un peu pour le début, on m'a dit que je ne devais pas parler des différences sur le plan religieux entre protestants et catholiques du coup je ne sais pas comment aborder ce sujet avec les enfants, j'ai pensé à leur montrer une gravure sur les protestants et catholiques en montrant que le pape est associé au catholicisme, ce qui n'est pas le cas pour les protestants. Pour ceux ayant fait un dossier sur mon sujet ou qui enseigne en ce moment, pouvez-vous me donner quelques idées pour ce début, j suis un peu coincée. Et aussi, concernant les supports, peut-on prendre ceux qu'on trouve dans les manuels mais en changeant mes questions ? 

Merci d'avance à tous ceux qui pourront m'apporter une aide. 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Il y a 2 heures, justine1010 a dit :

...on m'a dit que je ne devais pas parler des différences sur le plan religieux entre protestants et catholiques ...

😵 Comment traiter l'Edit de Nantes sans parler de ces différences???

L'Édit de Nantes instaure une tolérance du protestantisme. S'il y a tolérance nouvelle c'est qu'avant il y avait intolérance. S'il y avait intolérance c'est qu'il y avait/a des différences...

Il y a 2 heures, justine1010 a dit :

... j'ai pensé à leur montrer une gravure sur les protestants et catholiques en montrant que le pape est associé au catholicisme, ce qui n'est pas le cas pour les protestants...

C'est donc bien une "différence", non?

Peux tu nous éclairer sur cette "demande" de ne pas traiter "les différences religieuses"?

Précision: je n'ai aucune compétence particulière sur les "dossiers" demandés aux stagiaires; seulement celles relatives à mon expérience de classe :-)

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, HYPO a dit :

Bonjour,

😵 Comment traiter l'Edit de Nantes sans parler de ces différences???

L'Édit de Nantes instaure une tolérance du protestantisme. S'il y a tolérance nouvelle c'est qu'avant il y avait intolérance. S'il y avait intolérance c'est qu'il y avait/a des différences...

C'est donc bien une "différence", non?

Peux tu nous éclairer sur cette "demande" de ne pas traiter "les différences religieuses"?

Précision: je n'ai aucune compétence particulière sur les "dossiers" demandés aux stagiaires; seulement celles relatives à mon expérience de classe 🙂

Merci, oui bien sûr je comptais parler de la différence, de la tolérance...Différence en mettant bien en avant que leurs opinions divergent, que les protestants ont rejeté l'autorité du pape. Mais notre prof nous a dit de ne pas aller plus loin que cela. J'ai un peu de mal à voir comment je pourrais débuter la séquence, j'ai remarqué que beaucoup montrent, dans un premier temps, le portrait de Luther, mais je ne vois pas quelles questions pourrais-je poser aux élèves car ils ont peu de représentations dessus. 

D'après votre expérience, est-ce qu'il est possible de faire une bonne séquence sur ce sujet ( j'ai l'impression qu'il est plus difficile que les autres) et est-ce que les élèves comprennent le sens de l'édit à la fin de la séquence ? 

Link to comment
Share on other sites

 

il y a 25 minutes, justine1010 a dit :

... D'après votre expérience, est-ce qu'il est possible de faire une bonne séquence sur ce sujet ( j'ai l'impression qu'il est plus difficile que les autres) et est-ce que les élèves comprennent le sens de l'édit à la fin de la séquence ? 

Oui, bien sûr, c'est possible. C'est à toi, en tant que PE, de proposer un déroulé qui permette aux élèves de comprendre l'enjeu et la portée de l'Edit de Nantes.

Une fois de plus, des collègues plus expérimenté.e.s dans "l'art" de ce que demande l'Espe (lol) sauraient sûrement t'aiguiller de façon plus adéquate.

Voici cependant mon cheminement pour une classe de CM1, en dehors de toute notion de "problématique" et/ou de "proportion" dans le cadre plus large d'une présentation d'Henri IV:

1- Protestantisme VS Catholicisme: étude de la gravure proposée ici (1591 - personnalités, symboles, message porté par le document, etc)

2- Les "bains de sang" causés par cette guerre de religion en France:

- Massacre de la Barthélémy- 1572: étude du tableau de François Dubois (plein de trucs à "voir", les élèves adorent car il est très "gore"), ici

- Assassinats à répétition dans l'entourage royal (Duc de Guise assassinat commandité par Henri III en 1588 + Henri III assassiné en représailles en 1589)

3- Henri IV succède à Henri III (1589). Protestant de naissance, il se convertit catholique (1593). En signant l'Edit de Nantes (1598) il met un terme aux 30 ans de guerres de religion en France.

Voilà.

Les 2 tableaux proposés sont, pour moi, des "classiques" des manuels d'histoire.

À toi de doser.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Si on veut intéresser les élèves on ne peut pas faire l'économie d'un peu d'Histoire.

Depuis toujours les rois de France et l'Eglise étaient main dans la main, les papes sacraient les rois, les rois nommaient les papes, bref ça roulait.

Un jour de 1450 Gutenberg invente l'imprimerie et publie la Bible que tout le monde se met à lire. Du coup certains se disent que Jésus / Marie / le Saint Esprit c'est pas crédible, ils deviennent donc protestants et en 1520 on a donc des catholiques et des protestants et comme toujours dans l'Histoire, quand les gens ne sont pas d'accord ils se tapent dessus.

Arrive Henri IV, sacré Roi en 1589. Le gars avait été protestant puis catholique en se mariant en 1572, puis était redevenu protestant quatre ans plus tard et enfin il redevient catholique en 1593. Bien entendu pendant ce temps tout le monde continue à se taper dessus et donc un jour de 1598 il dit c'est bon, stop, on arrête tout, Edit de Nantes et voilà. Morale de l'histoire: Quand il y a une bagarre il faut vite appeler la maîtresse.

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

  • André Jorge changed the title to Dossier sur Henri IV
il y a 25 minutes, HYPO a dit :

 

Oui, bien sûr, c'est possible. C'est à toi, en tant que PE, de proposer un déroulé qui permette aux élèves de comprendre l'enjeu et la portée de l'Edit de Nantes.

Une fois de plus, des collègues plus expérimenté.e.s dans "l'art" de ce que demande l'Espe (lol) sauraient sûrement t'aiguiller de façon plus adéquate.

Voici cependant mon cheminement pour une classe de CM1, en dehors de toute notion de "problématique" et/ou de "proportion" dans le cadre plus large d'une présentation d'Henri IV:

1- Protestantisme VS Catholicisme: étude de la gravure proposée ici (1591 - personnalités, symboles, message porté par le document, etc)

2- Les "bains de sang" causés par cette guerre de religion en France:

- Massacre de la Barthélémy- 1572: étude du tableau de François Dubois (plein de trucs à "voir", les élèves adorent car il est très "gore"), ici

- Assassinats à répétition dans l'entourage royal (Duc de Guise assassinat commandité par Henri III en 1588 + Henri III assassiné en représailles en 1589)

3- Henri IV succède à Henri III (1589). Protestant de naissance, il se convertit catholique (1593). En signant l'Edit de Nantes (1598) il met un terme aux 30 ans de guerres de religion en France.

Voilà.

Les 2 tableaux proposés sont, pour moi, des "classiques" des manuels d'histoire.

À toi de doser.

Merci bcp. Oui c'est cette gravure que j'avais trouvé et que je trouve bien. Oui je vais essayer de faire une séquence pas trop mal sans qu'on m'accuse de plagier ou je ne sais quoi d'autres car ce sont souvent les mêmes tableaux qui sont travaillés par les enseignants. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Torque a dit :

Si on veut intéresser les élèves on ne peut pas faire l'économie d'un peu d'Histoire.

Depuis toujours les rois de France et l'Eglise étaient main dans la main, les papes sacraient les rois, les rois nommaient les papes, bref ça roulait.

Un jour de 1450 Gutenberg invente l'imprimerie et publie la Bible que tout le monde se met à lire. Du coup certains se disent que Jésus / Marie / le Saint Esprit c'est pas crédible, ils deviennent donc protestants et en 1520 on a donc des catholiques et des protestants et comme toujours dans l'Histoire, quand les gens ne sont pas d'accord ils se tapent dessus.

Arrive Henri IV, sacré Roi en 1589. Le gars avait été protestant puis catholique en se mariant en 1572, puis était redevenu protestant quatre ans plus tard et enfin il redevient catholique en 1593. Bien entendu pendant ce temps tout le monde continue à se taper dessus et donc un jour de 1598 il dit c'est bon, stop, on arrête tout, Edit de Nantes et voilà. Morale de l'histoire: Quand il y a une bagarre il faut vite appeler la maîtresse.

Oui merci pour l'aide 😃

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, justine1010 a dit :

Je fais actuellement mon dossier sur Henri IV et l'édit de Nantes et je stagne un peu pour le début, on m'a dit que je ne devais pas parler des différences sur le plan religieux entre protestants et catholiques

Deux questions :

— pour quel niveau ta séquence est-elle conçue ?

— Qui est "on" ?    Si c'est la consigne, même si ça peut paraître un peu absurde, il faut évidemment la respecter, ça fait partie de l'exercice.

 

Cela dit, il y a toujours des angles alternatifs permettant d'aborder n'importe quel sujet en évitant tel ou tel écueil. En l'occurrence, selon le niveau, tu peux te focaliser sur le personnage du Vert-Galant  (« Ralliez-vous à mon panache blanc », « Paris vaut bien une messe »...), sur la guerre entre catholiques et protestants, sur l'unification de la France (Henri a été roi de Béarn avant d'être roi de France ; en un sens, ont pourrait même dire que c'est le Béarn protestant qui a conquis la France catholique, et que l'édit de Nantes est la tentative de réconcilier les deux entités), sur l'intégrisme religieux et le terrorisme (la Saint-Barthélémy, Ravaillac..), ou même sur le « Bon roi Henri »  (la poule au pot, etc.).

 

Il y a 4 heures, justine1010 a dit :

 comment aborder ce sujet avec les enfants, j'ai pensé à leur montrer une gravure sur les protestants et catholiques en montrant que le pape est associé au catholicisme, ce qui n'est pas le cas pour les protestants.

Définitivement non.  Non seulement tu ne respecterais pas la consigne, mais ce type de contournement (on m'interdit d'en parler ? je le montre !) relève soit de la provocation, soit du foutage de gueule, et a toutes les chances d'indisposer un jury.

Partir d'une gravure est en revanche une bonne idée, surtout avec des petits. 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Argon a dit :

Deux questions :

— pour quel niveau ta séquence est-elle conçue ?

— Qui est "on" ?    Si c'est la consigne, même si ça peut paraître un peu absurde, il faut évidemment la respecter, ça fait partie de l'exercice.

 

Cela dit, il y a toujours des angles alternatifs permettant d'aborder n'importe quel sujet en évitant tel ou tel écueil. En l'occurrence, selon le niveau, tu peux te focaliser sur le personnage du Vert-Galant  (« Ralliez-vous à mon panache blanc », « Paris vaut bien une messe »...), sur la guerre entre catholiques et protestants, sur l'unification de la France (Henri a été roi de Béarn avant d'être roi de France ; en un sens, ont pourrait même dire que c'est le Béarn protestant qui a conquis la France catholique, et que l'édit de Nantes est la tentative de réconcilier les deux entités), sur l'intégrisme religieux et le terrorisme (la Saint-Barthélémy, Ravaillac..), ou même sur le « Bon roi Henri »  (la poule au pot, etc.).

 

Définitivement non.  Non seulement tu ne respecterais pas la consigne, mais ce type de contournement (on m'interdit d'en parler ? je le montre !) relève soit de la provocation, soit du foutage de gueule, et a toutes les chances d'indisposer un jury.

Partir d'une gravure est en revanche une bonne idée, surtout avec des petits. 

 

 

 

 

C'est une séquence faite en CM1. Quand je dis "on " je parle de mes profs, mais elle ne s'est pas étalée dessus. Je pense qu'il faut que j montre l'opposition entre catholiques et protestants, évidemment, sans rentrer dans les détails religieux : cad ne pas parler des Saints,... juste que les protestants rejettaient l'autorité du Pape. De toute façon quand j finirai ma séquence, je la montrerai à ma prof et j'espère qu'elle me dira son avis. 

Oui pour moi la gravure sur les protestants et catholiques me paraît intéressante, je ne pense pas que soit mal vue par le jury.  

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Torque a dit :

 

Depuis toujours les rois de France et l'Eglise étaient main dans la main, les papes sacraient les rois, les rois nommaient les papes, bref ça roulait.

Un jour de 1450 Gutenberg invente l'imprimerie et publie la Bible que tout le monde se met à lire. Du coup certains se disent que Jésus / Marie / le Saint Esprit c'est pas crédible, ils deviennent donc protestants et en 1520 on a donc des catholiques et des protestants et comme toujours dans l'Histoire, quand les gens ne sont pas d'accord ils se tapent dessus.

 

C'est un peu plus complexe. Effectivement, la diffusion de la bible et surtout sa traduction en langue vulgaire ont permis aux fidèles de se rendre compte que le clergé avait rajouté beaucoup de contraintes et de folklore par rapport aux écritures d'origine. 

Les protestants ne rejettent ni Jésus, ni Marie, ni le Saint Esprit. Simplement, en lisant la bible, ils ont réalisé que Marie n'avait aucun rôle particulier, et que son importance avait été mise en place bien après.

Je pense que c'est un sujet qu'on ne peut traiter que si on a de solides connaissances sur les religions et sur cette période. 😇

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, borneo a dit :

C'est un peu plus complexe.

Bien entendu ! Je voulais juste dire que pour intéresser les élèves il faut leur raconter une histoire, avec des personnages, un contexte, un début et une fin. Après bon, on peut effectivement développer tel ou tel détail, telle ou telle partie de l'histoire.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, borneo a dit :

C'est un peu plus complexe. Effectivement, la diffusion de la bible et surtout sa traduction en langue vulgaire ont permis aux fidèles de se rendre compte que le clergé avait rajouté beaucoup de contraintes et de folklore par rapport aux écritures d'origine. 

Les protestants ne rejettent ni Jésus, ni Marie, ni le Saint Esprit. Simplement, en lisant la bible, ils ont réalisé que Marie n'avait aucun rôle particulier, et que son importance avait été mise en place bien après.

Je pense que c'est un sujet qu'on ne peut traiter que si on a de solides connaissances sur les religions et sur cette période. 😇

Oui bien sûr je veillerai à bien me documenter sur les différences d'un point de vue religieux. Après c ce que je présenterai aux élèves qui est important. Je suis obligée de dire que les catholiques et protestants proviennent du christianisme mais que leurs idées divergent sur certains points. Franchement j'ai un peu peur pour ce chapitre, au niveau des connaissances j'ai lu des livres d'histoire donc ça va, je pense bien connaître cette période  mais c'est comment enseigner le sujet aux élèves qui est plus délicat, surtout pour les premières séances,  ou alors c'est moi qui me prend trop la tête.  

Link to comment
Share on other sites

Je ne pense pas qu'il soit utile d'expliquer les différences de doctrine entre protestants et catholiques au niveau CM. La réforme n'a pas démarré sur des divergences doctrinales, mais en réaction à la corruption du clergé. Moi, ça me semble suffisant, et ça évite d'entrer dans un débat religieux. 

Je ne me risquerais pas en classe à faire un parallèle avec l'Islam, mais si les musulmans lisaient le coran, ils verraient que là aussi, bien des contraintes ont été ajoutées. L'excision par exemple, n'est aucunement prônée par le Coran. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, borneo a dit :

Je ne pense pas qu'il soit utile d'expliquer les différences de doctrine entre protestants et catholiques au niveau CM. La réforme n'a pas démarré sur des divergences doctrinales, mais en réaction à la corruption du clergé. Moi, ça me semble suffisant, et ça évite d'entrer dans un débat religieux. 

Je ne me risquerais pas en classe à faire un parallèle avec l'Islam, mais si les musulmans lisaient le coran, ils verraient que là aussi, bien des contraintes ont été ajoutées. L'excision par exemple, n'est aucunement prônée par le Coran. 

D'accord merci, donc tu penses qu'il n'est pas nécessaire que je dise qu'il y a eu une rupture avec le pape ? Dans la gravure du dessus le pape est présent, je peux donc au moins l'évoquer ? 

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, justine1010 a dit :

D'accord merci, donc tu penses qu'il n'est pas nécessaire que je dise qu'il y a eu une rupture avec le pape ? Dans la gravure du dessus le pape est présent, je peux donc au moins l'évoquer ? 

Oui, bien sûr, il faut dire que les protestants rejettent l'autorité du pape. Et expliquer pourquoi. Ce n'est pas juste par esprit rebelle. 

Si on veut résumer en quelques mots le protestantisme, on peut dire que les protestants ne se réfèrent qu'à la bible, et qu'ils refusent tout intermédiaire humain.

Les articles de wikipedia sont très bien faits. Je ne les avais jamais lus, mais ils sont vraiment synthétiques, et plutôt objectifs. On peut faire un tour rapide de la question. 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Luther

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, borneo a dit :

Oui, bien sûr, il faut dire que les protestants rejettent l'autorité du pape. Et expliquer pourquoi. Ce n'est pas juste par esprit rebelle. 

Si on veut résumer en quelques mots le protestantisme, on peut dire que les protestants ne se réfèrent qu'à la bible, et qu'ils refusent tout intermédiaire humain.

Les articles de wikipedia sont très bien faits. Je ne les avais jamais lus, mais ils sont vraiment synthétiques, et plutôt objectifs. On peut faire un tour rapide de la question. 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Luther

D'accord  j'avais un doute, merci. Oui Wikipedia parfois c'est bien fait, pas tt le temps , parfois il y a de fausses informations. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, justine1010 a dit :

Je pense qu'il faut que j montre l'opposition entre catholiques et protestants, évidemment, sans rentrer dans les détails religieux : cad ne pas parler des Saints,... juste que les protestants rejettaient l'autorité du Pape.

Les saints, etc., n'ont effectivement rien à faire là (d'autant que la plupart sont communs à tous les Chrétiens. Entre Catholiques et Protestants, en faits de saints, c'est surtout le statut de Marie qui pose problème). Mais au tournant du XVIIe, c'est moins l'autorité spirituelle et séculière du Pape qui est en cause que la richesse de l'Eglise catholique, et en particulier le trafic des indulgences.

  

il y a 44 minutes, borneo a dit :

C'est un peu plus complexe. (...)

Je ne pense pas qu'il soit utile d'expliquer les différences de doctrine entre protestants et catholiques au niveau CM. La réforme n'a pas démarré sur des divergences doctrinales, mais en réaction à la corruption du clergé.

Yep !

  

il y a 21 minutes, borneo a dit :

Oui, bien sûr, il faut dire que les protestants rejettent l'autorité du pape. Et expliquer pourquoi. Ce n'est pas juste par esprit rebelle.

Pas nécessairement. C'est une séquence sur Henri IV et l'Edit de Nantes, pas sur la Réforme.  Ce qui me semble central ici, c'est l'aspect politique des guerres de religion, et du point de vue strictement français  (ou franco-béarnais  ;) ), et les tentatives de Henri pour les résorber. L'aspect théologique et idéologique est a priori secondaire (d'autant qu'Henri était tout sauf un intégriste et un théologien, comme le rappelait Torque !).

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, justine1010 a dit :

D'accord  j'avais un doute, merci. Oui Wikipedia parfois c'est bien fait, pas tt le temps , parfois il y a de fausses informations. 

Alors sur des points d'histoire tel que celui-ci (et bien d'autres), Wiki est une super base à partir de laquelle croiser les infos et  cheminer de 1000 clics à droite et à gauche (si, bien sûr, on a le temps et l'envie d'en savoir plus que ce qu'en dit le "livre du/de la maître.sse" :-)

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Argon a dit :

Les saints, etc., n'ont effectivement rien à faire là (d'autant que la plupart sont communs à tous les Chrétiens. Entre Catholiques et Protestants, en faits de saints, c'est surtout le statut de Marie qui pose problème). Mais au tournant du XVIIe, c'est moins l'autorité spirituelle et séculière du Pape qui pose problème que la richesse de l'Eglise catholique, et en particulier le trafic des indulgences.

  

Yep !

  

Pas nécessairement. C'est une séquence sur Henri IV et l'Edit de Nantes, pas sur la Réforme.  Ce qui me semble central ici, c'est l'aspect politique des guerres de religion, et du point de vue strictement français  (ou franco-béarnais  ;) ). 

Oui dsl quand j parlais des Saints j faisais référence à l'idolâtrie des Saints qui n'est pas permise il me semble.  

Oui je pense que ce n'est pas la peine que j'insiste sur le pape, les indulgences car ce n'est pas ce qui est dit dans la fiche éduscol sur ce sujet, on nous palre justement d'Henri de Navarre, des divisions du royaume, le rôle de la noblesse ( et donc le rôle des Guise avec la Ligue ). Et il me semble se concentrer juste sur la France, ne pas parler des pays à proximité  qui ont aussi eu un rôle dans ces guerres. 

Link to comment
Share on other sites

J'ai une autre question SVP, est-ce que pour le dossier on a le droit de présenter un support qui est issu d'un manuel scolaire ? Je demande car svt ces manuels sont accompagnés de questions mais si je les change ça va ? Je ne serai pas accuser de plagiat ? 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, justine1010 a dit :

Henri de Navarre

Attention, dans ce cas les noms et les titres ont une certaine importance.

Henri devient d'abord Henri II de Béarn, roi de Navarre lorsqu'il succède à sa mère, Jeanne d'Albret, en 1572.  Mais seul le titre de roi de Navarre (catholique, mais alors une dépendance béarnaise) est reconnu par la couronne de France (catholique), qui ne veut pas reconnaître la souveraineté du Béarn (protestant).  L'appeler "Henri de Navarre, c'est déjà choisir un camp.

Ce n'est que lorsque Henri devient roi de France, après l'avoir militairement conquise  (même s'il a évité à Paris l'humiliation de tomber, l'issue de siège de 1589 ne faisait pas l'ombre d'un doute). Il choisit alors le nom et le titre de « Henri IV, roi de France et de Navarre », la disparition de toute référence au Béarn — pourtant vainqueur de cette guerre — symbolisant sa volonté d'unification et de fusion des deux entités, France et Béarn, et de ne pas humilier les français, de même que sa conversion simultanée au catholicisme symbolise sa volonté de coexistence pacifique des deux religions (en l'occurrence, en sa personne !).

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Argon a dit :

béarnaise

Oui il est Henri de Navarre quand il est encore protestant et chef du parti, je dis henri de Navrre car c'est ce qui est écrit dans eduscol

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, justine1010 a dit :

Oui il est Henri de Navarre quand il est encore protestant et chef du parti

Non. Il s'appelle alors Henri de Béarn.  Il est né et a vécu à Pau, et n'a jamais été navarréen, même s'il règne sur cette province.

Link to comment
Share on other sites

Comment ça, dans mes livres d'histoire, il l'appelle henri de Navarre à plusieurs reprises, pourquoi ? Dans eduscol, ils mettent aussi "Henri de Navarre, le successeur d'Henri IV"

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, justine1010 a dit :

Comment ça, dans mes livres d'histoire, il l'appelle henri de Navarre à plusieurs reprises, pourquoi ? Dans eduscol, ils mettent aussi "Henri de Navarre, le successeur d'Henri IV"

Comme je te le disais, la France refusait de reconnaître la souveraineté du Béarn. « Henri de Navarre », c'est la façon dont il est désigné par ses ennemis, Charles IX  (la Saint-Barthélémy, c'est le massacre ordonné par Charles de tous les invités protestants d'Henri à son mariage avec sa fille Marguerite, "la Reine Margot" — sympathique, non ?) puis Henri III (qui l'a longtemps emprisonné). 

De fait, la plupart des livres d'histoire ont choisi leur camp, parfois à la limite du révisionnisme. 

Cela dit, comme disait Bornéo à propos du Protestantisme, "c'est un peu plus complexe", et tu n'as aucun intérêt à entrer dans trop de détails.  En revanche, tu as tout intérêt à être consciente de la nuance. Et si d'aventure, un membre du jury te demande pourquoi tu parles de « Henri de Béarn » plutôt que de « Henri de Navarre », il serait facile de répondre que c'est plutôt en France que Henri, souverain de Béarn, était connu par son titre de roi de Navarre, qu'il a conservé après son accession au trône de France ; alors qu'il serait certainement plus difficile de justifier l'inverse.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...