Jump to content

Débat sur l'école inclusive : ce qui se décide au ministère vs ce qui se vit dans les écoles


sylvianedu77
 Share

Recommended Posts

Souvenez-vous quand même que ça n'est pas venu au départ de l'institution, mais d'un lobby de parents extrêmement puissant, à qui personne n'a su résister.

Link to comment
Share on other sites

@borneoje ne peux pas comprendre en tant que parent on puisse être pour l'inclusion à tout prix. Les parents voient bien que leur enfant est en souffrance... Ou font l'autruche.

Un gamin, les parents refusent l'Ulis. Il redouble son CP. Il plafonne. 

Une collègue, enfant handicapé, qui dit quen IME il a appris à lire, ce qui n'aurait pas été possible en classe lambda. On n'a déjà pas le temps ou la possibilité de prendre en charge les élèves avec des difficultés lambda. 

Et on nous charge la barque. Je n'en peux plus. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, borneo a dit :

Souvenez-vous quand même que ça n'est pas venu au départ de l'institution, mais d'un lobby de parents extrêmement puissant, à qui personne n'a su résister.

Ou voulu résister. La capacité de nuisance des parents est grande. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

C'est surtout que l'inclusion ça permet aux politiques de jouer les vertueux avec, en plus, la satisfaction de Bercy puisque le spécialisé coûte cher. C'est même un coup de génie, ils s'offrent une image de progressistes tout en faisant des économies, coup double !

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Mirobolande a dit :

Je ne comprends pas, vraiment, pourquoi ça part en vrille comme ça en France. Un 2ème enseignant en Italie ? Pourquoi en France on a l'impression que tout est fait en dépit du bon sens et seulement pour des raisons d'économies... Qui vont finir par coûter cher sociétalement ? Qui coûtent déjà cher. 

Coûter cher et vont devenir pour certains des bombes à retardement...C'est sans doute le souhait de ces idéologues. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, nonau a dit :

Coûter cher et vont devenir pour certains des bombes à retardement...C'est sans doute le souhait de ces idéologues. 

Oui mais pourquoi on les a en France et que ça semble moins pire en Italie ? 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

Je suis sidérée.

Zemmour a fustigé «l’obsession de l’inclusion» concernant les enfants en situation de handicap qui, selon lui, devraient être scolarisés dans des «établissements spécialisés».

Vendredi, lors d’une discussion avec des enseignants acquis à sa cause à Honnecourt-sur-Escaut (Nord), Zemmour a expliqué «penser qu’il faut effectivement des établissements spécialisés, sauf pour les gens légèrement handicapés évidemment». «Pour le reste, oui, je pense que l’obsession de l’inclusion est une mauvaise manière faite aux autres enfants et à ces enfants-là, qui sont les pauvres, complètement dépassés par les autres enfants, a-t-il continué. Donc je pense qu’il faut des enseignants spécialisés qui s’en occupent.»

 

Link to comment
Share on other sites

Enfin quelqu'un qui ose le dire tout haut... Que ces soit disant "élites" viennent en classe et ils verront peut être les ravages de l'inclusion. 

Je ne suis pas contre l'inclusion. Mais chaque enfant en situation de handicap est différent. Certaines inclusions sont bénéfiques pour toute la classe et d'autres sont néfastes... 

  • J'adhère 7
Link to comment
Share on other sites

Il aurait pu, par exemple, proposer une quinzaine d'enfants par classe accueillant un enfant porteur d'un handicap et une AESH présente 24 h. 

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas tant la question de l'inclusion qu'il faut interroger mais ses conditions et les moyens que le gouvernement y met pour atteindre son objectif. On pourrait imaginer  des enseignants et des AESH mieux formés, mieux rémunérés, du personnel médical et paramédical adapté dans les écoles, un effectif réduit dans les classes ... Tout ça coute de l'argent, on en revient toujours au même.

Après les établissements spécialisés ne sont pas incompatibles avec l'inclusion à l'école, l'un n'exclut pas l'autre. Il manque tellement de structures de soins pour prendre en charge le handicap. 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Il faudrait savoir ce que Zemmour appelle les "gens légèrement handicapés " . On ne peut pas faire plus vague...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Je mettrai Z et Macron (tous les idéologues libéraux) dos à dos. Les uns veulent faire d'énormes économies sur les plus fragiles (on voit le résultat dans nos classes)  et les autres les mettre de côté. Les 2 sont maltraitantes. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, ablette a dit :

Il aurait pu, par exemple, proposer une quinzaine d'enfants par classe accueillant un enfant porteur d'un handicap et une AESH présente 24 h. 

Et bien dans ma classe je n'en suis pas loin : 20 élèves, un enfant handicapé en attente de place IME, AESH à 100% du temps de présence de cet élève.

Et bien c'est ingérable : il est violent envers lui-même, envers les autres (enfants et adultes), crie, jette le matériel, grimpe sur le mobilier de classe,  il se sauve de la classe, il a essayé de se sauver de l'école et il fait des choses encore plus graves que je préfère ne pas développer. Nous sommes en CP, il a un niveau PS, je lui prépare du travail adapté, j'explique à l'AESH... Il refuse de faire quoi que ce soit et s'énerve, s'agite...

Le médecin scolaire est venu l'observer et a conclu que la scolarisation en présentiel est absolument incompatible avec son bien-être et le bien-être de ses camarades, qu'il a besoin de soins urgemment en milieu spécialisé. Je ne vous cache pas que mon bien-être et celui de l'AESH sont aussi mis à rude épreuve : on doit tout le temps être sur le qui-vive pour protéger les enfants (l'enfant handicapé compris), on se fait nous-mêmes violenter tous les jours, je fais classe avec un bruit permanent, les autres enfants ont du mal à se concentrer (pourtant j'ai vraiment une classe de mignons).. Nous avons eu des arrêts maladie, nous avons versé des larmes,  nous avons le sommeil perturbé, nous avons des angoisses...

Alors, pour moi, l'inclusion à tout prix c'est clairement non, car même avec ce que tu proposes, ce n'est pas tenable. Et les AESH ne sont pas des éducateurs spécialisés, ce n'est pas leur travail.

L'inclusion doit être décidée au cas par cas. J'ai déjà eu d'autres enfants handicapés avec accompagnement par un AESH et ça s'est toujours bien passé. Jusqu'à cette année...

  • J'adhère 3
  • Solidaire 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, manolmeh a dit :

Et bien dans ma classe je n'en suis pas loin : 20 élèves, un enfant handicapé en attente de place IME, AESH à 100% du temps de présence de cet élève.

Et bien c'est ingérable : il est violent envers lui-même, envers les autres (enfants et adultes), crie, jette le matériel, grimpe sur le mobilier de classe,  il se sauve de la classe, il a essayé de se sauver de l'école et il fait des choses encore plus graves que je préfère ne pas développer. Nous sommes en CP, il a un niveau PS, je lui prépare du travail adapté, j'explique à l'AESH... Il refuse de faire quoi que ce soit et s'énerve, s'agite...

Le médecin scolaire est venu l'observer et a conclu que la scolarisation en présentiel est absolument incompatible avec son bien-être et le bien-être de ses camarades, qu'il a besoin de soins urgemment en milieu spécialisé. Je ne vous cache pas que mon bien-être et celui de l'AESH sont aussi mis à rude épreuve : on doit tout le temps être sur le qui-vive pour protéger les enfants (l'enfant handicapé compris), on se fait nous-mêmes violenter tous les jours, je fais classe avec un bruit permanent, les autres enfants ont du mal à se concentrer (pourtant j'ai vraiment une classe de mignons).. Nous avons eu des arrêts maladie, nous avons versé des larmes,  nous avons le sommeil perturbé, nous avons des angoisses...

Alors, pour moi, l'inclusion à tout prix c'est clairement non, car même avec ce que tu proposes, ce n'est pas tenable. Et les AESH ne sont pas des éducateurs spécialisés, ce n'est pas leur travail.

L'inclusion doit être décidée au cas par cas. J'ai déjà eu d'autres enfants handicapés avec accompagnement par un AESH et ça s'est toujours bien passé. Jusqu'à cette année...

Vous ne faites pas de fiche RSST ? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, nonau a dit :

Vous ne faites pas de fiche RSST ? 

10 fiches de faites...

  • Solidaire 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, nonau a dit :

Vous ne faites pas de fiche RSST ? 

J'en ai fait plusieurs pour des cas similaires...

C'est dur, très dur...

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, manolmeh a dit :

10 fiches de faites...

Et rien ne se passe ? Avez vous fait un double aux syndicats ? 

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, manolmeh a dit :

10 fiches de faites...

Et 2 ESS avec l'IEN, 2 EE avec encore l'IEN, une IP... Arrêt maladie reconnu accident de service suite à une agression par cet élève... 

  • Triste 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, manolmeh a dit :

Et 2 ESS avec l'IEN, 2 EE avec encore l'IEN, une IP... Arrêt maladie reconnu accident de service suite à une agression par cet élève... 

La presse au travers des syndicats? Les autres parents vous avez essayé ? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, nonau a dit :

Et rien ne se passe ? Avez vous fait un double aux syndicats ? 

Les syndicats les ont lus et disent que ce sera traité au CH... (je ne sais plus l'acronyme exact). On nous a déjà fait le coup deux fois et pas de news. Dans le CR du dernier CH... c'est juste indiqué que la déscolarisation des enfants posant de graves problèmes de comportement sera traitée au cas par cas.

Le dossier est chez le Dasen (c'est lui qui nous a envoyé le médecin scolaire). Le temps d'accueil de cet enfant a été bien réduit mais il pose toujours problème sur ses temps de présence.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, manolmeh a dit :

Et bien dans ma classe je n'en suis pas loin : 20 élèves, un enfant handicapé en attente de place IME, AESH à 100% du temps de présence de cet élève.

Et bien c'est ingérable : il est violent envers lui-même, envers les autres (enfants et adultes), crie, jette le matériel, grimpe sur le mobilier de classe,  il se sauve de la classe, il a essayé de se sauver de l'école et il fait des choses encore plus graves que je préfère ne pas développer. Nous sommes en CP, il a un niveau PS, je lui prépare du travail adapté, j'explique à l'AESH... Il refuse de faire quoi que ce soit et s'énerve, s'agite...

Le médecin scolaire est venu l'observer et a conclu que la scolarisation en présentiel est absolument incompatible avec son bien-être et le bien-être de ses camarades, qu'il a besoin de soins urgemment en milieu spécialisé. Je ne vous cache pas que mon bien-être et celui de l'AESH sont aussi mis à rude épreuve : on doit tout le temps être sur le qui-vive pour protéger les enfants (l'enfant handicapé compris), on se fait nous-mêmes violenter tous les jours, je fais classe avec un bruit permanent, les autres enfants ont du mal à se concentrer (pourtant j'ai vraiment une classe de mignons).. Nous avons eu des arrêts maladie, nous avons versé des larmes,  nous avons le sommeil perturbé, nous avons des angoisses...

Alors, pour moi, l'inclusion à tout prix c'est clairement non, car même avec ce que tu proposes, ce n'est pas tenable. Et les AESH ne sont pas des éducateurs spécialisés, ce n'est pas leur travail.

L'inclusion doit être décidée au cas par cas. J'ai déjà eu d'autres enfants handicapés avec accompagnement par un AESH et ça s'est toujours bien passé. Jusqu'à cette année...

Quel âge a-t-il ? Il ne pouvait être maintenu en maternelle en attendant sa place en IME ?  C'est plutôt le choix qui est fait ici. L'envoyer en cp était irresponsable.  Je sais pertinemment qu'il y a des enfants lourdement handicapés et que les places en IME sont rares. Tu le dis. Il ira un jour en institut spécialisé. Mais on peut espérer que d'autres auront leurs heures d'AESH  (et pas 4h mutualisées ...) et réduire le nombre d'enfants par clase est une priorité pour tous. Surtout que certains zozos sans aucun handicap sont difficiles et ne font pas grand chose. Moi je me bats pour ça, une inclusion de qualité. Evidemment c'est un choix car cela représente un coût élevé.

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, ablette a dit :

Quel âge a-t-il ? Il ne pouvait être maintenu en maternelle en attendant sa place en IME ?  

LOL !

  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, ablette a dit :

Quel âge a-t-il ? Il ne pouvait être maintenu en maternelle en attendant sa place en IME ?  C'est plutôt le choix qui est fait ici. L'envoyer en cp était irresponsable.  Je sais pertinemment qu'il y a des enfants lourdement handicapés et que les places en IME sont rares. Tu le dis. Il ira un jour en institut spécialisé. Mais on peut espérer que d'autres auront leurs heures d'AESH  (et pas 4h mutualisées ...) et réduire le nombre d'enfants par clase est une priorité pour tous. Surtout que certains zozos sans aucun handicap sont difficiles et ne font pas grand chose. Moi je me bats pour ça, une inclusion de qualité. Evidemment c'est un choix car cela représente un coût élevé.

Il a bien évidemment été maintenu en maternelle. Il a presque 8 ans.

Que voulais-tu que les collègues de maternelle fassent plutôt que de l'envoyer en CP de manière "irresponsable" comme tu dis ? Quelle autre alternative auraient-elles pu avoir ?? Elles ont rempli des gevasco, fait des réunions, l'ont maintenu, l'enfant est sur liste d'attente en IME depuis plus d'un an...

Crois-tu vraiment que tous les types de handicap peuvent être inclus ? Je n'arrive pas à croire que ce soit possible. Je ne vois pas quels aménagements pourraient permettre à cet enfant et aux autres de s'épanouir ensemble.

Apprendre aux enfants à accepter la différence, est-ce les laisser être confrontés tous les jours à la violence de l'un d'entre eux ? Comment offrir un cadre sécurisant et un cadre de travail serein dans une telle situation ?

  • Merci 1
  • J'adhère 5
  • Solidaire 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, manolmeh a dit :

Il a bien évidemment été maintenu en maternelle. Il a presque 8 ans.

Que voulais-tu que les collègues de maternelle fassent plutôt que de l'envoyer CP de manière "irresponsable" comme tu dis ? Quelle autre alternative auraient-elles pu avoir ?? Elles ont rempli des gevasco, fait des réunions, l'ont maintenu, l'enfant est sur liste d'attente en IME depuis plus d'un an...

Crois-tu vraiment que tous les types de handicap peuvent être inclus ? Je n'arrive pas à croire que ce soit possible. Je ne vois pas quels aménagements pourraient permettre à cet enfant et aux autres de s'épanouir ensemble.

Apprendre aux enfants à accepter la différence, est-ce les laisser être confrontés tous les jours à la violence de l'un d'entre eux ? Comment offrir un cadre sécurisant et un cadre de travail serein dans une telle situation ?

Merci pour ces précisions. Je n'ai pas écrit que tous les enfants pouvaient être scolarisés. Je pense que les paroles d'Eric Zemmour peuvent être lourdes de conséquences négatives pour tous. Il est inadmissible que tu vives une telle situation mais je veux entendre aussi parler de baisses d'effectifs et d'embauches d'AESH.  Combien d'enfants aujourd'hui ont leur nombre d'heures d'AESH (quand ils les ont) ? 

Link to comment
Share on other sites

Le mot "école" signifie ici "lieu d'apprentissage". Un objectif d'apprentissage pour un enfant très lourdement handicapé peut être : prendre dans sa main une cuillère, la porter à sa bouche afin de pouvoir manger seul. Il est évident que ce type d'enfant n'intègrera jamais une école maternelle ou primaire.                                                                        Trop peu de moyens sont alloués aux enfants porteurs de handicaps dans nos écoles. La France qui se vante d'être la cinquième puissance mondiale ne fait que du saupoudrage pour ces enfants et le corps enseignant en subit les conséquences. Je pense à cette petite fille handicapée mentale toute mimi qui est aujourd'hui interne à 60 km de chez elle en IME (12 ans). Si lors de sa scolarité maternelle et primaire elle avait bénéficié d'une AESH (vraie enseignante spécialisée) 24 h, elle pourrait être intégrée dans son collège de secteur (comme en Italie) avec évidemment des apprentissages spécifiques. Elle vivrait dans un monde ordinaire, au milieu de ses pairs, pourrait rentrer chez elle le soir ...    Je pense à ce petit voisin qui passe 1 h 30 tous les jours dans un taxi pour se rendre en SEGPA etc.                                                                                            Les parents eux-aussi devraient bénéficier d'un accompagnement car ils retardent souvent les prises en charge. Accepter que son enfant soit différent est tellement difficile. Le danger est de se focaliser uniquement sur les enfants violents. Il ne faut pas tomber dans ce piège. Mais je comprends que c'est actuellement le problème le plus important à traiter.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Mirobolande a dit :

Oui,

Sauf que l'environnement scolaire n'est parfois pas du tout adapté à l'accueil de certains élèves. Que le mot "élève" a toute son importance ici, bien souvent le problème est que ces enfants ne sont pas des élèves et ils n'y sont pour rien.

L'école, dans sa forme actuelle, sauf à se métamorphoser, ne peut pas tout, se gargariser du contraire, c'est d'une violence inouïe pour les personnels, les familles et les enfants concernés.

Soutien aux collègues et aux équipes qui ont le courage de dire stop.

Link to comment
Share on other sites

Je viens de voir la séquence de Zemmour qui a été un peu déformée par les médias. C'est malheureux mais il a tout dit! 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...