Jump to content

Questions liste d'aptitude


caméléon
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous, désirant passer la liste d'aptitude de direction, je vous soumets les questions qui vont être proposées à l'entretien. Votre aide collective me sera fort utile (éventuellement à d'autres) et vous remercie d'avance pour votre participation.

1 En quoi le numérique à l'école peut-il contribuer à une mise en œuvre efficace des programmes et à une meilleure prise en compte des besoins des élèves dans leur parcours scolaire. Développez vos arguments du point de vue d'un directeur d'école, en précisant les avantages et les limites de ces usages.

2 L'école maternelle en 2021 : quels sont les enjeux et les finalités de l'école maternelle ? Comment envisageriez-vous votre prise de fonction en tant que directeur dans une école maternelle ? vous répondrez à ces questions en vous appuyant sur les textes les plus récents.

3 Quelle(s) aide(s) un directeur peut-il apporter, sur le plan professionnel, A un adjoint débutant ? A un adjoint en difficulté ?

4 Les manuels scolaires sont-ils indispensables ? Comment les choisir ? Le directeur a-t-il un rôle à jouer dans ce domaine au sein de son école ?

 

5 Définir le rôle du directeur en lien avec celui de coordonnateur ULIS. Vous envisagerez dans votre propos des situations précises.

6 L'accueil des parents à l'école. Qu'est-ce que cela évoque pour vous ? En quoi le directeur a-t-il un rôle à jouer ?

7 Exercer une mission de directeur en éducation prioritaire : quelles spécificités ? Vous illustrerez votre propos d'exemples précis ?

8 Quels sont les leviers du directeur pour renforcer l'efficacité des enseignements dispensés au sein de l'école et pour garantir une réussite maximale pour tous les élèves. Illustrer votre propos d'exemples précis.

9 Le directeur a-t-il un rôle particulier dans le conseil écoles-collège et dans le conseil de cycle Illustrer votre réponse en donnant des exemples précis.

En qualité de directeur comment réagissez-vous à la situation exposée ci-dessous et quelle(s) suite(s) envisagez-vous ?

10 Situation : un élève s'échappe de l'école par la porte de secours de sa classe et sort de l'enceinte scolaire.

11 Situation : Un parent d'élève vient vous voir et conteste les méthodes de l'enseignant de son enfant, objectant qu'elles sont obsolètes et ne permettent pas à son fils de réussir pleinement.

12 Situation : Un parent d'élève insulte un enseignant à la sortie de l'école, lui reprochant de ne pas s'occuper suffisamment de son fils sous prétexte qu'il est de religion musulmane ?

13 Situation : Un enfant se présente en retard depuis plusieurs jours. La situation persiste malgré les entretiens de l'enseignant avec les responsables légaux ? Que pouvez-vous faire ?

14 Situation : des parents vous demandent de bien vouloir donner des médicaments (antibiotiques + paracétamol) à leur enfant pendant la journée de classe.

15 Situation : des parents veulent occuper l'école suite à une décision de fermeture annoncée par la presse locale

16 Situation : Un élève en début CP sait lire et ses parents, début octobre, souhaitent qu'il passe dans une classe de CE1.

17 Situation : Les deux enseignants de PS ne souhaitent pas envisager de décloisonnements sur le temps de sieste. Comment le directeur peut-il dénouer une telle situation ?

18 Situation : Un parent d'élève vous contacte pour vous signaler des violences verbales et physiques de la part d'un enseignant de l'école à l'encontre de certains enfants de sa classe.

19 Situation : un parent d'élève vous signale un retard significatif dans le programme de la classe de CM1 est scolarisée sa fille. Il appuie ses dires sur la comparaison qu'il fait avec sa nièce, elle aussi en CM1, dans une autre école du département.

20 Situation : Un enseignant arrive systématiquement en retard à l'école depuis plusieurs jours.

21 Situation : des parents refusent que leur enfant participe à une sortie de classe sur le temps scolaire.

22 Situation : Un groupe d'enseignants de votre école critique ouvertement la répartition envisagée et la composition des classes pour l'année suivante.

23 Situation : Un enseignant refuse d'inclure dans sa classe un élève pris en charge sur le dispositif ULIS au prétexte que celle-ci compte déjà 27 élèves.

Link to comment
Share on other sites

J'adore la situation 17. Ceux qui, comme moi, ont une classe de petits savent combien c'est rude le matin. Alors celui qui me fera décloisonner pour, en plus, prendre un groupe d'un autre niveau pendant la sieste, et bien il n'est pas né ! 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, caméléon a dit :

Bonjour à tous, désirant passer la liste d'aptitude de direction, je vous soumets les questions qui vont être proposées à l'entretien. Votre aide collective me sera fort utile (éventuellement à d'autres) et vous remercie d'avance pour votre participation.

1 En quoi le numérique à l'école peut-il contribuer à une mise en œuvre efficace des programmes et à une meilleure prise en compte des besoins des élèves dans leur parcours scolaire. Développez vos arguments du point de vue d'un directeur d'école, en précisant les avantages et les limites de ces usages.

2 L'école maternelle en 2021 : quels sont les enjeux et les finalités de l'école maternelle ? Comment envisageriez-vous votre prise de fonction en tant que directeur dans une école maternelle ? vous répondrez à ces questions en vous appuyant sur les textes les plus récents.

3 Quelle(s) aide(s) un directeur peut-il apporter, sur le plan professionnel, A un adjoint débutant ? A un adjoint en difficulté ?

4 Les manuels scolaires sont-ils indispensables ? Comment les choisir ? Le directeur a-t-il un rôle à jouer dans ce domaine au sein de son école ?

 

5 Définir le rôle du directeur en lien avec celui de coordonnateur ULIS. Vous envisagerez dans votre propos des situations précises.

6 L'accueil des parents à l'école. Qu'est-ce que cela évoque pour vous ? En quoi le directeur a-t-il un rôle à jouer ?

7 Exercer une mission de directeur en éducation prioritaire : quelles spécificités ? Vous illustrerez votre propos d'exemples précis ?

8 Quels sont les leviers du directeur pour renforcer l'efficacité des enseignements dispensés au sein de l'école et pour garantir une réussite maximale pour tous les élèves. Illustrer votre propos d'exemples précis.

9 Le directeur a-t-il un rôle particulier dans le conseil écoles-collège et dans le conseil de cycle Illustrer votre réponse en donnant des exemples précis.

En qualité de directeur comment réagissez-vous à la situation exposée ci-dessous et quelle(s) suite(s) envisagez-vous ?

10 Situation : un élève s'échappe de l'école par la porte de secours de sa classe et sort de l'enceinte scolaire.

11 Situation : Un parent d'élève vient vous voir et conteste les méthodes de l'enseignant de son enfant, objectant qu'elles sont obsolètes et ne permettent pas à son fils de réussir pleinement.

12 Situation : Un parent d'élève insulte un enseignant à la sortie de l'école, lui reprochant de ne pas s'occuper suffisamment de son fils sous prétexte qu'il est de religion musulmane ?

13 Situation : Un enfant se présente en retard depuis plusieurs jours. La situation persiste malgré les entretiens de l'enseignant avec les responsables légaux ? Que pouvez-vous faire ?

14 Situation : des parents vous demandent de bien vouloir donner des médicaments (antibiotiques + paracétamol) à leur enfant pendant la journée de classe.

15 Situation : des parents veulent occuper l'école suite à une décision de fermeture annoncée par la presse locale

16 Situation : Un élève en début CP sait lire et ses parents, début octobre, souhaitent qu'il passe dans une classe de CE1.

17 Situation : Les deux enseignants de PS ne souhaitent pas envisager de décloisonnements sur le temps de sieste. Comment le directeur peut-il dénouer une telle situation ?

18 Situation : Un parent d'élève vous contacte pour vous signaler des violences verbales et physiques de la part d'un enseignant de l'école à l'encontre de certains enfants de sa classe.

19 Situation : un parent d'élève vous signale un retard significatif dans le programme de la classe de CM1 est scolarisée sa fille. Il appuie ses dires sur la comparaison qu'il fait avec sa nièce, elle aussi en CM1, dans une autre école du département.

20 Situation : Un enseignant arrive systématiquement en retard à l'école depuis plusieurs jours.

21 Situation : des parents refusent que leur enfant participe à une sortie de classe sur le temps scolaire.

22 Situation : Un groupe d'enseignants de votre école critique ouvertement la répartition envisagée et la composition des classes pour l'année suivante.

23 Situation : Un enseignant refuse d'inclure dans sa classe un élève pris en charge sur le dispositif ULIS au prétexte que celle-ci compte déjà 27 élèves.

Bonsoir, je passe aussi l'entretien mais ne connais pas les questions qui pourraient être posées.

Est ce qu'on peut les connaître pour toutes les académies?

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, lilia770 a dit :

Bonsoir, je passe aussi l'entretien mais ne connais pas les questions qui pourraient être posées.

Est ce qu'on peut les connaître pour toutes les académies?

Si tu as des réponses à ces questions cela pour m'aider et toi aussi car tu pourras avoir le même genre de questions.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, bdisse a dit :

J'adore la situation 17. Ceux qui, comme moi, ont une classe de petits savent combien c'est rude le matin. Alors celui qui me fera décloisonner pour, en plus, prendre un groupe d'un autre niveau pendant la sieste, et bien il n'est pas né ! 

Situation 17 Et si on te propose un décloisonnement sur un temps court de 30 minutes avec une alternance avec la deuxième collègue ou un décloisonnement un jour par semaine, est ce que cela permettrait de dénouer la situation afin d'aider des élèves d'une autre classe ?

Link to comment
Share on other sites

Le 24/11/2021 à 16:28, bdisse a dit :

J'adore la situation 17. Ceux qui, comme moi, ont une classe de petits savent combien c'est rude le matin. Alors celui qui me fera décloisonner pour, en plus, prendre un groupe d'un autre niveau pendant la sieste, et bien il n'est pas né ! 

Et moi je suis l'enseignante de MS-GS qui  a eu jusqu'à 30 élèves toute la journée dans la classe pendant que la collègue de PS n'avait aucun élève dans sa classe de 13h30 à  parfois 15H..
Je peux te dire que ce n'est pas facile à vivre...
Cette année j'ai des PS-GS, je connais donc la charge de travail des PS, je pense réellement que c'est une chose à discuter en équipe...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Le 24/11/2021 à 16:28, bdisse a dit :

J'adore la situation 17. Ceux qui, comme moi, ont une classe de petits savent combien c'est rude le matin. Alors celui qui me fera décloisonner pour, en plus, prendre un groupe d'un autre niveau pendant la sieste, et bien il n'est pas né ! 

Décloisonner ne sert pas à aider un collègue et à le décharger , mais à permettre aux élèves de bénéficier de temps d’apprentissages plus riches (car en petits groupes), ou de projets particuliers. De plus, un enseignant a pour obligation de service d’être 24h devant des élèves. 
En mettant en perspective d’une part l’intérêt de l’élève et d’autre part les obligations de service des enseignants, il doit pouvoir y avoir le moyen de trouver un arrangement. Par exemple 30 ou 45 min de décloisonnement par jour sur le temps de sieste. Il est également possible de s’arranger sur le contenu du décloisonnement en faisant un équilibre entre les besoins des élèves et les domaines de prédilections de la collègue, ou son appétence pour des projets particuliers. 

Link to comment
Share on other sites

situation 17 : s'interroger sur le pourquoi du refus de décloisonner ? si le collègue montre que la classe de PS simple est trop difficile à gérer les matins, proposer l'année suivante de ne plus faire de classe de PS simple et faire des doubles-niveaux. PS-MS, PS-GS, ça fera moins de PS à gérer le matin et les MS-GS en petit groupe pourront tous bénéficier des interventions des enseignants. Ou alors informer le collègue de PS simple que l'année suivant, les répartitions se feront différemment et que l'enseignant de PS, sera un enseignant qui décloisonne et enseigne devant élèves pour toutes les heures qu'il doit.

Souvent, ces organisations où les collègues de PS ne veulent pas décloisonner, ont été installées depuis longtemps. Le fait qu'un nouveau directeur soit nommé, peut permettre de réorganiser les choses. S'appuyer sur le conseil des maitres. Et si la situation ne trouve pas de résolution, le directeur pourra prendre appui auprès de l'inspection en informant qu'un collègue sur son temps de classe, n'est pas devant élèves. C'est pas fun de devoir en arriver là...

 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Situation 21 : on a beaucoup d’enfants du voyage, ça nous arrive souvent. Les familles ont peur du bus. On leur propose d’accompagner la classe. Ça marche parfois.

Situation 10 :

- s’il est à vue : le récupérer.

- Sinon, bloquer la porte pour qu’il n’y en ait pas 2.
- S’assurer que notre groupe d’élèves est sous la surveillance d’un collègue.
- Tel aux policiers et donner le signalement de l’enfant ainsi qu’ une photo (de la photo de classe par ex).

- Prévenir les parents immédiatement

- partir à sa recherche en restant en contact téléphonique avec l’école.

- prévenir l’IEN par téléphone et le tenir au courant, ainsi que l’équipe. 

@caméléon Ton sujet m’intéresse et merci de tes questions.  Mais je ne suis pas directrice… alors mon idée est peut-être du grand n’importe quoi…

Link to comment
Share on other sites

Situation 14 : Pas de distribution de médicaments à l'école sauf dans le cadre d'un PAI

Situation 16 : Ici , avis du psychologue scolaire puis décision du Conseil des maîtres. Ce n'est pas du ressort de l'IEN, il n'émet qu'un avis lui aussi.

Situation 20 :  En parler avec l'enseignant, si pas de modification, rappeler les OS dans le cadre d'un CM, le noté dans le CR  et spécifié qu'il est de la responsabilité du directeur de veiller à la sécurité des élèves donc qu'en cas de retard répété d'un enseignant le directeur est dans l'obligation d'en référer à l'IEN.

Situation 21 : sortie sur temps scolaire, tu as une obligation d'information mais pas d'autorisation à demander aux parents. Si les parents ne veulent pas que leur enfant participe, il ne le mette pas à l'école et toi tu le noteras absent sur le registre d'appel.

Situation 22 : Tu rappelles le texte , décret 89-122 : le directeur répartit les élèves entre les classes et les groupes, après avis du conseil des maîtres. et tu restes droit dans tes bottes si tu es certaine que la répartition proposée est faite dans l'intérêt de l'école et des élèves.

Ma petite contribution pour ce soir ;)

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, dada a dit :

Situation 14 : Pas de distribution de médicaments à l'école sauf dans le cadre d'un PAI

Situation 16 : Ici , avis du psychologue scolaire puis décision du Conseil des maîtres. Ce n'est pas du ressort de l'IEN, il n'émet qu'un avis lui aussi.

Situation 20 :  En parler avec l'enseignant, si pas de modification, rappeler les OS dans le cadre d'un CM, le noté dans le CR  et spécifié qu'il est de la responsabilité du directeur de veiller à la sécurité des élèves donc qu'en cas de retard répété d'un enseignant le directeur est dans l'obligation d'en référer à l'IEN.

Situation 21 : sortie sur temps scolaire, tu as une obligation d'information mais pas d'autorisation à demander aux parents. Si les parents ne veulent pas que leur enfant participe, il ne le mette pas à l'école et toi tu le noteras absent sur le registre d'appel.

Situation 22 : Tu rappelles le texte , décret 89-122 : le directeur répartit les élèves entre les classes et les groupes, après avis du conseil des maîtres. et tu restes droit dans tes bottes si tu es certaine que la répartition proposée est faite dans l'intérêt de l'école et des élèves.

Ma petite contribution pour ce soir ;)

14 Situation : des parents vous demandent de bien vouloir donner des médicaments (antibiotiques + paracétamol) à leur enfant pendant la journée de classe. :

Je n'ai pas l'impression que ce soit si simple

Conformément au BO n°34 du 18 septembre 2003, faisant suite à la circulaire n°92-194 du 29 juin 1992 « l’aide à la prise d’un médicament n’est pas un acte médical, il s’agit d’un acte de la vie courante, lorsque la prise de médicament est laissée par le médecin prescripteur à l’initiative du malade ou de sa famille et lorsque le mode de prise en charge , compte tenu de la nature du médicament, ne présente pas de difficulté particulière ni ne nécessite un apprentissage. »

Il est également spécifié que : «C’est dans un climat d’échange et de confiance que les personnels peuvent eux-mêmes donner, lorsque les familles le demandent et sur prescription de leur médecin, des médicaments à ces jeunes en cours de traitement.»

Il en ressort que lorsqu’une famille demande à un professionnel de l’éducation nationale la possibilité de donner un médicament (en dehors du cadre d’un P.A.I et donc d’un traitement d’urgence) celui-ci a le choix d’accepter ou non de donner ce traitement. .

16 Situation : Un élève en début CP sait lire et ses parents, début octobre, souhaitent qu'il passe dans une classe de CE1.

Il me semble que l'avis du psychologue ne soit pas obligatoire

21 Situation : des parents refusent que leur enfant participe à une sortie de classe sur le temps scolaire.

Oui mais il y a une obligation d'assiduité scolaire.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, caméléon a dit :

14 Situation : des parents vous demandent de bien vouloir donner des médicaments (antibiotiques + paracétamol) à leur enfant pendant la journée de classe. :

Je n'ai pas l'impression que ce soit si simple

Conformément au BO n°34 du 18 septembre 2003, faisant suite à la circulaire n°92-194 du 29 juin 1992 « l’aide à la prise d’un médicament n’est pas un acte médical, il s’agit d’un acte de la vie courante, lorsque la prise de médicament est laissée par le médecin prescripteur à l’initiative du malade ou de sa famille et lorsque le mode de prise en charge , compte tenu de la nature du médicament, ne présente pas de difficulté particulière ni ne nécessite un apprentissage. »

Il est également spécifié que : «C’est dans un climat d’échange et de confiance que les personnels peuvent eux-mêmes donner, lorsque les familles le demandent et sur prescription de leur médecin, des médicaments à ces jeunes en cours de traitement.»

Il en ressort que lorsqu’une famille demande à un professionnel de l’éducation nationale la possibilité de donner un médicament (en dehors du cadre d’un P.A.I et donc d’un traitement d’urgence) celui-ci a le choix d’accepter ou non de donner ce traitement. .

Ici pas de prise de médicament sans PAI, ça nous protège. Pour être une personne très allergique notamment à des médicaments qui sont normalement donnés en cas de choc anaphylactique, je peux t'assurer que je ne prendrais jamais le risque. Un enfant hors PAI qui a besoin d'une prise de médicament sur temps scolaire est souvent mieux à la maison... Après OK je sais bien qu'il y a toujours des exceptions mais en 20 ans de maternelle ( école connue et reconnue comme nid à microbes) je n'ai jamais eu besoin de faire d'exception, la règle est annoncée à la réunion de rentrée et est notée dans les documents de rentrée.

16 Situation : Un élève en début CP sait lire et ses parents, début octobre, souhaitent qu'il passe dans une classe de CE1.

Il me semble que l'avis du psychologue ne soit pas obligatoire  J'ai bien spécifié ICI en début de réponse.

21 Situation : des parents refusent que leur enfant participe à une sortie de classe sur le temps scolaire.

Oui mais il y a une obligation d'assiduité scolaire. OUi donc tu notes dans le registre d'appel et ensuite tu comptabilise les journées d'absences sans motifs légitimes.

 

Link to comment
Share on other sites

je rajouterai pour la situation 14 : demande d'antibio et paracétamol sur temps scolaire... l'enfant devrait plutôt être à la maison pour se rétablir.

Je demanderai à la famille vu les médicaments demandés à être pris, si l'enfant est vraiment en état pour venir à l'école ? Je demanderai aussi à la famille si un parent pourra être disponible pour venir chercher l'enfant si je constate d'un état fébrile en classe.

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...