Jump to content

Mauvaises relations avec directeur...


Guest Anonymous
 Share

Recommended Posts

Guest Anonymous

Bonjour,

je suis arrivée l'année dernière dans cette ecole de 5 classes  et je vis très mal mon integration... Je suis à tps partiel et mon binome avec qui le courant ne passe pas bien (car veut "commander" ) complete aussi le directeur. Mon binome s'entend très bien avec le dirlo et cela influence du coup mes relations avec le dirlo, je pense... celui -ci considere quasiment que mon binome a autant de pouvoir de décision que moi alors qu'il n'est là qu' 1,5j ...il fait en sorte que les festivités et sorties se deroulent sur le tps de mon binome et qd je la ramène c'est moi qui passe pour le vilain petit canard!

Ce qui me derange le plus, c'est qu'il s'arrange les choses comme bon lui semble...par exemple, ts les gamins de PS et MS sans exception (!) vont à la sieste  et doivent y rester au moins 45 min! ce qui lui laisse le tps de bosser pour la direction (1h minimum par aprem) en plus de son j de decharge ...pas de decloisonnement non plus, n'est prevu. Bref, tout est fait pour satisfaire les anciennes, qu'elles aient leur debut d'aprem tranquille. Tout cela me revolte car les textes officiels ne sont pas respectés même si je suis pas à fond "BO"... Mais etant seule contre les 3, je me sens completement à l'ecart... Lors des reunions le midi, y a aucune mise en place des gestes barrières, elles mangent toutes à coté et une fois, fini de manger, personne ne remet le masque sauf moi qui me tient à l'ecart comme une pestiférée.... je ne sais pas ce que je dois faire.

Y a des fois, j'ai vraiment envie de tout balancer aux conseillers pedas voire l'inspecteur...je suis tellement mal que j'ai presque envie de me faire arrêter... ces mauvaises relations me hantent toutes les nuits, c'est juste horrible.

Si certains ont de bons conseils, je prends...merci

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Anonyme a dit :

mon binome a autant de pouvoir de décision que moi alors qu'il n'est là qu' 1,5

Ca, ça ne me choque pas, tu as la classe à temps partiel, les décisions t'incombent à temps partiel aussi (bien sûr, l'idéal étant de s'entendre...)

Il y a 3 heures, Anonyme a dit :

ts les gamins de PS et MS sans exception (!) vont à la sieste  et doivent y rester au moins 45 min! ce qui lui laisse le tps de bosser pour la direction (1h minimum par aprem) en plus de son j de decharge ...pas de decloisonnement non plus, n'est prevu

Si les parents des MS ne disent rien, c'est son problème quant au décloisonnement pendant la sieste des petits, c'est au bon vouloir de chacun, aucun texte n'impose le décloisonnement.

Il y a 3 heures, Anonyme a dit :

Lors des reunions le midi, y a aucune mise en place des gestes barrières, elles mangent toutes à coté et une fois, fini de manger, personne ne remet le masque sauf moi

Elles font ce qu'elles veulent, si elles chopent la covid, c'est pas ton problème.

Il y a 3 heures, Anonyme a dit :

j'ai vraiment envie de tout balancer aux conseillers pedas voire l'inspecteur.

No comment

 

Il y a 3 heures, Anonyme a dit :

j'ai presque envie de me faire arrêter

A ta place, je n'hésiterai pas, tu sembles à bout. 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Guest Anonymous
Il y a 3 heures, bdisse a dit :

Ca, ça ne me choque pas, tu as la classe à temps partiel, les décisions t'incombent à temps partiel aussi (bien sûr, l'idéal étant de s'entendre...)

Si les parents des MS ne disent rien, c'est son problème quant au décloisonnement pendant la sieste des petits, c'est au bon vouloir de chacun, aucun texte n'impose le décloisonnement.

Elles font ce qu'elles veulent, si elles chopent la covid, c'est pas ton problème.

No comment

 

A ta place, je n'hésiterai pas, tu sembles à bout. 

si c'est mon probleme parce qu'on passe 1h30  ensemble dans une pièce fermée donc le risque est bien present!!! même si moi, je porte le masque. si elles sont infectées, je suis cas contact.

Pour la sieste, je suis concernée car j'ai des ms et le dirlo veut pas que je ne les mette pas à la sieste même sur demande des parents.... :(

Link to comment
Share on other sites

Pour les réunions, effectivement, c'est ton droit de ne pas y assister pour te protéger (la dernière FAQ demandent que les CM se fassent à visio ou dans le respect strict des règles barrières, donc si pas le cas tu n'y vas pas; on ne pourra rien te reprocher, mais tu passeras pour la chieuse de service... rien de méchant dans ce que je dis, juste du vécu)

 

Pour la sieste, les parents n'ont qu'à bouger!!

Tu peux leur conseiller oralement.

 

Appeler la hiérarchie, je comprends, nombre de fois j'y ai pensé, mais jamais fait.

Je ne te le conseille pas.

 

Bon courage

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

  • André Jorge changed the title to Mauvaises relations avec directeur...
Il y a 5 heures, Invité Anonyme a dit :

le dirlo veut pas que je ne les mette pas à la sieste même sur demande des parents....

Mais... On s'en fout qu'il veuille pas! Prends tes MS en classe et fais ton job, s'il la ramène, envoie le chier une bonne fois pour toute, impose-toi un peu et tu vas voir que l'ambiance va s'arranger d'un seul coup. Et si elle s'arrange pas, c'est pas grave, c'est pas tes amis! Ca va deux secondes de se noyer dans un verre d'eau, on se met pas en arrêt de travail pour des trucs pareils, n'importe quoi sérieux.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Je trouve ta réponse très sévère. Quelqu'un fait part de son mal-être, respectons cela.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, mat82 a dit :

Mais... On s'en fout qu'il veuille pas! Prends tes MS en classe et fais ton job, s'il la ramène, envoie le chier une bonne fois pour toute, impose-toi un peu et tu vas voir que l'ambiance va s'arranger d'un seul coup. Et si elle s'arrange pas, c'est pas grave, c'est pas tes amis! Ca va deux secondes de se noyer dans un verre d'eau, on se met pas en arrêt de travail pour des trucs pareils, n'importe quoi sérieux.

Tu ne connais pas son état psychologique, personnel, familial, donc merci de ne pas juger.

On peut craquer, personne n'est à l'abri, merci d'être un peu plus respectueux :)

  • Merci 1
  • J'adhère 4
Link to comment
Share on other sites

Il faut que tu sépares deux choses: ce que fait le directeur et ce que tu veux toi pour ta classe. Il ne fait dormir ses élèves, cela ne te regarde pas. Je n'irais pas non plus discuter avec les parents, je trouve que c'est un jeu dangereux. En revanche avec tes élèves si tu veux travailler avec ceux qui ne dorment pas, c''est ton droit si l'organisation de l'école le permet (surveillance de la sieste, atsem...).

Pareil rien ne te force à manger avec tes collègues pendant 1 h 30 tous les jours. Les jours de réunions: en distance ou tu rappelles gentiment les gestes barrières.

Enfin pour les sorties es-tu sûre que c'est volontaire ? Une année toutes les sorties sont tombées sur le jour de décharge de ma collègue, et elle n'est là qu'un jour ! Je parle de petites sorties: médiathèque, cinéma, intervenants. C'est comme cela et cela aurait été trop compliqué de faire changer les emplois du temps de tous. De plus certains préfèrent que cela tombe sur le jour de l'autre...Si ma collègue m'avait dit que cela venait trop problématique on aurait surement trouvé une solution.

N'essaie pas de te comparer à ton collègue, appuie toi sur tout ce que tu apportes (tu es jeune d'après ce que je comprends, tu es peut être plus au fait de pédagogies innovantes, tu as vu des fonctionnements autres récemment...).

Link to comment
Share on other sites

Guest Anonymous

J'entends ce que vous dites mais je suis seule contre 3 instits qui mettent tous leurs gamins à la sietse (ya pas que le dirlo) et au quotidien, c'est pas facile d'être en classe et d'être en froid avec ces collegues... C'est très pesant à la longue...

Pour mat82, merci de ne pas juger sans connaitre les gens!  je suis plutot introverti et ce n'est pas facile pour moi de m'imposer... tout le monde ne se sent pas invincible!!! On dirait vraiment mon dirlo qui juge sans arrêt les autres, dès que ça va pas dans son sens, sans rien connaitre d'eux.

Et merci aux autres pour leur soutien et qui ont bien compris que je me sens mal en ce moment...

Link to comment
Share on other sites

Ce que je ferai pour l'histoire de la sieste, à ce stade de l'année, je regarderai les MS qui ne dorment plus, et proposeraient pour eux, un temps calme dans le classe à la place.

Ca ne remet pas en cause la pratique de ton binôme qui les laissera à la sieste ses jours. Tu l'informes juste que tu vas fonctionner comme cela.

Pour les sorties qui sont placées sur les jours de ta binôme. Idem, organise de ton côté une sortie, demande des parents. Tu informes ta binôme et demande une autorisation de sortie au directeur. 

S'ils veulent la jouer solo, montre que toi aussi tu as des besoins et prends des initiatives. Tu les informes et puis c'est tout. Peut-être aussi, qu'ils ne veulent pas la jouer solo mais qu'ils s'entendent bien et par ricoché, tu as l'impression d'être exclue. Les affinités, tu ne pourras pas jouer dessus, quand elles sont bien marquées, c'est pesant.

Pour le côté masque à midi entre collègues, je pense que c'est le cas dans bon nombre d'école. Ici aussi, on l'enlève pour manger et on oublie parfois de le remettre après, ce n'est pas pour enquiquiner les autres, on est dans le jus, on ne fait pas gaffe.

Comment ça se passe avec les autres collègues ? bonne relation ?

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Perso je commencerai à  m interresser à  ce qui se fait ailleurs dans la circo et éventuellement commencer à regarder si il y a des postes qui pourraient être sympa au mouvement.... oui c est lâche  mais le conflit les ambiances dures bof... 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Le 08/01/2022 à 12:26, Invité Anonyme a dit :

je suis tellement mal que j'ai presque envie de me faire arrêter..

Bonjour,

il y a des médecins qui prescrivent un arrêt maladie pour cause de chamailleries entre collègues ? 

 

Je pense que le plus sage est de les ignorer, et de ne pas rester dans cette école. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, borneo a dit :

Bonjour,

il y a des médecins qui prescrivent un arrêt maladie pour cause de chamailleries entre collègues ? 

 

Je pense que le plus sage est de les ignorer, et de ne pas rester dans cette école. 

Chamailleries? TOI tu le perçois ainsi.

 

Je pense qu'il faut l'avoir vécu pour comprendre...

 

Et le respect des autres???

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

 

Oui, mets toi en arrêt un moment, prends du recul.

Eventuellement, va consulter un psy pour t'aider à prendre confiance et toi et réussir à t'affirmer.

 

Bon courage

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Guest Anonymous

je vais essayer de tenir bon tant que je peux ...on verra bien...

merci à celles et ceux qui me soutiennent.

Non, ce ne sont pas des chamailleries malheureusement.... je ressens plus ça comme du harcelement même si le mot me parait peut-être fort.... s'en prendre tjrs à la même personne pour un oui ou pour un non, je ne vois pas comment l'appeler autrement...

Link to comment
Share on other sites

Guest Anonymous

ne pas rester dans l'ecole, bien sûr que je l'envisage!!! mais il reste 6 mois à tenir! et ça me parait une éternité!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et encore, si j'arrive à changer de poste....

Link to comment
Share on other sites

Tu es titulaire ?

J'ai déjà fait du mi-temps. On n'est pas forcément bien vu dans l'école, on passe pour un privilégié qui travaille pour son argent de poche. On a l'impression que tout se décide dans notre dos, qu'on est exclu de beaucoup de choses. Quand la photo de classe se fait sur tes jours off, qu'on te déménage ta classe en ton absence, qu'on décide de maintiens ou de sauts de classe sans ton avis, effectivement, tu deviens parano. Les autres n'ont pas forcément conscience de t'exclure, d'ailleurs. 

Là, tu es dans un mauvais cas de figure, car ta mi-temps fait aussi la décharge de direction. Comme elles s'entendent bien, le directeur va forcément la "favoriser", sans que ce soit forcément dirigé contre toi. 

Tu pourrais faire part de ton sentiment d'exclusion aux collègues et leur dire que tu en souffres. Ça les amènerait à réfléchir à leur comportement. 

Pour le coup de se "mettre en maladie" dès qu'on est contrarié, je pense que ça ne résout absolument rien. Et dans le cas où on se sent exclu, ça va accentuer l'exclusion, et on passera encore plus pour un dilettante. Si on s'arrêtait dès que quelque chose ne va pas, il n'y aurait plus personne dans les écoles. 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...