Jump to content

Développer un climat de classe positif dès la rentrée


juliette94
 Share

Recommended Posts

L'an prochain, je garde mes 8 CM1, prend les 8 CM1 d'une collègue et les 8 CM1 d'un collègue. J'en ai deux difficiles, ma collègues aussi et ceux de mon collègue sont difficiles et surtout un peu "abîmés" par leur année car mon collègue et disons un peu spécial. Bref, j'en ai 6 en grande difficulté de travail ou/et de comportement sur 24. Les autres sont plutôt calmes et mignons. 

Je sais que les mignons ne vont pas vouloir parler aux pénibles, que les pénibles vont vouloir insulter les mignons, leur faire des doigts d'honneur, etc. Une rentrée sympa quoi!

Bref, je compte travailler sur les octofun et les émotions avec notamment le très bon dessin animé Vice Versa. Je chercher des jeux pour qu'ils apprennent à se connaitre, à découvrir les passions, les qualités des camarades. Je voudrais que les pénibles montrent une autre facette d'eux-mêmes et qu'ils se trouvent des points communs avec les "mignons" qu'ils ne connaissent pas du tout bien qu'ils soient tous ensemble depuis la PS.  Je cherche une autre version de "la star de la semaine", version plus courte. 

Connaissez-vous des jeux, des activités qui fédèrent? Ce sont des CM2. Merci pour vos retours.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

tu peux peut-être aller voir du côté de l'OCCE avec les jeux coopératifs. Cette année, nous avons fait une mini-formation (une réunion) et des séances avec l'enseignante détachée auprès de l'OCCE du département et ça a permis de travailler exactement ce que tu cherches : toutes nos classes de la MS au CM2 ont participé et que du positif en est ressorti (sur la dynamique de classe, sur l'entraide, la coopération, l'écoute des autres...) !

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Merci lolly24, un dossier de 50 pages, je vais trouver mon bonheur!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, juliette94 a dit :

un peu "abîmés"

Bonjour,

abîmés dans quel sens ? Ils ont passé une année sans règles de vie ?

Link to comment
Share on other sites

L'inverse je dirais. Le collègue mesure l'écart entre chaque élève dans le rang à la règle. L'écart doit rester le même pendant tout le déplacement qui se fait en silence. Je vous laisse imaginer l'ambiance de classe. Pas le droit de bouger d'un iota. Après plusieurs interventions de l'IEN les élèves peuvent aller aux toilettes sur le temps de classe pour éviter les accidents, ils ne font plus de pompe devant les autres quand ils se trompent. Il est horrible.  

Du coup tu récupères des élèves abîmés par un an de torture.

  • Confus 1
  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, juliette94 a dit :

Le collègue mesure l'écart entre chaque élève dans le rang à la règle. L'écart doit rester le même pendant tout le déplacement qui se fait en silence.

Ça fait rêver ceux qui ont le b*** 🤣

Je ne suis pas pour la discipline militaire, mais je ne pense pas que les élèves soient traumatisés. J'ai eu ce genre de maître et de prof, on les craignait, mais les souvenirs ne sont pas mauvais.

Le problème quand on arrive derrière ce genre de collègue, c'est qu'on va forcément passer pour "gentil". Au risque de ne pas se faire respecter. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Euh, certains sont traumatisés, vraiment. Mais oui les irréductibles vont avoir du mal à comprendre que je ne suis pas que gentille 😅

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, juliette94 a dit :

 ils ne font plus de pompe devant les autres quand ils se trompent.

C'est une vanne????

 

Et pour ça, l'IEN n'intervient pas?

 

Et....s'ils se rendent compte qu'ils ont affaire à une enseignante qui les respecte et les aide à avancer, tu ne crois pas que l'ambiance va suivre aussitôt?

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Blanchedecm2 a dit :

Et....s'ils se rendent compte qu'ils ont affaire à une enseignante qui les respecte et les aide à avancer, tu ne crois pas que l'ambiance va suivre aussitôt?

Tu nous diras. ;)

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Blanchedecm2 a dit :

C'est une vanne????

Non, et l'enseignant ne voit pas le problème... L'IEN lui a demandé d'arrêter mais il y a été très cool, malgré les nombreuses plaintes des parents (après il est venu deux fois et une CP trois).

Et....s'ils se rendent compte qu'ils ont affaire à une enseignante qui les respecte et les aide à avancer, tu ne crois pas que l'ambiance va suivre aussitôt?

Malheureusement certains étaient très difficiles avant cette année. Mais des difficiles, j'en ai déjà eu, je vais gérer.

C'est surtout l'ambiance entre eux qui me questionne. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Je compatis, il y a 2 ans j'ai eu une classe détestable, ils n'étaient vraiment pas sympas entre eux, et c'était lourd à gérer au quotidien.

J'avais instauré un conseil de classe hebdomadaire qui servait à régler les conflits mais surtout à les faire se parler entre eux. On a essayé de travailler les émotions, l'empathie "A la place de truc, qu'aurais-tu ressenti?" La communication "Comment aurais-tu pu le dire autrement?", l'écoute...

Ça n'a pas fait de mal, certains ont progressé mais pas tous. Disons que ça n'a pas été miraculeux non plus...

Autre piste Le maître de ma fille fait tous les vendredis la journée de la bienveillance. 

Il y a une boîte où chacun peut, tout au long de la semaine, mettre un petit mot (anonyme) pour encourager /remercier /féliciter un camarade. Et tous les vendredis ils ouvrent la boîte et lisent les mots.

Et de temps en temps, chacun pioche au hasard le nom d'un camarade, et doit être bienveillant avec lui toute la journée (l'aider / jouer avec lui / lui faire un dessin...) mais tout en restant anonyme.

Ça fait quelques années qu'il fait ça, et il est a priori content de ce système. Cela dit il nous a bien dit que ce n'était pas magique, et que ça marchait plus ou moins bien selon les promos...

Bon courage!

Link to comment
Share on other sites

Le 29/06/2022 à 13:19, juliette94 a dit :

le temps de classe pour éviter les accidents, ils ne font plus de pompe devant les autres quand ils se trompent. Il est horrible.  

étonnant qu'il soit encore en poste. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Le 29/06/2022 à 13:39, borneo a dit :

Je ne suis pas pour la discipline militaire, mais je ne pense pas que les élèves soient traumatisés.

Je pense le contraire, ce qui est décrit est assez extrême. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Gribouillette a dit :

Autre piste Le maître de ma fille fait tous les vendredis la journée de la bienveillance. 

Il y a une boîte où chacun peut, tout au long de la semaine, mettre un petit mot (anonyme) pour encourager /remercier /féliciter un camarade. Et tous les vendredis ils ouvrent la boîte et lisent les mots.

Et de temps en temps, chacun pioche au hasard le nom d'un camarade, et doit être bienveillant avec lui toute la journée (l'aider / jouer avec lui / lui faire un dessin...) mais tout en restant anonyme.

Ça fait quelques années qu'il fait ça, et il est a priori content de ce système. Cela dit il nous a bien dit que ce n'était pas magique, et que ça marchait plus ou moins bien selon les promos...

Bon courage!

Merci pour ces idées!!

Link to comment
Share on other sites

Le 30/06/2022 à 10:10, Gribouillette a dit :

Je compatis, il y a 2 ans j'ai eu une classe détestable, ils n'étaient vraiment pas sympas entre eux, et c'était lourd à gérer au quotidien.

J'avais instauré un conseil de classe hebdomadaire qui servait à régler les conflits mais surtout à les faire se parler entre eux. On a essayé de travailler les émotions, l'empathie "A la place de truc, qu'aurais-tu ressenti?" La communication "Comment aurais-tu pu le dire autrement?", l'écoute...

Ça n'a pas fait de mal, certains ont progressé mais pas tous. Disons que ça n'a pas été miraculeux non plus...

Autre piste Le maître de ma fille fait tous les vendredis la journée de la bienveillance. 

Il y a une boîte où chacun peut, tout au long de la semaine, mettre un petit mot (anonyme) pour encourager /remercier /féliciter un camarade. Et tous les vendredis ils ouvrent la boîte et lisent les mots.

Et de temps en temps, chacun pioche au hasard le nom d'un camarade, et doit être bienveillant avec lui toute la journée (l'aider / jouer avec lui / lui faire un dessin...) mais tout en restant anonyme.

Ça fait quelques années qu'il fait ça, et il est a priori content de ce système. Cela dit il nous a bien dit que ce n'était pas magique, et que ça marchait plus ou moins bien selon les promos...

Bon courage!

Autant l'idée de remercier un camarade me semble pertinente, autant je suis mal à l'aise avec les deux autres propositions. Les encouragements et les félicitations placent celui qui les donnent en position de supériorité de fait ( on ne peut pas féliciter un camarade pour un travail si on n'est pas en mesure de le juger).

Ce qui est approché, au travers de ce que tu décris, c'est le conseil que tu trouves dans les classes coopératives. L'une des idées principale est de permettre aux élèves de mettre de la distance entre un fait et une réaction. §L'autre étant d'organiser la classe.

De façon concrète, tu peux débuter avec deux boite, l'une "j'ai un problème..." ou je voudrais améliorer. L'autre, "je remercie". Les élèves déposent dans ces boites des messages tout au long de la semaine. Le vendredi, ouverture des boite. Lecture de chaque message et recherche en commun (grand groupe) ou avec l'aide d'un médiateur ( le plaignant, l'incriminé et un médiateur) de solutions. Je fais bref, mais peux développer si besoin.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...