Jump to content

Un cm1/cm2 en REP+ avec des non-lecteurs... euh, au secours!?


Ben de Sangatte
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je ferai ma rentrée en France en REP+ après de nombreuses années en Afrique avec l'AEFE (lycées français). Je n'ai presque jamais enseigné en France, juste mon année de stage.

Me voici donc avec un double-niveau, cm1/cm2, et je dois admettre que lorsque l'envie de me mettre à bosser me prend, je me retrouve un peu désemparé car j'ignore par quel bout prendre la saucisse.

Des idées, des astuces pour lancer les premiers jours? Des écueils à éviter?

Bonne fin de vacances à tous!

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, :)

Pour tes élèves non lecteurs, il faudra que tu prévoies en temps quotidien pour leur apprendre à lire.

il y a 36 minutes, Ben de Sangatte a dit :

j'ignore par quel bout prendre la saucisse

Peut-être commencer par réaliser ton emploi du temps ? :)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

J’imagine ton désarroi face à la tâche qui s’annonce. J’ai le même niveau d’élèves en REP depuis de nombreuses années.

En effet, d’abord ce qui est concret que tu peux préparer sans connaître vraiment les élèves, c’est à dire : emploi du temps, programmations et la progression pour la première période, ça te permettra d’avoir une base pour commencer. 
Prévoir peut-être aussi une lecture suivie pour démarrer.

Et déjà les deux premiers jours en détails pour ne pas être en panique dès la rentrée.

Pose aussi dès le premier jour les règles au niveau de la discipline car sinon tu risques les débordements et après c’est difficile de revenir en arrière et de travailler dans de bonnes conditions.

Pour les non lecteurs, malheureusement quand ils arrivent en CM1-CM2 sans les bases de la lecture c’est extrêmement compliqué, en général je prévois des fichiers CP en français et en maths, le problème c’est que tu dois être présente pour la lecture des consignes ou confier cette partie à un élève tuteur. 
J’ai aussi parfois décloisonné et envoyé  ses élèves au cp pour essayer de leur donner les bases.

Mais j’avoue qu’avec un cours double, des élèves en difficulté, des  perturbateurs, d’autres qui ont une AESH, en plus des non lecteurs, je n’arrive pas à dégager de temps pour véritablement apprendre à lire à ces élèves.

Prends les choses une par une et tu y verras plus clair au fur et à mesure.

Bon courage à toi.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

il y a des non-lecteurs dans toutes les classes, pas de panique.

Ces élèves ne sont pas forcément déficients, ils peuvent suivre dans bien des matières avec les autres. Ne pas savoir lire ne signifie pas avoir un mauvais niveau en maths.

J'ai eu une élève non lectrice qui était excellente en problèmes de logique, à condition qu'on lise l'énoncé oralement avant de commencer. 

 

Si tu as un maître E, il peut faire un groupe de lecture pour essayer de rattraper, dans sa salle, pendant que tu fais lecture avec le reste de tes élèves.

 

Link to comment
Share on other sites

Merci à tous pour ces réponses encourageantes.

Avez-vous des exemples d'emploi du temps à me montrer, pour m'inspirer?

J'ai l'intention de les emmener courir le matin (nous sommes en face du Fort Nieulay, à Calais, il y a vraiment beaucoup d'espace et c'est ce que font certains collègues), cela vous semble-t-il une bonne idée?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Ben de Sangatte a dit :

Avez-vous des exemples d'emploi du temps à me montrer, pour m'inspirer?

Je vais voir ce que j'ai et je publierai ici. :)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, André Jorge a dit :

Bonjour, :)

Pour tes élèves non lecteurs, il faudra que tu prévoies en temps quotidien pour leur apprendre à lire.

Peut-être commencer par réaliser ton emploi du temps ? :)

Les CM1-CM2 des écoles en REP+ ont bénéficié des CP et CE1 dédoublés, donc s'ils avaient dû apprendre à lire, ce serait déjà fait, non ?

Ce n'est pas dans un cours double avec effectifs pleins que ça va s'améliorer !

Un conseil : n'abandonne pas les autres pour t'en occuper ! Et surtout pas ta tête de classe.

Ca ne veut pas dire que tu les abandonnes eux, mais juste que tu t'en occupes sans que ça retarde les autres.

  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Goëllette a dit :

Les CM1-CM2 des écoles en REP+ ont bénéficié des CP et CE1 dédoublés, donc s'ils avaient dû apprendre à lire, ce serait déjà fait, non ?

On ne connaît pas l'histoire de ces élèves non lecteurs... peut être sont-ils arrivés en CE2 d'une école qui ne disposait pas de CP dédoublés... Peut être ont-ils connu des drames personnels (maladies, accidents...)... Peut être sont-ils primo arrivants... Peut être ont-ils souffert pendant la classe à la maison (confinement)... Peut être ont-ils de graves problèmes familiaux (va apprendre à lire à une élève qui s'est faite violer plusieurs fois par son frère devant sa mère alcoolique et placée en famille d'accueil en urgence... moi, perso, je n'ai pas réussi...)... Bref, il y a mille raisons pour qu'un élève ne soit pas lecteur en CM2 même avec un CP dédoublé dans  l'établissement... 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Je rejoins Rififi sur ce point. Les élèves de Calais sont souvent dans des situations complexes et ne sont pas vraiment disponibles pour les apprentissages, hélas...

Merci, malgré tout, pour vos conseils judicieux.

Je réitère ma demande d'un exemple d'emploi du temps en double niveau, si jamais quelqu'un en a sous la main...

Bonne journée à tous!

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Ben de Sangatte a dit :

Je rejoins Rififi sur ce point. Les élèves de Calais sont souvent dans des situations complexes et ne sont pas vraiment disponibles pour les apprentissages, hélas...

Merci, malgré tout, pour vos conseils judicieux.

Je réitère ma demande d'un exemple d'emploi du temps en double niveau, si jamais quelqu'un en a sous la main...

Bonne journée à tous!

Il y a peut être un sujet ouvert sur ce cours double dans la rubrique "l'élémentaire au jour le jour", tu y trouveras sûrement ton bonheur. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Goëllette a dit :

Les CM1-CM2 des écoles en REP+ ont bénéficié des CP et CE1 dédoublés, donc s'ils avaient dû apprendre à lire, ce serait déjà fait, non ?

Quand j'ai eu mon premier CM1, il y avait dans ma classe une élève malentendante qui ne savait ni lire, ni calculer mais qui savait tout de même recopier, ce qui lui permettait de se fondre dans la masse...

Elle avait fait un CP, un CE1, un CE2, mais c'est moi, son enseignant de CM1, puis de CM2, qui lui ai appris à lire, à faire des additions, des soustraction et des multiplications, et plus encore, simplement en m'occupant d'elle une heure par jour.

Une année, toujours en CM1, j'ai eu dans ma classe une élève complètement amorphe, qui ne savait pas lire. En un an, elle a appris à lire avec moi.

Il faut proposer des solutions à ces élèves, d'autant plus que l'on va à l'école avant tout pour les élèves qui sont en difficulté, pas pour ceux qui ont le moins besoin des enseignants.

Link to comment
Share on other sites

Le 24/08/2022 à 16:42, Ben de Sangatte a dit :

Avez-vous des exemples d'emploi du temps à me montrer, pour m'inspirer?

Je suis en train d'en faire un, mais ça prend du temps. En attendant, je t'envoie de quoi t'inspirer par MP. :)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, André Jorge a dit :

Je suis en train d'en faire un, mais ça prend du temps. En attendant, je t'envoie de quoi t'inspirer par MP. :)

Trop sympa, merci!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, André Jorge a dit :

Quand j'ai eu mon premier CM1, il y avait dans ma classe une élève malentendante qui ne savait ni lire, ni calculer mais qui savait tout de même recopier, ce qui lui permettait de se fondre dans la masse...

Elle avait fait un CP, un CE1, un CE2, mais c'est moi, son enseignant de CM1, puis de CM2, qui lui ai appris à lire, à faire des additions, des soustraction et des multiplications, et plus encore, simplement en m'occupant d'elle une heure par jour.

Une année, toujours en CM1, j'ai eu dans ma classe une élève complètement amorphe, qui ne savait pas lire. En un an, elle a appris à lire avec moi.

Il faut proposer des solutions à ces élèves, d'autant plus que l'on va à l'école avant tout pour les élèves qui sont en difficulté, pas pour ceux qui ont le moins besoin des enseignants.

J'admire ton dévouement mais, si tu as réussi à leur apprendre à lire, sans vouloir te vexer, c'est que ça aurait été possible les années précédentes. Non ?

Et, pour moi, le problème n'est pas là : le problème, c'est ... tous les autres élèves.

Ils ont le droit également que leur maître s'occupe d'eux, les fasse avancer au maximum, comme ils pourraient le faire dans des classes dans lesquelles il n'y a pas de non-lecteurs.

On s'étonne souvent de la fuite des bons éléments dans le privé, mais l'une des raisons est là : dans le public, on a oublié les bons élèves à force d'hétérogénéité et de nivellement par le bas.

Pourtant, c'est le sort qu'on réserve à ces bons élèves qui fait la réussite de tous les autres ... et non l'inverse.

Link to comment
Share on other sites

@Goëllette : l'un n'empêche pas l'autre, je ne vois pas trop où est le problème ? Je lâche prise effectivement si je vois que c'est hors de mes compétences (je propose alors des activités adaptées et non chronophages pour moi même) mais tant que l'élève qui a eu des difficultés à un instant T de sa courte vie progresse et avance, même à son rythme, ben... il avance et c'est bien l'essentiel... ça n'empêche pas les autres de bosser leur programme, voire plus si besoin... :idontno:

Link to comment
Share on other sites

Comme je l'ai expliqué, le problème, c'est de ne pas prendre ce temps sur le temps des autres qui, eux aussi, moyens ou bons, ont besoin de leur enseignant !

Après, j'admets qu'on puisse éventuellement faire les deux, mais la baisse vertigineuse du niveau moyen des élèves et faramineux des têtes de classe depuis mes débuts montre que le temps consacré à l'individualisation pour les élèves en difficulté est en général pris sur le temps des autres, pour leur permettre de se dépasser, de viser l'excellence.

Et je me répète : des élèves non lecteurs en CM qui apprendraient miraculeusement à lire cette année-là, c'est que le boulot n'a pas été fait avant. Surtout en REP+ où les CP et les CE1 sont dédoublés.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Peut être n'étaient ils pas là en cp ce1. 

Pour les non lecteurs en cm j'aime beaucoup les fiches de ipotamr car tout est illustré même les consignes. Jassociais un fichier de maths niveau CE1 pour avoir moins de photocopies à gérer 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...