Jump to content

Inquiétudes CM2


Victoria41
 Share

Recommended Posts

Bonjour, 

Je ne suis pas enseignante mais maman d'un garçon de 10 ans qui vient d'entrer en CM2 dans une école publique. 

J'ai quelques inquiétudes, que j'essaie de ne pas lui montrer, je cherche à être rassurée...ou pas. 

Mon fils est un très bon élève. Jusque-là, il a eu des maîtres ou maîtresses très sérieux, rigoureux, humains, bref, il a eu de la chance. 

Cette année, il y avait trois CM2 possibles. Il se retrouve dans un des trois qui a un fonctionnement particulier puisque la titulaire du poste est en arrêt longue maladie et remplacée par un "Remplaçant Brigade" pour l'année. Le maître a connu mardi son affectation. 

Il n'y a eu que deux jours d'école mais nous sommes plusieurs parents à être inquiets : il dit aux enfants qu'il n'a pas passé commande de matériel donc qu'ils ne peuvent pas encore travailler, il ne fait que leur parler de sa vie, ils n'ont encore ni écrit, ni fait un quelconque petit travail.  Il attend que cela se passe, il les laisse dessiner, lire. Il sort dix minutes avant tout le monde au portail. Pour le moment, c'est très flottant. Plusieurs enfant l'ont ressenti dont mon fils qui m'en a parlé sans que je le questionne. 

Des parents sont rentrés dans la classe le jour de la rentrée, il était apparemment en claquettes de plage et n'a pas dit bonjour, ni aux parents, ni aux enfants. Bon, la posture est particulière mais cela ne veut pas dire non plus qu'il est mauvais...

Il semble avoir de l'expérience puisqu'il a dit aux enfants être remplaçant depuis de longues années. 

Je sais bien qu'on est à quelques jours de la rentrée, que le pauvre n'a connu son affectation que mardi, qu'il faut lui laisser du temps pour prendre ses marques mais cela sent le manque d'exigence et de rigueur, clairement. On en est au ressenti, certes. 

La question que je me pose est : s'il continue à ne pas faire grand-chose, est-ce que vous pensez que nos enfants, plutôt tous bons élèves, peuvent vraiment en pâtir sur un an, notamment avec la 6e derrière ? Est-ce qu'il faudra compenser à la maison, chose qui personnellement m'est assez insupportable ? Je suis un peu dans le flou. 

Merci de m'éclairer. Bonne rentrée à tous. 

 

Edited by Victoria41
Link to comment
Share on other sites

Dis-toi qu'au moins ton fils a un adulte devant lui et qu'en plus c'est un prof. Tu t'en sors pas si mal par les temps qui courent!

Attention à ne pas juger trop vite quelque chose qui est très difficile à évaluer. Même quand on a fait ses commandes et préparé sa rentrée, les premiers jours ne sont jamais très efficaces. 

Le prof a peut-être attendu ce weekend pour se pencher réellement sur le contenu de l'année. Difficile d'être au taquet le jeudi quand on a appris son affectation à 18h le mardi (un grand classique!). J'imagine que le lundi sera déjà plus productif. Si tu constates à la fin de la semaine qu'il ne se passe pas grand chose tu pourrais peut-être en toucher deux mots à un ancien enseignant avec qui tu t'entends. Dans un esprit de bienveillance bien sûr. Voir si les trois classes avancent ensemble et dans ce cas tu seras déjà bien rassurée. Ou même engager la conversation simplement avec l'enseignant, en lui souhaitant la bienvenue et échanger un peu de manière informelle.

Il faut faire attention: ton point de vue et celui de ton enfant ne sont pas objectifs. Combien de fois j'ai entendu: "C'était cool aujourd'hui, on n'a pas trop travaillé!" Alors qu'on avait fait plein de choses! Même cette année je suis sûre que mes élèves, des CM2, n'ont pas eu l'impression de beaucoup travailler ces premiers jours. 

D'autre part, quand on a l'impression que le prof n'est pas bon, tant qu'il ne maltraite pas les élèves, on fait avec et on pallie de son côté les lacunes que l'on constate (en toute subjectivité). J'ai déjà fait moi-même des cours à mes filles quand la prof d'anglais ne tenait pas la classe de l'année entière, du soutien plus plus en maths quand la prof allait trop vite, "n'expliquait pas" (je répète ce que me disaient mes filles). En élémentaire, je complétais quand j'avais l'impression qu'il fallait le faire sans en faire part à l'équipe ou au prof. La sécurité de ma fille était assurée, il n'y avait pas de raison de se plaindre. Sinon on va dans le privé et même là aucune assurance que ça se passe comme on l'aimerait. 

Les bons élèves réussissent même avec une année blanche, le CM2 est un approfondissement du CM1, le plus dur a été fait pour ces élèves-là. Internet regorge de vidéos, entrainements en tout genre pour ce niveau sinon.

Tiens-nous au courant.

 

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Merci pour ta réponse. 

Je n'envisage pas le privé, notamment parce que le problème peut être le même. 

J'ai déjà demandé à une ancienne maîtresse de mon fils (dans la même école donc), si elle le connaissait etc.., elle m'a dit "Il est à surveiller"... bon, je ne sais pas ce que cela vaut comme conseil. 

Je vais attendre une bonne semaine déjà pour continuer à m'inquiéter ou au contraire, je l'espère, me relaxer. De toute façon, effectivement, à part compenser un peu si je sens que c'est nécessaire, je ne vois pas d'autre solution !

  • Confus 1
Link to comment
Share on other sites

L'équipe s'interroge comme toi. 

Ne t'inquiète pas trop car le COVID a déjà bien stressé nos enfants. Si ton fils s'amuse cette année ce sera déjà ça! 

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il faut encore attendre avant de s'inquiéter. Il a appris sa prise de poste tard, malgré l'absence du titulaire, personne n'a fait de commande pour cette classe (pas très cool d'ailleurs), il y a 3 CM2 sur l'école, il va commencer à travailler avec les collègues pour se caler mais il lui faut un peu de temps.

Après c'est sur que si toute l'année, les enfants racontent qu'ils ne font rien, que le maitre discute, là il faudra intervenir mais pour le moment, ce temps de flottement est à relativiser, seulement 2 jours de classe de passés.

Link to comment
Share on other sites

Je comprends tes inquiétudes. D'accord, "les enfants sont gardés" mais ça ne suffit pas. Avec un CM2, même s'il n'y a pas eu de commandes faites, il est possible de les mettre au travail dès le 1er ou le 2ème jour... surtout s'il est remplaçant "de longue date". Si une PE de l'école a dit "Il est à surveiller", il n'y a pas de fumée sans feu.

Je crois qu'avec l'âge, je deviens de plus en plus intolérante avec ces collègues. Il ne s'agit pas de s'inquiéter ou de compenser. Il s'agit que ces élèves aient un enseignant qui ENSEIGNE.

Pour moi, si la situation perdure encore plusieurs jours, demande de RDV avec le PE (et encore ?), RDV avec le directeur ou la directrice. Soit ce dernier prévient l'IEN, soit les parents le font eux-mêmes.

Je veux bien qu'il ait été prévenu au dernier moment, mais des enfants de 10 ans, surtout s'ils tiennent tous le même discours, sont capables de dire s'ils ont travaillé un minimum ou pas.

il y a 2 minutes, juliette94 a dit :

Si ton fils s'amuse cette année ce sera déjà ça! 

Je ne suis pas d'accord avec ce conseil : c'est justement parce qu'il y a eu le covid que les élèves ont le droit d'avoir un enseignant qui fait classe, pas qui fait garderie. Il serait là pour quelques jours, je te dirais de prendre patience. Mais s'il est là pour l'année, rien ne sert d'attendre plus d'une semaine. L'IEN a une solution : le placer sur des remplacements courts et mettre quelqu'un d'autre. A la limite, il vaut mieux un contractuel motivé (il y en a !).

  • J'adhère 4
Link to comment
Share on other sites

Bonjour, :)

Il y a 3 heures, Victoria41 a dit :

nous sommes plusieurs parents à être inquiets : il dit aux enfants qu'il n'a pas passé commande de matériel donc qu'ils ne peuvent pas encore travailler, il ne fait que leur parler de sa vie, ils n'ont encore ni écrit, ni fait un quelconque petit travail.  Il attend que cela se passe, il les laisse dessiner, lire. Il sort dix minutes avant tout le monde au portail. Pour le moment, c'est très flottant. [...]

Des parents sont rentrés dans la classe le jour de la rentrée, il était apparemment en claquettes de plage et n'a pas dit bonjour, ni aux parents, ni aux enfants. Bon, la posture est particulière mais cela ne veut pas dire non plus qu'il est mauvais...

Il semble avoir de l'expérience puisqu'il a dit aux enfants être remplaçant depuis de longues années. 

[...] cela sent le manque d'exigence et de rigueur, clairement.

Je ne sais pas comment cela fonctionne en métropole, mais y a-t-il des stylos dans la classe ? Même s'il n'a pas encore de matériel, il pourrait peut-être emprunter l'essentiel et proposer aux élèves du travail sur fiches/photocopies ?

Il y a une BCD dans l'école ? Est-ce que les enfants y vont ?

Font-ils de l'EPS ?

Il sort 10 minutes avant l'heure... et la direction ne fait rien ? C'est arrivé dans mon école et j'ai fait en sorte que les choses rentrent dans l'ordre.

Il y a 3 heures, Victoria41 a dit :

La question que je me pose est : s'il continue à ne pas faire grand-chose, est-ce que vous pensez que nos enfants, plutôt tous bons élèves, peuvent vraiment en pâtir sur un an, notamment avec la 6e derrière ? Est-ce qu'il faudra compenser à la maison, chose qui personnellement m'est assez insupportable ? Je suis un peu dans le flou. 

Un mauvais maître ne gâchera pas en un an la scolarité d'un bon élève. C'est plutôt pour les autres que ça craint... Par expérience, pour avoir récupéré des élèves qui n'ont pas beaucoup travaillé en une année scolaire, je peux affirmer que c'est difficile de rattraper le retard et qu'il restera toujours quelque chose qui manque... comme si ces enfants étaient moins intelligents que ceux qui ont eu une scolarité normale.

Pour ce qui est de compenser à la maison : les parents ne devraient pas avoir à se substituer aux enseignants. Mais il faut suivre le travail de votre enfant et s'y intéresser.

Si vous voyez que rien ne change, alors, il faudra que les parents interviennent (pas vous toute seule).

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Passer une année cool, on en rêve tous. Dans une vie, ça n'arrive pas si souvent.... 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Nommé mardi pour le jeudi, ça ne doit pas être simple... Attendez peut-être la réunion de rentrée avant toute chose. Il pourrait alors vous expliquer son fonctionnement et vous rassurer par la même occasion ?

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Un brigade ne travaille pas comme un enseignant qui est dans sa classe avec son matériel, ses livres et ses guides pédagogiques depuis des années.

Il faut faire votre deuil d'une année "comme d'habitude".

Ce qui ne veut pas dire que les élèves ne vont pas travailler. Avec un peu d'expérience, un enseignant comprend vite que des élèves qui ne travaillent pas sont bien plus pénibles que des élèves qui travaillent.

Je pense que le brigade a été furax de voir qu'aucune commande n'avait été faite, et que le matériel de la classe s'était envolé. Il y a toujours un fond de cahiers dans une classe, Ce n'est pas normal d'arriver et de ne rien trouver. 

 

Link to comment
Share on other sites

Le 04/09/2022 à 16:34, Lolita a dit :

Je comprends tes inquiétudes. D'accord, "les enfants sont gardés" mais ça ne suffit pas. Avec un CM2, même s'il n'y a pas eu de commandes faites, il est possible de les mettre au travail dès le 1er ou le 2ème jour... surtout s'il est remplaçant "de longue date". Si une PE de l'école a dit "Il est à surveiller", il n'y a pas de fumée sans feu.

Je crois qu'avec l'âge, je deviens de plus en plus intolérante avec ces collègues. Il ne s'agit pas de s'inquiéter ou de compenser. Il s'agit que ces élèves aient un enseignant qui ENSEIGNE.

Pour moi, si la situation perdure encore plusieurs jours, demande de RDV avec le PE (et encore ?), RDV avec le directeur ou la directrice. Soit ce dernier prévient l'IEN, soit les parents le font eux-mêmes.

Je veux bien qu'il ait été prévenu au dernier moment, mais des enfants de 10 ans, surtout s'ils tiennent tous le même discours, sont capables de dire s'ils ont travaillé un minimum ou pas.

Je ne suis pas d'accord avec ce conseil : c'est justement parce qu'il y a eu le covid que les élèves ont le droit d'avoir un enseignant qui fait classe, pas qui fait garderie. Il serait là pour quelques jours, je te dirais de prendre patience. Mais s'il est là pour l'année, rien ne sert d'attendre plus d'une semaine. L'IEN a une solution : le placer sur des remplacements courts et mettre quelqu'un d'autre. A la limite, il vaut mieux un contractuel motivé (il y en a !).

Entièrement d'accord avec tout ça.

Je ne suis pas une maîtresse ni une maman "fun"...Le but n'est pas que mes élèves ni mes enfants "s'amusent". Bon, si on peut faire classe dans la joie et la bonne humeur, tant mieux, sinon, tant pis...

Prenez votre mal en patience (un peu) car il vient d'arriver, ce n'est pas facile. Mais les enfants n'ont pas à en pâtir, ni à écouter des explications d'adultes sur les difficultés rencontrées. Ce n'est pas bien difficile de mettre au travail des CM2.... Notez dans un coin de votre tête les choses factuelles qui pourraient ne pas aller, et dans 2 ou 3 semaines, si cela perdure, demandez un rv avec l'enseignant ou le directeur/trice. 

Bon courage d'ici là 😉

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a de fortes chances que ce remplaçant ne soit pas très enthousiaste à l'idée d'être sur le poste à l'année. D'abord parce qu'on choisit rarement la fonction de remplaçant pour ça, mais également car il va très certainement perdre son ISSR.

En plus, sa nomination est récente et les commandes n'avaient visiblement pas été passées, ce qui augmente ses difficultés. Laissez-le prendre ses marques et se faire à l'idée que c'est SA classe.

Donc mon conseil : patience et bienveillance. Et, surtout, pas un mot à votre fils. Pour le moment, comme l'écrit Bornéo, mettez en avant le fait que ça lui laisse le temps de démarrer en douceur. Il est bon élève. Il ne risque rien.

(Attention, je parle bien des 15 premiers jours !)

Le 04/09/2022 à 16:01, Victoria41 a dit :

J'ai déjà demandé à une ancienne maîtresse de mon fils (dans la même école donc), si elle le connaissait etc.., elle m'a dit "Il est à surveiller"... bon, je ne sais pas ce que cela vaut comme conseil. 

Sympathique la collègue ! Elle outrepasse ses prérogatives voire elle commet une faute professionnelle !

Attendez de vous faire une idée par vous-même !

La rentrée a eu lieu il y a ... 3 jours !

  • J'aime 5
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai vu passer de nombreux brigades dans mes écoles. Ils étaient plus "cool" que la moyenne des collègues. Mais ils ont été appréciés des élèves et des parents. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Si je relis les différentes interventions, personne n'a dit que "les brigades n'étaient pas appréciés des élèves et des parents".

Il s'agit de ce genre de collègue, qu'il soit brigade, titulaire d'un poste, titulaire de secteur, qui fait au mieux de la garderie.

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Lolita a dit :

Il s'agit de ce genre de collègue, qu'il soit brigade, titulaire d'un poste, titulaire de secteur, qui fait au mieux de la garderie.

Tu connais personnellement le collègue dont Victoria41 parle ? 

Mon point de vue rejoint celui de la plupart ici : voir comment ça évolue au cours de la première quinzaine, et si ça n'évolue pas dans le sens que vous espérez demandez à rencontrer l'enseignant et/ou la directrice pour demander des "éclaircissements" sur son fonctionnement et faire part de vos inquiétudes le cas échéant. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, korpnet a dit :

Tu connais personnellement le collègue dont Victoria41 parle ? 

Il faut lire les commentaires dans leur contexte, depuis le début...

Link to comment
Share on other sites

Je suis le fil depuis qu'il est ouvert. Et je ne vois rien qui permette d'être dans l'affirmation. C'est comme si, sur la base de tes simples commentaires, j'affirmais que tu catalogues tous les gens très vite, y compris ceux que tu ne connais pas, sur la base de simples questionnements sur un forum en ligne. 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...