Jump to content

Élève très difficile en double niveaux


Recommended Posts

Bonjour,

 

J ai un double niveau de 27 élèves, j suis T1 et dans ma classe, j’ai une élève difficile et qui était aussi dure en ce1. Quand elle n’est pas contente elle s enerve, se met sous la table ou part dans le couloir ( 2 fois hier j ai ferme la porte a carrement car elle voulait pas s’asseoir. ) 
Elle parle fort parfois, me dit «je m en fiche ». Elle ne veut pas me donner son cahier de liaison.

Elle gâche l’ambiance de classe et tt le monde la connaît et en a marre d’elle. Elle est aussi violente / insultante avec les autres. Franchement elle me prend toute mon énergie , que faire ?? J suis Ko quand j rentre chez moi, migraines etc.. Elle me sollicite énormément aussi, ne fait rien si j ne suis pas avec elle. 
Apparemment sur elle l autorite marche pas, j ai un système de comportement, elle se fâche quand elle change de couleur. 
Franchement elle demande bcp d énergie, ne travaille que qd j suis a côté, sinon elle fait rien. Ses parents sont divorcés. 
Des conseils ?? J ai déjà fait un contrat de valorisation. Pas de suivi psy pr le moment. 
Avez-vous déjà rencontré ce type d’élève ? Comment prendre de la distance même chez moi ?

 
Link to comment
Share on other sites

Équipe Éducative histoire qu’elle et ses parents entendent ce qui se passe et ce qu’entraîne son comportement pour elle et pour les autres.

L’exclure de la classe pour une période. ( en la faisant circuler entre les classes ) 

Ce n’est pas « ton » problème c’est celui de l’équipe. Si elle sent que tout le monde parle d’une même voix, elle se calmera peut-être un peu.

Elle cherche peut-être à masquer par ce comportement de grosses difficultés, à creuser. L’intervention de la psychologue scolaire ?

La situation pourra s’améliorer mais  cela  restera compliqué toute l’année.

  • J'adhère 6
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

tu as essayé de l'ignorer ?

il y a 16 minutes, Sabrina76 a dit :

Elle me sollicite énormément aussi, ne fait rien si j ne suis pas avec elle. 

Visiblement, elle a beaucoup besoin de toi. Dis-lui calmement que tu t'occuperas d'elle quand elle aura un comportement d'élève, et tiens-toi à ça. Ne relève pas ce qu'elle dit et occupe-toi de ceux qui se comportent en élèves.

Je ne te dis pas que ça va marcher, mais en t'occupant beaucoup d'elle, tu es dans un cercle vicieux. Ce genre d'élève, on ne gagne rien à être toujours sur leur dos. Si elle ne travaille pas, c'est d'abord son problème.

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour, :)

Effectivement, c'est un problème qui doit être géré en équipe.

Fais également intervenir le RASED (s'il y en a un et s'il intervient en élémentaire) : enseignant spécialisé et surtout la psychologue scolaire.

Et ses parents, ils en disent quoi ?

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

J'ai l'impression que cette petite a du mal gérer la frustration... il va falloir que tu sois hyper constante avec elle et ne pas lâcher. 

Si elle ne travaille pas, tant pis pour le moment la priorité c'est le groupe. Si elle empêche les autres de travailler, envoie-la un temps chez un collègue (avec quelque chose à faire) -> solution à court terme pour que le groupe et toi puissiez souffler. 

Formalise tes observations, ne pas hésiter à prévenir l'inspection et prévoir une équipe éducative. 

 

Chez nous dans ce genre de cas on a un repère :

 https://saint-claude.circo39.ac-besancon.fr/wp-content/uploads/sites/19/2020/11/Memento39_premier_degre_2020.pdf

https://saint-claude.circo39.ac-besancon.fr/wp-content/uploads/sites/19/2020/11/Memento39-annexe1_2020.pdf

https://saint-claude.circo39.ac-besancon.fr/wp-content/uploads/sites/19/2020/11/Memento39-annexe2_2020.pdf

https://saint-claude.circo39.ac-besancon.fr/wp-content/uploads/sites/19/2020/11/Memento39-annexe3_premier-degre_2020.pdf

https://saint-claude.circo39.ac-besancon.fr/wp-content/uploads/sites/19/2020/11/Memento39-annexe4_2020.pdf

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, éowin a dit :

Équipe Éducative histoire qu’elle et ses parents entendent ce qui se passe et ce qu’entraîne son comportement pour elle et pour les autres.

L’exclure de la classe pour une période. ( en la faisant circuler entre les classes ) 

Ce n’est pas « ton » problème c’est celui de l’équipe. Si elle sent que tout le monde parle d’une même voix, elle se calmera peut-être un peu.

Elle cherche peut-être à masquer par ce comportement de grosses difficultés, à creuser. L’intervention de la psychologue scolaire ?

La situation pourra s’améliorer mais  cela  restera compliqué toute l’année.

J avais emis l’hypothèse de l’équipe éducative mais la directrice m avait dit que pr elle c un suivi psy pas une équipe...

Oui j vais insister pr avoir une psy scolaire qui vienne dans la classe l’observer. 
Oui ce sera compliqué. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, korpnet a dit :

Bonjour

J'ai l'impression que cette petite a du mal gérer la frustration... il va falloir que tu sois hyper constante avec elle et ne pas lâcher. 

Si elle ne travaille pas, tant pis pour le moment la priorité c'est le groupe. Si elle empêche les autres de travailler, envoie-la un temps chez un collègue (avec quelque chose à faire) -> solution à court terme pour que le groupe et toi puissiez souffler. 

Formalise tes observations, ne pas hésiter à prévenir l'inspection et prévoir une équipe éducative. 

 

Chez nous dans ce genre de cas on a un repère :

 https://saint-claude.circo39.ac-besancon.fr/wp-content/uploads/sites/19/2020/11/Memento39_premier_degre_2020.pdf

https://saint-claude.circo39.ac-besancon.fr/wp-content/uploads/sites/19/2020/11/Memento39-annexe1_2020.pdf

https://saint-claude.circo39.ac-besancon.fr/wp-content/uploads/sites/19/2020/11/Memento39-annexe2_2020.pdf

https://saint-claude.circo39.ac-besancon.fr/wp-content/uploads/sites/19/2020/11/Memento39-annexe3_premier-degre_2020.pdf

https://saint-claude.circo39.ac-besancon.fr/wp-content/uploads/sites/19/2020/11/Memento39-annexe4_2020.pdf

 

Merci , oui elle gère très mal sa frustration et attire toute l’attention sur elle. 
Pour la punition d aller dans une autre classe, pour le moment j’attendais car l’an dernier en Ce1 elle était punie 1 jour sur 2, chez mes élèves de cm1 d’ailleurs. D’ailleurs parfois elle refuse d’aller dans l’autre classe. On m’a dit qu elle déchirait son travail et ne voulait pas avancer jusqu’à l’autre classe. 
J vais insister pr avoir une équipe éducative. J’espère que la directrice acceptera. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, borneo a dit :

Bonjour,

tu as essayé de l'ignorer ?

Visiblement, elle a beaucoup besoin de toi. Dis-lui calmement que tu t'occuperas d'elle quand elle aura un comportement d'élève, et tiens-toi à ça. Ne relève pas ce qu'elle dit et occupe-toi de ceux qui se comportent en élèves.

Je ne te dis pas que ça va marcher, mais en t'occupant beaucoup d'elle, tu es dans un cercle vicieux. Ce genre d'élève, on ne gagne rien à être toujours sur leur dos. Si elle ne travaille pas, c'est d'abord son problème.


 Non c vrai je ne l’ignore quasi jamais. 

Oui sûrement, justement j ai été très près d’elle et hier elle a fait une superbe production d’écrite. Elle a fait une crise puis 10 min après, elle s’est calmée et est redevenue polie avec ses «merci Maitresse », «stp » , mais du coup oui quand elle travaille, elle me demande d’être auprès d’elle.

Moi j ai été trop a l’écoute j pense , j me baisse a sa taille, j lui donne un temps individuel  plus grand que pr les autres enfants qui en ont aussi besoin j pense. 
Quand tu dis que je ne dois pas relever, c’est-a-dire que si elle bavarde, je ne lui dis rien?? 
C’est surtout qu’elle se retourne et parle à travers la classe à sa cousine qui est dans la même classe qu’elle. Sa cousine est pipelette mais respectueuse. Après, en soi, j arrive a avoir des moments de travail dans le calme. C juste parfois quand j la dispute qu’elle s’énerve. Elle est aussi méchante avec les autres, les traite de bête, imbecile etc... et moi j lui impose des excuses. 

Link to comment
Share on other sites

Pour aller dans une autre classe, c’est dès le matin en arrivant, concrètement ces jours-là elle ne met pas les pieds dans ta classe ( insulter les enfants de la classe peut être une bonne raison, elle ne vous respecte pas= elle va ailleurs). Les parents en sont informés, pour entrer dans la boucle.

Si ta directrice est réfractaire à l’EE, la psychologue avant ce serait bien aussi, elle fournirait un regard extérieur à l’école lors de la réunion.

L’ignorer c’est tu ne t’occupes pas d’elle dès  qu’elle se conduit mal et excuse-moi même pour le travail.
Dans un 1re temps, en t’appuyant sur les évaluations diagnostiques ou son travail de la première semaine qui en tient lieu, tu lui donnes des travaux un niveau en dessous pour qu’elle réussisse sans aide. Ce2… ce1 la marche n’est pas si grande mais cela peut faire beaucoup. En revanche tu ne lui dis pas à elle, sinon il y a fort à parier qu’elle n’en voudra pas. ( en rendez-vous aux parents oui là tu le dis).

  • Merci 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas à la directrice de décider s'il faut un suivi, c'est à l'équipe éducative de le dire.

Dans l'ordre :

-rencontrer les parents, leur mettre le nez dedans. Prévenir que la gamine est ingérable et que tu vas en parler au rased. Ils peuvent aussi contacter le CMP si c'et la même chose à la maison

-en parler au rased pour une observation,  voire un bilan

-réunir une EE : enseignant, rased, conseillère péda, pourquoi pas médecin scolaire.

Il faut également montrer à la gamine tout ce qui est fait pour elle.

  • Merci 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

On a plusieurs explosifs dans l'école, du genre à devoir être contenus physiquement pendant les crises. On commence à être rodé sur les procédures. J'ai l'impression que ton élève est à la limite de devenir explosive.

Ce qui permet d'apaiser plus ou moins les choses :

- Un contrat de comportement, mais juste entre l'élève et toi dans son cahier de liaison, pas un truc affiché devant tout le monde. Rouge, jaune, vert en fonction du comportement de la demi-journée (journée entière, c'est trop). Des règles claires vis-à-vis des couleurs (si elle t'insulte, c'est rouge direct), mais pas forcément les mêmes que les autres. Ce sont des élèves qui ne peuvent pas suivre les règles générales. Par contre, les règles peuvent évoluer en fonction de si on voit des progrès ou des régressions au niveau du comportement. Cette année, j'ai rajouté un score sur la semaine (vert=1, jaune =0, rouge=-1). Ça permet à l'enfant de viser le score max. Il faut que la famille soit associée à cette démarche avec éventuellement des récompenses à la maison.

- Un emploi du temps juste pour l'enfant, avec moments de jeux calmes et décloisonnements dans les autres classes. Ça se construit en équipe et ça dépend de ce que l'enfant est capable de faire (on a des profils itep qui ne peuvent bosser que 15 min par jour, pour le reste de la journée il faut meubler).

- Revenir avec l'enfant sur les moments de crise. Sur le moment, le dialogue est impossible, mais il faut en reparler après, au calme, pour lui expliquer que ce genre de comportement n'est pas possible à l'école.

- Un protocole de gestion de crise : que fait-on lorsque l'enfant est en crise et ingérable pendant 30 minutes ou une heure. Globalement : on appelle les parents qui doivent venir le chercher, sinon, c'est le samu. Bon c'est un peu inutile dans la mesure où le temps que les parents ou les pompiers arrivent, la crise est terminée, mais c'est un attendu de la hiérarchie.

Je précise qu'on a été aidé par la cellule emascol de notre académie. Ce sont des psys et des éducateurs qui nous proposent ce genre d'aménagements. Ils nous ont aussi aidés à obtenir des aménagements du temps scolaire pour certains enfants qui ne pouvaient être scolarisés à temps plein. Ils ont été vraiment bien, en reconnaissant avant tout que ce qu'on vivait au quotidien était ingérable.

Bien sûr, tout ça doit être posé en EE, si possible avec IEN dans la cas d'un aménagement du temps scolaire.

Ça ne fait pas de miracle, surtout si le reste de la classe est difficile car l'élève explosif a tendance à en contaminer d'autres, mais ça permet de calmer un peu les choses. Ce sont de toute façon des enfants qui demandent beaucoup plus d'attention que les autres, et cela se fait malheureusement aux dépends des autres. J'ai deux explosifs cette année, que je garde avec moi à temps plein pour le moment. Ce qui me sauve, c'est que je suis en simple niveau et que le reste de la classe est sympa . L'an dernier, je n'avais qu'un explosif, mais un double niveau et beaucoup de perturbateurs, ça a été l'enfer.

Ton élève ne semble pas tout à fait correspondre à ces profils, mais une EE en urgence me parait indispensable ainsi qu'une prise en charge psy. La contrat de comportement peut vraiment aider aussi. Et surtout, pense à te préserver et à prendre du recul par rapport à tout ça. Bon courage.

  • Merci 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, *Random* a dit :

On a plusieurs explosifs dans l'école, du genre à devoir être contenus physiquement pendant les crises. On commence à être rodé sur les procédures. J'ai l'impression que ton élève est à la limite de devenir explosive.

Ce qui permet d'apaiser plus ou moins les choses :

- Un contrat de comportement, mais juste entre l'élève et toi dans son cahier de liaison, pas un truc affiché devant tout le monde. Rouge, jaune, vert en fonction du comportement de la demi-journée (journée entière, c'est trop). Des règles claires vis-à-vis des couleurs (si elle t'insulte, c'est rouge direct), mais pas forcément les mêmes que les autres. Ce sont des élèves qui ne peuvent pas suivre les règles générales. Par contre, les règles peuvent évoluer en fonction de si on voit des progrès ou des régressions au niveau du comportement. Cette année, j'ai rajouté un score sur la semaine (vert=1, jaune =0, rouge=-1). Ça permet à l'enfant de viser le score max. Il faut que la famille soit associée à cette démarche avec éventuellement des récompenses à la maison.

- Un emploi du temps juste pour l'enfant, avec moments de jeux calmes et décloisonnements dans les autres classes. Ça se construit en équipe et ça dépend de ce que l'enfant est capable de faire (on a des profils itep qui ne peuvent bosser que 15 min par jour, pour le reste de la journée il faut meubler).

- Revenir avec l'enfant sur les moments de crise. Sur le moment, le dialogue est impossible, mais il faut en reparler après, au calme, pour lui expliquer que ce genre de comportement n'est pas possible à l'école.

- Un protocole de gestion de crise : que fait-on lorsque l'enfant est en crise et ingérable pendant 30 minutes ou une heure. Globalement : on appelle les parents qui doivent venir le chercher, sinon, c'est le samu. Bon c'est un peu inutile dans la mesure où le temps que les parents ou les pompiers arrivent, la crise est terminée, mais c'est un attendu de la hiérarchie.

Je précise qu'on a été aidé par la cellule emascol de notre académie. Ce sont des psys et des éducateurs qui nous proposent ce genre d'aménagements. Ils nous ont aussi aidés à obtenir des aménagements du temps scolaire pour certains enfants qui ne pouvaient être scolarisés à temps plein. Ils ont été vraiment bien, en reconnaissant avant tout que ce qu'on vivait au quotidien était ingérable.

Bien sûr, tout ça doit être posé en EE, si possible avec IEN dans la cas d'un aménagement du temps scolaire.

Ça ne fait pas de miracle, surtout si le reste de la classe est difficile car l'élève explosif a tendance à en contaminer d'autres, mais ça permet de calmer un peu les choses. Ce sont de toute façon des enfants qui demandent beaucoup plus d'attention que les autres, et cela se fait malheureusement aux dépends des autres. J'ai deux explosifs cette année, que je garde avec moi à temps plein pour le moment. Ce qui me sauve, c'est que je suis en simple niveau et que le reste de la classe est sympa . L'an dernier, je n'avais qu'un explosif, mais un double niveau et beaucoup de perturbateurs, ça a été l'enfer.

Ton élève ne semble pas tout à fait correspondre à ces profils, mais une EE en urgence me parait indispensable ainsi qu'une prise en charge psy. La contrat de comportement peut vraiment aider aussi. Et surtout, pense à te préserver et à prendre du recul par rapport à tout ça. Bon courage.

Merci bcp pr ces conseils. J ai peur que ce soit moi le souci et que j arrive pas assez à la «gérer » on va dire. J culpabilise car j veux pas qu’on ait une mauvaise ambiance de classe. J dors mal j suis très stressée et j en pleure parfois enfin depuis 3 jours. 
Parfois elle bavarde ou insulte ses camarades de classe ( du côté ce2, j en ai 6 c tout et 21 cm1) 
Dans ces cas là j vais enlever 1 point de permis De conduite mais comment éviter ces débordements en classe et aussi quand elle me sollicite tt le temps ? Genre elle parle ss lever le doigt parfois, fait du bruit avec ses mains.... ? 
J la regarde et lui dis d arrêter. Mais elle recommence 5 min après . Après elle est pas encore violente, ne crie pas mais elle dit «je m en fiche ».
Justement j ai un système de couleurs mais c tte l’école et les élèves, les autres y tiennent justement. J compte le maintenir mais pr mon élève, j fais quoi ? J dis aux autres que la petite aura son propre contrat, j comprends pas bien ?

Elle a deja Un contrat de valorisation mais avec 1 seul objectif ( c pas assez car elle fait d autres bêtises dont bavarder insulter etc.)

Oui la directrice a approuve l’équipe éducative pr elle. 
Le reste des élèves est sympa.

 

Pr le décloisonnement, c pas posssible. J vais appeler ça punition pr elle. Y a un seul élève qui a ça dans l’école mais il est ingérable et infatigable, du jamais vu, c pr ça, du coup il est reparti quand la prof en a marre. 

Comment tu as fait pr supporter l an dernier ? Vu que tu dis que c était l’enfer. T arrivais à souffler ds ta vie privée ? Ou tu étais malheureuse / déprimée ( j le suis en ce moment)  ? 
 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, éowin a dit :

Pour aller dans une autre classe, c’est dès le matin en arrivant, concrètement ces jours-là elle ne met pas les pieds dans ta classe ( insulter les enfants de la classe peut être une bonne raison, elle ne vous respecte pas= elle va ailleurs). Les parents en sont informés, pour entrer dans la boucle.

Si ta directrice est réfractaire à l’EE, la psychologue avant ce serait bien aussi, elle fournirait un regard extérieur à l’école lors de la réunion.

L’ignorer c’est tu ne t’occupes pas d’elle dès  qu’elle se conduit mal et excuse-moi même pour le travail.
Dans un 1re temps, en t’appuyant sur les évaluations diagnostiques ou son travail de la première semaine qui en tient lieu, tu lui donnes des travaux un niveau en dessous pour qu’elle réussisse sans aide. Ce2… ce1 la marche n’est pas si grande mais cela peut faire beaucoup. En revanche tu ne lui dis pas à elle, sinon il y a fort à parier qu’elle n’en voudra pas. ( en rendez-vous aux parents oui là tu le dis).

Merci oui, mais du coup si elle insulte, genre j dis a une collègue que l’apres-midi ( par ex) ou le lendemain, elle sera dsns sa classe ? 
Y a déjà un élève reparti et qui est très dur. Mais j ai des collègues qui sont Ok pr la prendre. J le dis aux parents c cela ?? Ou pas la peine pr les punitions. 
Mais ce sera juste 30/40 min ? Plus, cela risque d etre bcp, surtout qu elle insulte facilement et souvent donc elle risque d être punie souvent..
Pr le travail différent, elle va le remarquer.. car elle a 5 personnes à côté ( 6 ce2 c tt) et a chaque fois que c différent, elle le remarque facilement. Elle est intelligente d ailleurs, HPI apparemment.. 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Sabrina76 a dit :

Justement j ai un système de couleurs mais c tte l’école et les élèves, les autres y tiennent justement. J compte le maintenir mais pr mon élève, j fais quoi ? J dis aux autres que la petite aura son propre contrat, j comprends pas bien ?

Oui, ça serait l'idée. J'imagine que le système de couleurs de l'école est du style un tableau affiché dans la classe aux yeux de tous où les élèves commencent dans le bleu et peuvent dégringoler jusqu'au rouge ou noir durant la semaine. Pour cette élève, ce n'est peut-être pas adapté. D'une part, ça l'affiche et ça peut empirer les choses, d'autre part, ça semble impossible pour elle de se tenir toute une semaine. C'est pour ça que je te parlais d'un code couleur plus simple (trois couleurs), à la demi journée (comme ça il peut y avoir des verts) et collé à la fin de son cahier de liaison (comme ça, ça ne l'affiche pas). Je te mets mon document en pièce jointe si jamais. C'est des A5.

Et d'après ce que tu décris, faudrait vraiment creuser un peu pour voir s'il n'y a pas un TDAH ou un trouble de la provocation ou de l'opposition. Elle a besoin que sa famille réagisse. Le HPI ne peut pas expliquer à lui seul un tel comportement. Des gosses HPI sages comme des images, on en a plein.

Il y a 2 heures, Sabrina76 a dit :

Pr le décloisonnement, c pas posssible. J vais appeler ça punition pr elle. Y a un seul élève qui a ça dans l’école mais il est ingérable et infatigable, du jamais vu, c pr ça, du coup il est reparti quand la prof en a marre. 

Oui, je pense aussi qu'elle ne relève pas d'un décloisonnement. Et tu peux effectivement l'envoyer chez un collègue quand tu satures. Petite parenthèse pour l'autre élève : ça ne te concerne pas, mais c'est mieux d'avoir quelque chose de stable, qu'il ne parte pas quand la collègue en a marre, mais plutôt tous les jours à la même heure. Ces gamins sont souvent très insécures et ont besoin que les choses soient lisibles et stables.

Pour ton élève, il faut à la fois de la fermeté et de la bienveillance. Fermeté quand elle dépasse les limites, mais bienveillance et maternage le reste du temps. Si tu parviens à créer une relation de confiance et de respect avec elle, elle te fera moins chier. Ça veut dire prendre régulièrement le temps de discuter avec elle, en récré par exemple, de s'intéresser à ce qu'elle vit à l'école et ailleurs. Si elle se sent écoutée, elle se calmera et elle acceptera davantage de jouer le jeu quand tu seras ferme. Ça demande du temps et de l'implication, bien plus qu'avec les autres.

Il y a 2 heures, Sabrina76 a dit :

Comment tu as fait pr supporter l an dernier ? Vu que tu dis que c était l’enfer. T arrivais à souffler ds ta vie privée ? Ou tu étais malheureuse / déprimée ( j le suis en ce moment)  ? 

J'ai 15 ans de métier alors quand je tombe sur une année comme celle-ci, je sais que ce n'est pas de ma faute. Je prends les choses avec beaucoup de détachement et je revois pour un temps mes exigences à la baisse. L'année sera loin d'être parfaite, les apprentissages vont en pâtir, mais si les enfants sont contents d'aller à l'école et apprennent un minimum à lire, écrire et compter, ça sera toujours ça de gagné. Je fais au mieux en fonction des moyens qui sont à ma disposition. Mes collègues sont dans la même galère que moi, ça nous soude énormément. On a appris à se soutenir et à s'économiser ensemble. On va même en rire parfois en faisant le concours de qui a eu le truc le plus dingue dans sa classe aujourd'hui. Ça choquerait sûrement du monde, mais c'est notre façon de tenir le coup.

Le soir, le week-end, je fais mon boulot, mais je décroche beaucoup mentalement. Une fois que tu seras fixée sur la ligne de conduite à adopter avec cette élève, tu n'auras plus à te retourner le cerveau pour trouver des solutions et tu seras plus sereine.

Couleurs Comportement.docx

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, *Random* a dit :

Oui, ça serait l'idée. J'imagine que le système de couleurs de l'école est du style un tableau affiché dans la classe aux yeux de tous où les élèves commencent dans le bleu et peuvent dégringoler jusqu'au rouge ou noir durant la semaine. Pour cette élève, ce n'est peut-être pas adapté. D'une part, ça l'affiche et ça peut empirer les choses, d'autre part, ça semble impossible pour elle de se tenir toute une semaine. C'est pour ça que je te parlais d'un code couleur plus simple (trois couleurs), à la demi journée (comme ça il peut y avoir des verts) et collé à la fin de son cahier de liaison (comme ça, ça ne l'affiche pas). Je te mets mon document en pièce jointe si jamais. C'est des A5.

Et d'après ce que tu décris, faudrait vraiment creuser un peu pour voir s'il n'y a pas un TDAH ou un trouble de la provocation ou de l'opposition. Elle a besoin que sa famille réagisse. Le HPI ne peut pas expliquer à lui seul un tel comportement. Des gosses HPI sages comme des images, on en a plein.

Oui, je pense aussi qu'elle ne relève pas d'un décloisonnement. Et tu peux effectivement l'envoyer chez un collègue quand tu satures. Petite parenthèse pour l'autre élève : ça ne te concerne pas, mais c'est mieux d'avoir quelque chose de stable, qu'il ne parte pas quand la collègue en a marre, mais plutôt tous les jours à la même heure. Ces gamins sont souvent très insécures et ont besoin que les choses soient lisibles et stables.

Pour ton élève, il faut à la fois de la fermeté et de la bienveillance. Fermeté quand elle dépasse les limites, mais bienveillance et maternage le reste du temps. Si tu parviens à créer une relation de confiance et de respect avec elle, elle te fera moins chier. Ça veut dire prendre régulièrement le temps de discuter avec elle, en récré par exemple, de s'intéresser à ce qu'elle vit à l'école et ailleurs. Si elle se sent écoutée, elle se calmera et elle acceptera davantage de jouer le jeu quand tu seras ferme. Ça demande du temps et de l'implication, bien plus qu'avec les autres.

J'ai 15 ans de métier alors quand je tombe sur une année comme celle-ci, je sais que ce n'est pas de ma faute. Je prends les choses avec beaucoup de détachement et je revois pour un temps mes exigences à la baisse. L'année sera loin d'être parfaite, les apprentissages vont en pâtir, mais si les enfants sont contents d'aller à l'école et apprennent un minimum à lire, écrire et compter, ça sera toujours ça de gagné. Je fais au mieux en fonction des moyens qui sont à ma disposition. Mes collègues sont dans la même galère que moi, ça nous soude énormément. On a appris à se soutenir et à s'économiser ensemble. On va même en rire parfois en faisant le concours de qui a eu le truc le plus dingue dans sa classe aujourd'hui. Ça choquerait sûrement du monde, mais c'est notre façon de tenir le coup.

Le soir, le week-end, je fais mon boulot, mais je décroche beaucoup mentalement. Une fois que tu seras fixée sur la ligne de conduite à adopter avec cette élève, tu n'auras plus à te retourner le cerveau pour trouver des solutions et tu seras plus sereine.

Couleurs Comportement.docx 254 Ko · 1 download

Merci bcp pr ts tes conseils. 
Moi etant T1, j’ai l’impression que c’est de ma faute... Je me braque maintenant même chez moi. J suis jeune et j ai pas bcp d’expérience professionnelle.. 

  • Solidaire 1
Link to comment
Share on other sites

Ce genre de chose peut arriver quelque soit notre expérience. Là, nous te donnons des conseils mais il y a fort à parier que placés dans la même situation nous aurions l’esprit moins clair. Comme toi nous nous sentirions coupables.

C’est un métier qui atteint, il faut parvenir à prendre du recul et ce n’est pas facile.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, éowin a dit :

Ce genre de chose peut arriver quelque soit notre expérience. Là, nous te donnons des conseils mais il y a fort à parier que placés dans la même situation nous aurions l’esprit moins clair. Comme toi nous nous sentirions coupables.

C’est un métier qui atteint, il faut parvenir à prendre du recul et ce n’est pas facile.

Merci. Oui vendredi la petite a fait pire.

J ai refuse qu’elle s’assoit à côté de son amie ( côté cm1) alors qu’elle c’est une ce2. Du coup elle est partie de classe, J ai dû ensuite la ramener et fermer la porte à clé. 
C pas fini.... elle a insisté pr son amie.. puis elle s’est mise sur sa chaise et a commencé à taper sur le mur ( pendant 5 longues minutes) J vais la changer de place j pense pr l’éloigner du mur placé derrière elle. Elle n’écoute pas , j l’ai descendu ds le comportement + point de permis en -.

Et la sem derniere j lui avais dit que si elle sentait la colère monter , elle pouvait se mettre au fond dur le canape de la bibliothèque, chose qu’elle a faite.. mais elle voulait tjrs pas s’asseoir a sa place après.... mais pres de son amie ( a 2 sur une chaise) . 
Bref elle s’est calmée après. 
Mais rebelotte a 11h30. Elle veut remonter ds le comportement ( ds le vert) , j lui dis non , en plus on a un contrat de de valorisation ensemble. Elle me dit qu elle veut plus faire le contrat mais suivre les couleurs comme tt le monde. Bref là aussi, elle me tape une crise. Elle refuse carrément de sortir de ma classe à 11h30 !!!! Du jamais vu pour moi. 
C’est l’animatrice qui l’a sortie après 10 min passées à la porter/ tirer etc... 

Apres ça, j refuse de la prendre en classe a 13 h30. J la mets chez une collègue. 
Elle revient après la récréation. Elle insiste toujours pour le comportement et ne veut pas que j le dise a sa mère car justement le soir il y a une fête et elle ne veut pas être punie... 

Clairement elle fait du chantage ! Genre j fais pas de crise si tu me mets vert au comportement . 
J dis toujours non, elle est dans le Jaune. 
Et là encore une fois a 16 h20.. une nouvelle crise ! 
Elle pleure, commence a taper  sa chaise sur le mur et a deranger les autres. 
Elle jette tous ses cahiers par terre. Elle me menace aussi en disant «Je vais pas bouger de la classe, j reste ici » 
Du coup moi, j lui ai dit que j allais appeler sa mère et qu ´elle va venir la chercher en classe elle- même. Du coup finalement elle bouge quand ça sonne. 
Elle pleure toujours et parle hyper mal a ses camarades qui lui demandent simplement «Est-ce que ça va ? Pourquoi tu pleures ? »... 

Bref j ai fini par parler à sa mère chose rare car d’habitude elle va a l’etude puis garderie. 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...